AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.27/5 (sur 225 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Orléans , 1980
Biographie :

Pierre-Etienne Bram naît de parents musiciens en 1980 à Orléans où il passera toute son enfance et son adolescence. Une fois son diplôme d’informaticien en poche, il s’installe à Paris. Génération Internet oblige, il se familiarise très tôt avec le web 2.0 et tient à jour plusieurs blogs. C’est suite à une rupture amoureuse suivie d’une rencontre sur Internet qu’il va trouver l’inspiration pour écrire son premier manuscrit.

Source : http://www.rebelleediti.odns.fr/auteurs/a-b-c/pierre-etienne-bram-2/
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre-Etienne Bram   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
Est-ce que cela vous effraie de finir vos jours sus Mars ?
Déjà, je n’y vais pas pour y mourir, mais pour y vivre. Et puis que ce soit sur Mars ou ici, on décède tous un jour ou l’autre non ?
Commenter  J’apprécie          230
La pause-café reste un moment plaisant de notre quotidien, il faut juste éviter de trop penser au fait qu’il est fabriqué à partir de nos urines qui sont filtrées.
Commenter  J’apprécie          202
_ Essayez de la distraire ! hurla Alcide à ses coéquipiers en saisissant un filet qui traînait sur un stand de pêcheurs.
_ Et on fait ça comment ? Tu veux que je jongle ? répliqua Philos en évitant de justesse un tonneau rempli de pommes.
_ Démerdez-vous ça suffira !
Commenter  J’apprécie          191
_ Tout le monde est en bonne santé, annonça Prométhéa, Et nous pouvons donc nous estimer chanceux. D'après mes calculs, au moins 1,3 personne aurait dû être blessée dans un accident de ce genre. Et d'ailleurs, nous ne sommes plus très loin . D'après mon dernier relevé topographique, notre destination ne devrait pas être à plus de 8.6 km dans cette direction, je vous propose d'y aller, afin de perdre le moins de temps possible.
Elle se leva et se dirigea vers la route. Son côté non humain restait quelque chose de très étrange pour les deux compères. Malgré le fait le fait qu'elle ait souvent tendance à lâcher des statistiques, elle possédait cet incroyable optimisme, probablement car les notions d'effort et de sommeil lui étaient inconnues.
Commenter  J’apprécie          170
_ Qu'est-ce qu'il fout en taule ?
_ Il aurait décapité sa femme et ses deux gamins. Encore un gars fêlé qui a pété les plombs.
_ Quel salaud... Quand on sait combien c'est difficile d'avoir des gamins par les temps qui courent...
_ Le pire dans tout ça, c'est que le petiot qui l'a dénoncé a été retrouvé mort quelques jours plus tard, alors que le gars était déjà en taule. On ne sait pas encore ce qu'il lui est arrivé.
Il cracha par terre avant de reprendre :
_ Ma parole, il mérite la potence...
_ Je préfèrerais un écartèlement, c'est moins rapide. Ça ferait une bonne sortie pour la famille.
Commenter  J’apprécie          160
Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa clarté, les étoiles tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées (…) Le fils de l’homme enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.
Évangile selon St Matthieu.
Commenter  J’apprécie          160
J’avais en mémoire le spectacle de gladiateurs s’entre-tuant que les empereurs romains de l’Antiquité offraient dans d’immenses Colisée : un peuple correctement distrait ne pense pas à se révolter.
Commenter  J’apprécie          150
C'était un lieu lugubre, d'où il était possible de ressentir des vibrations négatives émanant de partout. Comme le racontait les rumeurs, il avait vraisemblablement été subitement abandonné, laissant quelques instantanés de vie : une table et des couverts avec des bouteilles dessus, un ballon dégonflé autour de jouets d'enfants, un écriteau sur lequel était marqué « joyeux anniversaire ». Le sol était jonché de restes d'ossements humains et de gros gibiers, la seule chose que les rats n'avaient pas dévorée.
Commenter  J’apprécie          80
— Vous embarquez sur un "Léviathan", c'est ça ?
— Vous avez déjà entendu parler de ces missions ?
— Dans les grandes lignes, mais je vois surtout très souvent ces énormes bateaux accoster dans le port. Ils sont magnifiques, mais leur rôle fait froid dans le dos... Combien de temps embarquez-vous ?
— Initialement ce sont des sessions de trois mois. Je verrai une fois ce délai écoulé combien de points EGP j'ai accumulés, ce qui me permettra de voir si je prolonge la mission ou si je rentre au bercail.
— Vous êtes bien courageux je trouve.
— C'est une question de point de vue. Lorsque je vois comment se dégrade notre planète au quotidien, je me donne à fond dans tout ce qui pourrait me donner l'impression de panser ses blessures, que l'homme n'a cessé de multiplier au cours de ces dernières décennies. Avec un peu d'espoir, ça me permettra, moi et ma famille d'avoir un avenir meilleur.
— Bravo en tout cas, j'admire votre optimisme ! Moi, cela fait longtemps que j'ai cessé d'espérer faire partie des chanceux finalistes du programme T.I.T, je suis bien trop gros consommateur d'EGP et mon métier impliquant une fréquence de voyages assez élevée, ça ne me permet pas de ne pas être un gros pollueur... Et puis, je suis célibataire, sans descendance... Si la prochaine canicule a ma peau, il n'y aura pas grand monde pour me pleurer.
— Pour être honnête, je pense que votre manière de voir les choses est terriblement égoïste et que si on en est là, parce que trop de gens pensent comme vous, mais... je pense qu'il est de toute façon trop tard pour essayer de vous faire changer de position, rétorque Léo en faisant un sourire crispé.
Conscient du malaise qu'il vient de créer, Sébastien préfère rapidement interrompre la conversation :
— Eh bien j'ai été ravi de faire votre connaissance, et je vous souhaite bonne chance pour la suite en tout cas. Je dois vous laisser, je vais aller dans un compartiment climatisé, je me suis surestimé, je ne tiendrai pas tout un voyage par cette fournaise ! Bon courage pour votre projet !
— Merci.
Commenter  J’apprécie          40
Comme beaucoup d’hommes, je déteste les prises de sang, et pourtant, par amour pour elle, j’étais allé faire mon test de dépistage, qui était bien entendu négatif.
J’étais enfin prêt. Prêt à la voir. Prêt à lui faire l’amour sans capote. Prêt à l’aimer de toute mon âme. Prêt à la sauver des griffes de son psychopathe d’ex. Prêt à démarrer ce nouveau chapitre de ma vie avec elle.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierre-Etienne Bram (158)Voir plus

Quiz Voir plus

La nuit des temps - Barjavel

Quel est le prénom de l'auteur ?

Gaston
René
Albert
Franck

10 questions
1200 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit des temps de René BarjavelCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}