AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.62/5 (sur 197 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Née à Strasbourg en 1980, j’écris depuis l’âge de 18 ans. J’ai découvert que, grâce aux mots, je pouvais m’évader d’une autre manière et inviter ceux qui me lisent dans mon univers. Dans ma cervelle en perpétuelle ébullition naissent des histoires tantôt teintées de magie, tantôt ancrées dans notre monde. Et, parfois, j’aime effacer la frontière entre la réalité et celle de mes textes, glissant çà et là des éléments inattendus, des fragments de moi-même… C’est au rythme de mon cœur que les mots se déversent sur le clavier, puisant souvent dans les ombres de mon passé.

La romance fantastique était mon premier amour, une longue histoire qui fait toujours autant vibrer mon cœur et mon âme… En 2019 et 2020, de fabuleuses rencontres ont marqué un tournant crucial dans mon existence, m’aidant à puiser en moi une inspiration nouvelle afin de m’affranchir de certaines barrières… C’est là que je me suis essayée à la romance contemporaine, faisant ainsi sauter un nouveau verrou. Une nouvelle étape, une autre histoire d’amour née avec ce genre littéraire que j’explore désormais à ma manière… Deux ans plus tard, une marque a été créée avec mon binôme de cœur Charlie L : les Romances de Vie dans lesquelles chacune, avec son propre style, raconte des tranches de vie, axées sur des problèmes d’actualité parfois peu exploités, tels que la maladie, le handicap, la précarité et bien d’autres sujets encore.

Mais peu importe le style de roman, j’aime guider les lecteurs dans un voyage et essayer de leur faire voir le monde à travers mes yeux.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Élodie François   (16)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
Le regarde de la chose se riva sur l'homme. Dans les yeux entièrement noirs du Szárnyas ne se reflétait aucune lumière. Il avança rapidement vers le cavalier qui semblait ne pas pouvoir bouger, pétrifié par la peur, attendant sa mort prochaine. Le monstre l'agrippa par les bras et avant qu'il n'ait pu prendre conscience de ce qui lui arrivait, il trépassa. Le Szárnyas avait ouvert sa bouche dans laquelle trônaient deux rangées de crocs acérés, et dans un hurlement terrifiant avait aspiré la vie hors du corps du cavalier. Celui-ci tomba à terre lorsque le démon le relâcha. Ses yeux révulsés ne laissaient plus apparaître que le blanc injecté de sang.
Commenter  J’apprécie          80
Elles naîtront d'une longue lignée de sorcières, les cinq soeurs qui contrôleront les Eléments de la Terre.

Chacune d'elles maîtrisera l'un d'eux :

La Terre, l'Air, l'Eau et l'Esprit et le Feu.

Lorsque la sorcière mère viendra à quitter ce monde, les cinq soeurs devront se livrer bataille, afin que l'une d'entre elles puisse acquérir le Pouvoir Suprême.
Commenter  J’apprécie          70
... Il jetait de temps à autre un regard pour contrôler le nombre de mètre qu'il lui restait à parcourir avant d'atteindre sa place de parking, et, alors qu'il entrapercevait les contours de son Range Rover, il constata qu'une silhouette se tenait juste à côté. Pas très grande, celle-ci gesticulait dans tous les sens, et Matt comprit rapidement qu'il s'agissait du conducteur de la sportive qu'il avait heurtée. Par chance, la personne en question n'avait pas l'air aussi terrifiante que ce qu'il avait pu appréhender.

- L'heure de l'affrontement à sonné..., marmonna-t-il cyniquement.

En approchant, il constat qu'il s'agissait d'une femme : pantalon près du corps, bottes arrivant aux genoux, veste en laine bouillie bleu roi, bonnet à gros pompon, des bras qui s'agitaient et une voix énervée qui râlait tout haut :

- Non, mais c'est pas vrai ! C'est qui cet enfoiré qui a défoncé ma voiture ! s'exclama-t-elle alors qu'il arrivait à sa hauteur, prêt à en découdre.

- C'est moi. l'enfoiré, annonça-t-il dans son dos.
Commenter  J’apprécie          50
- J'ai réussi à te faire sourire, permets-moi de jubiler un peu ! Ca fait cinq minutes que je ne t'ai plus entendue râler. Il faut bien que j'en profite.

Elle rit légèrement, reporte son attention devant elle et ajoute à voix basse quelques mots qui ne sont destinés qu'à moi :

- Continue de me faire sourire, ça me fait du bien...
Commenter  J’apprécie          60
- Tu sais que c'est mauvais de provoquer tes prémonitions. Ca ne sert à rien, et surtout ça t'épuise ! la morigéna Tilly.

- Je sais. Mais il faut que je m'exerce, pour développer mes pouvoirs.

- Dans quel but ?

- Je suis une sorcière, répondit Marla en poussant un soupir exaspéré.

La jeune femme en avait assez de cette conversation. Tilly ne pouvait pas comprendre. Elle n'avait pas de magie en elle. Elle avait beau en connaître énormément sur ce domaine, elle ne comprenait pas réellement ce que cela faisait d'en avoir, ce que cela supposait et les responsabilités que cela impliquait
Commenter  J’apprécie          50
- C'est faux. Je suis venue quasiment à tous vos concerts, c'est-à-dire toutes les semaines...

- Je sais, me coupe-t-il en esquissant un sourire un brin énigmatique.

- Tu sais ?

il m'a vraiment remarquée, alors ? Ou bien il bluffe ?

- Je t'ai vue. Presque à chaque fois.

- Pourquoi, j'ai tout fait pour être discrète...

- Pourquoi ?

- Je... J'avais l'impression de m'être comportée comme une cruche...
Commenter  J’apprécie          40
- ... Tu es au courant que je vais avoir un nouveau responsable d'étage ? lança-t-il pour changer de sujet et tenter de la détendre.

...

- Comment s'appelle-t-il ?

- Alexandre Vignaud, répondit une voix masculine dans le dos de Mélissa.

Cette voix grave et presque suave, elle ne l'avait encore jamais entendue, pourtant elle connaissait tout le monde ici. Et assurément, un timbre pareil, elle l'aurait imprimé dans sa mémoire... La jeune femme se tourna vivement pour faire face à celui qui venait de parler, aussitôt imitée par Thibaud qui se redressa sur son siège, paraissant soudain gêné au possible.

Celui qui se présentait dans l'embrassure de la porte était... Pour résumer... Tout à fait séduisant.
Commenter  J’apprécie          30
Il la tenait fermement d'un seul bras musclé. Son autre main plongea subitement vers sa poitrine et alors qu'elle sombrait dans l'inconscience elle l'entendit murmurer près de son oreille.

- Je les veux maintenant, donne-moi ton coeur et ton âme !
Commenter  J’apprécie          40
« Dans les yeux entièrement noirs du Szárnyas ne se reflétait aucune lumière. Il avança rapidement vers le cavalier, qui semblait ne pas pourvoir bouger, pétrifié par la peur, attendant sa mort prochaine. Le monstre l’aggripa par les bras et avant qu’il n’ait pu prendre conscience de ce qui lui arrivait, il trépassa. Le Szárnyas avait la bouche ouverte, dans laquelle trônaient deux rangées de crocs acérés, et dans un hurlement terrifiant avait aspirer la vie du corps du cavalier. »
Commenter  J’apprécie          30
Graziella lissa les pans de la jupe, leva les yeux pour se regarder et sourit. Là, elle était elle. Ca n'avait rien à voir avec le vêtement, c'était en lien avec ce qu'elle dégageait dedans.

Féminine. Belle . Gracieuse.

La porte s'ouvrit à la volée, la faisant sursauter.

- Oh ! Heu... pardon, je savais pas... je cherchais les toilettes, j'aurais dû frapper et je...

- C'est rien, rassura-t-elle celui qui se trouvait juste-là, un air penaud, déboussolé et irrésistiblement attirant sur le visage. Les toilettes, c'est la pièce à côté. Ici, c'est ma chambre, et je t'interdis d'y faire tes besoins !

Le regard azur s'alluma d'une lueur malicieuse. Théo se redressa un peu et éclata de rire avant de dire :

- Raph explique mal, ou alors je n'ai pas bien écouté. Mais, je te rassure, je sais me tenir !
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Élodie François (91)Voir plus

Quiz Voir plus

Goncourt 📚

"A l'ombre des jeunes filles en fleurs" en 1919

Marcel Proust
Patrick Rambaud
Louis Pergaud
Nicolas Mathieu

15 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , prix goncourtCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}