AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Lisbonne graphique et artistique

Liste créée par Alzie - 19 livres. Thèmes et genres : lisbonne , portugal , voyages , histoire , bd jeunesse , bd adulte , street art , art graphique

BD - Dessins et aquarelles - Street Art - Azulejos et fado.


1 Lisbonne - Voyage Imaginaire
Raphaël Meltz
1 critique 2 citations

Pourquoi aller à Lisbonne et pourquoi voyager ? Sans s?être déplacé, Raphaël Meltz nous fait le récit, jour après jour, de ce qu?aurait pu être sa découverte idéale de la ville : une magnifique errance mêlant histoire, littérature, découvertes architecturales et art de vivre. Cette déambulation poétique parue initialement en 2002, s?enrichit de nouvelles aquarelles de Nicolas de Crécy et nous apparaît désormais comme une foisonnante résurgence de l?ancienne Lisbonne, celle d?avant les grands travaux et de l?engouement touristique. Ajouter à mes livres
2 Lisbonne Carnets
Philippe Dupuy
Après Carnets de New-York et Carnets de Barcelone, Dupuy et Berberian partent à la découverte d?une autre ville mythique, Lisbonne, autre lieu du maniérisme architectural et royaume de la mélancolie. Pour qui connaît cette ville labyrinthe dont chaque pavé semble cacher une énigme, le choix de la destination ne surprendra pas. Du pain béni pour tout dessinateur en quête de formes nouvelles! Contrastes et contre-jours aveuglants, perspectives emmêlées, mixités des formes...On entrevoit à cette seule évocation les risques d?une stérile énumération touristique. Mais les croquis de voyages ont sur la photographie cette supériorité qu?ils permettent de redécouvrir en toute subjectivité ce que la pellicule, à force de répétitions, finit tôt ou tard par transformer en clichés frigides.Dupuy et Berberian ont mis dans leurs carnets le dynamisme et la fraîcheur de la découverte, sensation que seule l?esquisse est à même de transmettre. Et ce plaisir de dessiner et de trouver au hasard d?un croquis de ruelle un geste plus fluide ou plus instinctif, cette expérience du trait, rejaillit sur leurs autres travaux, comme le dernier album de Monsieur Jean en apporte la démonstration. Il y a dans Carnets de Lisbonne l?occasion unique et passionnante de voir l?alchimie d?un style au travail.Alors bien sûr, ce n?est pas de la "BD" (terme restrictif qui va finir par fâcher tout le monde) Mais qu?est-ce que c?est beau! Et qu?est-ce que ça donne envie de partir... Ajouter à mes livres
3 A Vida oculta de Fernado Pessoa
André F. Morgado
A vida oculta de Fernando Pessoa é uma história que conta de forma alternativa parte da vida e obra do poeta, convidando o leitor a conhecer factos históricos reais, desde o seu nascimento, articulando-os com um mundo sobrenatural, idealizado pelos autores. Nesta história, Fernando Pessoa pertence a uma sociedade secreta que tem como objetivo salvar a sociedade portuguesa de um mal. Essas obrigações, no entanto, forçam-no a tomar decisões difíceis que darão origem à sua afamada heteronímia. Ajouter à mes livres
4 As aventuras de Fernando Pessoa, escritor universal
Miguel Moreira
A vida de Pessoa transformada numa aventura em BD, através de um texto bem informado e de uns desenhos sóbrios, com momentos de uma elegância inegável. "As Aventuras de Fernando Pessoa", são uma série de animação congelada que nós imaginamos a ganhar movimento, como se tivesse vida própria. Ajouter à mes livres
5 Lisbonne, dernier tour
Jorge Zentner
1 critique

C'est avec la vie et les expériences des gens ordinaires que s'écrivent les histoires. C'est avec la vie et les expériences de quelqu'un comme le mage Tosechi que s'écrivent les légendes. Ajouter à mes livres
6 Portugal
Cyril Pedrosa
92 critiques 45 citations

La vie est grise. Simon Muchat, auteur de bandes dessinées, est en panne d'inspiration et son existence est en perte de sens. Invité à passer quelques jours au Portugal, il retrouve par hasard ce qu'il n'était pas venu chercher : les odeurs de l'enfance, le chant des rires de vacances, la chaleur lumineuse d'une famille oubliée- peut-être abandonnée. Quel est le mystère des Muchat? Pourquoi Simon se sent-il nulle part? Et pourquoi, sans rien comprendre à cette langue étrangère, vibre-t-il à ses accents? Des réponses et d'autres questions l'attendent au cours de ce voyage régénérateur. Ancré dans son passé gommé, Simon pourra enfin retracer sa propre trajectoire. Et la vie retrouver ses arcs-enciel. Aux frontières de l'autofiction, avec humour et vivacité, Cyril Pedrosa signe - en couleurs directes et émotions immédiates - un récit essentiel sur la quête d'identité. Ajouter à mes livres
7 Pereira prétend (BD)
Pierre-Henry Gomont
32 critiques 14 citations

