AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Alto


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Gerstel
  05 octobre 2022
Blackwater, tome 1 : La crue de Michael McDowell




Blackwater - la crue tome 1 - Mickael MC DOWELL – Edition Toussaint Louverture – Avril 2022 -



Perdido une petite ville au fin fond de l’Alabama, à la jonction de deux rivières, début du XXe. L’activité principale est détenue par trois scieries dont celle des Caskey.



Une crue mémorable recouvre la ville d’eau et de boue. Les habitants évacuent. Cependant, quelques jours après le début des intempéries, Oscar Caskey découvre Elinor, réfugiée dans l’hôtel de la ville, qui pourtant a été submergé.



La mère du jeune homme, Marie-love voit la nouvelle venue d’un mauvais œil, tandis que son beau-frère James dont l’épouse est partie sans leur fille est beaucoup plus accueillant.



La vie reprend avec cette nouvelle venue qui remplace l’institutrice partie de ce lieu voué aux intempéries. Elinor qui semble en osmose totale avec l’élément aquatique, fait presque l’unanimité, seule Marie-love refuse de céder à la sympathie ambiante Des faits étranges se manifestent (tourbillon dans la rivière qui entraine un enfant, Arbres qui poussent à une vitesse vertigineuse, Nuages et pluies violentes qui provoquent un accident, Bijoux qui réapparaissent mystérieusement…) et distillent un certain mystère.



Ce roman, très bien écrit, donne une atmosphère joliment désuète. J’ai eu l’impression de relire « Autant en emporte le vent » par certains aspect. On est intrigué et l’auteur est très évasif sur les faits mystérieux. De fait, on avance pour découvrir les réponses qui évidemment ne sont pas données à l’issue de ce premier tome et nous incitent à poursuivre la série. Ecrit en 1983 Avec la parution d’un tome par mois, Blackwater vient seulement en 2022 d’être édité en France. L’auteur, outre des romans fantastiques ou d’horreur a écrit le scénario de Beetlejuice et de L’étrange Noël de Mister Jack. Autre point non négligeable, l’objet « livre » est magnifique avec une superbe couverture.

Destiné aux plus de 15 ans (Entre autre par la description de la mort d’un des protagonistes)



#blackwater #lacrue #mickaelmcdowell #editionstoussaintlouverture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
DebatsLitteraires
  05 octobre 2022
Blackwater, tome 1 : La crue de Michael McDowell
Voici encore un livre qui a fait parlé de lui ! Alors je me suis évidemment laissée tenter mais vu les mauvaises lectures que j'avais faite précédemment, j'avoue avoir eu de gros a priori... Mais au contraire, j'ai été surprise par ce style qui n'avait strictement rien à voir avec les autres romans contemporains (entendre par là sortis dans les dix dernières années) que je lis habituellement. Et pour cause : cette saga a beau avoir été traduite en français cette année, elle a été écrite il a une trentaine d'année, et le style s'y fait ressentir. Rien à voir avec un narrateur qui écrirait comme il parle, avec trop peu de descriptions et un vocabulaire pauvre. Non, ici nous avons droit à un roman à l'ancienne comme je les aime, racontant la vie de personnes dont on s'intéresse de prime abord peu mais qui finalement pique notre curiosité, avec un narrateur malicieux et sarcastique, détaché de son intrigue, à l'image des romans de Zola.



J'ai ressenti que le métier principal de l'auteur était scénariste car les descriptions sont vraiment minutieuses avec chaque détail qui a son importance. Tout est décrit d'un point de vue extérieur ou, les rares fois où il y en a besoin, avec une focalisation interne, comme il arriverait dans les films. Plus d'un an s'écoule avec peu d'actions mais avec la curiosité de savoir si les personnages vont découvrir ce qu'il se trame.



Evidemment, nous savons dès le début qu'Elinor est coupable d'un grand nombre des malheurs touchant la famille

Caskey mais ça ne l'empêche pas de paraître particulièrement humaine avec son lot de défauts. C'est d'ailleurs une caractéristique qu'on retrouve beaucoup parmi tous les personnages : leurs défauts sont souvent mis en avant (grâce à ce merveilleux narrateur sarcastique), ce qui les rend ingénieusement vraisemblables.



Blackwater (le premier tome mais probablement la saga entière) est vraiment un ovni dans la littérature contemporaine fantastique. Il correspond aux codes d'il y a plus d'un siècle mais parvient malgré tout à toucher des centaines de lecteurs et pour ça, chapeau bas. J'ai hâte de lire les prochains tomes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Candou_lit
  04 octobre 2022
Blackwater, tome 1 : La crue de Michael McDowell
Comme beaucoup j’ai succombé à la saga Blackwater !



Je n’étais pas spécialement tentée par cette saga mais à force de la voir et de la revoir … Honnêtement je n’ai aucun regret !



Je n’ai pas été spécialement emballée à la lecture du premier tome, le côté mystique/fantastique fait que j’ai même failli l’abandonner … et puis est arrivée la fin 😱 j’ai été totalement happée et j’ai lu très rapidement le deuxième tome.



Si vous souhaitez une saga familiale avec une vraie intrigue, foncez ☺️
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          50