AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4/5 (sur 6130 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Valence , le 30/08/1946
Biographie :

Jacques Tardi est un auteur de bande dessinée et illustrateur français.

Il passe ses premières années dans l'Allemagne de l'après-guerre, son père étant militaire de carrière. Plus tard, les atrocités de la guerre de 14-18, celle de son grand-père, d'origine corse, hanteront ses rêves d'enfant avant de devenir par la suite un des thèmes majeurs qui inspireront son œuvre.

Étudiant à l'école des beaux-arts de Lyon, puis aux Arts décoratifs de Paris, Jacques Tard dessine sa première bande dessinée en 1958-1959, "La Marque verte".

En 1969, il fait ses débuts dans l'hebdomadaire "Pilote". En 1972 paraît sa première longue histoire, "Rumeurs sur le Rouergue", sur un scénario de Pierre Christin (éditée en album par Futuropolis en 1976).

C'est en 1976 que Jacques Tardi fait son entrée chez Casterman et entame une série qu'il poursuit pendant de nombreuses années, "Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec", dont le succès ne se fait pas attendre. Le neuvième album de cette série populaire, intitulé "Le Labyrinthe infernal", paraît en 2007.

Parallèlement, Tardi adapte le Paris de Léo Malet, celui des aventures de Nestor Burma (1982-2000), et réalise d'autres adaptations qui sont autant de succès dont "Le der des ders" de Didier Daeninckx (1997), ou encore "Le cri du peuple" de Jean Vautrin (2001-2004), qui se hisse à la hauteur du reste de son œuvre.

Jacques Tardi est lauréat en 1985 du prestigieux Grand Prix de la Ville d'Angoulême.

À la fin des années 1990, il créé le feuilleton radiophonique ''Le Perroquet des Batignolles'' avec Michel Boujut, diffusé en 1997 sur France Inter.

En 2012, il publie "Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II-B", à partir des souvenirs de la captivité de son père durant la Seconde Guerre mondiale.

Nommé chevalier de la Légion d'honneur en 2013, il refuse cette distinction en indiquant ne vouloir "rien recevoir, ni du pouvoir actuel, ni d'aucun autre pouvoir politique quel qu'il soit".

En novembre 2015, il est parmi les signataires de l'Appel des 58.

Tardi vit avec la chanteuse Dominique Grange (1940), ils se marient en 1983 et ont quatre enfants. A 77 ans, Jacques Tardi continue de confectionner des bandes dessinées dans son atelier parisien qu’il quitte rarement.

Créateur d’Adèle Blanc-Sec et auteur de nombreux albums sur les deux guerres mondiales, cet anarchiste reste attaché à sa liberté d’expression. Il est rétif à toute récupération et refuse plus que jamais les médailles et
+ Voir plus
Source : bd.casterman.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Tardi   (157)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (89) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La brillantez que genera la obra de los grandes artistas los aísla en una genialidad aparentemente solitaria. Pero esto no es así. Todos ellos llegaron a su arte admirando, a veces copiando, la obra de sus predecesores antes de emprender su propio camino. Escuchar a los artistas hablar de sus predecesores, que han tenido un profundo impacto en ellos, es una buena manera de hacerse una idea de su cultura gráfica. Aquí proponemos descubrir una generación de artistas a través de los ojos de la siguiente. Tomando prestado el título de uno de los primeros libros de PLG, Anabel Colazo, Kim y Paco Roca nos hablarán cada uno de los autores que les iniciaron en el cómic, y que les han acompañado. Y nos mostrarán las imágenes. Nos cruzaremos con Dan Barry (más que con Alex Raymond), Harold Foster, Frank Robbins, los ilustradores de Mad, Richard Corben, la pandilla de El Juves, Tardi, Peyo, Kasumi Yasuda, Vittorio Giardino, Ambros, Francisco Ibáñez, Albert Uderzo, Jack Kirby, Moebius, Bruce Tim, Jaime Hernández, Hayao Miyazaki, además de películas, series, novelas y videojuegos... Los tres artistas pertenecen a generaciones diferentes, pero, por supuesto, tienen distintas fuentes de inspiración, lo que da lugar a una interesante confrontación. La conversación, iniciada durante las mesas redondas de SoBD 2023, está dirigida por Manuel Barrero.

+ Lire la suite

Citations et extraits (518) Voir plus Ajouter une citation
En route pour Trèves ... Un joli nom de ville, en temps de guerre.
Commenter  J’apprécie          410
"C'était eux ou nous", selon la magnifique formule consacrée, "On n'avait pas le choix" "A la guerre comme à la guerre" Et puis merde ! Ces types ne nous attendaient pas au coin du bois pour nous offrir des rafraichissements !
Commenter  J’apprécie          350
C'est là, au cœur du brasier, que je les aurais voulus, tous les gros malins : Joffre, le Président, le Kaiser, les ministres, les curés, tous les généraux, et ma mère pour m'avoir mis au monde !
Commenter  J’apprécie          330
Quelques mots de Tardi dans la préface:

C'ÉTAIT LA GUERRE DES TRANCHÉES n'est pas un travail "d'historien"... Il ne s'agit pas de l'histoire de la première guerre mondiale en bande dessinée, mais d'une succession de situations non chronologiques, vécues par des hommes manipulés et embourbés, visiblement pas contents de se trouver où ils sont, et ayant pour seul espoir de vivre une heure de plus, souhaitant par dessus tout rentrer chez eux... en un mot, que la guerre s'arrête! Il n'y a pas de "héros", pas de "personnage principal", dans cette lamentable "aventure" collective qu'est la guerre. Rien qu'un gigantesque et anonyme cri d'agonie.

