AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2200242867
Éditeur : Armand Colin (04/11/2009)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Empereurs fous, chrétiens jetés aux lions, femmes fatales et jeunes vierges évanescentes, culturistes et gladiateurs, Atlantide et Rome de la décadence... N'arrête surtout pas ton char, Ben-Hur ! Ce genre éminemment « populaire » qu est le péplum s'est emparé du fonds culturellement « noble » de l'Occident, l'Antiquité et le monde biblique, pour le magnifier en le travestissant. Son côt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LiliGalipette
  30 novembre 2009
Livre de Laurent Aknin.
"Singulière expression que le "péplum"! Terme latin désignant à l'origine une tunique romaine, puis passant dans le langage cinéphile des années 1960 en France, pour former "film en péplum", vite abrégé en "péplum" tout court, il désigne dorénavant un ensemble de films absolument protéiforme. Synonyme bien souvent de kitsh ou de carton-pâte, il évoque aussi bien les superproductions hollywoodiennes que le cinéma bis le plus invraisemblable. A travers lui, ce sont des dizaines d'images archétypales qui viennent immédiatement à l'esprit: empereurs fous, chrétiens jetés aux lions, femmes fatales et jeunes vierges évanescentes, culturistes et gladiateurs, crucifixions, Atlantide et Rome de la décadence, passage de la mer Rouge et construction des pyramides. le tout se bouscule dans un désordre d'autant plus inextricable que [...] la vérité historique n'est et n'a jamais été le but ni l'ambition de ces films. [...] La seule difficulté, une fois que l'on admet que le péplum est un film concernant une période quelconque de l'Antiquité, est de déterminer le début et surtout la fin de celleci... Mais dans le fond, qu'importe, puisque l'esthétique des films compte finalement plus que leur traitement de l'Histoire!" (p. 4 et 5)
Cet ouvrage illustré présente de façon fort logique l'évolution du genre cinématographique, de la technique au traitement des sujets choisis. L'Antiquité, qu'elle soit mythologique, guerrière, décadente, païenne ou chrétienne, est mise à l'honneur, tout comme le sont ses thèmes de prédilections: le cirque, la bataille, la Passion, l'esclavage, etc. Art du gigantisme en toutes choses, le péplum engloutit l'Antiquité ique, principalement la romaine, pour en faire "un festival orgiaque de supplices, de tortures et de sexualité débridée." (p. 28) Hors de tout réalisme historique, le genre fait l'apologie de la débauche de chair, entre héros culturistes invincibles et femmes lascives et dénudées.
L'ouvrage présente les grands noms de l'histoire du péplum: Cécil B. deMille, Quo Vadis ou Ben Hur, sans, hélas, en dire suffisamment. On survole à un train d'enfer cent ans de péplum. Les illustrations sont superbes, mais l'image ne remplace pas toujours avantageusement le discours. Une somme considérable d'exemples ne suffit pas à étayer un argumentaire laconique. Néanmoins, le livre est un bel inventaire de tout ce qui s'est fait, par qui et avec qui, en matière de péplum.
Je reproche à l'auteur un parti pris négatif absolument agaçant pour toute la production pré-1950. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de ce qui s'est fait au début du siècle, parce qu'il est vrai que tout a mal vieilli. Mais systématiquement taxer de kitsch ce qui était pourtant parfaitement novateur à l'époque c'est de l'étroitesse d'esprit, ou je ne m'y connais pas!
J'adresse un grand merci à Ulike , chouette communauté dont je fais partie depuis peu (et qui a oeuvré à la grande réussite des Chroniques de la Rentrée littéraire), pour m'avoir offert ce bel ouvrage. Un grand merci également aux éditions Armand Colin pour ce partenariat.
Et ici, vous trouverez les autres titres de cette collection d'essais illustrés dédiée au cinéma.

Lien : http://lililectrice.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
"Singulière expression que le "péplum"! Terme latin désignant à l'origine une tunique romaine, puis passant dans le langage cinéphile des années 1960 en France, pour former "film en péplum", vite abrégé en "péplum" tout court, il désigne dorénavant un ensemble de films absolument protéiforme. Synonyme bien souvent de kitsh ou de carton-pâte, il évoque aussi bien les superproductions hollywoodiennes que le cinéma bis le plus invraisemblable. A travers lui, ce sont des dizaines d'images archétypales qui viennent immédiatement à l'esprit: empereurs fous, chrétiens jetés aux lions, femmes fatales et jeunes vierges évanescentes, culturistes et gladiateurs, crucifixions, Atlantide et Rome de la décadence, passage de la mer Rouge et construction des pyramides. le tout se bouscule dans un désordre d'autant plus inextricable que [...] la vérité historique n'est et n'a jamais été le but ni l'ambition de ces films. [...] La seule difficulté, une fois que l'on admet que Le péplum est un film concernant une période quelconque de l'Antiquité, est de déterminer le début et surtout la fin de celleci... Mais dans le fond, qu'importe, puisque l'esthétique des films compte finalement plus que leur traitement de l'Histoire!" (p. 4 et 5)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   16 mai 2012
"Un festival orgiaque de supplices, de tortures et de sexualité débridée." (p. 28)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Laurent Aknin (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Aknin

Livre / Book LES CLASSIQUES DU CINEMA BIS (Laurent Aknin) Nouveau Monde
La Librairie La Petroleuse (http://www.la-petroleuse.com) présente le livre LES CLASSIQUES DU CINEMA BIS de Laurent Aknin ( ) Regroupant des genres divers (gore, fantastique, blaxploitation,...
autres livres classés : réalisationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4582 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre