AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 2254 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nord de la France , le 28/01/1974
Biographie :

Lola Lafon est une chanteuse, femme de lettres et compositrice française.

D’origine franco-russo-polonaise, élevée à Sofia, Bucarest et Paris, elle s’est d’abord consacrée à la danse avant de se tourner vers l’écriture.

Après des publications dans des fanzines et des revues alternatives, elle a été repérée par des revues littéraires ( la N.R.V, entre autres, qui a publié ses premières nouvelles de 1998 à 2000.)

Ses trois premiers romans sont parus chez Flammarion: "Une fièvre impossible à négocier" (traduit en espagnol et en italien et lauréat du "Prix A tout lire"), "De ça je me console" et "Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce" (Prix Coup de Cœur de la 25ème heure au salon du Livre du Mans et finaliste du Prix Marie-Claire).

Politiquement engagée dans plusieurs collectifs anarchistes, antifascistes et féministes, Lola Lafon s’est parfois exprimée dans certains quotidiens et a publié deux fois dans la N.R.F, dont un article dans le numéro spécial "Où en est le féminisme".

Lola Lafon est également musicienne. Un premier album "Grandir à l’envers de rien" est sorti en 2006 chez Label Bleu/Harmonia Mundi et le deuxième, "Une vie de voleuse" en 2011 chez Harmonia Mundi.

Son livre "La petite communiste qui ne souriait jamais", publié en janvier 2014, obtient un franc succès et a obtenu le Prix de la Closerie des Lilas 2014, le Prix Ouest-France Étonnants-Voyageurs 2014, le Grand prix de l'héroïne Madame Figaro 2014, le Prix Jules Rimet, le Prix Version Fémina-FNAC, le Prix du Café littéraire de Sainte-Cécile-les-Vignes (PRIX CALIBO) 2014 ainsi que trois prix des lecteurs dans divers salons du livre.

site:
http://lolalafon.t15.org/main/
+ Voir plus
Source : http://www.actes-sud.fr/contributeurs/lafon-lola
Ajouter des informations


étiquettes
Videos et interviews (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lola Lafon est musicienne et écrivaine et compte à son actif deux albums, « Grandir à l'envers de rien » et « Une vie de voleuse », et six romans, parmi lesquels « La petite communiste qui ne souriait jamais », centré sur la jeune gymnaste roumaine Nadia Comaneci, et « Mercy Mary Patty » qui se penche sur l'enlèvement en 1974 de Patricia Hearst, petite-fille du magnat de la presse William Randolph Hearst, qui avait épousé la cause de ses ravisseurs. Tous ses romans résonnent avec notre monde contemporain et interrogent le sens de notre époque, ils disent aussi la force des mots et l'importance du corps. En 2020, elle publie aux éditions Actes Sud le roman "Chavirer", coup de coeur des libraires de Dialogues, qui a reçu le prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama. "Chavirer" s'articule autour d'une héroïne, Cléo que l'on suit de ses 13 ans à ses 48 ans. À 13 ans, elle a fait une très mauvaise rencontre et été embarquée dans un système de prédation que Lola Lafon déconstruit tout en menant une ardente réflexion sur les impasses du pardon et la façon dont on se reconstruit petit à petit, grâce aux autres et aux mots. Au cours de cette rencontre autour de "Chavirer", Lola Lafon nous parle de la naissance d'un roman, du monde de la danse populaire, de l'importance de mettre des mots sur nos questions irrésolues, de la difficulté à se pardonner soi-même. Pour retrouver son livre, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17065996-chavirer-lola-lafon-actes-sud Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues À bientôt !
+ Lire la suite
Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (549) Voir plus Ajouter une citation
palamede   19 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
... ce qui compte c’est ce qu’on fait, ce qu’on fabrique, même minuscule. Chercher à. Tenter de. Oh, ça n’est pas une incitation à l’engagement, d’ailleurs ce mot, vous ne l’aimez guère, qui s’applique aux choix des militaires et des bonnes sœurs. Mais qu’elle le sache, Violaine, la résignation coûte cher en amertumes tardives et en regrets. 
Commenter  J’apprécie          480
carre   23 février 2014
Une fièvre impossible à négocier de Lola Lafon
Casser les vitrines des banques et des multinationales est une action symbolique.

On nous accuse de violence ?

Ce qu'on détruit ne sont que des objets inanimés, mais les paysans brésiliens, les rebelles mexicains, les enfants travailleurs de 7 ans, les mers du monde entier sont bien vivant eux, et leurs souffrances bien réelles.

Si des vitrines tremblent vous pleurez.

Vous restez silencieux quand des gens meurent. »

Commenter  J’apprécie          430
palamede   06 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
Tu ne peux pas rester du côté de ce monde sans colère où tout s’arrange, où l’argent seul doit rester indivis, où le cœur se partage...



Paul Nizan

La Conspiration
Commenter  J’apprécie          400
palamede   21 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
Ce que certains appellent conversion ou qu’ils voient comme un changement brutal n’en est pas un mais un lent processus de développement, un peu à la manière des photos.
Commenter  J’apprécie          350
Eve-Yeshe   17 juillet 2014
La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon
Quel âge a-t-elle, demande la juge principale, incrédule à l’entraîneur. Ce chiffre, quatorze, lui donne le frisson. Ce que la petite a effectué à l’instant dézingue le déroulement des chiffres, des mots et des images. Il ne s’agit plus de ce que l’on comprend. On ne saurait noter ce qui vient d’advenir. Elle jette la pesanteur par-dessus son épaule, son corps frêle se fait de la place dans l’atmosphère pour s’y lover. P 13
Commenter  J’apprécie          310
palamede   07 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
C’est au grand-père de Patricia [Hearst] qu’on doit cette presse de caniveau. Une anecdote édifiante circule à son sujet : à la fin du XIXe siècle, il envoie un reporter à La Havane alors en plein conflit entre l’Espagne et les États-Unis. Le reporter lui fait parvenir ce télégramme, “ rien ici / il n’y aura pas de guerre / veux rentrer ”. Papy Hearst rétorque “ fournis-moi les images / je te fournis la guerre ”. 
Commenter  J’apprécie          311
palamede   20 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
 Violaine vous explique ce “ dévorer des yeux ” qu’un jour vous lui rapportez, perplexe, employé par la directrice des Dunes amusée des regards masculins sur vous, un père d’élève, le jardinier. Vous soupirez, quelle horreur cette expression, le jour où les femmes arrêteront de confondre désir sexuel et masochisme, elles pourront enfin profiter du sexe sans craindre d’être dévorées et digérées. 

Commenter  J’apprécie          300
rabanne   21 janvier 2021
Chavirer de Lola Lafon
Cléo était célibataire depuis Lara. Lorsqu'elle prononçait ce prénom, le "a" final n'était qu'un soupir, quelque chose d'éteint.
Commenter  J’apprécie          160
Cacha   02 septembre 2015
La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon
Je n'arrive pas à comprendre comment les gens, aujourd'hui, peuvent souhaiter être localisés en permanence avec leur i-phone.
Commenter  J’apprécie          300
rabanne   17 janvier 2021
Chavirer de Lola Lafon
Il arrivait à Yonasz de trouver que son métier de traducteur déteignait sur son père : il feuilletait les personnes comme des textes, soucieux d'y déceler des contradictions, des doubles sens. Cléo en était parcourue.
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..