AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hugo Poche


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Hugo Poche


Dernières critiques
theannashaw
  31 mars 2020
Le grand Nord, tome 2 : Ancrage de Sarina Bowen
Après avoir été très agréablement surprise par le premier volet de la série de Sarina Bowen et totalement séduite par l’univers qu’elle nous propose dans la dite série, il me tardait de découvrir l’histoire de Jude, découvert en tant que personnage secondaire du tome un, et de Sophie. Un second tome qui s’est révélé bien différent du premier.



La vie de Jude s’est arrêtée le jour où il a percuté un pommier et tué le passager de la voiture qu’il conduisait sous l’emprise de substance. Après avoir purgé sa peine et s’être désintoxiqué le voila de retour dans la ville qui l’a vu grandir et qui est loin de l’accueillir à bras ouverts. Mais Sophie, son ancien amour et la sœur de sa victime voit bien à quel point le jeune homme qu’elle a aimé a changé. Et à quel point ses sentiments pour lui sont toujours les mêmes. Même si personne en ville ne voit cette potentielle idylle d’un très bon œil.



Comme je le disais au début de cette chronique ce second volet de la série est très différent du premier notamment parce qu’il est bien plus sombre. Il ne s’agit pas ici d’une comédie romantique mais plutôt d’une romance émaillée d’erreurs passées, de secrets enfouis et de réputation qui colle à la peau. Et j’étais d’autant plus curieuse que Sarina Bowen avait semé quelques indices sur le passé de Jude dans le tome précédent sans toute fois révéler toute la vérité et que j’avais hâte d’en apprendre d’avantage.



Il est facile d’aimer Jude. Jude qui est bien conscient de ses erreurs passées qui ne s’effaceront jamais, Jude qui est prêt à tout pour s’en sortir et réparer un peu du mal qu’il a fait. Jude qui veut à tout prix protéger Sophie de lui-même ou plus exactement de la réputation qui lui colle injustement à la peau. Jude que l’on avait découvert travailleur et foncièrement gentil dans le tome précédent, une impression qui se précise ici.



Et puis il y a Sophie. Sophie qui refuse de se laisser dicter sa conduite par qui que ce soit, père ou petit copain potentiel, Sophie qui ne veut pas devenir prisonnière des drames qu’elle a vécu, Sophie dont le cœur est plein d’amour et de pardon. J’ai particulièrement aimé son courage, sa détermination et son refus de se plier à des codes sociaux archaïques et machistes qui en font une héroïne absolument géniale.



Et bien sûr il y a les autres personnages : J’ai été plus que ravie de retrouver les Shipley au grand complet et en grande forme qui se comportent avec Jude comme s’il était un membre de la famille. J’ai été émue par le papa de Jude qui n’est pas un mauvais bougre mais a parfois du mal à communiquer avec son fils et j’ai adoré le personnage du Père Peters qui nous rappelle que le pardon le plus important est celui que l’on accorde à soi-même.



Les sujets abordés dans ce roman sont forts : la réputation et son influence sur nos vies entières, l’addiction, le deuil, le patriarcat et ses dérives les plus sombres... Des sujets puissants qui sont couplés à une romance qui se transforme par moment en enquête policière quand Sophie tente de rassembler les brides d’information et les indices pour comprendre ce qui est vraiment arrivé à Jude et à son frère cette nuit fatidique trois ans auparavant. Le tout donnant de la profondeur au roman et une dimension toute autre à la romance rendant plus forte et plus profonde l’histoire d’amour de nos deux héros.



Un second volet qui bien que très différent du précédent tome m’a tout autant convaincue et me donne envie de découvrir le troisième opus de la saga qui me ramènera cette fois-ci autour de la grand table des Shipley dans leur ferme pleine de joie et de vie.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Florence_17
  30 mars 2020
La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette ()
Un alléchant court roman bien français, au romantisme désabusé, à la noblesse idéalisée, et à la moralité bien ficelée. La princesse de Clèves est un peu toutes les femmes.
Commenter  J’apprécie          00
Camille_Pixie
  30 mars 2020
Promesse tenue, tome 2 : Sur la route de Erika Boyer
Quelle joie de découvrir que pour ce second tome, la narration passe à Danny ! Je n'avais pas su m'attacher à ce personnage lors de ma lecture du premier tome mais là, en lui laissant la parole, je l'ai beaucoup plus appréciée. Elle s'est révélée attachante de par son histoire, son envie d'appartenir à une famille, d'être aimée et sa peur d'être abandonnée.



Nous la retrouvons presque un an après la fin de premier tome et ça m'a fait un choc ! Je ne voyais pas Danny et Sandy être séparés si longtemps. Mais ce dernier avant besoin de se retrouver en famille maintenant que sa sœur est de retour.

Danny est plus déterminée que jamais, cette fois, elle veut entreprendre le grand voyage à la recherche de ses origines, de sa mère, sans personne qui ne la retiendra, qui ne lui coupera les ailes. Avec ou sans Sandy, elle partira.



Mes passages préférés dans cette histoire, sont ceux où les amis sont réunis et discutent d'eux, de leurs histoires respectives, de leurs souvenirs... J'aime cette amitié intergénérationnelle, cet attachement qu'ils ont les uns envers les autres. Entre sentiments et fous rires, ils forment une super bande.



En ce qui concerne le coté road trip du roman, j'ai trouvé que c'était un peu long... Long à démarrer, long à faire les premières découvertes... L'idée est chouette et j'ai apprécié le voyage de villes en villes, les décors et les rencontres, surtout lorsqu'il s'agissait de villes dans lesquelles je me suis déjà rendue. Malheureusement, j'ai trouvé l'ensemble assez plat et il n'y a vraiment que sur les 100 dernières pages environ que je me suis retrouvée happée dans cette quête d'identité.



Erika a quelque chose de vraiment particulier dans sa façon d'écrire, quelque chose d’envoûtant et qui me charme toujours.

J'ai regretté une certaine insistance sur certains sujets mais beaucoup aimé l'évocation d'autres et notamment la différence. Elle a créé une bande d'amis atypique qui m'a bien plu.

J'ai particulièrement aimé l'évolution des personnages entre le premier tome et celui-ci. Ils ont beau dire qu'ils seront toujours des gamins, Sandy et Danny ont gagné en maturité, en fiabilité.

Je serais bien curieuse de découvrir l'histoire de Clément maintenant.



Bilan :

Sur la route est un joli dénouement pour cette duologie. Erika Boyer a une plume qui m'enchante, une façon de parler de l'amitié que je trouve magnifique.

Les deux histoires, celles de Sandy et de Danny font écho l'une a l'autre avec cette recherche de la famille, de sang, de cœur...

Si vous n'avez pas encore lu de romans d'Erika Boyer, je vous invite fortement à le faire.
Lien : https://ibelieveinpixiedust...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00