AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 108 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pau , 1867
Mort(e) à : Guéthary , 1920
Biographie :

ll perd sa mère peu après sa naissance, il passe sa première enfance chez une tante à la villa " Mauricia " de Billère.
Paul-Jean Toulet est l'un des poètes les plus aigus et les plus brefs de la littérature française ; peu connu du grand public, il a toujours suscité des admirations en haut lieu, en France (du président Pompidou à beaucoup d'académiciens actuels comme Jean Dutourd, Jean d'Ormesson) et à l'étranger (l'Argentin Borges, le Libanais Salah Stétié admirent sa " perfection "). On se souvient de Toulet en particulier pour ses contrerimes. C'est aussi un maître de la prose poétique, et à ce titre les souvenirs d'enfance de Billère lui auront inspiré un chef-d'œuvre : sa lettre à soi-même du 4 avril 1904. Toulet est encore romancier, un moraliste sombre, un critique à la fois profond, rêveur et désinvolte.
Après des études itinérantes et capricieuses, il passera sa jeunesse en Béarn (Carresse), à l'île Maurice chez son père, en Algérie ; il s'établit de 1898 à 1912 à Paris, dont il est une figure brillante, acerbe, noctambule (il se lève tous les jours à quatre heures de l'après-midi) ; puis se replie sur l'Aquitaine (Saint-Loubès, près de Bordeaux, puis à partir de 1916 à Guéthary chez sa femme, qu'il a épousée à 49 ans).
Opiomane invétéré, il meurt à Guéthary (où il sera inhumé) d'une overdose de laudanum, substance proche de l'opium. Il avouait que ce qu'il avait le plus aimé au monde, c'était " les femmes, l'alcool et les paysages ".
+ Voir plus
Source : http://www.ville-billere.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Paul Jean TOULET – Une Vie, une Œuvre : 1867-1920 (France Culture, 1987) Émission de radio « Une Vie, une Œuvre » par Paule Chavasse, diffusée le 22 octobre 1987, sur France Culture. Invités : l'Abbé Jean Bégarie, Michel Bulteau, Simone Carrat, Marie Catteau Marvier, Michel Décaudin, Bernard Delvaille, Geneviève Dormann, Roger Grenier, François Xavier Jaujard, Louis Lataillade, Pierre Lious, Jacques Réda et Pierre Tranchesse.


Citations et extraits (160) Voir plus Ajouter une citation
Paul-Jean Toulet
Piatka   03 mai 2014
Paul-Jean Toulet
Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l’air de pleurer de joie.
Commenter  J’apprécie          610
Paul-Jean Toulet
Piatka   02 février 2015
Paul-Jean Toulet
Si tu pleures de joie, ne sèche pas tes larmes : tu les voles à la douleur.
Commenter  J’apprécie          600
Paul-Jean Toulet
domisylzen   04 octobre 2016
Paul-Jean Toulet
En Arles



Dans Arles, où sont les Aliscams,

Quand l'ombre est rouge, sous les roses,

Et clair le temps,



Prends garde à la douceur des choses.

Lorsque tu sens battre sans cause

Ton coeur trop lourd ;



Et que se taisent les colombes :

Parle tout bas, si c'est d'amour,

Au bord des tombes.
Commenter  J’apprécie          360
Piatka   10 février 2015
Les Contrerimes de Paul-Jean Toulet
C'était sur un chemin crayeux

Trois châtes de Provence

Qui s'en allaient d'un pas qui danse

Le soleil dans les yeux.



Une enseigne, au bord de la route,

- Azur et jaune d'oeuf, -

Annonçait : Vin de Châteauneuf,

Tonnelles, Casse-croûte.



Et, tandis que les suit trois fois

Leur ombre violette,

Noir pastou, sous la gloriette,

Toi, tu t'en fous : tu bois...



C'était trois châtes de Provence,

Des oliviers poudreux,

Et le mistral brûlant aux yeux

Dans un azur immense.
Commenter  J’apprécie          352
Malaura   21 février 2012
Les Contrerimes de Paul-Jean Toulet
Le temps irrévocable a fui. L’heure s’achève.

Mais toi, quand tu reviens, et traverses mon rêve,

Tes bras sont plus frais que le jour qui se lève,

Tes yeux plus clairs.

À travers le passé ma mémoire t’embrasse.

Te voici. Tu descends en courant la terrasse

Odorante, et tes faibles pas s’embarrassent

Parmi les fleurs.

Par un après-midi de l’automne, au mirage

De ce tremble inconstant que varient les nuages,

Ah ! Verrai-je encor se farder ton visage

D’ombre et de soleil ?

Commenter  J’apprécie          320
Malaura   21 décembre 2011
Les Contrerimes de Paul-Jean Toulet
Puisque tes jours ne t'ont laissé

Qu'un peu de cendre dans la bouche,

Avant qu'on ne tende la couche

Où ton coeur dorme, enfin glacé,

Retourne, comme au temps passé,

Cueillir, près de la dune instable,

Le lys qu'y courbe un souffle amer,

- Et grave ces mots dans le sable :

Le rêve de l'homme est semblable

Aux illusions de la mer.
Commenter  J’apprécie          310
Paul-Jean Toulet
Lucile-   09 juillet 2014
Paul-Jean Toulet
Apprends à te connaître: tu t'aimeras moins; et à connaître les autres, tu ne les aimeras plus.
Commenter  J’apprécie          270
Paul-Jean Toulet
Piatka   16 juin 2017
Paul-Jean Toulet
ME RENDRAS-TU, RIVAGE BASQUE



Me rendras-tu, rivage basque,

Avec l'heur envolé

Et tes danses dans l'air salé,

Deux yeux, clairs sous le masque.
Commenter  J’apprécie          260
Malaura   19 février 2012
Les Contrerimes de Paul-Jean Toulet
C’est Dimanche aujourd’hui. L’air est couleur du miel.

Le rire d’un enfant perce la cour aride :

On dirait un glaïeul élancé vers le ciel.

Un orgue au loin se tait. L’heure est plate et sans ride.

Commenter  J’apprécie          250
Paul-Jean Toulet
sabine59   13 février 2017
Paul-Jean Toulet


Pâle matin de février

Couleur de tourterelle

Viens, apaise notre querelle,

Je suis las de crier;



Las d'avoir fait saigner pour elle

Plus d'un noir encrier...

Pâle matin de février

Couleur de tourterelle.





Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Premier au dernier ...

"Le ... jour du reste de ma vie" de Virginie Grimaldi

dernier
premier

16 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , littérature française , littérature , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..