Adaptation BD du roman italien de Antonio Tabucchi "Sostiene Pereira. Una testimonianza", publié en 1994, et traduit en français l'année suivante sous le titre ''Pereira prétend''. Lisbonne, Portugal, en pleine dictature salazariste, fin juillet 1938. Dans une ville enveloppée d?un « suaire de chaleur», un journaliste vieillissant, le doutor Pereira, veuf, obèse, cardiaque et tourmenté, rédige chaque jour depuis plus de trente ans la page cul- turelle du quotidien très conservateur, le Lisboa. Dans cette vie endormie, déboule un certain Francesco Monteiro Rossi... et, de façon tout à fait inattendue, Periera l?engage. Mais le jeune pigiste, au lieu d?écrire les sages nécrologies que Pereira lui a commandées, lui remet des éloges aussi sulfureux qu?impubliables de Lorca et autres Maïakovski, ennemis avérés du régime fasciste. Et là encore, au lieu de congédier ce dangereux collaborateur, le doutor Pereira le garde, se prend peu à peu d?amitié pour lui, puis pour sa mystérieuse et belle compagne, qui se révèle être une fervente combattante révolutionnaire, au service des républicains espagnols. Devenue une ?uvre emblématique de la résistance au totalitarisme et à la censure, Pereira prétend raconte la prise de conscience d?un homme confronté à la dictature. Ou quand un homme décide de se battre la plume au poing ! Ajouter à mes livres
8 Lisbonne Street Art
Hector Christiaen
Street Art in Lisbon from September 2013 to November 2015 Ajouter à mes livres
9 Maria et Salazar
Robin Walter
7 critiques 2 citations

Alors que les parents de Robin Walter revendent leur maison familiale de Champigny-sur-Marne, vient le moment pour tous de dire au revoir à Maria, leur femme de ménage et bien plus depuis plus de trente ans. Que va-t-elle faire, elle qui est venue du Portugal avec son mari comme des milliers de ses compatriotes, quelques décennies auparavant, fuyant ainsi la dictature de Salazar ? Au travers de leurs souvenirs, le récit dépeint ce que fut la plus longue dictature de l'histoire moderne de l'Europe occidentale et l'immigration portugaise de masse qui en a découlé. Ajouter à mes livres
10 De ma langue on voit la mer, tome 1 : O Salto
Iso
1969 Le Portugal perd ses derniers escudos dans les guerres coloniales. Caetano, fils spirituel de Salazar, dirige le pays d?une main de fer. Lourenço, adolescent lisboete, prépare son « salto » pour la France. Ajouter à mes livres
11 Electrico 28
Davide Cali
8 critiques 1 citation

Amadeu est conducteur de tram à Lisbonne, mais pas un conducteur de tram comme les autres. Dans son Électrico 28, c'est le bonheur total : les gens tombent tous amoureux, grâce à sa panoplie de manoeuvres habiles et amusantes. Tous ? Sauf Amadeu, qui a un coeur grand comme ça. Ajouter à mes livres
12 Lisbonne, balades dessinées
Valérie Linder
Valérie Linder invite le lecteur à se laisser porter au gré d'une balade dessinée et poétique dans les rues de Lisbonne. Elle appréhende la ville de son regard et l'immortalise de son pinceau. Présenté comme un cahier de dessin l'illustratrice et auteure, nous offre sa vision croquée de la capitale portugaise et nous donne des clefs pour en faire de même. Son enseignement, apprendre à regarder pour aller à l'essentiel. Ajouter à mes livres
13 Azulejos : Chefs-d'oeuvre du Musée national de l'Azulejo à Lisbonne
Maria Antónia Pinto de Matos
1 critique

