AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

La Table ronde

La Table ronde est une maison d`édition française fondée en 1944 par Roland Laudenbach, Jean Turlais et Roger Mouton et nommée par Jean Cocteau. Le premier livre publié par la maison est Antigone de Jean Anouilh. Aujourd`hui, les éditions La Table ronde sont une filiale du groupe Gallimard et le catalogue de la maison compte plus de 10 000 titres.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de La Table ronde



Dernières parutions chez La Table ronde


Dernières critiques
Tvnlaurie
  26 janvier 2022
Midwinter de Fiona Melrose
Landyn est un homme qui travaille la terre, mais la sienne n'est plus assez fertile. Avec sa femme et son fils, ils vont aller en Zambie.



Mais ils ne vont retourner en Anglettere qu'à 2.





S'en suivront des années de rancœur et de colère, des non dits qui vont amplifier le sentiment de fureur.





Vale, le fils de Landyn, par une nuit alcoolisée va sortir avec son ami Tom. Ils vont voler un bâteau et un drame va alors survenir.



C'est ce qui va tout faire remonter dans le cœur de Vale.





Un roman où la relation père/fils est omniprésente, où le fait de ne pas dire les choses peut faire rapidement empirer la vision des choses.





Commenter  J’apprécie          00
Blackradis
  26 janvier 2022
La vie de monsieur Pascal de Gilberte Périer
Plus qu'une biographie, il s'agit d'une hagiographie de la soeur de Blaise. Très tôt il fut précoce.

Sa mère meurt quand il a trois piges. C'est son daron qui va s'occuper de son éducation...

Curieux pire qu'une fille : " il voulait savoir la raison de toute chose"

A douze ans, plutôt que s'intéresser aux filles, il s'intéresse à la géométrie et parle latin...

A seize ans, plutôt que fumer des cônes, il fait le traité des coniques...

Dès dix-huit ans, il fût valétudinaire.

Plutôt qu'être plein, il s'intéresse au vide...

Et Dieu dans tout ça ?

Il y croit bien sûr, nous dit soeur Gilberte...

Il se radicalise, même, vers vingt quatre ans...

Il a tout de même eu une vie mondaine, mais sans vice, sur les conseils des toubibs...

Cependant à trente ans, il dit basta et se retranche dans une vie monacale (il fait lui-même son lit) et migraineuse...

On apprend aussi que c'est un gars qui aimait les traîne-patins (les pauvres).

Et qu'il pratiquait le sadomasochisme à l'aide d'une ceinture cloutée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michfred
  26 janvier 2022
Deux remords de Claude Monet de Michel Bernard (III)
Il y deux sortes de biographies d'artistes. La première, érudite, exhaustive, qui s'adresse aux aficionados, aux curieux, à ceux qui sortent d'un musée des questions plein la tête.



Et puis il y a la seconde. Partielle, partiale, affective, sensible qui part d'un coup de cœur et n'écoute que lui. Qui regarde le peintre en ami, le modèle en amant, le tableau en poète. Et qui met sa plume au diapason du pinceau qu'il vénère .



Deux remords de Claude Monet fait partie de ces biographies là. Je ne vais pas redire ce que tant d'autres ont déjà dit, bien mieux que moi.



J'ai adoré le lire, jamais il ne m'a fait regarder la peinture de Monet avec des yeux plus attentifs, plus sensibles.



J'ai toujours aimé le tableau de Camille au jardin. Je sais maintenant pourquoi il me touche.



La capeline rouge de Camille dans le jardin plein de neige m'émeut comme de voir un cœur fragile battre sous la glace. Petite silhouette tendre, obstinément présente et pourtant menacée, on la sent qui frissonne déjà, petit chaperon rouge que le loup va manger trop tôt.



Le livre superbe de Michel Bernard m'a fait reprendre mes pinceaux, inactifs depuis trop longtemps.



Allez savoir pourquoi, je laisse sur mes toiles une tache écarlate.



Comme un p'tit coquelicot, mon âme, un tout p'tit coquelicot...





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302