AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 527 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Malte , le 02/10/1960
Biographie :

Joe Sacco est un auteur de bandes dessinées et journaliste américain.

Peu après sa naissance, sa famille émigre en Australie, puis, alors qu'il a 12 ans, s'installe à Los Angeles. Il commence par des études de journalisme mais passe une maîtrise en Art à l'Université de l'Oregon en 1981. Il commence à s'intéresser à la bande dessinée et envoie quelques pages au magazine Raw. Pendant plusieurs années il porte un travail consacré à la Guerre du Viêt Nam, qui n'aboutira jamais. Dans How I Loved the War, il analyse ses sentiments de téléspectateur face à la Guerre du Golfe.

En 1992, il visite la Palestine et s'intéresse à la situation des réfugiés dont il tire une série de bandes dessinées, éditées en français en deux albums : Palestine : Une nation occupée (1993) et Palestine : Dans la bande de Gaza, regroupés ultérieurement, en deux tomes, sous le titre de Palestine. Cette œuvre étonnante fait de lui l'inventeur du journalisme d'immersion en bandes dessinées. Pour Palestine, il reçoit notamment le prestigieux American Book Award en 1996.

En 1995, Sacco part pour l'ex-Yougoslavie, notamment en Bosnie-Herzégovine à Sarajevo. De cette expérience il tirera Soba, The Fixer et Gorazde (2 tomes).

En 2010, la revue américaine Virginia Quarterly Review, le magazine français Courrier International et le journal britannique The Guardian publient une bande-dessinée inédite de Joe Sacco, Les Indésirables (The Unwanted, titre anglais)1. Joe Sacco est retourné dans son île d'origine, Malte, et a enquêté sur l'arrivée massive de migrants africains: il rencontre ces migrants, aux conditions de vie désastreuses, mais aussi des habitants de l'île, assez hostiles aux migrants, des humanitaires et des hommes politiques locaux.

"Gaza 1956. En marge de l'histoire" reçoit de nombreux prix dont le Prix Eisner du meilleur auteur (reportage), le Prix France Info de la Bande dessinée d’actualité et de reportage, le Prix regards sur le monde du festival d'Angoulême et le Prix Max et Moritz de la meilleure bande dessinée internationale.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Journaliste passionné de bande dessinée, Joe Sacco revient avec une nouvelle BD documentaire, Payer la Terre et fait escale à la Bpi dans le cadre de sa tournée européenne. Ses reportages précédents l'ont conduit de Bosnie en Palestine ; il crée l'événement avec Gaza 1956, primé à de nombreuses reprises. Avec Payer la terre, il nous entraine dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada, à la rencontre de peuples indigènes du Grand Nord, les Denes, dont il nous retrace l'histoire depuis l'arrivée des premiers colons et en dresse un portrait terrible, tant économique qu'écologique qu'humain. Retrouvez les articles consacrés à Joe Sacco sur notre webmagazine Balises : http://balises.bpi.fr/bande-dessinee/joe-sacco-en-5-bd http://balises.bpi.fr/bande-dessinee/joe-sacco-en-quete-graphique Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   19 janvier 2018
Gaza 1956, en Marge de l'Histoire de Joe Sacco
« … Cet épisode a laissé dans mon coeur une plaie qui ne pourra jamais cicatriser. Le seul fait de vous raconter cette histoire me donne envie de pleurer. On n’oublie jamais des actes pareils… [ils] ont planté la haine au fond de nos coeurs. »



(Avant-propos)
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz   06 décembre 2012
Gorazde de Joe Sacco
Dans mon quartier, il y avait des gardes armés, musulmans et serbes, ensemble. Tout était possible. Quelqu'un pouvait venir du dehors, de Visegrad, ou d'une autre partie de la ville et tuer mon voisin serbe. Et l'on penserait que c'était l'oeuvre d'un voisin musulman.

Ou bien quelqu'un viendrait tuer un Musulman, et les Musulmans penseraient que c'est un voisin serbe qui l'a fait. Il valait mieux patrouiller ensemble dans le quartier toute la nuit.

(p. 39)
Commenter  J’apprécie          140
GabySensei   11 novembre 2012
Jours de destruction, jours de révolte de Joe Sacco
Des pays industrialisés, les États-Unis affichent:



-Le plus fort taux de pauvreté (générale et infantile).

-La plus forte disparité salariale.

-La plus faible part du PIB consacrée aux programmes d'aide des personnes défavorisées.

-Le nombre le plus faible de jours de congés payés annuels et de maternité.

-La plus mauvaise note des Nations-Unies concernant l'inégalité entre hommes et femmes.

-La plus faible mobilité sociale.

-La plus forte part du PIB consacrée aux dépenses (publiques et privées) en matière de soins de santé.



A cela s'ajoute:



-Le plus fort taux de mortalité infantile.

-La plus forte prévalence des problèmes de santé mentale.

-Le plus fort taux d'obésité.

-La plus forte proportion d'habitants vivant sans couverture médicale en raison de son coût.

-Le deuxième plus faible poids moyen des nouveau-nés, derrière le Japon.

-La plus forte consommation d'antidépresseurs par habitant.

-La troisième plus faible espérance de vie à la naissance, dernière le Danemark et le Portugal.

-Le plus fort taux d'émission de CO² et de consommation d'eau par habitant.

-L'avant-dernière note (devant la Belgique) attribuée par le forum économique mondial en terme de performance environnementale.

-La troisième plus forte empreinte écologique par personne, derrière la Belgique et le Danemark.

-Le nombre le plus élevé de traités internationaux non ratifiés.

-La plus faible part du PIB consacré au développement international et à l'aide humanitaire.

-La plus forte part du PIB consacrée aux dépenses militaires.

-La première place en matière de vente internationales d'armes.

