AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782956023500
292 pages
Éditeur : AFNIL (17/03/2017)
3.12/5   4 notes
Résumé :
« Je compare, tous les matins, les humains, dans les couloirs du métro, à des petites fourmis et bien évidemment je suis l’une d’entre elles».
Léa, une trentenaire parisienne au caractère bien trempé, étouffe dans un quotidien parfaitement organisé. Partagée entre son désir de mener la vie anti-conventionnelle dont elle rêve et la peur de s’affranchir des codes sociétaux, Léa va devoir faire un choix : prendre son envol ou s’enfermer dans une vie de complexe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Romileon
  12 novembre 2017
C'est du sous Bridget Jones... Je suis allée au bout mais cela a été pénible.
Le ton peut sembler séduisant au début. La narratrice semble remettre en question la société de consommation, se remettre en question elle-même (voir les citations signalées par un autre lecteur ). Très vite les incohérences du personnage deviennent gênantes voire pénibles... Elle refuse le système, les normes mais pour se détendre ... fait du shopping, le ménage, rencontre ses mecs sur des sites de rencontres. Elle appartient à un "clan". C'est le groupe d'amies avec qui elle traine que sous prétexte de franchise elle maltraite et s'en vante.. "Ceci étant je ne suis pas stupide et ton absence d'intelligence ne t'as permis de deviner toute seule que le problème vient de toi ! (...) Vous et moi c'est fini, j'en peux plus de vos histoires de merde, j'en peux plus de vos fausses vie sans réelle motivation..."dit-elle à l'une d'elle... Tout le monde la jalouse (sic au moins 30X)... Elle est rebelle mais si belle, si intelligente... Notamment son nouvel ami(rencontré via un site de rencontres), celui qui va l'aider à se révéler à elle même est "agacé de voir autant de potentiels et d'aptitudes chez quelqu'un et que ce même quelqu'un freine des quatre fers pour les exploiter"... Ben voyons.
Enfin l'écriture est (peut être) une tentative pour faire djeuns : les grossièretés sont légions, les "bah", les répétitions fautives comme par exemple "à l'approche d'une station...je le vois relever la main droite et actionner une manette imaginaire qui permet à la rame de freiner. Enfin, une fois la rame à quai, il appui (sic) sur un bouton imaginaire...
Pour résumer, une histoire mal ficelée, un personnage agaçant, une écriture mal maitrisée..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Lideelire
  06 février 2019
J'ai découvert cette auteur totalement par hasard lors de son passage dans une émission de Frédéric Lopez. Je n'ai pas lu le premier roman autobiographique qu'elle a écrit car le sujet me met mal à l'aise.
J'ai donc découvert son style dans le complexe de la fourmi et je dois dire que j'ai été agréablement surprise.
Un style percutant, direct. Un roman bien de son temps sans fioriture ni tentative de perdre le lecteur.
Un roman où l'on se retrouve, un roman qui nous parle et que l'on referme en se disant qu'il a surement des choses dont on ne veut plus. Un roman qui permet de faire des déclics personnels. Plutôt réussi
Commenter  J’apprécie          00
LaurentSyros
  02 mai 2018
Un long pamphlet nombriliste, ce qui est amusant puisque l'auteure nous dit exécrer cette société égocentrique!!!
Quelques vérités sur la société et nos contemporains ne suffisent pas à faire un livre, et pourtant elle l'a fait !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Je commence, comme tous les matins, mes activités. Toutes hiérarchisées selon un ordre bien établi. C'est bien cela ce travail, un ordre bien établi qu'il ne faut surtout pas bousculer ou chambouler des fois que l'on puisse avoir une idée novatrice qui pourrait apporter un mieux être. Non, non, surtout pas ! D'ailleurs, je ne suis pas payée pour réfléchir à mes conditions de travail ni à comment les améliorer, je suis payée pour faire ce que l'on me demande de faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
J'ai développé une faculté impressionnante qui consiste à ne pas être là tout en faisant croire que j'y suis. En résumé, je hoche la tête de temps à autre, je décroche un sourire quand je sens que c'est le moment, je suis même capable de sortir un « hum » qui laisse penser que je suis en pleine réflexion sur sa discussion, bref je suis devenue maitre en l'art de la dissimulation. Des années d'expérience qui n'ont aucune valeur sur un curriculum vitae.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Personne ne pense à sa famille, personne ne se dit « le ou la pauvre », non tout le monde se bouscule, hurle, s'insulte pour pouvoir se faufiler dans les couloirs afin de trouver un autre moyen de parvenir sur son lieu de travail. Parfois, j'entends même des « putain fait chier, il pouvait pas attendre pour crever celui là ! ». Oh propre, joli, la classe dans toute sa splendeur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Il y a parfois des moments où l'on vit une situation et où l'on se dit « tiens c'est drôle j'ai le sentiment d'avoir déjà vécu cette scène ». Et bien là, cette scène n'est pas un sentiment de déjà vécu, c'est mon quotidien. Comme dans ces films où le scénariste imagine l'histoire qui se répète encore et encore.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 octobre 2017
Comme tous les matins, je le sais déjà, c'est foutu ! Je ne suis encore une fois pas à l'heure. Je peux user de tous les stratagèmes pour parvenir à lutter contre l'aiguille de l'horloge qui avance à une vitesse folle, je n'y arrive pas.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Carole Arribat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carole Arribat
Interview de Carole Arribat sur la chaîne du livre, lors du salon du livre de Paris
autres livres classés : roman autobiographiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1221 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre