AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.64 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 25/01/1860
Mort(e) à : Paris , le 15/01/1933
Biographie :

Paul Auguste Jean Nicolas Féval, dit Féval fils, est un écrivain français, fils de l'écrivain Paul Féval (1816-1887).

L'œuvre littéraire de Paul Féval père qui perdura quarante bonnes années, trouvait sa continuité légitime dans la plume ouvrière et hardie du fils. Le fils devint, au fil du temps, réputé pour ses nouvelles, ses romans et ses pièces d'opérette et ses dramatiques.

De facture plus modeste, les écrits du fils suivirent néanmoins les fils des trames déjà dévidés avant lui par son géniteur et par Alexandre Dumas père. Le filon de l'histoire semblait avoir été ouvert pour ne plus se tarir.

Ainsi donc, fin du XIXe siècle et début du XXe, Paul Féval fils créa de toutes pièces (sous de nombreux titres) une famille généalogique à Henri de Lagardère, dans une suite extravagante d'aventures nouvelles du "petit parisien" : "Les Jumeaux de Nevers" (1895, avec A. D'Orsay); "Les Chevauchées de Lagardère" (1909); "Mademoiselle de Lagardère" (1929); "La petite fille du Bossu" (1931), puis "La Jeunesse du Bossu" (1934).

Parmi ces autres travaux d'écriture : "Nouvelles" (1890); "Maria Laura" (1891); "Chantepie" (1896); "Aventurières (roman galant sage)"; "Mam'zelle Flamberge" (1911) trouvèrent un public de lecteurs assidus. Il s'est également inspiré de son père en écrivant "Les bandits de Londres" (1927).

Le fantastique renaît des cendres Féval en la personne de "Félifax, l'homme-tigre" (1929) et sa suite "Londres en folie" (1930). On doit aussi à Féval fils "La Guerre des étoiles", un roman qui n’a rien à voir avec la double-trilogie du même nom.

Paul Féval fils a été obligé, dans l'édition Geffroy de 1905 du "Bossu", de réécrire le dernier chapitre du roman de son père afin de l'adapter à la suite qu'il prévoyait.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_F%C3%A9val_fils
Ajouter des informations
Bibliographie de Paul Féval fils   (29)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
gill   12 septembre 2016
D'Artagnan contre Cyrano de Bergerac, tome 1 : Le Chevalier Mystere de Paul Féval fils
L'illustre cabaret de "La pomme de pin" a eu la gloire de laisser son nom dans l'histoire littéraire, pour avoir abreuvé sept ou huit générations de poètes.

[...]

Cette salle basse, aux solives enfumées, datait en effet du règne de Charles II, et elle avait vu s'asseoir devant ses tables branlantes, toutes les illustrations des deux siècles passés, depuis le poète exquis de "La ballade des dames du temps jadis" jusqu'à l'immortel auteur de "Gargantua" et de "Pantagruel" ...
Commenter  J’apprécie          180
gill   14 septembre 2016
Le Fils de Lagardère de Paul Féval fils
Soit ! je te laisse ! ... Mais écoute-moi bien, ma chère Bathilde ; cet enfant est le dernier rejeton d'une famille maudite !

Il est condamné ! Il mourra !

Si ce n'est par toi, ce sera par un autre !

Tu m'entends ? Je veux qu'il meure ! ... Comme son

père ... Parce que son père a tué !

Et que les enfants doivent porter en ce monde la responsabilité des crimes du père ....

Allons, apaise tes scrupules, et au revoir...
Commenter  J’apprécie          170
nico60   27 août 2016
Le fils de Lagardère : Le duc de Nevers de Paul Féval fils
si tu ne viens pas au duc de Nevers , le duc de Nevers viendras a toi
Commenter  J’apprécie          70
gill   05 septembre 2016
La Vieillesse d'Athos : Suite du Fils de d'Artagnan de Paul Féval fils
L'hiver de cette année-là fut si terrible et la misère si grande que des milliers de gens crièrent la faim, et cela durant les douze mois qui suivirent ...
Commenter  J’apprécie          30
SZRAMOWO   11 février 2017
Lagardère de Paul Féval fils
Il n’y a, croyez-moi, qu’un seul homme au monde capable de tenir tête à Philippe de Nevers, l’épée à la main.

– Et cet homme ? firent six voix en même temps.

– C’est le petit Parisien, répondit Cocardasse.

– Ah ! celui-là, s’écria Passepoil avec un enthousiasme soudain, c’est le diable !...

– Le petit Parisien ? répétait-on à la ronde ; il a un nom, votre petit Parisien ?

– Un nom que vous connaissez tous, mes maîtres : il s’appelle le chevalier de Lagardère.

Il paraîtrait que les estafiers connaissaient tous ce nom, en effet, car il se fit parmi eux un grand silence.

– Je ne l’ai jamais rencontré, dit ensuite Saldagne.

– Tant mieux pour toi, mon bon, répliqua le Gascon ; il n’aime pas les gens de ta tournure.

– C’est lui qu’on appelle le beau Lagardère ? demanda Pinto.

– C’est lui, ajouta Faënza en baissant la voix, qui tua les trois Flamands sous les murs de Senlis ?

– C’est lui, voulut dire Joël de Jugan, qui...

Mais Cocardasse l’interrompit en prononçant avec emphase ces seuls mots :

– Il n’y a pas deux Lagardère !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gill   05 septembre 2016
D'Artagnan contre Cyrano de Bergerac, tome 1 : Le Chevalier Mystere de Paul Féval fils
Un matin d'avril de l'an 1641 - le roi Louis treizième portant la couronne des lys et Armand Duplessis, cardinal-duc de Richelieu tenant le sceptre - les gardes de faction à la capitainerie du Louvre virent déboucher du quai de l’École un jeune homme, à l'allure militaire, qui se dirigeait de leur côté d'un pas rapide et dégagé ...
Commenter  J’apprécie          10
gill   12 septembre 2016
D'Artagnan contre Cyrano de Bergerac, tome 1 : Le Chevalier Mystere de Paul Féval fils
Que d'aventures également !

Plaisantes ou tragiques, heureuses ou néfastes, elles se précipitaient depuis le matin les unes par-dessus les autres, sans lui laisser le temps de souffler, ni de se reconnaître.

Ouf ! Que d'émotions ! ...
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Paul Féval fils (2857)Voir plus


Quiz Voir plus

La Curée d'Emile Zola

Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

parfaitement exact
faux
partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

25 questions
520 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème sièclesCréer un quiz sur cet auteur