AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 86 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 8/10/1917
Mort(e) le : 19/05/2002
Biographie :

Walter Lord (8 octobre 1917 - 19 mai 2002) est un auteur et historien américain spécialisé dans l'histoire navale et plus particulièrement l'histoire du RMS Titanic.

Walter Lord est né à Baltimore. Son père, avocat, meurt alors que Walter n'a que trois ans. Après des études secondaires à Gilman School, il étudie l'histoire à l'université de Princeton où il obtient son diplôme en 1939. Durant la Seconde Guerre mondiale, il doit interrompre ses études qu'il reprend par la suite à l'université Yale. Il commence sa carrière d'écrivain par la publication de plusieurs livres portant sur l'attaque de Pearl Harbor ou encore sur la Première Guerre mondiale. Son plus grand succès est La Nuit du Titanic (Titre original : A Night to Remember) publié en 1955. Ce livre a pour thème l'histoire du Titanic et sa perte. Il écrit par la suite maints documents sur le naufrage du Titanic.

Il reste toute sa vie célibataire et décède à New-York des suites de la maladie de Parkinson. Walter Lord est enterré au cimetière du Mont Vert à Baltimore.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Interview imaginaire "La nuit du Titanic"
Un comédien interprète un passager du Titanic, répondant aux questions de Pierre DUMAYET pour évoquer les péripéties du naufrage décrites dans le livre "La nuit du Titanic" de Walter LORD.

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Eroblin   16 octobre 2018
La nuit du Titanic de Walter Lord
Et sans parler des enfants. A part Lorraine Allison, tous les enfants de première et de deuxième classe ont été sauvés, mais seulement 23 sur 76 qui naviguaient en troisième classe. (P. 102)
Commenter  J’apprécie          170
andreas50   16 septembre 2019
Le miracle de Dunkerque, 4 juin 1940 de Walter Lord
Un officier subalterne atteignit la gare du Mans, où il se suicida après avoir envoyé une carte postale au président Reynaud : « Je me tue, monsieur le Président, afin que vous sachiez que tous les hommes avaient du courage, mais on ne peut envoyer des hommes se battre contre des tanks avec des fusils.»
Commenter  J’apprécie          160
andreas50   20 septembre 2019
Le miracle de Dunkerque, 4 juin 1940 de Walter Lord
Tandis que Cox scrutait la mer, les points se matérialisèrent sous la forme de bateaux. Ici et là on voyait de respectables vapeurs, comme le car ferry reliant Porsmouth à l'île de Wight, mais la plupart étaient de petits bâtiments de tous les types que l'on puisse imaginer : des bateaux de pêche, des chalutiers, des bateaux pour touristes, des yachts resplendissants de blancheur, des bacs couverts de boue, des chaloupes à moteur, des remorqueurs traînant des canots de sauvetage, des gabares de la Tamise avec leurs typiques voiles marron, des cabin cruisers, aux cuivres miroitants, des dragueurs, des chalands tout rouillés, la barge de l'amiral superintendant de Portsmouth avec ses pompons et ses ouvrages de corde.
Commenter  J’apprécie          152
andreas50   22 septembre 2019
Le miracle de Dunkerque, 4 juin 1940 de Walter Lord
Les bombardements avaient cessé, et l'on entendait plus que l'aboiement des chiens perdus. Abandonnés par leurs propriétaires qui étaient partis, " la moitié de la population canine de France", comme le dit quelqu'un, avait rejoint le CEB. Quelques-uns avaient été emmenés sur les bateaux, mais on en avait laissé beaucoup derrière et maintenant ils erraient tristement sur le front de mer, offrant un spectacle mélancolique qui dura pendant toute l'évacuation.
Commenter  J’apprécie          140
cicou45   01 novembre 2012
Les secrets d'un naufrage de Walter Lord
"[...] le sort réservé à un message dépend plus de son destinataire que de sa valeur intrinsèque."
Commenter  J’apprécie          150
cicou45   24 octobre 2012
La nuit du Titanic de Walter Lord
"Mais il n'y a pas de grands évènements sans légendes ; si elles contribuent à perpétuer le souvenir d'actes de bravoure et de désintéressement, pourquoi les condamner ?"
Commenter  J’apprécie          140
andreas50   17 septembre 2019
Le miracle de Dunkerque, 4 juin 1940 de Walter Lord
La 2e panzer continuait son chemin. Vers seize heures, elle arrivait à Beauquesne, où elle s'empara d'un dépôt contenant l'ensemble des cartes du corps expéditionnaire britannique. Finalement, à vingt et une heure dix, elle atteignit Abbeville puis la côte. Ces divisions avaient parcouru une soixantaine de kilomètres en quatorze heures et coupé les forces alliées en deux. Le CEB, deux armées françaises et les Belges - un million d'hommes environ - se trouvaient maintenant encerclés dans les Flandres et acculés à la mer, près d'être plumés comme des volailles.
Commenter  J’apprécie          120
cicou45   02 novembre 2012
Les secrets d'un naufrage de Walter Lord
"De toute façon, argumente-t-il, on ne pourra jamais empêcher les gens de prêter foi aux calomnies répandues par un plumitif rancunier."
Commenter  J’apprécie          50
Northanger   14 avril 2013
La nuit du Titanic de Walter Lord
Les choses que les gens emportaient avec eux paraissent assez significatives. Adolf Dyker confia à sa femme un petit sac contenant deux montres en or, deux bagues ornées de diamants, un collier de saphirs et deux cents couronnes suédoises. Mlle Edith Russel emporta un jouet, un petit cochon qui jouait un air de musique. Stewart Collett, un jeune étudiant en théologie qui faisait la traversée en deuxième classe, prit sa Bible ; il avait promis à sa mère de ne jamais s'en séparer. Lawrence Beesley mit dans ses poches les livres qu'il était en train de lire dans son lit ce soir-là. Norman Campbell Chambers prit un revolver et une boussole. Johnson, le steward, qui savait qu'il nétait plus question d'un « tour à Belfats », glissa quatre oranges sous sa veste.
Commenter  J’apprécie          30
Northanger   14 avril 2013
La nuit du Titanic de Walter Lord
Il faudrait être animé d'une singulière présomption pour oser se croire le juge et le dépositaire définitif de tout ce qui se passa pendant la nuit qui vit la fin du Titanic.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Pearl Harbor

Où se situe Pearl Harbor ?

Sur l’île d’Oahu.
A Cuba.

15 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Pearl Harbour de Walter LordCréer un quiz sur cet auteur