AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Le Bruit des Autres


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Tmor
  14 février 2021
Lézardes de Martine Drai
Cette pièce est fort bien construite. Fin des années 80, deux familles se côtoient. Les personnages sont marqués sans être caricaturaux. Certains sont racistes, d'autres non, on picole ou pas, généralement les couples restent ensemble par principe. Sauf qu'une des gamines (Juliette) se voit à l'âge de 12 ans, très pressée par le tonton. Il veut voir pousser ses seins. C'est lui qui les a fait qu'il dit. Le frère de Juliette (Daniel) s'en fiche, il veut devenir comédien. Big bang boum. Ellipse, plus loin, plus tard, Juliette bégaye. Un est en HP. L'autre suicidé ? Qui, quoi, comment ? Tout n'est pas dit, est-ce vraiment utile ? Quelqu'un mène l'enquête. La jeune fille s'est vengée en rançonnant le pervers pour faire des économies. Et après la parole s'en est allée. C'est un texte fort, puissant sans être lourd, ni trop agressif, ni trop gentil, sur un thème terriblement actuel et pourtant il date de 1989 comme quoi. Le traitement du sujet n'a pas vieilli. La théâtralité donne une humanité tantôt touchante, tantôt dérangeante, car dans le fond on doutait quand un peu, non ? Enfin plus ou moins, certains, mais la loi du silence est ce qu'elle hait. Le théâtre convient bien à cette parole libérée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Zephirine
  18 novembre 2019
La Part du Diable et Autres Nouvelles Noires de Michel Baglin
Ce recueil offre treize nouvelles au lecteur, treize histoires courtes où le suspense est toujours présent .

Dans la première qui a donné son titre au livre, on découvre le corps sans vie d'un écrivain, noyé dans la Charente. Cela se passe durant le Festival du Polar à Cognac

Dans la nouvelle suivante, "Peau pourrie" toujours un noyé, une femme cette fois ci et c'est dans le canal du Midi qu'on la retrouve.

Dans l" Identification" on rencontre un garagiste qui se prend pour le personnage d'un roman de Flaubert.

"LAutan qu'apporte le vent", c'est un poète qui sort de prison et le l'imagination d'un autre poète et leur rencontre est curieuse.

"Idées noires" revient sur le tragique épisode de l'explosion de l'usine AZF

chaque nouvelle est l'occasion de rencontrer un nouveau personnage dans des aventures cocasses ou noires.

Le style est alerte, l'écriture fluide et ça se lit d'une traite avec bonheur.n
Commenter  J’apprécie          70
ChezVolodia
  06 décembre 2018
Le Dibbouk : Entre deux mondes de Shlomo An-Ski
Le Dybbuk est un drame en 3 actes, rédigé en yiddish par Shloïme Zaïve Rappoport et créée à Vilna en 1917. Il s'inspire du folklore yiddish. C'est la tragédie de l'amour impossible. avec en substance on ne doit pas promettre ce qui n'est pas encore né.



Dybbuk (ou Dibbouk) est un terme créé par les kabbalistes à partir de l’expression «dybbuk me ruach raa» qui signifie « possession par un esprit malin».



Bientôt le dybbuk commence à fonctionner de façon autonome. Renvoyant à l’esprit lui-même. Selon les croyances : il s’agit soit d’une âme damnée, qui s’insinue dans le corps d’un vivant pour expier ses péchés, soit de l’âme d’une victime de l’injustice qui entre dans le corps d’un proche pour réclamer la réparation de l’offense.



L'âme juive est exaltée dans cette pièce très représentative de la communauté hassidique mystique et superstitieuse, qui ne vivait que dans les shetlets repliée sur elle-même, ou le tzaddik (homme saint) qui dirigeait la communauté avait tous pouvoirs
Lien : http://adighee.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10