AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.91 /5 (sur 4414 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 26/01/1974
Biographie :

Lola Lafon est une chanteuse et romancière.

D’origine franco-russo-polonaise, élevée à Sofia, Bucarest et Paris, elle s’est d’abord consacrée à la danse avant de se tourner vers l’écriture.

Après des publications dans des fanzines et des revues alternatives, elle a été repérée par des revues littéraires ( la N.R.V, entre autres, qui a publié ses premières nouvelles de 1998 à 2000.)

Ses trois premiers romans sont parus chez Flammarion: "Une fièvre impossible à négocier" (traduit en espagnol et en italien et lauréat du "Prix A tout lire"), "De ça je me console" et "Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce" (Prix Coup de Cœur de la 25ème heure au salon du Livre du Mans et finaliste du Prix Marie-Claire).

Politiquement engagée dans plusieurs collectifs anarchistes, antifascistes et féministes, Lola Lafon s’est parfois exprimée dans certains quotidiens et a publié deux fois dans la N.R.F, dont un article dans le numéro spécial "Où en est le féminisme".

Lola Lafon est également chanteuse. Un premier album "Grandir à l’envers de rien" est sorti en 2006 chez Label Bleu/Harmonia Mundi et le deuxième, "Une vie de voleuse" en 2011 chez Harmonia Mundi.

Son livre "La petite communiste qui ne souriait jamais", publié en janvier 2014, obtient un franc succès et a obtenu le Prix de la Closerie des Lilas 2014, le Prix Ouest-France Étonnants-Voyageurs 2014, le Grand prix de l'héroïne Madame Figaro 2014, le Prix Jules Rimet, le Prix Version Fémina-FNAC, le Prix du Café littéraire de Sainte-Cécile-les-Vignes (PRIX CALIBO) 2014 ainsi que trois prix des lecteurs dans divers salons du livre.
2022 Prix Décembre pour "Quand tu écouteras cette chanson"

site:
http://lolalafon.t15.org/main/
+ Voir plus
Source : http://www.actes-sud.fr/contributeurs/lafon-lola
Ajouter des informations
Bibliographie de Lola Lafon   (12)Voir plus



étiquettes
Videos et interviews (73) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Écrire, c'est une activité du présent d'abord, qui essaie de sauver le passé, mais pas seulement, qui est aussi tournée vers l'avenir. Écrire, c'est en somme donner de l'avenir au passé », écrit Annie Ernaux, qui vient de recevoir le prix Nobel de littérature. Mais comment raconter ce passé quand on a grandi avec des silences ? Peut-on s'approprier une histoire que l'on ne connaît que partiellement ? Et comment trouver sa propre voix/voie pour dire un traumatisme transmis mais non vécu ? Voici autant de questions auxquelles s'est confrontée notre invitée, la journaliste Sonia Devillers, pour écrire son premier livre. Les Exportés nous mène au coeur d'une histoire familiale et d'un grand scandale de l'Histoire, dans la Roumanie communiste. Un récit marquant, dans la fabrique duquel nous vous proposons de plonger dès maintenant, au fil d'un entretien. Et dans le prolongement de cet échange, nous parcourrons une sélection d'ouvrages qui, tous, s'attachent à la question des silences et du poids de l'histoire avec lesquels on grandit. Bibliographie : - Les Exportés, de Sonia Devillers (éd. Flammarion) https://www.librairiedialogues.fr/livre/21126300-les-exportes-sonia-devillers-flammarion - L'Oubli, de Frederika Amalia Finkelstein (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/9894583-l-oubli-frederika-amalia-finkelstein-folio - Quand tu écouteras cette chanson, de Lola Lafon (éd. Stock) https://www.librairiedialogues.fr/livre/21196781-quand-tu-ecouteras-cette-chanson-lola-lafon-stock - Black Indians de la Nouvelle Orléans (éd. Actes Sud) https://www.librairiedialogues.fr/livre/21317333-black-indians-de-la-nouvelle-orleans-au-musee--collectif-beaux-arts-ed *L'extrait lu dans l'épisode est tiré de Quand tu écouteras cette chanson, de Lola Lafon, éd. Stock, pages 42-43.

+ Lire la suite
Podcasts (9) Voir tous


Citations et extraits (928) Voir plus Ajouter une citation
palamede   19 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
... ce qui compte c’est ce qu’on fait, ce qu’on fabrique, même minuscule. Chercher à. Tenter de. Oh, ça n’est pas une incitation à l’engagement, d’ailleurs ce mot, vous ne l’aimez guère, qui s’applique aux choix des militaires et des bonnes sœurs. Mais qu’elle le sache, Violaine, la résignation coûte cher en amertumes tardives et en regrets. 
Commenter  J’apprécie          500
carre   23 février 2014
Une fièvre impossible à négocier de Lola Lafon
Casser les vitrines des banques et des multinationales est une action symbolique.

