AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.05/5 (sur 301 notes)

Biographie :

"William Thorp est reporter pour Winter Productions, et ancien journaliste chez Society où il a réalisé pendant 5 ans des reportages en Amérique du Nord, Europe et Afrique. Il a commencé par enquêter, là-bas, sur des faits divers français, avant de réaliser des papiers internationaux au long cours pour la revue."
Source: Quai du Polar

Source : Quai du polar
Ajouter des informations
Bibliographie de William Thorp   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion de la 19ème édition des quais du polar à Lyon, William Thorp vous présente son ouvrage "L'affaire du Golden state killer" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2729570/william-thorp-l-affaire-du-golden-state-killer Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Comment est-il possible que la Californie, cet éden du rêve américain, cette promesse d'amour, de soleil et de vie nouvelle, ait versé dans l'horreur ? Accoudés au comptoir du Marie Donut's ou du Pine Cove, les QG qui leur servent de soupape, les policiers de Sacramento terminent souvent leurs nuits avec cette question. Aussi souvent, ils rentrent chez eux sans la réponse.
Commenter  J’apprécie          191
Il écoute le silence. Viendra bien le moment où le souffle d'un homme brisera ce calme apparent.
Commenter  J’apprécie          151
l'autre ne vous veut jamais du bien et (...) le mal est à chaque coin de rue.
Commenter  J’apprécie          130
Il se tourne vers ses collègues et leur dit : « Je crois qu'on un putain de violeur en série sur les bras. »
Commenter  J’apprécie          111
Si un oiseau survolait Rancho Cordova, il n'y verrait qu'une ville en pointillé, sans relief. Dans cette partie du comté de Sacramento, en Californie, où les maisons de plain- pied s'alignent comme des briques, personne n'a jamais eu l'audace d'ajouter un deuxième étage. Un homme agile pourrait sauter de toit en toit sur des centaines de mètres sans efforts. On entendrait alors seulement le bruit de ses pas résonner entre les murs préfabriqués. Avec la verdure épaisse et les chênes qui pointent vers le ciel, de nuit, cet homme serait aussi invisible qu'un chat en pleine chasse.
Commenter  J’apprécie          70
L'addition donne le vertige : entre 1979 et 1986, un tueur en série a assassiné dix personnes sur la côte californienne, sans que nul ne s'en aperçoive. Le 1er octobre 2000, l'Orange Country Register, journal local, titre en large et en gras : "Un tueur en série révélé par son ADN".
Comme toujours aux États-Unis, ce nouveau tueur ne tarde pas à se voir affubler d'un surnom : il sera l' "Original Night Stalker" - " Le Rôdeur de la nuit".
Commenter  J’apprécie          70
Mars 1977. Richard Shelby est assis sur le capot de sa voiture. Il a un pied qui touche le sol, et l'autre jambe appuyée sur le pare-chocs de sa Dodge. Il a éteint ses phares, coupé le moteur, et laissé la nuit l'avaler.
Commenter  J’apprécie          70
Le 28 mai, dans South Sacramento, une jeune femme et son mari sont attaqués par l'individu masqué. C'est la dernière fois que Richard Shelby foule l'une de ces scènes de crime. Il est retiré de l'enquête de l'East Aera Rapist. Sa hiérarchie s'est rendu compte, elle aussi, qu'il était épuisé et que l'affaire l'avançait pas.
Commenter  J’apprécie          50
Regardez là où vous pensez qu'il ne sera pas. Regardez les toits, les buissons, dans les arbres; regardez dans les endroits les plus insolites, et si vous ne le voyez pas, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas, lui, en train de vous regarder à l'instant même.
Commenter  J’apprécie          40
Lorsque l'affaire de l'East Area Rapist éclate, il a apparaît vite que la prise en charge des victimes est calamiteuse. Les policiers masculins n'ont reçu aucune formation lative à ce genre d'enguêtes. A une victime de quinze ans qui raconte l'attaque qu'elle a subie, ils coupent la parole : « On veut les faits, rien que les faits. » Ce qui les intéresse est la taille du sexe de l'agresseur. La jeune ille n'en sait rien. Ils la pressent : « Si vous deviez le comparer à un hot-dog, il serait plus petit ? Et un cornichon ? Réfléchissez ! > Pour beaucoup des victimes, ces interrogatoires sont une deuxième agression. Elles sont interrogées à quelques mètres de là où, quelques heures plus tôt, elles étaient attachées. Elles Sont parfois couvertes d'une seule serviette ou d'un drap. On les trimballe d'une pièce a l'autre, on les prend en photo.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de William Thorp (392)Voir plus

Quiz Voir plus

L'affaire du Golden State Killer

Dans quel état des Etats-Unis sévit régulièrement un violeur en 1976 ?

En Californie
En Louisiane

18 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : L'affaire du Golden State Killer de Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..