Je ne m'intéresse qu'à l'homme et à ses souffrances, et mon indignation est grande... Il s'agit de notre Histoire, celle de l'Europe, et c'est à Sarajevo que commence le XX° siècle, celui de l'industrialisation de la mort. La "Première Guerre mondiale", une trouvaille qui semble avoir plu: les gaz ont ouvert des horizons, donné des idées, tout ça était très "moderne"... Toutes ces idées étaient déjà bien ancrées chez Cro-Magnon; cette brutalité, c'est l'homme qui la porte en lui. Seuls les moyens d'extermination se sont sophistiqués, et dans ce registre, nous devons tirer un grand coup de chapeau à la guerre de 14-18!
Commenter  J’apprécie          300
– Vous les pauvres, vous êtes trop cons. Vous vous y prenez comme des manches.
– Tout le monde ne peut pas hériter !

Page 18, Futuropolis, 2010.
Commenter  J’apprécie          290
Il y a eu des SS de tous les pays d'Europe : Wallons, Flamands, Hollandais, Norvégiens, danois, Finlandais, Suédois ... Beaucoup de Scandinaves de magnifiques jeunes gens blonds aux yeux bleus, mais aussi des Français, bien sur, et même des anglais ... J'en passe et des meilleurs. Inutile de les citer tous, l'ignominie n'a pas de frontières !
Commenter  J’apprécie          270
Une immense fosse commune, voilà où on nous avait mis. Des morts...des morts...des anciens et des encore tout chauds. La voilà la curiosité ! LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE dans toute sa "splendeur" ! 35 pays participant de près ou de loin ! Tu veux des chiffres ? ... Une comptabilité "historique" pour l'avenir ? 10 000 000 de morts ! Combien d'années d'espérances de vie ensevelies à jamais dans la boue ? Combien d'orphelins ? De mutilés, de veuves ? Rien qu'en France 930 ha de cimetières militaires, de la bonne terre pour la betterave, mais seulement des croix qui poussent en surface ! Si tous les morts français défilaient en rangs par quatre pour le 14 juillet, il ne faudrait pas moins de 6 jours et 5 nuits avant que le dernier ne nous montre sa face livide... 11 départements, 2907 communes, 485 600 ha de forêts, 1 923 000 ha de terres cultivables dévastées ! 794 040 maisons et immeubles, 9 332 usines, 58 967 km de routes et 8 333 ouvrages d'art détruits, soit 71 000 000 de M3 de déblais !
330 000 000 de M3 seraient nécessaires pour combler les tranchées des 780 km de front... et le coût ? Canons, obus et autres saloperies ? ... 2 500 milliards de Francs Or ! ... Pour ce prix, chaque habitant de l'Europe - sans compter les Russes -aurait pu recevoir une petite maison de quatre pièces... mais tu sais, les chiffres !...
Commenter  J’apprécie          250
On me dit : "encore dans tes trucs de poilus ? Quand vas-tu sortir de ta tranchée ?..." Avec allusions aux anciens combattants, charentaises, bérets, décorations, drapeaux à l'Arc de Triomphe, le 11 novembre... En fait, dans tout ça, il s'agit moins de la guerre de 14-18 que de la GUERRE... De crapouillots en ogives...c'est la prochaine qui m'inquiète.
Commenter  J’apprécie          260
- Comme tu ne peux pas tuer le type qui a la chiasse, tu maudis le wagon, les copains, la France, les politicards, les Boches, le monde entier. Tu voudrais que la terre éclate et qu'il n'en reste rien. Tu maudis ceux qui dorment dans leur lit, loin des odeurs de merde. Tu n'arrives pas à fermer l'oeil, alors tu ne peux pas éviter de penser à ta condition de vaincu tout récent, à ton esclavage qui ne fait que commencer, et au fait que , sans boire et sans manger, tu vas devoir côtoyer les connards qui encombrent ce wagon et que tu n'aurais jamais voulu rencontrer.

p72
Commenter  J’apprécie          250
– Il nous aurait tués, s’il avait pu, le ratichon ! L’amour de son prochain... Mon cul !

[Julie, après avoir « fait du scandale à une réunion évangélique »]

Page 50, Futuropolis, 2010.
Commenter  J’apprécie          240

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jacques Tardi Voir plus

Quiz Voir plus

QUIZZ RIGOLO SUR ADELE BLANC-SEC - TARDI

Qui vole un œuf de ptérodactyle ...

Adèle est bête comme ses pieds
Adèle et la bête
Adèle est la bête
Adèle et l'abbé

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques TardiCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..