On nous accuse de violence ?

Ce qu'on détruit ne sont que des objets inanimés, mais les paysans brésiliens, les rebelles mexicains, les enfants travailleurs de 7 ans, les mers du monde entier sont bien vivant eux, et leurs souffrances bien réelles.

Si des vitrines tremblent vous pleurez.

Vous restez silencieux quand des gens meurent. »

Commenter  J’apprécie          470
Andromeda06   07 janvier 2023
Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon
Anne n'œuvrait pas pour la paix. Elle gagnait du temps sur la mort en écrivant sa vie. N'oubliez pas ceci, insiste Laureen Nussbaum : Anne Frank désirait être lue, pas vénérée. Hannah Arendt qualifiait l'adoration dont elle est l'objet de « sentimentalisme bon marché aux dépens d'une immense catastrophe »... Elle n'est pas une sainte. Pas un symbole. Son Journal est l'oeuvre d'une jeune fille victime d'un génocide, perpétré dans l'indifférence absolue de tous ceux qui savaient. N'utilisez pas le mot espoir, s'il vous plaît.
Commenter  J’apprécie          400
palamede   06 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
Tu ne peux pas rester du côté de ce monde sans colère où tout s’arrange, où l’argent seul doit rester indivis, où le cœur se partage...



Paul Nizan

La Conspiration
Commenter  J’apprécie          410
Andromeda06   08 janvier 2023
Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon
Comment raconter la fin d'une histoire sans la clore, si ce n'est en y laissant des silences, comme en musique : une respiration entre deux notes, la promesse d'une suite.

Ils n'ont pas disparu, ils sont là, les absents. Ils persistent et la trace que laisse leur absence est une question.

Que faire d'une seule nuit, il faudrait des années pour y répondre. Il y a si peu de temps, il n'y en aura jamais assez. Il n'y aura jamais assez de vivants pour répondre aux morts.

Qu'elle nous cherche, leur absence, qu'elle ne cesse pas de nous chercher.
Commenter  J’apprécie          380
PetiteBichette   22 septembre 2022
Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon
On dit des femmes qui écrivent leur expérience de vie qu'elles « se » racontent, que leur récit est « personnel ». Le journal intime d'un homme, en revanche, semble contenir des vérités universelles. S’atteler au récit du monde a longtemps été l'apanage de ceux qui pouvaient l'arpenter, ces « récits de grands voyageurs ». Aux femmes, on abandonnait l'examen des sentiments, on leur concédait un savoir de l'intime, de l'intérieur, qu'il soit domestique ou sexuel. (p.99)
Commenter  J’apprécie          350
palamede   05 octobre 2022
Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon
Relire chaque matin ce qu’on a écrit la veille est semblable à la barre quotidienne d’une danseuse face au miroir : un exercice d’humilité. Votre texte est impitoyable, il vous reflète, il est maladroit, boiteux et désordonné. Mais s’en attrister n’est pas faire preuve de rigueur ; c’est une blessure d’orgueil : on est déçue, on se rêvait plus brillante. Se relire sans complaisance exige peut-être de « se déprendre de soi-même », comme l’écrit Foucault : le texte est plus important que son autrice. 
Commenter  J’apprécie          341
palamede   21 octobre 2017
Mercy, Mary, Patty de Lola Lafon
Ce que certains appellent conversion ou qu’ils voient comme un changement brutal n’en est pas un mais un lent processus de développement, un peu à la manière des photos.
Commenter  J’apprécie          350
Eve-Yeshe   17 juillet 2014
La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon
Quel âge a-t-elle, demande la juge principale, incrédule à l’entraîneur. Ce chiffre, quatorze, lui donne le frisson. Ce que la petite a effectué à l’instant dézingue le déroulement des chiffres, des mots et des images. Il ne s’agit plus de ce que l’on comprend. On ne saurait noter ce qui vient d’advenir. Elle jette la pesanteur par-dessus son épaule, son corps frêle se fait de la place dans l’atmosphère pour s’y lover. P 13
Commenter  J’apprécie          340
palamede   04 octobre 2022
Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon
« la mémoire, écrit Louise Bourgeois, « ne vaut rien si on la sollicite, il faut attendre qu’elle nous assaille ». »
Commenter  J’apprécie          350

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quand tu écouteras cette chanson (Lola Lafon)

Quand Lola Lafon passe-t-elle une nuit dans l’Annexe du Musée Anne Frank à Amsterdam ?

Le 18 août 2021
Le 28 août 2021

20 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Quand tu écouteras cette chanson de Lola LafonCréer un quiz sur cet auteur