Le Portugal est un pays atlantique, mais tout le Sud baigne dans un climat méditerranéen doux et lumineux. Depuis le film d'Alain Tanner en 1982, Lisbonne est devenue la " ville blanche " du finisterre de l'Europe et tous les visiteurs sont saisis par la lumière si particulière qui y règne. Cette luminosité naturelle, est magnifiée par l'éclat particulier des azulejos. Ces carreaux de faïence polychromes, à dominante bleue, sont l'élément constant de l'architecture portugaise depuis plusieurs siècles. Médaillons religieux au-dessus des linteaux, frises encadrant portes et fenêtres, lambris tapissant de longs murs, habillage de façades entières, ils brillent de leur présence à chaque coin de rue et nul ne peut échapper à leur pouvoir de fascination. Lointains descendants des céramiques perses, les premiers azulejos hispano-mauresques connus datent du xve siècle. Ces pièces, aux motifs purement géométriques, sont désormais rares. On peut néanmoins en voir de très beaux exemples au Musée national des Azulejos à Lisbonne. Depuis cinq siècles, les azulejos sont le miroir du Portugal. Si sur eux ont glissé le soleil, la pluie et les jours, ils ont fixé, au fil de l'histoire du pays, l'esprit et le goût de toute une nation, au point d'en devenir un des symboles les plus reconnaissables. Du nord au sud, une lumière bleutée venue d'ailleurs s'est insinuée dans le regard des Portugais, au tréfonds de leurs âmes. Peut-être la vraie couleur de la saudade... Le Musée national des Azulejos de Madre de Deus, situé dans la zone orientale de Lisbonne, offre une promenade exceptionnelle dans l'histoire de l'azulejo portugais. C'est incontestablement le musée prioritaire pour tout visiteur. Il n'en existe aucun équivalent dans le monde. Mais il ne se contente pas d'offrir un panorama historique. Les dernières sections présentent de magnifiques azulejos art nouveau et toute la palette des créateurs du xxe siècle jusqu'aux plus récentes compositions. Ce beau livre reprend pleine page 53 chefs-d'ouvre d'azulejos portugais appartenant au Musée national des Azulejos à Lisbonne, le plus beau musée du Portugal. Ajouter à mes livres
14 Les fables de La Fontaine du monastère St Vincent à Lisbonne
Jean de La Fontaine
Le Monastère de Saint-Vincent hors-les-murs à Lisbonne, édifice baroque, aveuglant de blancheur, qui surplombe majestueusement le Tage du haut de la colline de Graça, recèle une magnifique collection de trente-huit panneaux d'azulejos, inspirés des dessins de Jean-Baptiste-Oudry qui illustrent l'édition de 1755 des Fables de La Fontaine. Pendant longtemps ignorés et laissés à l'abandon, ces azulejos ont été récemment restaurés grâce aux cartons originaux heureusement retrouvés. Ce sont ces surprenants panneaux que ce livre donne à voir, accompagnés des fables en français et de savoureuses versions portugaises dues à des poètes des XVIIIe et XIXe siècles.'Tenus au silence de la faïence, les malicieux animaux parlants de La Fontaine et d'Oudry, qui ont succédé à ceux, domestiques et corvéables, de dom João V, ne manqueront pas d'intriguer les visiteurs et plus particulièremement ceux qui s'intéressent à la circulation et aux diverses adaptations des grandes réussites du travail littéraire et artistique.' (António Coimbra Martins) Ajouter à mes livres
15 Les longues traversées
Christian Cailleaux
5 critiques 7 citations

Diego, le matelot à quai, et Théo, l'ancien marin apprenti écrivain, nous entraînent sur les quais du port de Lisbonne, à la poursuite de leurs rêves d'enfance, préservés dans leur mémoire ou abîmés par la vie. Aux récits de voyages de Diego se mêlent les fantasmes d'écrivain de Théo, tous deux obsédés par le fantôme de femmes réelles, imaginaires ou disparues dont ils réveillent le souvenir au gré de leur conversations. De rêves chimériques en vraies blessures, Diego et Théo réinventent leur vie, dans l'attente d'un départ qui n'a jamais lieu.C'est le deuxième album de Bernard Giraudeau et Christian Cailleaux. Traversé par les thématiques chères à Giraudeau (la marine, le voyage, l amour) cet album allie structure narrative solide, élan poétique et subtilité graphique. Ajouter à mes livres
16 Michel Vaillant, tome 45 : L'homme de Lisbonne
Jean Graton
1 critique 1 citation

