AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 18/01/1962
Biographie :

Pierre Cahuc est un économiste français, Agrégé des Universités en Sciences Economiques (1990). Il est professeur à l’École polytechnique, membre du CAE (Conseil d'Analyse Economique), chercheur au CREST (centre de recherche de l’INSEE), au CEPR (Londres), et directeur de programme à l’Institute for the Study of Labor (IZA) (Bonn). Il est aussi membre du Cercle des economistes.

Ses travaux portent sur le marché du travail, la macroéconomie et sur les relations entre la culture et les performances économiques. Il a publié un grand nombre d'articles dans des revues scientifiques ainsi qu'une quinzaine d'ouvrages en français et en anglais. Il a participé à la rédaction de rapports économiques parmi lesquels : Temps de travail, revenu et emploi, Rapport du Conseil d'Analyse Economique n°68, 2007;. Salaire minimum et bas revenus : comment concilier justice sociale et efficacité économique ? Rapport du Conseil d'Analyse Economique n°79, 2008. Il a aussi co-écrit avec André Zylberberg en 2009 un livre intitulé Les Réformes ratées du Président Sarkozy.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les matins - La jeunesse française coupée en deux ? par franceculture Avec Pierre Cahuc Professeur d’économie à l’Ecole Polytechnique, il dirige le laboratoire de macroéconomie du Centre de Recherche en Economie et Statistique (CREST) de l’INSEE Co auteur avec Stéphane Carcillo, Olivier Galland et André Zylberberg de : Comment la France divise sa jeunesse, La machine à trier (Eyrolles) Stéphane Carcillo SR Maître de conférence à l’université Paris 1 Sorbonne et professeur associé au département d’économie de l’IEP de Paris


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Luniver   26 octobre 2019
Le chômage, fatalité ou nécessité ? de Pierre Cahuc
Avant la Révolution française, les corporations ouvrières imposaient les règles aménageant de longues périodes durant lesquelles le travail salarié était proscrit : absence le dimanche et le lundi suivant la paie, nombreuses pauses quotidiennes, travail à temps partiel durant les récoltes, restriction du travail des enfants, etc. Il y avait ainsi 164 jours par an chômés en France au XVIIe siècle. Les lois d'Allarde et Le Chapelier, votées en 1791, ont supprimé les corporations et permis aux employeurs de fixer la durée du travail. Le temps de présence des ouvriers sur leur lieu de travail a alors augmenté considérablement pour atteindre 4 500 heures par an au début du XIXe siècle, alors que les agriculteurs travaillaient entre 1800 et 2000 heures par an deux siècles auparavant.
Commenter  J’apprécie          61
Luniver   22 octobre 2019
Le chômage, fatalité ou nécessité ? de Pierre Cahuc
Chaque entreprise est une alchimie complexe, façonnée par le temps, de savoir-faire technique, d'imbrications de liens personnels ou collectifs pas toujours explicites, d'organisation du travail ayant ses règles et ses coutumes, de manière de prendre des décisions, etc. Cet amalgame est en grande partie propre à chaque entreprise et il ne fonctionne bien qu'au sein de cette entité particulière. Une entreprise ressemble plus à un système composé de liaisons irréversibles entre certains de ses éléments qu'à une collection d'individus indifférenciés et de machines que l'on pourrait remodeler à l'envi. Lorsque survient une innovation technologique ou lorsque les conditions de la concurrence se modifient, certaines entreprises ou certaines unités d'une même entreprise ne sont pas capables de s'y adapter, car le degré de spécificité des relations internes est trop fort. Elles disparaissent, en partie ou totalité, et en même temps des entreprises ou des établissements plus adaptés apparaissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Latias   01 juin 2017
Les réformes ratées du président Sarkozy de Pierre Cahuc
En premier lieu, nous devons modifier en profondeur le rôle et la représentativité des syndicats. Seuls 8% des salariés sont syndiqués, principalement dans le secteur piblic. Les syndicats survivent grâce aux positions qu'ils occupent dans la gestion de certainsservices collectifs comme l'assurance chômage, la médecine du travail, les caisses de retraites ou encore les organismes de formation professionnelle. Ils survivent aussi grâce aux décharges syndicaleset aux mise à dispositionque leur octroient quelques grandes administrations ou entreprise du secteur public. Le contribuable et l'usager financent ainsi de manière opaque, et souvent à la limite de la légalité, l'équivalent d'au moins 40 000 postes à temps pleins mis à disposition des syndicats. Pour les organisations syndicales tout changement est d'abord apprécié à l'aune des conséquences sur l'appareil et non à celle des besoins du monde du travail.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idf   28 novembre 2019
Le Négationnisme économique. Et comment s'en débarrasser de Pierre Cahuc
L'évaluation des systèmes éducatifs ne doit pas être uniquement centré sur les connaissances acquises, comme c'est souvent le cas, mais aussi sur certaines dimension de la personnalité au moins aussi importantes pour l'insertion dans la société et sur le marché du travail.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idf   12 décembre 2019
Le Négationnisme économique. Et comment s'en débarrasser de Pierre Cahuc
L’économie est devenue une science expérimentale, et, à ce titre, elle a beaucoup à nous apprendre.
Commenter  J’apprécie          20
Gribouille_idf   28 novembre 2019
Le Négationnisme économique. Et comment s'en débarrasser de Pierre Cahuc
Dans le fond, à l'image de Jean-Paul Sartre, les philosophes anti-capitalistes, les Economistes atterrés et Pierre Bourdieu se situent dans le droit fil d'un Lyssenko proclamant que la science "bourgeoise" s'oppose à la science "prolétarienne".
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse   14 septembre 2017
La machine à trier : Comment la France divise sa jeunesse de Pierre Cahuc
La multiplication des structures n'a fait que décupler les possibilités de cumuler les mandats. (p.75)
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse   14 septembre 2017
La machine à trier : Comment la France divise sa jeunesse de Pierre Cahuc
En France, 6% des jeunes considèrent que l'immigration doit être totalement prohibée, alors que ce chiffre est de 1% en Suède. (p.59)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox