AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 5339 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Christina Lauren est le pseudonyme collectif de Christina Hobbs (conseillère pédagogique) et Lauren Billing (titulaire d'un doctorat en neurosciences).

L’histoire de leur relation professionnelle commence en 2009 où elles écrivent une fanfiction en empruntant les pseudos de tby789 et Lolashoes. Leur fanfiction dénommée "The office" connaît un succès inattendu sur internet avec deux millions de téléchargement payants.

Le formidable succès a convaincu l’éditeur Simon & Schuster de la publier (sous le nom de plume Christina Lauren) aux États-Unis sous la forme du diptyque "Beautiful Bastard" (2013) et "Beautiful Stranger" (2013).

Elles publient par la suite un deuxième roman, "Beautiful Bitch" (2013) qui poursuit l’histoire de leur première œuvre.

En 2014, le duo est de retour avec la série "Wild Seasons", qui suit les tribulations d'un groupe de copines à Las Vegas.

Leurs romans sont traduits dans 28 pays.

leur site: http://christinalaurenbooks.com/
page Facebook: https://www.facebook.com/ChristinaLaurenBooks/
Twitter :
https://twitter.com/lolozilla
https://twitter.com/seeCwrite
Wattpad : https://www.wattpad.com/user/ChristinaLaurenBooks

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Christina Lauren   (33)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Christina Lauren: Sublime Trailer


Citations et extraits (1066) Voir plus Ajouter une citation
Daniella13   14 novembre 2016
Beautiful bitch de Christina Lauren
J'ai l'impression que tu emportes mon chez-moi avec toi quand tu t'en vas.
Commenter  J’apprécie          460
rkhettaoui   03 mai 2013
Beautiful bastard de Christina Lauren
C’est très aimable à vous de m’offrir du café quand vous en faites, mademoiselle Mills. Mais si j’avais envie de boire de la boue, j’aurais rempli moi-même mon mug de terre dans le jardin en arrivant ce matin.
Commenter  J’apprécie          391
Hamisoitil   18 mai 2013
Beautiful bastard de Christina Lauren
- Je suis habituée à vos comportements de sale con. Mais Joel est sympa. J'y retourne.

Je mets ma main sur la porte et je m'approche de son visage :

- Je ne crois pas, non.

Mes lèvres frôlent son oreille, elle frémit.

- Vous comprenez, il veut quelque chose qui m’appartient et il ne l'aura pas.

Elle me foudroie du regard :

- Quel âge avez-vous ? Deux ans ? Foutez-moi la paix. Je ne vous appartiens pas.

- Tu le penses peut-être, murmuré-je en l'embrassant le long de son cou. Mais votre corps est d'un autre avis.
Commenter  J’apprécie          330
Daniella13   10 juin 2017
Beautiful Stranger de Christina Lauren
Il sourit de telle manière que j'ai peur d'avoir vendu mon âme au diable
Commenter  J’apprécie          330
Cielvariable   24 juin 2013
Beautiful bastard de Christina Lauren
Mon père disait toujours : « La meilleure façon d’apprendre un

job, c’est de passer beaucoup de temps à regarder faire les autres. »

« Pour arriver en haut de l’échelle, il faut commencer par le

bas, ajoutait-il. Deviens celle dont le PDG ne pourra plus se

passer. Son bras droit. Fais en sorte de leur plaire, et ils te

mettront le grappin dessus à la seconde même où tu obtiendras

ton diplôme. »

Alors je suis devenue irremplaçable. Et, sans aucun doute,

le bras droit. Mais en l’occurrence, je suis le bras droit qui, la

plupart du temps, doit se retenir de foutre son poing dans la

sale gueule du directeur en question.

Mon boss, M. Bennett Ryan. Beautiful bastard.

J’ai le ventre noué rien qu’en y pensant : grand, beau, le

mal incarné. Le type le plus puant, le plus imbu de lui-même

que j’aie jamais rencontré.