Steve et Julie sont en vacances à Lisbonne. Ils profitent de quelques jours en amoureux avant le départ du Rallye du Portugal. Pendant qu'ils filent le parfait amour, à l'usine Vaillante, Michel et jean Pierre Vaillant doivent faire face à un très grave problème qui peut mettre en péril l'avenir de l'entreprise. Ajouter à mes livres
17 Amalia Rodrigues
Samama Aude
Au Portugal on considère le Fado comme le chant de l'âme. Deux ou trois guitares dont la fameuse viola, la guitare portugaise, et une voix ; voilà le casting idéal pour le Fado ! Depuis ses débuts dans les années 30, Amalia Rodriguez a su admirablement incarner cet art du chant si profondément portugais. Comme le disait Amalia Rodriguez elle-même : " Je ne chante pas le Fado, c'est lui qui chante à travers moi ". Les plus grands noms de la poésie populaire lusophone lui ont écrit des paroles sur mesure : Pedro Homem de Mello, Gabriel de Oliveira, Joao Linhares Barbosa, Frederico de Brito, Amadeu do Vale. Dès les années 60, elle chante les grands poèmes de la littérature portugaise classique, de Camées notamment, ainsi que les poètes étrangers. Les meilleurs compositeurs lui ont offert les mélodies de son répertoire exécutées par les meilleurs de ses musiciens : Raùl Nery, Fontes Rocha, Julio Gomes, Joel Pina, Pedro Leal, Carlos Gonçalves. Durant plus de 60 ans, elle sera l'ambassadrice du Fado, interprétant ces joyaux avec un immense succès partout dans le monde. Ajouter à mes livres
18 Le fado (1CD audio)
Agnès Pellerin
A Lisbonne existe un chant qui, à la tombée de la nuit, parcourt les ruelles tortueuses et les c?urs nostalgiques, clans les recoins des tavernes. On l'appelle fado, ce souffle qui, sur quelques accords de guitare portugaise, enfle les voix rythmées par la poésie et les blessures du " destin ". Né il y a cieux siècles dans les quartiers du port, parmi marins et prostituées, ce chant d'origine populaire a évolué au fil du temps. Chronique sociale anonyme, il a fait rire en racontant les anecdotes du quotidien; il a gagné ses titres de noblesse en séduisant l'aristocratie ; il a donné voix à une parole ouvrière naissante; il a croisé aussi la propagande nationaliste de la longue dictature. Aujourd'hui, sur les traces d'Amalia Rodrigues, mondialement connue, le fado a conquis les scènes internationales. Pourtant son histoire, riche et contradictoire, reste polémique. Désabusé ou plein d'espoir, le fado semble avoir été sans cesse confronté à une forme de censure. Mais toujours, on y entend les accents d'un art profondément marqué par une inquiétude, au fond, universelle. Ajouter à mes livres
19 Lisbonne, ville ouverte
Patrick Straumann
1 critique

Lisbonne, 1940. Après la chute de Paris et la fermeture des ports méditerranéens, la capitale portugaise offre la dernière porte de sortie à une Europe en guerre. Réfugiés politiques de toutes origines, apatrides, anonymes, intellectuels et artistes tels Man Ray, Julien Green et Hannah Arendt fuient l?Occupation et traversent les Pyrénées dans l?espoir de trouver une place à bord d?un navire et d?embarquer vers New York ou Rio de Janeiro. Quelques hectares en tout, étendus sur le maillage serré des rues du centre-ville, auxquels s?ajoutent quelques demeures cossues dans le quartier des ambassades et les palaces de la station balnéaire d?Estoril, forment la scène sur laquelle se déroule cet Exode moderne : les terrasses des cafés de Lisbonne bruissent de langues étrangères, dans les foyers des hôtels se produisent des rencontres inattendues. Face à l?afflux des réfugiés, un sentiment d?urgence saisit la ville. Les libraires bradent les oeuvres de Stefan Zweig et de Romain Rolland, le marché noir fleurit, les bagages s?entassent sur les quais du Tage. Comment revenir sur cette histoire, faite de milliers de destins individuels, de coïncidences et de drames ? Tandis que, à Belém, António Salazar fait revivre la mémoire de la grandeur d?une nation qui, 450 ans plus tôt, a initié le siècle des Découvertes, Jean Renoir et Antoine de St. Exupéry montent ensemble à bord du «SS Siboney». Jean Giraudoux passera par Lisbonne à la recherche de son fils parti s?engager à Londres ; Tadeus Reichstein, le grand-père de l?auteur, inventeur de synthèse de la vitamine C, prix nobel de chimie, traverse la ville à l?occasion d?un aller-retour à New Jersey. Juif polonais naturalisé Suisse, sa correspondance privée jettera un éclairage sur l?envers de ces années de guerre. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          100

Ils ont apprécié cette liste