AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1981
Biographie :

Née en 1981 à Paris, Olga Lossky a grandi en Dordogne dans la maison familiale de Ladornac (ou La Dornac) et est allée au collège et au lycée à Terrasson, avant de se déplacer en France et dans le monde pour les besoins de ses études. Titulaire d'un DEA de lettres obtenu à Toulouse, elle est aujourd'hui installée à Paris avec son mari et sa fille.
Elle est l’auteur de quatre romans, "Requiem pour un clou" (2004), "La révolution des cierges" (2010), "La Maison Zeidawi" (2013) et "Le Revers de la médaille" (2016).
Elle a également publié des articles dans la revue « Le chameau et le chas » (Journal de la jeunesse orthodoxe) et une pièce de théâtre, « Lourmel, 26 octobre 1936 ».
Son arrière grand-père, le théologien Vladimir Lossky était ami d’Élisabeth Behr-Sigel, dont elle a écrit une vie intitulée "Vers le jour sans déclin." (2007).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Olga Lossky - La maison Zeidawi .
Olga Lossky vous présente son ouvrage "La maison Zeidawi" aux éditions Denoël. Rentrée littéraire janvier 2014. http://www.mollat.com/livres/lossky-olga-maison-zeidawi-9782207117224.html Notes de Musique : Amina Alaoui 6 Ya laylo layl
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   02 août 2016
La révolution des cierges de Olga Lossky
Écrire des icônes était un moyen de venir en aide au monde. Mais lorsque le pays était déchiré par la famine et les émeutes, cela tournait au ridicule.
Commenter  J’apprécie          190
cicou45   11 février 2016
Le revers de la médaille de Olga Lossky
"C'est pour moi la fonction la plus essentielle de l'art : rendre la vie supportable."
Commenter  J’apprécie          170
cicou45   10 février 2016
Le revers de la médaille de Olga Lossky
"La médaille du musicien était l'une de ses favorites, sans doute parce que c'était là une façon transposée de se montrer lui-même à l'oeuvre, plongé dans l'instant de création artistique. [...] A vrai dire, il était enclin à penser que seuls ces moments constituaient la vie véritable, le reste n'étant qu'un brouillon d'activités informes."
Commenter  J’apprécie          120
Piatka   04 août 2016
La révolution des cierges de Olga Lossky
L'angoisse est un abîme sans fond dans lequel il est possible de tournoyer toujours plus bas.
Commenter  J’apprécie          110
mickaelinecuny   09 février 2016
Le revers de la médaille de Olga Lossky
Parce que vous êtes juif...:

ces mots tranchants du directeur de la Monnaie résonnèrent en son esprit comme s'il venait de les entendre. Malgré la causalité qu'ils étaient censés exprimer, Pàl n'y discernait aucune explication, moins encore aujourd'hui qu'hier. Il avait dû quitter Budapest parce qu'il était juif. Interrompre ensuite ses études à Rome parce qu'il était juif. La reine d'Angleterre avait posé les yeux sur son travail, probablement parce qu'il était juif. A présent c'était au tour du pape de lui commander une médaille parcequ'il était juif. Cela semblait une fatalité aussi dépourvue de sens qu'inéluctable. Elle lui aurait paru risible, n'étant pas habité de sentiments religieux - inepte comme l'idée de mettre à part tous les individus affublés d'oreilles en pointe ou de cheveux roux - s'il n'était pas sans nouvelles de sa famille depuis vingt ans. parce qu'il était juif.
Commenter  J’apprécie          70
hcdahlem   21 février 2019
Risque zéro de Olga Lossky
— Si nous voulons parvenir à toucher un autre type de public, renchérit Mathys, il faut réussir pour de bon à débarrasser le système Providence de cette image élitiste. La commercialisation du nouveau pack Essentiel, qui propose une protection de base contre le risque à un moindre coût, n’a pas rencontré le succès escompté. D’après les dernières analyses des experts marketing, nous souffrons d’un manque de visibilité auprès de la cible visée. Beaucoup trop de personnes n’ont de Providence que l’image répandue par les médias, lors du dernier piratage des plumes d’ange. Selon eux, nous ne sommes qu’une entreprise de niche, à la merci de la moindre cyberattaque. Il faut absolument changer cela. C’est pourquoi j’ai sollicité Victorien pour élaborer l’une de ces séquences vidéoludiques dont il a le secret et qui font toute notre originalité.

L’intéressé esquissa une moue des lèvres destinée à relativiser le compliment.

— Hum, n’oublions pas tout de même que c’est la technologie de pointe de la plume d’ange qui reste à la base de notre succès, nuança Milos, en charge des opérations. La dernière cyberattaque a été complètement montée en épingle par des journalistes peu scrupuleux. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Piatka   06 août 2016
La révolution des cierges de Olga Lossky
Roublev avait de l'ambition et les moyens de la satisfaire. Il était futé, habile de ses mains, téméraire jusqu'à l'inconscience - et surtout ne remettait jamais un ordre en question.

De retour du front nord au lendemain des six jours de Moscou, il avait tout de suite senti d'où venait le vent et s'était rangé du côté des rouges, soutenant les manifestations ouvrières contre les derniers soubresauts du gouvernement provisoire, puis écrasant ces mêmes ouvriers devenus des anarchistes pillards. (...)

Le camarade Roublev n'aimait pas les sentiments, il ne faisaient que gâter le coeur des camarades comme une pêche trop exposée au soleil des moissons.
Commenter  J’apprécie          50
tessgeffroy   22 février 2016
Le revers de la médaille de Olga Lossky
p.82. Eichmann aussi, avec ses traits ramassés sous un front dégarni, aurait pu au même titre que n'importe quel humain faire l'objet d'une œuvre d'art. Cet être qui avait présidé a l'extermination de la plupart des juifs de Budapest, possédait comme tout le monde un nez, des yeux et une bouche que l'ont pouvait représenter. Les croquis d'Eichmann, réalisés avec le même soin qu'une étude préparatoire, constituaient pour Pal la preuve ses médailles, si sublimes fussent-elles, ne possédaient pas le pouvoir de rendre l'homme meilleur, ainsi qu'il avait eu la naïveté de le croire durant sa jeunesse.
Commenter  J’apprécie          50
tessgeffroy   22 février 2016
Le revers de la médaille de Olga Lossky
p. 81. Il y avait au fond de lui cette nappe sombre et stagnante de pessimisme, qui se hâtait de rejaillir à la surface dès lors qu'un évènement lui occasionnait la plus petite contrariété. Sa prostration paraissait alors sans commune mesure avec le désagrément éprouvé. Il pouvait passer des semaines entières dans cet état d'absence au monde, d'indifférence totale à ce qui l’entourait, malgré les efforts déployés par sa femme pour le sortir de son marasme.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   12 février 2019
Risque zéro de Olga Lossky
« De toute façon, “ils” veulent la mort de l’hôpital public. “Ils” n’attendent qu’une chose, c’est qu’on doive mettre, de nous-mêmes, la clef sous la porte, comme “ils” y ont forcé tant d’autres services hospitaliers. » Le débat sur la transition médicale constituait le principal sujet des conversations du chirurgien en chef durant une péritonite ou une ablation tumorale.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur