AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les Editions du Rocher

Les Éditions du Rocher ont été fondées en 1943 à Monaco, et tirent leur nom de cette location. Le Rocher publie principalement des documents (biographies, actualités, histoire..)., des romans français et étrangers, à travers la marque «Le Serpent à plumes» et la collection de poche « Motifs ».

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Les Editions du Rocher



Dernières parutions chez Les Editions du Rocher


Dernières critiques
pictura
  22 février 2018
La grande crevasse de Jean-François Vivier


- Allo ? Allo ? Répondez !

- …

- Allo ? Ici la base. Vous me recevez ? Hou hou ?

- Oui. Je suis là.

- On s’inquiétait. Qu’est-ce que vous faisiez ?

- J’étais tombé dans une crevasse.

- Quoi ! Mais …

- Mais non. Je plaisantais.

- On ne plaisante pas avec ces choses là. Imbécile.

- Du calme. Je contemplais juste la vue. La montagne est magnifique. Je profite de l’ascension pleinement.

- Et votre femme ?

- Je ne la vois plus.

- Brouillard ? Vents violents ? Rafales ?

- Non, pas vraiment.

- Mais vous êtes encore en cordée n’est ce pas ?

- Plus vraiment.

- Mais qu’est ce qui se passe là haut bon sang ?

- Ma femme en avait marre.

- Fatiguée ? Vous ne l’avez pas rassurée ? C’est votre rôle ! Si vous voulez être guide, il va falloir faire mieux.

- Vous ne comprenez pas. Ma femme en avait marre qu’on se traînasse. J’ai le pas lent, vous savez. Trop lent pour elle. Si je ne la vois plus, c’est non pas parce qu’elle est loin derrière moi mais loin devant moi. Je l’ai suppliée de ne pas me laisser là mais rien à faire. Ma lenteur l’a excédée. Je n’aurais peut être pas du non plus boire tout le thermos. J’avais soif aussi.

- Et vous vous destinez à devenir guide ?

- Ben… C’est pas tout. J’ai la tête qui tourne. Des vertiges à vous couper le souffle. Le mal des hauteurs.

- Mais vous n’êtes qu’à 2000 mètres !

- Vous êtes sûr ? Je croyais pourtant approcher le Mont-Blanc.

- Pictura, vous me lassez.

- Vous pourriez faire monter l’hélico. Je me sens patraque. Mes doigts sont engourdis. Je ne les sens plus.

- Pictura ?

- Oui ?

- Si j’avais été à la place de votre femme, j’aurai agi pareillement. Vous êtes un loser.

Voilà, je voulais commencer la critique par cette petite histoire. Un moyen pour vanter et féliciter et remercier les éditions du Rocher, les auteurs Vivier, Dequest et Frison-Roche par la même occasion. Pas facile d’adapter un roman en BD. Surtout que le choix du scénario de la BD se veut minimaliste, peu descriptif, peu narratif. Narratif en images mais quasiment inexistant en mots. Le lecteur voit, interprète. On élague au maximum l’histoire originale pour ne faire ressortir que l’essentiel. Le dessin et les couleurs quant à eux subliment l’histoire. La montagne est le personnage principal du livre, ce n’est pas le guide Zian ou sa femme Brigitte qui tiennent le haut de l’affiche.

Je tiens aussi à féliciter l’équipe pour la double page centrale. Un seul dessin, aucun mot, une seule vignette. Les montagnes à perte de vue, sublimes, uniques, le couple tout petit en comparaison, posé au sommet. Une double page pour vanter la beauté du paysage, mieux que ne ferait le plus élogieux discours.

Donc, une adaptation (c’est rare) parfaitement réussie. Et maintenant, je n’ai qu’une hâte, celle de me procurer l’intégrale des œuvres de Frison-Roche.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virgule-Magazine
  22 février 2018
Arbres de grand vent de Michel Cosem
M comme tilleul, D comme oranger, J comme noisetier, palmier, bouleau… Les lettres prennent des allures d’arbres, ou bien le contraire, et composent un alphabet imagé et coloré que récitent le vent, les oiseaux et les saisons, de page en page. Conseil : s'installer confortablement dans un petit coin de nature et se laisser bercer, comme les arbres, au gré du temps, en lisant ce recueil de poésies, toutes inspirées par la nature.



L’avis de la rédaction : Un album superbement illustré !



L’avis d'Héloïse, 10 ans : J'ai beaucoup aimé ce livre car les poèmes sont beaux et faciles à comprendre. Les couleurs des dessins sont magnifiques !
Commenter  J’apprécie          00
Virgule-Magazine
  22 février 2018
Bobby Pendragon, tome 2 : La cité perdue de Faar de D-J MacHale
Bobby Pendragon, un adolescent de 14 ans hors du commun, a découvert récemment qu’il était, comme son oncle Press, un Voyageur. Pratique, pour se déplacer, à travers temps et espace, dans des mondes parallèles…Utile, quand on veut sauver l’univers du chaos… Doté d’une force maléfique incroyablement puissante, Bobby résout les plus grands mystères cosmiques. Dans le tome 2, Bobby arrive au territoire de Cloral, une planète entièrement recouverte d’eau. Ses immenses cités flottantes, en proie à une crise sans précédent, sont au bord de la guerre … En péril parmi les pirates du redoutable Saint-Dane, ou au milieu des requins affamés qui hantent les mers Cloriennes, Bobby parviendra-t-il à retrouver la cité perdue de Faar, dont dépend la survie de la planète entière ?



L’avis de la rédaction: Si Bobby Pendragon possède des pouvoirs extraordinaires, il reste néanmoins un héros humain proche de ses amis, Mark et Courtney, auxquels il envoie régulièrement le récit de ses aventures sous la forme de coupures de journaux. L’histoire, riche de rebondissements et de suspens, est racontée par Bobby à la première personne, ce qui la rend très vivante et aussi vraisemblable qu’incroyable !



L’avis de Justine, élève de 2nde : […] On a deux histoires en parallèle : celle dans le monde de Cloral, et celle sur la seconde terre (le monde où nous nous trouvons). Les différents points de vue, ainsi que le changement de police entre les deux histoires, contribuent aussi à l’effet du réel. Le suspens est maintenu car on a l’impression de lire les carnets en même temps que Mark et Courtney, et les deux histoires sont aussi plaisantes à lire l’une que l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00