AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Alto


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Alto


Dernières critiques
ReadLookHear
  16 septembre 2021
Les villes de papier de Dominique Fortier
J’ai gagné ce livre grâce à l’organisatrice du #lemoisamericain l’année dernière sur Instagram. J’ai donc décidé de le lire cette année pour la nouvelle édition.



Émily Dickinson, poétesse américaine que j’ai découvert grâce à L’heure de plomb de Bruce Holbert qui y glisse quelques vers dans son roman. Depuis, cette autrice m’attire inexorablement à elle, il y a quelque chose de très mystérieux autour d’elle et cela m’intrigue beaucoup. Mon grand regret c’est d’être une bille en anglais et du coup de ne pas pouvoir apprécier à leur juste valeur ses nombreux poèmes. Je me console donc avec les traductions.



Dans, Les villes de papier, Dominique Fortin imagine la vie d’Émily Dickinson, pour cela comme est le précise à la fin de son livre, elle s’est aidé de deux ouvrages traitant de la vie de la poétesse. Mais ce qu’elle explique c’est qu’elle parsème également son roman de passages sortis de son imagination. Le top c’est que l’on ne sait pas lesquels.



Il y a beaucoup de poésie dans ce livre, ce n’est pas un recueil de ceux d’Émily Dickinson, mais la plume de Dominique Fortier est, elle pleine de délicatesse et de poésie c’est super agréable à lire. J’ai vraiment été transporté dans un univers sombre et mystérieux, surtout sur les derniers chapitres qui traitent de l’âge adulte de la poétesse.



Il y a, juste une chose qui m’a moins emballé dans ce livre, c’est les passages dans lesquels Dominique Fortier parle d’elle, je n’ai pas trop compris l’intérêt. Mais bon, cela reste une belle lecture qui me donne envie de me plonger dans la lecture des poèmes. Alors si vous avez des titres de recueils, je suis preneur.
Lien : https://readlookhear.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaPresse
  13 septembre 2021
Le malenchantement de sainte Lucy de Zsuzsi Gartner
Le roman, très touffu, satire distopique à l’écriture parfois surréaliste, prend la forme d’un pavillon des miroirs où on perd parfois ses repères, de poupées russes qui s’emboîtent sans fin, où le passé et le futur tourbillonnent, interchangeables. (...) Une lecture fascinante, mais difficile ; on a l’impression, une fois la dernière page tournée, qu’il faudrait relire le roman plusieurs fois pour en comprendre toutes les fines interconnexions.
Lien : https://www.lapresse.ca/arts..
Commenter  J’apprécie          00
Neneve
  12 septembre 2021
Les égarés de Lori Lansens
Un témoignage d'un père a son fils. Un récit de survie. Le personnage principal, qui n'a pas eu la vie facile décide de se rendre au sommet d'une montagne a Palm Springs pour mettre fin a ses jours. Mais la vie le rattrape et en décide autrement. La vie est souvent plus forte que la mort. Et elle nous l'apprend souvent a la dure. C'est que cet homme se perd en montagne, avec 3 femmes qu'il ne connaît pas. Ils lutteront pour s'en sortir, même si, malheureusement, ils ne reviendront pas a 4. C'est très bien écrit, et c'est très réaliste, trop en fait... Tellement qu'on se demande si l'auteure n'a pas vécu ce genre de drame. Une lecture éprouvante, qui nous laisse continuellement sur le qui vive... Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          130