AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782264079787
176 pages
10-18 (02/03/2023)
4.06/5   309 notes
Résumé :
Californie : 13 meurtres, 50 agressions, 42 ans de traque : un true crime glaçant, en partenariat avec Society
En 2018, la police américaine annonçait l'arrestation du " Golden State Killer ", auteur de plus de 140 cambriolages, 50 viols et au moins 13 meurtres dans les années 1970 et 1980.
C'est la fin de plus de 40 années de traque que le journaliste William Thorp va remonter, au fil d'une enquête totalement inédite et tentaculaire.
Dans ce dé... >Voir plus
Que lire après L'affaire du Golden State KillerVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (91) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 309 notes
5
37 avis
4
45 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis
Nous sommes au printemps 1974, pas très loin de Sacramento, Californie, à Rancho Cordova précisément. Il commence à faire nuit, quelques lumières s'illuminent dans des pavillons jusqu'ici paisible. Certains postes de radio sont allumés, branchés sur KRXQ 98.5 FM où est diffusé un live de Grateful Dead. le bonheur made in California. Une voiture de Police patrouille tranquillement, l'air de rien, histoire de prendre l'air sous la voûte étoilée. Un contrôle de routine, vos papiers, circulez... Et si, et si...

Un premier cambriolage dans cette banlieue des plus paisibles. Puis un second. Un troisième. Et puis comme une escalade, il attache une fille, une femme... Et il leur dit des trucs genre : Et je disparaîtrai dans la nuit. Effectivement plus aucune trace... Jusqu'à une nuit prochaine. Avec ces enchaînements de cambriolages, cette violence qui commence à poindre, les habitants ne se sentent plus en sécurité. Systèmes d'alarme, achats d'armes à feu, ils se protègent comme ils peuvent. Mais les patrouilles de Police restent inefficaces. Aucun signal ne crachote de leur radio, Zebra3 à vous. Au journal télévisé, le présentateur finit sa présentation par cette phrase qui trottera dans la tête pendant des décennies : "La Californie a peur...". Surtout que cet individu, sans trace, ne se contente plus de voler, il viole, il tue.

Au final, cela sera au moins 13 meurtres, plus de 50 agressions, 200 cambriolages. Et surtout 42 ans de traque... Bienvenue en Californie, là où le soleil brille et les filles se promènent en bikinis.

Alors, le dos fourbu dans mon vieux pick-up à traverser les méandres de cette banlieue, je stoppe au Pine Cove. Je m'assois au comptoir, commande une bière, en offre une à mon voisin de droite, Richard Shelby. Ritchie était flic dans le temps, maintenant à la retraite. Pendant des années il a traqué ce type que les journaux ont surnommé le East Area Rapist, d'autres le Golden State Killer, voir l'Original Night Stalker. Flic un jour, flic toujours, il a gardé les coupures de presse sur l'affaire, les dossiers aussi que chaque nuit, il relisait. Des nuits à patrouiller feux éteints, écoutant le silence - on apprend beaucoup du silence, j'opine de la tête - et chaque matin, il se demande ce qu'il a loupé. Une obsession, cette affaire, un cold case dont il ne se remettra jamais, comme l'échec d'une vie, celle d'un policier à Rancho Cordova.

Quelques lumières commencent à se rallumer dans les maisons, au rythme des changements de tons du ciel. J'ai roulé toute la nuit, à la recherche du Golden State Killer, d'une trace de son passage. Mais plus le temps avance, plus il se fait rare. Se fait-il vieux ou a-t-il peur des nouvelles techniques d'investigations ? Je m'arrête au Marie Donut's, un café et un Donut's, et je croise Michelle McNamara, journaliste-écrivaine qui a passé sa vie, et plus, jusqu'à l'obsession au détriment de sa vie familiale, à essayer de démasquer ce Night Stalker. C'est ce fait qui me frappe le plus dans cette affaire. Lorsqu'on s'y frotte, qu'on soit simple flic, enquêteur privé, ou journaliste, on s'investit totalement jusqu'à en oublier sa vie. Mais qui sait, un jour, peut-être ou pas, la Californie pourra redormir en paix... Mais ce n'est pas gagner d'avance, tant cette terre ensoleillée semble accueillir tant de détraqués : Charles Manson cheveux hirsutes et regard du diable, le Zodiac et ses signes cabalistiques, le Stinky Rapist et son odeur d'essence, le Sacramento Vampire qui boit le sang de ses victimes... et j'en passe... Je retourne au Pine Cove, un whisky pour tenir le coup.
Commenter  J’apprécie          443
Dans ce true-crime l'auteur nous emmène en Californie, dans les années '70, sur les traces du Golden State Killer !
Il faut savoir que le bonhomme est quand-même l'auteur de 140 cambriolages, 50 agressions, 13 meurtres ! Un sacré spécimen quoi !
Et ce n'est qu'en 2018 qu'on fini par mettre la main dessus.

J'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai trouvé intéressant d'en savoir plus sur cette affaire.
Et même s'il n'y a pas beaucoup de pages et que c'est un condensé assez costaud de l'affaire, moi j'adore ça me permet de caser cette lecture entre deux gros livres et de me plonger dans le genre que j'aime !

Pour moi c'est donc toujours un plaisir de me plonger dans ces affaires de true-crime des éditions 10-18 ! Vivement le suivant !
Commenter  J’apprécie          284
Un livre qui plaira à ceux qui ont aimé la série glaçante de Ryan Murphy « Dahmer ».

Le récit de William Thorp est très fouillé, chirurgical. On tourne les pages avec intérêt pour savoir comment de serial-violeur/killer sera démasqué (personnellement, je ne crois pas en avoir jamais entendu parler). Je vous indique comment il le sera. Déportez-vous si vous ne voulez pas savoir…




C'est grâce aux sites de généalogie en ligne (ceux qui proposent une analyse ADN) qu'il sera arrêté. Autant dire que c'est une coïncidence : si un lointain cousin du tueur ne s'était pas inscrit sur le site Myheritage.com, celui-ci entretiendrait encore méticuleusement la pelouse de son petit pavillon.
Un récit de 140 pages qui se lit très facilement, un peu comme un très long article de presse qui retracerait l'affaire. Comme dans le cas de Dahmer, les circonstances auraient pu permettre de l'arrêter bien avant qu'il ne commette autant de crimes.
On signalera que pour qu'il soit condamné après 42 ans de traque, il a fallu recourir notamment à un subterfuge propre à éviter la prescription : qualifier de tentative de kidnapping sa pratique consistant à attacher ses victimes et à les faire se déplacer dans leurs maisons, cette infraction étant imprescriptible.
Commenter  J’apprécie          192
Ce deuxième ouvrage 10/18 en collaboration avec Society nous emmène en Californie sur les traces du Golden State Killer. Je n'en avais jamais entendu parler et encore une fois, j'ai lu ce livre d'un trait sans pouvoir m'arrêter.

Le début de l'ouvrage contient beaucoup de descriptions, de violence, de scènes de viols notamment sur des jeunes filles qui ne sont pas faciles à lire. Attention, l'auteur ne fait jamais dans le sensationnel, il se contente de décrire les faits dans un style journalistique. Et c'est comme lire un très bon reportage qui fait parfois froid dans le dos.

J'ai beaucoup aimé l'arrestation et le portrait de ce tueur, qui semble, pour son entourage, un homme plutôt ordinaire mais qui a réussi à échapper à tous les policiers à ses trousses pendant toutes ses années. Je trouve incroyable aussi qu'il était père de famille, de trois filles, et qu'il semblait mener une vie paisible, que personne n'a jamais rien vu. Dommage, qu'il n'est jamais livré plus de détails sur ses motivations, sur ce qui l'a poussé à arrêter les meurtres…

Contrairement au premier ouvrage L'Affaire Alice Crimmins par Anaïs Renevier, j'ai trouvé le journaliste William Thorp, plus engagé dans son récit, il relate à la fin ses rencontres avec les protagonistes et ses recherches et j'ai beaucoup aimé cette touche plus personnelle. Il me tarde maintenant de lire L'inconnu de Cleveland à paraitre prochainement.

