AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.88/5 (sur 1565 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brest , le 03/10/1969
Biographie :

Vincent Cuvellier est un écrivain français.

Il arrête ses études à 16 ans et publie son premier livre, "La troisième vie" en 1987, à 17 ans. Pour cet ouvrage, il obtient le Prix du jeune écrivain de langue française 1987.

La même année, il reprend des études et passe son Cap puis son Bep agricole en distribution et commercialisation de produits agricoles. Il travaille dans un magasin de disques deux ans, et à partir de ce moment enchaine les petits boulots. Parallèlement, il prend des cours de théâtre et restera même un an au conservatoire d'art dramatique de Grenoble.

En 1992, il fait des piges au "Dauphiné libéré" jusqu'en 1996, tout en donnant quelques cours de théâtre. Il recommence doucement à cette période à écrire. Après avoir fait des dizaines de métiers, il prend du temps pour enfin écrire un livre: "Kilomètre zéro" (2001).

Depuis 2001, il est écrivain à temps plein et a publié plusieurs dizaines de livres dans des domaines aussi variés que le roman, les albums, la BD, le documentaire, la presse, des essais, des livrets musicaux, principalement pour la jeunesse.

Plusieurs de ses albums jeunesse sont illustrés par Charles Dutertre. "Tu parles, Charles !" (2004), obtient de nombreux prix jeunesse dont le prix Tam-Tam 2004 et le prix des Incorruptibles 2006. "La première fois que je suis née" (2006) est lauréat du Prix des Incorruptibles 2009 et du Grand Prix de l'Académie Charles-Cros 2012 pour l’édition musicale (album-CD).

"Émile est invisible" (2012), illustré par Ronan Badel, a reçu le Prix Sorcières 2013.

En 2017, il scénarise une bande dessinée, dessinée par Max de Radiguès, "La Cire moderne" (Casterman). En 2020, son livre, "Le temps des Marguerite" (2009), illustré par Robin, est adapté au cinéma sous le titre "L'Aventure des Marguerite", réalisé par Pierre Coré.

son site : http://vincentcuvellier.canalblog.com/
+ Voir plus
Source : http://vincentcuvellier.canalblog.com/archives/biographie/index.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Vincent Cuvellier   (108)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'Abbé Pierre Une vie pour les autres

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (168) Voir plus Ajouter une citation
[Dédicace à Hugo]
La première fois que j'ai vu papa, il pleurait. Mais il avait aussi un immense sourire. Il me regardait comme s'il me voyait pour la première fois. D'ailleurs, il me voyait pour la première fois.

La première fois que j'ai fait pipi, c’était sur papa.

La première fois que j'ai craché mon petit pot sur papa, il est devenu vert.
Commenter  J’apprécie          364
Non, Élisabeth ne savait pas tenir une maison. Elle pensait que les maisons se tenaient toutes seules et qu’il valait mieux courir de hors toute la journée et toute la nuit.
Commenter  J’apprécie          255
Charles a un prénom de vieux, une tête de vieux, des habits de vieux. Mais c’est pas un vieux. C’est un type de ma classe.
Commenter  J’apprécie          180
- Bon, on fait quoi aujourd'hui ?
Papa a bâillé et a répondu...
- Je sais pas, y a qu'à aller à l'école, tiens, c'est la rentrée... le ciel est dégagé.
Commenter  J’apprécie          170
Mouais. Julie sa chérie, c'est pas pareil. C'est pas une copine. C'est Julie sa chérie. Bon,. Si Julie est là, Emile veut bien y aller.
Commenter  J’apprécie          172
" Otto, Karl, allez chercher la petite Juive à la ferme de la Croix-Lucé ! Je la veux avant ce soir, a crié le major Schlumper."
Moi, quand je suis parti faire la guerre, je croyais pas que c'était contre les enfants.
(p. 33)
Commenter  J’apprécie          160
"Emile n'a que des très bonnes idées."
Commenter  J’apprécie          170
Avant de vivre sous les toits de Paris, Élisabeth dormait n'importe où. Par terre, sur l'herbe, sous les nuages, sur un banc, sur le sable, sous l'eau de pluie qui tombe au bord de la rivière, n'importe où, mais surtout pas dans un lit.
Commenter  J’apprécie          150
Jean-Christophe Monchon, il dit que mes parents ils ont pas le droit de pas avoir la télé, que normalement la télé, c'est comme l'école, obligatoire.
- N'importe quoi, ils font ce qu'ils veulent, y a le droit de pas avoir la télé.
- Non, y a pas le droit : on est obligés de la regarder.
- Comment tu sais ?
- Ils l'ont dit à la télé.
(p. 12-13)
Commenter  J’apprécie          140
Et le lendemain matin, quand le sommeil a rêvé, euh, je veux dire quand le réveil a sonné, on avait toujours notre sourire.
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Vincent Cuvellier (1174)Voir plus

Quiz Voir plus

Kilomètre zéro

Comment s'appelle le "héros"?

Ben
Baptiste
Ludo
Victor

6 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Kilomètre zéro de Vincent CuvellierCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..