AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 905 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 16/04/1844
Mort(e) à : St-Cyr-sur-Loire (Indre & Loire) , le 12/10/1924
Biographie :

François-Anatole Thibault, dit Anatole France, est un nouvelliste, critique et romancier français.

Fils d'un libraire qui compte parmi ses clients les frères Goncourt et d'autres écrivains célèbres, Anatole France fait des études assez médiocres au collège Stanislas et semble avoir toujours manifesté le désir d'écrire.

Il obtient son premier succès littéraire en 1881, avec "Le Crime de Sylvestre Bonnard", roman où apparaît, pour la première fois dans son œuvre, le personnage de l'érudit enfermé (ou réfugié ?) dans sa bibliothèque, distrait, lunaire, aimable et souvent naïf.

Le style d'Anatole France, que conspuent les Surréalistes, lesquels, trop politiquement marqués, ne pardonnent pas au romancier ses prises de position anti-bolcheviques, est fin, léger en surface, spirituel, "classique" certes mais toujours porteur d'un humour qui sait se faire soit naïf et simple, soit au contraire noir et féroce.

La tétralogie de l'"Histoire contemporaine", qui regroupe les quatre romans dont M. Bergeret est le héros, et qui présente un juste panorama de la France sous la IIIème république (et tout particulièrement pendant l'Affaire Dreyfus), tient plutôt de l'humour noir et tranquille.

Cet humour culmine avec "L'Île des Pingouins" (en 1892) où Anatole France imagine un érudit plutôt distrait qui débarque sur une île entièrement peuplée de pingouins. Il les baptise, ce qui provoque un grand remue-ménage au Paradis chrétien.

Il est élu à l'Académie française en 1896.

Dans "Les dieux ont soif", en 1908, Anatole France, républicain solidement anti-clérical, fait le procès des excès de la Terreur, qu'il impute d'ailleurs non pas tant à la Révolution elle-même qu'à la désespérante nature humaine.

Il reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre en 1921.

En contradiction avec ses dispositions testamentaires, des obsèques nationales ont lieu à Paris le 18 octobre 1924, après quoi il est inhumé à Neuilly-sur-Seine, auprès de ses parents.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Anatole France : Les dieux ont soif lu par Michel Bouquet (1954 / France Culture). Diffusion sur France IV Haute-Fidélité le 1er janvier et le 13 juillet 1954. Extraits du roman “Les dieux ont soif” lus par Michel Bouquet. Photographie : Anatole France à La Béchellerie © Photographie originale prise par Claude Aveline en juin 1923. Anatole France, pour l'état civil François Anatole Thibault, né le 16 avril 1844 à Paris, et mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), est un écrivain français, considéré comme l’un des plus grands de l'époque de la Troisième République, dont il a également été un des plus importants critiques littéraires. Il devient une des consciences les plus significatives de son temps en s’engageant en faveur de nombreuses causes sociales et politiques du début du XXe siècle. Il reçoit le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre en 1921. Quatrième de couverture de l'édition du Livre de Poche : « “Les dieux ont soif” : quand il choisit pour titre ce mot de Camille Desmoulins, Anatole France ne veut nullement rejeter sur une fatalité tragique les atrocités de la Terreur. Ce texte admirable décrit l'horreur du fanatisme, l'obscurantisme gagnant les Lumières elles-mêmes, la barbarie prenant le masque du progrès. En 1912, ce livre du patriarche de la Gauche française qui dénonçait les excès de la Révolution fut accueilli comme un paradoxe. Aujourd'hui, cette représentation alarmée de l'histoire se lit comme une lucide préface à l'horrible XXe siècle, un avertissement contre l'ignorance et la peur qui engendrent la bêtise, la grande tueuse. » 1ère partie : 02:00 2ème partie : 54:55 3ème partie : 1:57:38 Sources : France Culture et Wikipédia