-Le quatrième déficit de la balance des paiements, derrière la Nouvelle-Zélande, l'Espagne et le Portugal.

-La troisième plus mauvaise note s'agissant des performances scolaires en mathématiques, derrière le Portugal et l'Italie; le pays se classant très loin des meilleurs en sciences et en lecture.

-Le deuxième plus fort taux de décrochage scolaire derrière l'Espagne.

-Le plus fort taux d'homicides.

-La plus forte population carcérale par habitant.



(P11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
alouett   18 décembre 2010
Gaza 1956, en Marge de l'Histoire de Joe Sacco
L’Histoire peut se passer d’annexes. Les notes de bas de page sont au mieux superflues. Au pire, elles font trébucher le grand récit. De temps à autre, paraissent des éditions plus audacieuses, plus dépouillées, l’Histoire se débarrasse de quelques notes. On comprend pourquoi… L’Histoire a les mains pleines. elle ne peut s’empêcher de produire des pages à l’heure, à la minute. Elle s’étrangle avec les épisodes récents et digère les plus anciens. (…) Une autre page, une autre annexe. Ici, l’encre ne sèche jamais
Commenter  J’apprécie          110
Alcapone   08 janvier 2014
Palestine de Joe Sacco
"Je cligne des yeux, photographie mentalement la scène en me disant : ça va me faire de sacrées pages dans la BD - une séquence étrange avec une voiture ballotée sous une pluie torrentielle, Sameh qui essaie par dessus son épaule de percer l'obscurité, triturant les vitesses pour nous dégager des allées inondées, et moi, à côté, au comble du bonheur... J'y suis tu comprends, j'ai fait des centaines de kilomètres en avion, en bus, en taxi, pour arriver précisément ici : Jabalia, l'incontournable camp de réfugiés de la bande de Gaza, le point de départ de l'Intifada, le Disneyland de l'ordure et de la misère... Et me voilà, moi le peintre des misères palestiniennes, le putain de dessinateur aventurier qui n'a pas changé de fringues depuis des jours, qui a enjambé quelques rats morts et tremblé dans le froid, qui a déconné avec les gamins et acquiésé calmement à leurs terribles récits... Dans la voiture, je me pince pour y croire, pris de vertige dans le noir, devant les flots et les vents furieux, pensant, "vas-y bébé, balance la sauce, je peux encaisser." Mais je garde la vitre bien fermée..." (p. 206)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
milado   01 septembre 2012
Palestine, tome 2. Dans la bande de Gaza de Joe Sacco
- Avant l'intifada on pensait qu'Isarël était toute puissante, qu'il n'y avait aucun moyen d'expulser les Israéliens...

- On avait peur des soldats, on croyait qu'ils étaient comme superman... et là on a vu qu'ils avaient peur des pierres.
Commenter  J’apprécie          100
Ziliz   07 décembre 2012
Gorazde de Joe Sacco
[témoignage d'un Musulman] :

- On a trouvé cinq corps dans trois maisons. On ne voulait pas croire que nos voisins avaient pu faire ça, incendier nos maisons, tuer des gens, les brûler.

- Tu es sûr que c'était vos voisins serbes ?

- Pour la plupart, c'est certain. Ils ont laissé un carnet dans un tas d'ordures, dans un ruisseau au-dessus de chez moi. Toute une liste de noms et de prénoms, et les armes qu'ils portaient. 59 d'entre eux étaient des voisins. Et je les connaissais tous.

(p. 91)
Commenter  J’apprécie          90
GabySensei   11 novembre 2012
Jours de destruction, jours de révolte de Joe Sacco
25% des détenus de la planète se trouvent aux États-Unis. Un Afro-Américain de sexe masculin sur trois fait de la prison. Aujourd'hui, il y a davantage d'Afro-Américains soumis aux mesures coercitives du système judiciaire -Incarcération, mise en liberté surveillée ou conditionnelle- qu'il n'y avait d'esclaves dix ans avant la guerre de Sécession.



(P78)
Commenter  J’apprécie          90
lunch   17 mars 2013
Gaza 1956, en Marge de l'Histoire de Joe Sacco
NOS ENFANTS N'ONT RIEN À MANGER, ET EN PLUS ILS DÉMOLISSENT NOS MAISONS !

CE NE SONT PAS DES HUMAINS. CE SONT DES ANIMAUX !

HITLER NE LEUR A PAS FAIT ÇA ! HITLER NE LES A PAS CHASSÉS DE LEUR TERRE ! HITLER N'A PAS DÉMOLI LEURS MAISONS !

QUE DIEU FASSE DES ENFANTS D'ISRAËL ET DES ENFANTS D'AMÉRIQUE, COMME NOUS – DES ORPHELINS !
Commenter  J’apprécie          80
Chri   02 mars 2015
Palestine de Joe Sacco
3 citations pour la mise en place du drame palestinien, la Bd "Palestine" raconte la suite : on est en 1993, c'est insupportable.

Dieu (Josué 1.3)

Chaque arpent de terre foulé par ton pied, je te l'ai donné comme je l'ai promis à Moïse. Du désert et du Liban jusqu'à la grande rivière, l'Euphrate, tout le pays des Hittites au, etc...

Lord Balfour, 1917

A tort ou à raison, pour le meilleur ou pour le pire, les besoins et les espoirs du mouvement sioniste, enraciné dans une longue tradition sont d'une importance plus profonde et capitale que les désirs ou les préjudices des 700 000 arabes qui habitent aujourd'hui cette antique contrée.

Golda Meir, 1969

Ce n'est pas comme s'il existait un peuple palestinien qui se considérait lui-même comme un peuple palestinien, que nous étions venus et que nous l'avions chassé de leur pays. Ils n'existent pas.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..