J’ai eu droit à tous les potins des secrétaires au sujet de ses

frasques légendaires. On croit rêver : tout ça juste parce qu’il

est beau gosse ? Mon père disait aussi : « Tu t’apercevras vite

que quand on regarde quelqu’un, on n’en voit que la moitié. »

J’ai eu ma dose de gars insupportables ces dernières années,

j’ai même couché avec quelques-uns d’entre eux entre le lycée

et l’université. Mais celui-ci les surpasse tous – et de loin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Jusdepomme2690   24 juin 2013
Beautiful bastard de Christina Lauren
... Mais mon film préféré de tous les temps est Fenêtre sur cour.

- A cause de Jimmy Stewart ou de Grace Kelly? fait-il en m'embrassant dans le cou.

-Les deux. Plutôt Grace Kelly.

-Je vois. Tu as des tendances Grace Kelly...

Sa main remonte dans mes cheveux et replace une mèche qui s'est échappée de ma queue de cheval.

-J'ai entendu dire que Grace Kelly avait une bouche de suceuse, elle aussi.

-Tu l'aimes, ma bouche de suceuse.

-C'est vrai. Je l'aime surtout quand elle est pleine, réplique-t-il d'un air anodin.

-Tu sais, si tu la fermais de temps en temps, tu serais parfait, putain.

-Je serais déchireur de culottes silencieux, ce serait encore pire qu'un patron colérique déchireur de culottes.
Commenter  J’apprécie          240
Ichirin-No-Hana   06 septembre 2018
Autoboyographie de Christina Lauren
- Je suis arrivé ici à quinze ans. Ce qui est, on est d'accord, le pire âge pour passer de la Californie au fin fond de l'Utah ! J'avais un champ de bagues dans la bouches et aucun ami. J'ai de quoi raconter.

Et encore, je zappe que je suis bisexuel a moitié juif dans une ville d'hétérosexuels mormons.
Commenter  J’apprécie          190
Analire   30 août 2015
Beautiful bastard de Christina Lauren
Mon père disait aussi : "Tu t'apercevras vite que quand on regarde quelqu'un, on n'en voit que la moitié."
Commenter  J’apprécie          200
Daniella13   26 juin 2017
Beautiful sex bomb de Christina Lauren
- Il avait l'air de penser qu'on était des trous du cul

- Nous sommes des trous du cul

Il n'a pas tort
Commenter  J’apprécie          200
Cielvariable   24 juin 2013
Beautiful bastard de Christina Lauren
J’étais penchée vers la table, je lui montrais une série de

graphies quand c’est arrivé.

— Leur prévision pour la première étape-clé est un peu

ambi…

Je m’arrête en pleine phrase, le souffle coupé. Sa main appuie

doucement sur le bas de mon dos avant de descendre,

s’immobilisant sur mes fesses. En neuf mois de travail avec

lui, il ne m’a jamais même effleurée – pas volontairement, en

tout cas.

Et là, c’est clairement volontaire.

La chaleur de sa main se déplace sous ma jupe, ma peau

s’électrise. Chaque muscle de mon corps se tend, mon ventre se

liquéfie. Mais qu’est-ce qu’il fout ? Mon cerveau me crie de repousser

cette main, de lui dire de ne plus jamais me toucher,

mais mon corps a une autre idée. Les pointes de mes seins se

dressent, je serre les dents pour toute réponse. Trahison pectorale.

Mon coeur saute dans ma poitrine, une longue minute

passe, ni lui ni moi ne prononçons le moindre mot. Sa main

explore ma cuisse, ses caresses se font plus insistantes. Nos

respirations et le bruit sourd de la ville, en dessous, brisent

seuls le calme de la salle de conférence.

— Retournez-vous, mademoiselle Mills, ordonne-t-il

d’une voix calme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Saga Beautiful : Tome 1

Quel est le titre du tome 1 ?

Beautiful Renard
Beautiful Bastard
Beautiful Connard

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Beautiful bastard de Christina LaurenCréer un quiz sur cet auteur

.. ..