+ Lire la suite
Podcasts (6) Voir tous


Citations et extraits (640) Voir plus Ajouter une citation
Anatole France
wellibus2   18 avril 2015
Anatole France
Ne prêtez pas vos livres : personne ne les rend jamais. Les seuls livres que j'ai dans ma bibliothèque sont les livres qu'on m'a prêtés.
Commenter  J’apprécie          9610
Valdimir   11 septembre 2017
Les dieux ont soif de Anatole France
La vie d'un homme serait intolérable, s'il savait ce qui doit lui arriver. Il découvrirait des maux futurs, dont il souffrirait par avance, et il ne jouirait plus des biens présents, dont il verrait la fin. L'ignorance est la condition nécessaire du bonheur des hommes, et il faut reconnaître que, le plus souvent, ils la remplissent bien. Nous ignorons de nous presque tout ; d'autrui, tout. L'ignorance fait notre tranquillité ; le mensonge, notre félicité.
Commenter  J’apprécie          895
Valdimir   15 septembre 2017
Les dieux ont soif de Anatole France
La nature nous enseigne à nous entre-dévorer et elle nous donne l'exemple de tous les crimes et de tous les vices que l'état social corrige ou dissimule. On doit aimer la vertu ; mais il est bon de savoir que c'est un simple expédient imaginé par les hommes pour vivre commodément ensemble. Ce que nous appelons la morale est une entreprise désespérée de nos semblables contre l'ordre universel, qui est la lutte, le carnage et l'aveugle jeu de forces contraires. Elle se détruit elle-même et plus j'y pense, plus je me persuade que l'univers est enragé.
Commenter  J’apprécie          722
Anatole France
Eve-Yeshe   09 mai 2014
Anatole France
A mesure qu'on avance dans la vie, on s'aperçoit que le courage le plus rare est celui de penser.
Commenter  J’apprécie          713
Anatole France
Bookycooky   15 novembre 2015
Anatole France
" Un dictionnaire, c'est l'univers par ordre alphabétique. "
Commenter  J’apprécie          703
Anatole France
kuroineko   27 avril 2013
Anatole France
Plus je songe à la vie humaine, plus je crois qu'il faut lui donner pour témoins et pour juges l'Ironie et la Pitié. L'Ironie et la Pitié sont deux bonnes conseillères; l'une, en souriant, nous rend la vie aimable, l'autre, qui pleure, nous la rend sacrée. L'Ironie que j'invoque n'est point cruelle. Elle ne raille ni l'amour ni la beauté. Elle est douce et bienveillante. Son rire calme la colère, et c'est elle qui nous enseigne à nous moquer des méchants et des sots que nous pourrions, sans elle, avoir la faiblesse de haïr.
Commenter  J’apprécie          670
Anatole France
sabine59   15 août 2019
Anatole France
Si le chemin est beau, ne nous demandons pas où il mène.
Commenter  J’apprécie          690
Anatole France
cathcor   16 septembre 2013
Anatole France
J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence .
Commenter  J’apprécie          650
Anatole France
Piatka   01 décembre 2015
Anatole France
Qu’est-ce qu’un livre ? Une suite de petits signes. Rien de plus. C’est au lecteur à tirer lui-même les formes, les couleurs et les sentiments auxquels ces signes correspondent.
Commenter  J’apprécie          630
Jmlyr   04 septembre 2017
Le Livre de mon ami de Anatole France
LA RENTRÉE



Je vais vous dire ce que me rappellent tous les ans, le ciel agité de l’automne et les feuilles qui jaunissent dans les arbres qui frissonnent.

Je vais vous dire ce que je vois quand je traverse le Luxembourg dans les premiers jours d’octobre, alors qu’il est un peu triste et plus beau que jamais ;

car c’est le temps où les feuilles tombent une à une sur les blanches épaules des statues.

Ce que je vois alors dans ce jardin, c’est un petit bonhomme qui, les mains dans les poches et son sac sur le dos, s’en va à l'école en sautillant comme un moineau.

Ma pensée seule le voit ; car ce petit bonhomme est une ombre :

c’est l’ombre du moi que j’étais, il y a vingt-cinq ans....

Il y a vingt-cinq ans, à pareille époque, il traversait, avant huit heures,

ce beau jardin pour aller en classe.

Il avait le cœur un peu serré : c’était la rentrée.

Commenter  J’apprécie          604

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..