AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.54 /5 (sur 133 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 03/10/1976
Biographie :

Raphaël Meyssan est né le 3 octobre 1976. Il a grandi à Orléans puis a fait des études de sciences politiques à l’université de Vincennes à Saint-Denis. Graphiste depuis plus de quinze ans, il a choisi d’être indépendant et de travailler dans le domaine non-commercial. Ses clients sont des personnes qui ont des choses à dire et non à vendre : artistes, chercheurs, psychanalystes, archivistes...

C’est au contact de ces derniers qu’est née l’idée d’une enquête dans les archives sur son voisin communard. Elle prend forme dans Les Damnés de la Commune, qui est son premier livre. Il a passé six années à la réalisation de cette enquête et à rassembler l’iconographie utilisée dans l’ouvrage.

Son travail s’inscrit dans le chemin ouvert par la BD reportage de Joe Sacco ou d’Étienne Davodeau et s’inspire de romans graphiques plus personnels comme ceux d’Édmond Baudoin. Ses influences viennent également d’autres univers que celui de la bande dessinée. Son écriture haletante s’inspire de certaines séries télé d’investigation : séries documentaires (comme celles de Jean-Xavier de Lestrade ou comme The Jinx) ou de fiction (comme The Killing ou Broadchurch). Il trouve dans cette forme moderne un écho aux romans feuilletons du XIXe siècle. Il partage avec Laurent Binet, l’auteur du roman HHhH, la volonté de ne pas romancer et le souci de l’exactitude historique. Enfin, Les Damnés de la Commune doivent évidemment beaucoup à Chris Marker et à son film-ovni La Jetée.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Raphaël Meyssan   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ciné-Débat Avec Bertrand TILLIER, historien des images, Raphaël MEYSSAN, réalisateur, Pierre SERNA, historien


Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   01 juin 2019
Les damnés de la Commune, tome 2 : Ceux qui n'étaient rien de Raphaël Meyssan
Les habitants des quartiers bourgeois de Paris ne trouvent pas de mots assez durs contre cette populace qui veut gouverner la ville.

L’histoire Albert Sorel écrit à sa mère… « Toute la canaille de l’Europe est à Paris. C’est la grande lutte de la démagogie contre la civilisation. »

L’écrivain Edmond de Goncourt note dans son journal… « On ne peut se figurer la souffrance qu’on éprouve, au milieu du despotisme sur le pavé, de cette racaille déguisée en soldats. »

Dans des lettres à sa femme, le futur académicien Hippolyte Taine se plaint… « Aujourd’hui, les gens du ruisseau votent, sont nommés et triomphent. Nous sommes assis dans la boue. »

J’entends les mots ricocher dans le temps.

« Au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux de travailler. La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler ! »

« Il y a les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. »

« Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrés. Ce sont des fainéants ! »

« Des sans-dents ! »

« La réforme, oui ! La chienlit, non ! »

« Vous en avez assez de cette bande de racailles ? Eh bien, on va vous en débarrasser ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
lemillefeuilles   10 mars 2022
Les damnés de la Commune, tome 1 : A la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan
Mes héros étaient si pauvres qu'ils n'ont pas même laissé une pierre dans un cimetière.
Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89   27 mars 2018
Les damnés de la Commune, tome 1 : A la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan
Favre, vice-président du gouvernement, avait fait une déclaration tonitruante.

"Nous ne céderons pas un pouce de nos territoires, pas une pierre de nos forteresses !"

Mais il rencontre le chancelier Bismarck qui annonce ses conditions : céder l'Alsace et la Lorraine.

Trahison !



Thiers n'écoute pas le peuple de Paris qui veut combattre l'envahisseur.

"Les Français veulent la paix."

Il ouvre avec Bismarck des pourparlers d'armistice.

Trahison !



Contre l'avis du général Trochu, qui préside le gouvernement, des gardes nationaux brisent l'étau allemand sur Paris et s'emparent du Bourget.

"L'attaque a été réalisée sans mon autorisation."

Le gouvernement refuse de leur prêter secours et les trois mille combattants sont écrasés.

Trahison !



Sur le front de l'Est, Bazaine - un maréchal d'Empire qui rejette la République - envoie un message de négociation aux Allemands.

"J'interroge ma conscience pour sauver la France de ses excès."

Le 27 octobre 1870, pour sauver la France de ses excès républicains, il capitule et livre aux Allemands ses cent-quatre-vingt mille soldats.

Trahison !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ErnestLONDON   10 février 2020
Les damnés de la Commune, tome 3 : Les orphelins de l'histoire de Raphaël Meyssan
Un siècle et demi plus tard, certains revendiquent encore l'héritage des Versaillais, qui à réécrire l'histoire...

"Versailles, c'est là où la république s'était retranchée quand elle était menacée."

