AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Aubervilliers , 1976
Biographie :

Né à Aubervilliers en 1976, Sébastien Mourrain est diplômé de l'école des arts graphiques Emile Cohl de Lyon.

Il travaille son trait élégant depuis plus de 15 ans. Coloriste sensible, ses albums ont déjà conquis de nombreux lecteurs. Son Mister Gershwin (Didier jeunesse) est désormais une référence, après que son Bigoudi (Fourmis rouges) l’a définitivement installé parmi les grands.

Il travaille également pour la presse adulte et enfantine.

Sébastien Mourrain vit à Lyon où il partage l'atelier Le Bocal.


https://www.instagram.com/sebastienmourrain

Source : Seuil
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
PegLutine   26 novembre 2013
Jack et le haricot géant de Sébastien Mourrain
Alors la femme de l'ogre dit:

- Qu'est-ce que tu nous chantes encore avec tes "cric crac croc"?

Ce que tu sens, c'est le petit gars que tu as attrapé la nuit dernière et que je t'ai fait frire pour ton petit déjeuner. Où avais-je la tête? Et toi, maintenant, tu ne fais plus la différence entre un vivant et un mort!

L'ogre, finalement, se mit à table pour petit-déjeuner, mais de temps en temps il marmonnait:

- N'empêche, j'aurais juré...
Commenter  J’apprécie          70
Cielvariable   02 février 2019
Le Diadème de rosée de Sébastien Mourrain
Il y a très longtemps, bien loin d’ici, un puissant empereur régnait en Chine.

Cet empereur avait une fille belle et fraîche comme un bouton de rose.

Hélas ! La jeune princesse était très capricieuse et ne souriait jamais.

Pour voir un sourire éclairer le visage de sa fille, l’empereur de Chine aurait donné tout son royaume.

Chaque jour, il faisait porter à la princesse des tuniques brodées d’or, des bijoux et des pierres précieuses. Mais la princesse ne souriait toujours pas et l’empereur se désolait.



Un matin de printemps, la princesse se réveilla de bonne heure et, pieds nus, elle sortit dans les jardins du palais.

À ce moment, le soleil apparut au-dessus des arbres. Sur les roses, les fleurs de lotus, les herbes sauvages, des milliers de gouttes de rosée étincelaient au soleil.

D’une cascade entre deux rochers, des gouttelettes irisées s’envolaient au souffle léger du vent. Les oiseaux, en chantant, semblaient remercier le soleil et célébrer la beauté de ce matin de printemps.

Jamais la princesse n’avait vu la nature resplendir d’un tel éclat.

— Que c’est beau ! s’exclama-t-elle émerveillée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   02 février 2019
Le Diadème de rosée de Sébastien Mourrain
— Parfait, répondit le vieillard, il ne me sera pas difficile de faire un diadème et même un collier de perles de rosée. Mais pour que ces bijoux puissent égaler la beauté de la princesse, elle doit choisir elle-même les plus jolies gouttes de rosée dans les jardins du palais.

La princesse courut dans le jardin pour tenter de cueillir quelques-unes de ces précieuses gouttes. Mais, chaque fois qu’elle se penchait pour les saisir, la rosée s’évanouissait entre ses mains.

— Bon vieillard, gémit la princesse rouge de honte, je ne peux pas cueillir cette rosée. Dès que je la touche, elle disparaît !

Alors le vieil homme lui dit en souriant :

— En effet, c’est impossible ! Tu as demandé à d’autres une chose que tu ne peux faire toi-même.

Le vieillard caressa les cheveux de la princesse qui pleurait et il disparut.



Depuis ce jour, la princesse ne fut plus jamais capricieuse. Et chaque fois qu’elle regardait le jardin recouvert par la rosée du matin, un sourire venait éclairer son visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   02 février 2019
Le Diadème de rosée de Sébastien Mourrain
Désespérés, les malheureux orfèvres quittèrent le palais. Tous se demandaient comment fabriquer un bijou avec des gouttes de rosée.

Le troisième jour, au lever du soleil, les artisans revinrent tristement au palais.

— Où est le diadème de rosée ? demanda l’empereur.

— De grâce, épargnez-nous, supplièrent les orfèvres. Aucun homme ne peut fabriquer un bijou de cette sorte.

À ces mots, la princesse devint rouge de colère.

L’empereur appelait son bourreau quand apparut à l’entrée de la pièce un grand vieillard à barbe blanche.

Le vieil homme s’avança et dit :

— Glorieux empereur, je viens faire le diadème de rosée pour la princesse.

— Le diadème…

— Oui, je viens faire le diadème de rosée, répéta le vieillard d’une voix douce, mais à une seule condition.

— Elle est accordée d’avance, n’est-ce pas, mon père ? dit la princesse.

— Tes désirs sont des ordres, ma fille, dit l’empereur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   02 février 2019
Le Diadème de rosée de Sébastien Mourrain
La princesse courut aussitôt réveiller son père pour qu’il contemple ce spectacle.

— Mon père, regardez comme la rosée fait resplendir chaque fleur. Il me faut un diadème de rosée, sinon j’en mourrai.

— Un diadème de rosée… mais c’est impossible !

— Rien n’est impossible pour vous, mon père : vous êtes l’empereur de Chine, le maître du monde.

L’empereur ne savait pas résister aux caprices de la princesse : il était prêt à tout pour voir un sourire illuminer son visage.

Il fit donc venir au palais les meilleurs orfèvres de l’empire et leur dit :

— Je vous accorde trois jours pour réaliser le diadème de rosée que je veux offrir à ma fille. Si vous échouez, vous aurez la tête tranchée.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   02 février 2019
Le Diadème de rosée de Sébastien Mourrain
Il y a bien longtemps, vivait en Chine une princesse très capricieuse. Un jour, elle demanda à son père de lui offrir un diadème en gouttes de rosée...
Commenter  J’apprécie          10
Colibrille   01 avril 2017
Chez moi de Sébastien Mourrain
Jusqu'au jour où je vis une annonce pour une maison. J'en tombai immédiatement amoureux et je l'achetai aussitôt. Sans même la visiter.

Vous n'allez pas me croire. C'est une petite maison de pêcheurs, dans un petit village. Pas grand-chose. Un petit rien du tout au goût salé, juste en face de la mer.
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille   01 avril 2017
Chez moi de Sébastien Mourrain
Puis, au fil des années, mon amour pour la mégalopole s'est évaporé. Si ma vie au début ressemblait à un film, la réalité me rattrapa : les grandes avenues anonymes, les troupeaux de gens stressés, où personne ne se dit jamais bonjour...
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille   01 avril 2017
Chez moi de Sébastien Mourrain
Parfois, on a besoin de faire le tour du monde, simplement pour revenir au point d'où on est parti.



Est-ce que c'est ici, chez moi ?

Qui sait...
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille   01 avril 2017
Chez moi de Sébastien Mourrain
J'ai toujours eu du mal à considérer un lieu, une ville, une maison comme mon "chez-moi". Mais tout le monde a besoin d'avoir un "chez-soi", non ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..