Lien : https://missmolko1.blogspot...
Commenter  J’apprécie          230
C'est grâce à un livre-audio que j'ai pu découvrir ce livre et par ce biais l'histoire ahurissante de ce criminel. J'ai beaucoup aimé le découpage du livre: tout d'abord les faits, ensuite l'enquête, ce qui a été entrepris par la police à l'époque, les recherches pendant des années en utilisant notamment les avancées scientifiques, et la partie du jugement. C'est un livre très clair, à la plume fluide, que j'ai beaucoup aimé découvrir. Je ne connaissais pas ce journaliste et j'ai recherché des informations sur lui: surprise, je crois bien que c'est un français et je crois qu'il mérite qu'on le suive. le personnage et ses reportages m'ont semblé vraiment intéressants! A creuser.
Commenter  J’apprécie          191

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Comment est-il possible que la Californie, cet éden du rêve américain, cette promesse d'amour, de soleil et de vie nouvelle, ait versé dans l'horreur ? Accoudés au comptoir du Marie Donut's ou du Pine Cove, les QG qui leur servent de soupape, les policiers de Sacramento terminent souvent leurs nuits avec cette question. Aussi souvent, ils rentrent chez eux sans la réponse.
Commenter  J’apprécie          191
Si un oiseau survolait Rancho Cordova, il n'y verrait qu'une ville en pointillé, sans relief. Dans cette partie du comté de Sacramento, en Californie, où les maisons de plain- pied s'alignent comme des briques, personne n'a jamais eu l'audace d'ajouter un deuxième étage. Un homme agile pourrait sauter de toit en toit sur des centaines de mètres sans efforts. On entendrait alors seulement le bruit de ses pas résonner entre les murs préfabriqués. Avec la verdure épaisse et les chênes qui pointent vers le ciel, de nuit, cet homme serait aussi invisible qu'un chat en pleine chasse.
Commenter  J’apprécie          70
L'addition donne le vertige : entre 1979 et 1986, un tueur en série a assassiné dix personnes sur la côte californienne, sans que nul ne s'en aperçoive. Le 1er octobre 2000, l'Orange Country Register, journal local, titre en large et en gras : "Un tueur en série révélé par son ADN".
Comme toujours aux États-Unis, ce nouveau tueur ne tarde pas à se voir affubler d'un surnom : il sera l' "Original Night Stalker" - " Le Rôdeur de la nuit".
Commenter  J’apprécie          70
Lorsque l'affaire de l'East Area Rapist éclate, il a apparaît vite que la prise en charge des victimes est calamiteuse. Les policiers masculins n'ont reçu aucune formation lative à ce genre d'enguêtes. A une victime de quinze ans qui raconte l'attaque qu'elle a subie, ils coupent la parole : « On veut les faits, rien que les faits. » Ce qui les intéresse est la taille du sexe de l'agresseur. La jeune ille n'en sait rien. Ils la pressent : « Si vous deviez le comparer à un hot-dog, il serait plus petit ? Et un cornichon ? Réfléchissez ! > Pour beaucoup des victimes, ces interrogatoires sont une deuxième agression. Elles sont interrogées à quelques mètres de là où, quelques heures plus tôt, elles étaient attachées. Elles Sont parfois couvertes d'une seule serviette ou d'un drap. On les trimballe d'une pièce a l'autre, on les prend en photo.
Commenter  J’apprécie          20
Dix ans désormais qu’il parcourt la région de long en large. Qu’il en connaît les moindres recoins, entre son lieu de travail et son lieu d’habitation. Et pourtant, l’East Area Rapist lui échappe. Il a même dû se résoudre à afficher une carte du comté de Sacramento au mur de son bureau. Chacune des huit victimes y est représentée par un point rouge. Richard Shelby s’aperçoit que le terrain de chasse du violeur est un petit cercle que l’on pourrait traverser en un gros quart d’heure en voiture. Il ne s’éloigne jamais des villes de Rancho Cordova, Carmichael et Citrus Heights, trois banlieues de Sacramento, et donne l’impression de s’y mouvoir comme s’il y avait couru toute sa jeunesse. Par sa manière d’arriver et de s’échapper sans que personne ne l’aperçoive jamais, le détective en conclut qu’il connaît les avenues, les passages, les canaux et même les fossés souterrains comme sa poche. Shelby en est persuadé : l’homme est d’ici. Et il pourrait d’ailleurs encore y vivre.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de William Thorp (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Thorp
À l'occasion de la 19ème édition des quais du polar à Lyon, William Thorp vous présente son ouvrage "L'affaire du Golden state killer" aux éditions 10-18.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2729570/william-thorp-l-affaire-du-golden-state-killer
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : true crime storyVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (632) Voir plus



Quiz Voir plus

L'affaire du Golden State Killer

Dans quel état des Etats-Unis sévit régulièrement un violeur en 1976 ?

En Californie
En Louisiane

18 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : L'affaire du Golden State Killer de Créer un quiz sur ce livre

{* *}