AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sarbacane

Sarbacane est une maison d`édition jeunesse créée n 2003 par Frédéric Lavabre et Emmanuelle Beulque. Des albums destinés aux enfants aux romans pour adolescents en passant par la bande dessinées, les publications de Sarbacane couvrent tout le spectre de l`enfance et de l`adolescence.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Sarbacane



Dernières parutions chez Sarbacane


Dernières critiques
Queicy
  25 juillet 2021
1984 : Avec un pop-up collector de Xavier Coste
a priori, je n'aime pas beaucoup les BD. Je les lis très laborieusement. Je déchiffre avec beaucoup de difficultés les images, je ne sais pas quelle bulle lire en premier.

Mais, je me suis laissé convaincre par le libraire du marché qui m'a assuré que cette BD était particulière.

Eh oui, j'ai aimé la lire. Et j'ai aimé l'histoire.

De la science fiction écrite en 1949, mais qui résonne bien dans le contexte actuel. A chacun d'en avoir son interprétation.

A recommander ou à offrir à tous ceux qui n'ont pas lu le roman de George Orwell.

Commenter  J’apprécie          30
nanet
  25 juillet 2021
Bordeterre de Thevenot Julia
L’aventure vécue en Bordeterre masque une analyse de la société brillamment menée. Découvrez de roman fantasy de Julia Thévenot.

Au final

Les mots pour : intrigues croisées, bestiaire, évolution des personnages, handicap, chant et magie



Les mots contre : faux suspens dans la première partie, violence gratuite dans la dernière





En bref : Un roman surprenant et choral, qui débute comme une aventure de deux gamins paumés et nous entraîne dans une étude de société mâtinée de fantasy.






Lien : https://www.lesmotsdenanet.c..
Commenter  J’apprécie          10
ameliero
  25 juillet 2021
Y a pas que la vie de Estelle Billon-Spagnol
Je ressors mitigée de cette lecture… Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais, peut-être à avoir des détails sur l’accident, à une morale disant « l’alcool au volant, c’est pas prudent », à suivre des personnages très touchés par ces décès… Et en fait, ça ne se passe pas du tout comme ça !



Au niveau de l’accident, on n’a aucun détails, et en fait, c’est quand même bien fait, parce qu’en soi, quand on perd quelqu’un comme ça, on n’a pas de détails non plus.



Au niveau des personnages, on nous les présente d’un coup comme ça dès le début, et j’avoue avoir été perdue durant toute ma lecture. Ce n’est qu’à la fin que j’ai réussi à assimiler qui était qui. Du coup, ce manque d’assimilation m’a un peu gâché la lecture…



J’ai aussi eu énormément de mal avec le personnage de Sko ! Ses réflexions et agissements me dépassaient complètement…



Néanmoins, malgré tout ce négatif, il y a aussi du positif ! Même si j’ai eu du mal, je dois avouer que certains sujets ont fait pas mal échos en moi, et je me suis pas mal identifiée à certains personnages, surtout à celui de Virginia.



« Y a pas que la vie », c’est l’histoire de la vie qui continue, alors qu’elle s’arrête pour certains. C’est une très belle histoire sur la peur de grandir, sur le fait de faire son deuil aussi. On suit des parents et des adolescents, et les situations font échos en nous parce qu’on a tous un peu vécu ça.



Je pense peut-être le relire plus tard, pour savourer un peu mieux ce titre…
Lien : https://mimietseslectures.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00