AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Livre de Paris-Hachette


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Le Livre de Paris-Hachette



Dernières critiques
araucaria
  22 octobre 2019
Il est minuit docteur Schweitzer de Gilbert Cesbron
Dans cette pièce l'auteur met en scène Albert Schweitzer dans son hôpital de Lambaréné le 1er août 1914. Le chirurgien croise aussi deux personnages dans lesquels on peut facilement reconnaître Lyautey et le Père de Foucauld.

Deux thèmes principaux ressortent de cette tragédie : la guerre (qui est imminente) et l'amour; mais Gilbert Cesbron fait aussi dialoguer ses personnages au sujet de la foi, et du bonheur...

Un huis-clos qui se déroule dans un bureau mais qui tient en haleine le lecteur car il est confronté à des personnages qui ont des convictions profondes (sens du devoir, honneur, humanité, dévouement...)

Ecrite il y a 70 ans cette pièce me semble toujours digne du plus grand intérêt, car elle suscite la réflexion.
Commenter  J’apprécie          141
PascalMalosse
  22 octobre 2019
Croc-Blanc de Jack London
Croc-blanc n'est pas un livre jeunesse, il est un chef-d'oeuvre pour tous. La justesse du point de vue animal, sauvage, le rythme, la violence des combats. Tout est parfaitement à sa place, comme souvent chez Jack London
Commenter  J’apprécie          10
AP357
  22 octobre 2019
J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
Vraiment, je n'ai pas compris l'engouement autour de ce livre. Sous prétexte que c'est "Vian", c'est incroyable, culte, à lire absolument.



Honnêtement, c'est une énorme déception.



L'histoire n'a aucun intérêt (je vais essayer d'éviter de spoiler), les motifs qui sous-tendent les actes du personnage principal pourraient se comprendre, si le contexte était un minimum restitué. Si vraiment l'auteur voulait dénoncer les dérives de la ségrégation, des exactions qui ont eu lieu sur les personnes de couleur quand bien même l'esclavage avait été aboli, il fallait développer un minimum. Là, c'est juste un prétexte pour parler d'orgies sexuelles pendant tout le roman, et pondre une fin des plus décevantes, quel que soit le point de vue dans lequel on se place.



Dur d'en dire plus sans tout dévoiler mais en ce qui me concerne, lire des scènes de sexe, des paroles crues, dans un bouquin dit "classique", dans le métro à peine réveillée, non merci.



Ayant acheté "Et on tuera tous les affreux" sur les conseils d'une collègue, je crains maintenant de m'atteler à cette lecture, mais j'imagine que ça ne sera pas pire que le présent ouvrage...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00