L'homme qui vient de prononcer cette phrase n'est pas inculte. Il est président de la République et chef du parti politique La République en marche.

L'histoire est différente... Le seul moment où le gouvernement s'est retranché à Versailles, c'est lors de la Commune de Paris, pour y rejoindre une Assemblée nationale dominée par les monarchistes. À Paris, on rêve de république démocratique et sociale. À Versailles, on veut remettre le roi sur le trône.
Commenter  J’apprécie          140
Dionysos89   24 juin 2019
Les damnés de la Commune, tome 1 : A la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan
Les Misérables : j’en ai un vieil exemplaire de l’époque.

J’ai été surpris d’y trouver des dizaines et des dizaines de gravures. Beaucoup de romans étaient en fait des feuilletons illustrés ! Nos auteurs classiques écrivaient-ils les séries télé du XIXe siècle ?

En cherchant des traces de Lavalette dans les archives, j’avais aussi trouvé des gravures, encore et encore.

De quoi remplir un livre.
Commenter  J’apprécie          120
tchouk-tchouk-nougat   29 mars 2020
Les damnés de la Commune, tome 1 : A la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan
Il n'est pas nécessaire d'être riche pour alléger la misère. Avec peu, offert avec le coeur, on peut soulager tant d'infortune!
Commenter  J’apprécie          132
Wyoming   29 juin 2020
Les damnés de la Commune, tome 1 : A la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan
J'habite la Ville Lumière.



Celle de tous les rêves.



Celle de la tour Eiffel, des Champs-Elysées, des grands magasins et du Sacré-Coeur.
Commenter  J’apprécie          110
Wyoming   06 juillet 2020
Les damnés de la Commune, tome 3 : Les orphelins de l'histoire de Raphaël Meyssan
Qui n'a pas contemplé le feu d'artifice du bombardement dans la frénésie de sa fureur, avec tous les sillonnements d'éclairs des obus, le fracas des explosions, au nord, au sud, de près, de loin, de partout, à côté, là-bas, dans toutes les directions avec l'incendie des maisons qui s'allument, non, qui n'a pas vu cela, sous ce radieux soleil de mai, n'a rien vu, n'a le droit de parler de rien!
Commenter  J’apprécie          90
Il_voyage   27 mars 2021
Les damnés de la Commune, tome 3 : Les orphelins de l'histoire de Raphaël Meyssan
Maison d'arrêt de Versailles, à Théophile Ferré



Si j'allais au noir cimetière,

Frère, jetez sur votre sœur,

Comme une espérance dernière,

De rouges œillets tout en fleur.



Dans les derniers temps de l'Empire,

Lorsque le peuple s'éveillait,

Rouge œillet, ce fut ton sourire,

Qui nous dit que tout renaissait.



Aujourd'hui, va fleurir dans l'ombre

Des noires et tristes prisons,

Va fleurir près du captif sombre

Et dis-lui que nous l'aimons.



Dis-lui que par le temps rapide

Tout appartient à l'avenir

Que le vainqueur au front livide

Plus que le vaincu peut mourir.



Louise Michel
Commenter  J’apprécie          80
Presence   01 novembre 2020
Les damnés de la Commune, tome 2 : Ceux qui n'étaient rien de Raphaël Meyssan
On voit les femmes anxieuses, enthousiastes, ardentes, l'âme attachée aux péripéties du combat, l'œil plus rempli de feu que de larmes, se donner tout entières à la grande cause de Paris. Qu'elles entrent donc dans la lutte ! Beaucoup le désirent et beaucoup le peuvent. Mouise Michel, Mme de Rochebrune, bien d'autres ont déjà donné l'exemple et font l'orgueil et l'admiration de leurs frères d'armes, dont elles doublent l'ardeur. Quand les filles, les femmes, les mères combattront aux côtés de leurs fils, de leurs maris, de leurs pères, Paris n'aura plus la passion de la liberté, il en aura le délire. Et ces soldats que l'on trompe seront bien forcés de reconnaître que ce qu'ils ont en face d'eux n'est pas un parti de factieux, mais un peuple entier dont la conscience soulevée contre l'oppression ignoble, crie par la voix de ses femmes aussi bien que de ses hommes : mort ou liberté ! Qu'on ouvre donc immédiatement trois registres sous ces titres : action armée, secours aux blessés, fourneaux ambulants. Les femmes s'inscriront en foule. Et le petit historien qui s'attaque à la grande ville sera forcé d'ajouter cet alinéa : il y eut alors dans tout Paris une telle frénésie pour la liberté le droit, la justice, que les femmes combattirent avec les hommes. Toutes avec tous ! André Léo (Victoire Léodile Béra, 1824-1900)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

couleurs

" Le mystère de la chambre ......... " de Gaston Leroux

verte
jaune
noire

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur