AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le prince cruel tome 1 sur 4

Leslie Damant-Jeandel (Traducteur)
EAN : 9782700273885
Rageot Editeur (22/04/2020)
  Existe en édition audio
4.22/5   2570 notes
Résumé :
Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.
Personne ne la... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (418) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 2570 notes

Gridou1744
  30 janvier 2022
J'ai lu ce livre car il m'a été offert. Aimant la fantasy et la romance, il est effectivement à mon goût sur le papier. Mais même sans cela, je pense que je l'aurai lu car je n'y ai vu et entendu que des éloges à son sujet et il est très bien noté sur Babelio. Aussi, j'avais une grande attente concernant ce roman de fantasy.
Nous découvrons la vie de Jude ayant 17 ans et vivant dans un royaume gouverné par les Faes nommé Terrafae. Les humains sont méprisés par la plupart des habitants. Jude est bien évidemment de cette espèce.
A ses 7 ans, elle et ses soeurs ont été enlevées par un certain Madoc. Elle verra la violence à son plus haut niveau car elle assistera à l'assassinat de ses deux parents.
Elle est alors élevée à Terrafae par ce dernier et sa famille. Elle ira à l'école parmi les Faes comme étant leur égal... ce qui ne va pas plaire à tout le monde.
Madoc est le Grand Général du roi. Autrement dit, il est sanguinaire, adore la guerre et est très stratagème. Mais il est surtout le père de sa grande soeur, Vivienne. Et par conséquent, il « adoptera » les soeurs jumelles Jude et Taryn. Il leur apprendra à se battre et à être malignes.
A l'école, cela ne se passe pas bien car elles partagent les leçons avec toute l'aristocratie et notamment le Prince Cardan, cinquième fils du roi et potentiel héritier de la couronne. Il méprise totalement les mortels et harcèle avec sa bande d'amis Jude et Taryn. Taryn fait profil bas tandis que Jude, elle, contre-attaque.
Je vous ai donc présenté rapidement l'univers et ce qui est décrit pendant au moins la première moitié du livre. Je n'ai rien spoilé si vous avez lu le résumé ; j'ai simplement détaillé un peu plus. Aussi, les 300 premières pages du roman posent le décor, les personnages, le fonctionnement de l'univers et le quotidien de Jude. Autant vous dire qu'il ne se passe pas grand chose. Je me demandais même où étaient l'intrigue, les rebondissements tant attendus et la romance...
Et puis, arrive un moment où Cardan et ses amis vont trop loin dans le harcèlement, où Jude en a assez de subir et souhaite prendre en mains son destin ; ce qu'elle fera !
L'intrigue tourne autour de deux personnages principaux qui sont très bien travaillés :
* Jude est courageuse, audacieuse et téméraire mais profondément... humaine (!) avec ses peurs, ses difficultés dans un monde où elle n'est rien. Et j'ai trouvé que l'autrice a réussi à la rendre réaliste. Son grand avantage en tant qu'humaine est de pouvoir mentir (les Faes en sont incapables) et elle va pouvoir utiliser cet avantage à bon escient car elle est très intelligente. Elle va même réussir à devenir l'espionne du frère de Cardan alors qu'elle n'est que simple humaine ce qui lui permettra de prendre un peu de pouvoir et d'assurance.
* Cardan est un personnage si complexe ! On adore le détester : il est cruel (tiens, ça me rappelle quelque chose!), égoïste, manipulateur mais touchant également. Au fur et à mesure des pages, nous découvrons un homme détruit ayant une enfance difficile, soumis par son père et ses frères faisant ce qu'il peut pour survivre à ça.
Alors oui, je vous vois lever les yeux au ciel en me disant qu'il entre dans le schéma classique de l'homme méprisant ayant un passé tortueux qui efface toute sa méchanceté. Eh bien non, ici, ça ne marche pas. Il reste comme il est à nos yeux avec des soupçons de gentillesse et parfois, rarement, il montre son côté plus fragile.
La question a un million : est-ce que j'apprécie Cardan à la fin du livre ? Oui ! Je tombe dans le panneau à chaque fois !
Pour ce qui est de l'intrigue, il y en a ! Mais il faudra attendre au moins la moitié du livre pour commencer à comprendre ce qui se mijote. le roi va abdiquer au profit de l'un de ses enfants, n'importe lequel, sachant qu'ils sont cinq : des complots voient le jour et cela va s'avérer être extrêmement intéressant à suivre. Notre curiosité est piquée au vif.
Lors du couronnement du nouveau roi, l'action explose. Il n'est plus possible de quitter le livre. Vous êtes désormais pris dedans sans pouvoir en échapper. Il y aura notamment un plot twist énorme dans le dernier quart du livre dont je ne m'attendais absolument pas ! Et c'était assez génial de vivre ça.
Pour ce qui est de la romance : cela est léger. On m'avait vendu un ennemies to lovers, c'est effectivement le cas mais ce n'est rien de palpitant... pour le moment. La fin en revanche nous met l'eau à la bouche pour suivre ladite romance. Pour ceux qui ont la référence, nous avons le droit à une Tamlin ;) !!
Pour résumer, j'avais tellement entendu parler de ce livre que j'avais une très haute attente de ce dernier qui n'a pas été totalement au rendez-vous. Je m'explique : le roman était vraiment très bien, il s'est lu très facilement mais je m'attendais à un chouïa plus prenant (d'où ma note).
Pour nuancer, je rappelle qu'il s'agit d'un premier tome : ils sont censés poser et mettre en place l'histoire, ce qu'il a parfaitement réussi à faire. Je lirai donc la suite dès que possible !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          622
starmornielna
  13 octobre 2020
Après l'engouement qu'a provoqué la sortie de ce roman en France, je m'attendais à être emportée par ma lecture ! Peut-être que ça n'aurait pas été un coup de coeur, mais je pensais aimer cette histoire. Au lieu de cela, j'ai été déçue. En parcourant rapidement les critiques faites avant la mienne, je me rends compte que je suis presque la seule à ne pas avoir aimé. Pourtant, le livre avait tout pour me plaire ! Un univers riche et dur, un personnage principal fort et intelligent et des complots sanglants dans tous les sens. Or, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et je n'ai pas été emportée par l'histoire pour laquelle j'ai un peu tout vu venir…
Alors qu'elles étaient enfants, les parents des trois soeurs sont tués par l'ancien compagnon de leur mère, père de l'ainée Vivienne, qui emmène les enfants dans son monde, Terrafæ, pour les élever comme ses filles. Si Vivienne est à moitié fæ, ce n'est pas le cas des jumelles Jude et Taryn qui sont entièrement humaines. Aussi, elles vivent dans la peur quotidienne, malgré la protection de leur nouveau père, et subissent toute sorte de harcèlement notamment à l'école. Un groupe en particulier s'acharne sur elles, celui avec à sa tête le cruel prince Cardan. C'est surtout Jude qui subit le plus car elle finit par répondre à leur provocation et ne se laisse pas faire. Elle en a tellement marre d'être le souffre-douleur qu'elle s'engage auprès du prince Dain, promis comme futur roi, en espérant qu'en échange de ses services elle atteigne une position plus élevée et devienne intouchable pour Cardan et ses amis. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu et Jude se retrouve au milieu de complots de la Cour de Terrafæ …
Je vais d'abord aborder les points du roman que j'ai appréciés avant ce qui m'a déçu. Car bien que mon avis soit très mitigé, je ne vois pas l'intérêt de le descendre, il a tout de même des qualités que je souhaite souligner.
Ainsi, j'ai apprécié l'univers varié des fæ que décrit l'autrice, que j'ai trouvé riche et recherché. Il y a beaucoup de races différentes, dont plein que je ne connaissais pas, des coutumes et une façon de vivre unique. J'ai aimé qu'il n'y ait pas que l'apparence qui entre en jeu. On a un univers de fæ complexe avec un royaume qui doit gérer les différences de chacun au quotidien. On se rend compte de cette complexité lorsque Jude assiste à des bals à la Cour qui réunit beaucoup de fæs différentes. Je pense que dans la suite, on va sans doute découvrir plus en profondeur les autres royaumes qui composent Terrafæ, j'aimerais beaucoup que l'on voit notamment ceux sous l'eau !
L'action est aussi très présente dans le roman. Si la mise en place de l'intrigue prend son temps, à partir d'un tiers du livre, je dirais, on a une gradation des événements qui s'enchaînent, avec un rythme bien soutenu. J'ai trouvé la plume fluide, le livre se lit facilement, surtout quand il y a de l'action. C'est aussi bien sanglant, comme on s'y attend avec le titre.
Concernant les personnages, c'est Vivienne et le prince Cardan que j'ai le plus appréciés. Vivienne est l'ainée des trois soeurs et à moitié fæ. Cependant, elle hait son père pour ce qu'il a fait à sa mère, aussi elle met tout en oeuvre pour lui causer des problèmes. Son rêve c'est de partir et s'installer chez les humains. Mais elle ne souhaite pas laisser ses soeurs derrière elle, elle attend donc de pouvoir les emmener pour partir. J'ai trouvé que Vivienne était sincère et, finalement, la plus intelligente des trois. Plutôt que de se plaindre, elle décide juste de partir et faire sa vie loin de tout ça. Elle est également très présente pour ses soeurs qu'elle aime beaucoup et même si elle semble ne pas être concernée elle est quand même toujours là pour soutenir Jude et Taryn.
Le roman s'intitule le Prince cruel et, pour beaucoup, il s'agit du prince Cardan. Il est vrai que la quatrième de couverture nous oriente dans ce sens. Mais je pense qu'il ne s'agit pas de lui. Finalement, la royauté comprend trois frères, trois princes, et le prince Cardan me paraît être le moins cruel de tous ! Il est certes irresponsable et alcoolique, mais on peut voir que même quand il harcèle Jude, il est le premier à tout arrêter quand ça va trop loin. Jude le bat d'ailleurs toujours très facilement, c'est à se demander comment elle peut être effrayée par lui. J'ai trouvé ses frères beaucoup plus terrifiants à tout point de vue ! Finalement, Cardan c'est une victime. S'attaquer à Jude, donc aux plus faibles, c'est essayer de se donner un pouvoir pour compenser auprès des autres et inspirer le respect. Lui aussi porte un masque et a une vie peu enviable malgré son titre de Prince. Étrangement, j'ai beaucoup aimé ce personnage faussement nonchalant qui finalement se bat depuis toujours contre les autres et qui est peu apprécié à sa juste valeur. Il n'a pas vraiment d'amis et le peu qu'il montre de lui m'a touché. Si je devais lire la suite, ce serait uniquement pour ce personnage !
Par contre, je n'ai pas pu apprécier Jude. Malgré sa volonté de fer, son courage et sa détermination, elle m'a saoulée pendant tout le roman. Elle se plaint tout le temps ! C'est assez insupportable de lire les pages où elle rabâche à quel point elle a peur, à quel point elle doit user de toutes ses forces pour résister à cette peur, etc. Je n'ai pas trouvé qu'elle subissait de sorts si horribles que ça. Surtout, elle est terrifiée par Cardan, alors qu'à part l'insulter et la pousser dans l'eau, il ne prononce que des menaces en l'air. C'est Valérian que j'ai trouvé plus flippant, mais là encore elle arrive la plupart du temps à se défendre. On sent que ce qui angoisse le plus Jude c'est de perdre le contrôle face à ce dont elle ne peut se défendre, à savoir des sortilèges ou des fruits fæ. Mais elle arrive toujours à se venger, donc vraiment, il n'y avait pas besoin, à mon sens, d'appuyer autant sur cette peur ! Je trouve que ces passages créent des longueurs dont on aurait pu se passer. Ça m'a, en quelque sorte, sortie du roman, et impossible ensuite de m'attacher à Jude ! Concernant sa dernière soeur, Taryn, je la trouve tout aussi insupportable si ce n'est pas pire ! Je l'ai trouvée stupide. Elle manque cruellement (ahah) de profondeur à mon sens, je l'ai même trouvé clichée. Pourquoi la soeur jumelle devait être l'opposée de Jude et donc une peste superficielle ?
Les pires passages sont, pour moi, la romance absurde et l'espèce de triangle amoureux malsain. Je ne vais pas spoiler mais j'ai trouvé que c'était une situation convenue avec des réactions clichés. Honnêtement, dès le début j'avais vite compris de quoi il retournait. Ça n'apporte rien du tout à l'histoire et au roman, vraiment on aurait pu s'en passer largement, d'autant plus quand la vérité est dévoilée et que l'on voit comment réagit Jude et comment elle n'en a rien à faire par la suite vu qu'elle passe très rapidement à autre chose. Si c'était possible d'éviter les personnages féminins clichés à ce point, ce serait quand même appréciable… de même, je n'ai pas trouvé que les moments forts de l'intrigue et les révélations aient été originaux. Malgré quelques bonnes idées, je n'ai malheureusement pas été surprise, tout me paraissait assez évident. Je pense que c'est parce que j'ai déjà vu ça plein de fois dans d'autres romans, du coup c'est plus difficile d'être surpris par ce genre d'histoire.
En conséquence j'ai trouvé que l'histoire manquait d'intensité et que les enjeux n'étaient pas assez sombres. Les personnages sont, à mon sens, plutôt creux. Ils manquent de profondeurs et tombent facilement dans le cliché. Je trouve ça dommage parce que, vraiment, j'en attendais beaucoup avec un univers aussi riche ! Évidemment, tout ce que j'ai évoqué n'est que mon avis personnel, je suis d'ailleurs très déçue de pas avoir apprécié cette histoire ! Je verrai à sa sortie, si je laisse sa chance à la suite ou pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
Ciel_Eclair
  18 février 2022
Partout dans les recommandations Amazon et divers réseaux sociaux, ce livre est d'autant plus présent que n'importe quel livre catégorie adolescent et fantasy, de ce qui semble être un succès retentissant par les Booktubeuses, est-ce que ce roman vaut-il le coup ?
Avant d'y répondre, commençons par le synopsis, c'est l'histoire de Jude au bal des Faes. L'histoire porte la jeune Jude, enlevé du monde des humains et élevé parmi les Faes, peuplé d'être immortels et cruelles. La jeune Jude devra user des stratégies et de se battre pour gagner sa place à la cour.
Commençons par les points positifs, ce roman est avant tout une initiation du courage et de la lutte discriminatoire tel que le racisme et le harcèlement scolaire. Voilà les points positifs, maintenant pour répondre à la question, si vous détestez le meublage narrative et les personnages caricaturaux, vous pouvez passer votre chemin si seulement vous êtes des Jean-premier-degrés.
Encore une fois c'est un roman qui souffre du même syndrome parmi tant d'autres sagas, celle de la comparaison excessive servant de référence au propos du livre, d'en extraire des exemples n'ayant rien à voir pour argumenter et sublimer une critique. Ce roman (et j'en rigole encore) a été comparé avec "les seigneurs des anneaux" ou des textes Shakespearien.
L'univers (similaire à Tolkien pour certains) nous est très bien présenté, si bien présenter que nous avons le droit à plus de 200 pages d'introductions de l'univers et des personnages, bien évidement nous avons des sousintrigues pour pimenter des scènes "Shakespearienne". Je me moque mais en réalité l'une des scènes qui m'a marqué c'est celle de la pomme, ce moment m'a mis suffisamment mal à l'aise pour présager le pire à venir pour Jude.
Si vous voulez un autre point positif, une scène vous fera rappeler votre pire trauma de Game Of Thrones, ce qui m'a fait énormément plaisir car la suite du roman sera misée sur l'action. Les personnages qui au début du roman étaient seulement déterminer par des étiquettes "les gentils" et "les méchants" deviendront des êtres nuancés entre leurs bonnes et mauvaises intentions.
Parlons de l'incohérence la plus importante et la plus grosse pour moi, celle de Jude qui a le choix et la possibilité de fuir le royaume des Faes pour revenir dans le monde des humains. Une grosse incohérence étant le duel entre Jude et sa soeur suite à une dispute, elle était prête à tuer sa propre soeur alors qu'elle-même ne souhaite pas devenir le criminel de ses parents.
Même si la fin est surprenante, elle pousse tout de même à lire la suite avec intérêt et dans l'attente de d'autres révélations. Pour répondre à la question, ce roman vaut au moins le coup d'oeil. Il ne s'agit pas d'une excellente ni d'une mauvaise histoire, ce roman comporte beaucoup de qualité comme de défauts dans son écriture et sa narration.
Je passe mon chemin sur la suite de cette saga, n'étant pas le bon public, je laisse cette critique et souhaite aux plus courageux d'entre vous une bonne lecture de ce roman.
L'histoire : ★★☆☆☆
La narration : ★★☆☆☆
Les personnages : ★★☆☆☆
La plume : ★★★☆☆
L'intensité de lecture : ★★☆☆☆
La fin/conclusion : ★★★☆☆
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          435
Royalbook
  09 juin 2021
Après avoir entendu énormément de bien de ce livre, je me suis finalement lancé dans cette lecture.
On est plongé dans un univers très original où les personnages sont cruels et manipulateurs. C'est un univers particulier car bien plus sombre que ce dont j'ai l'habitude de lire mais j'ai plutôt bien aimé cet aspect du livre.
En revanche j'ai trouvé que l'histoire avait pris beaucoup de temps à se mettre en place et je n'ai été captivé qu'aux 3/4 du livre.
En effet les dernières pages étaient beaucoup plus dynamiques avec des rebondissements peu prévisibles contrairement aux premières pages très descriptives.
Heureusement les personnages étaient plutôt sympathiques et m'ont convaincu de continuer ma lecture.
C'est donc un avis assez mitigé mais j'ai tout de même hâte de voir ce que Jude et Cardan nous réservent par la suite.
Commenter  J’apprécie          460
Saiwhisper
  21 février 2021
Wow, quel livre ! Merci à L_Bookine pour ce chouette cadeau d'anniversaire que j'ai tardé à lire… À tort, car je me suis régalée et j'ai même pré-commandé la suite alors que je n'étais qu'à la moitié de l'histoire ! Vivement avril, que je puisse retrouver Jude et ses camarades… Mais surtout, l'univers sombre, terrible, cruel, sanglant et complotiste des Faes ! Comme souvent dès qu'il est question de ces créatures, les coups bas et les trahisons ne sont pas loin. Ce genre de scénario me plaît beaucoup en fantasy, car il en surgit toujours de la tension ou de la surprise. Ce premier volet n'a d'ailleurs pas fait exception, puisque j'ai été étonnée par la mort brutale de l'un des personnages secondaires. Bien qu'il ne soit pas sans défaut, « Le Prince cruel » a proposé des éléments qui fonctionnent sur moi : une héroïne déterminée, mais pas surpuissante, des intrigues politiques, des assassins vivant dans l'ombre, une relation amoureuse complexe, un univers fascinant, un rythme bien géré et un dénouement qui donne envie de se jeter sur la suite. Ajoutons à cela un bon travail de la part de la maison d'édition, puisque la couverture est de toute beauté et les têtes de chapitres avec des insectes différents sont superbes !
Jude, la narratrice, est un personnage qui fera débat. D'un côté, elle m'a fait songer à Feyre d'« Un palais d'épines et de roses » T1 de Sarah J. Maas en raison de son humanité, sa volonté, son courage, son indépendance, son intelligence, sa loyauté pour sa famille et sa sensibilité ; néanmoins, Jude est tout de même moins douce qu'elle, plus impulsive et bien plus larmoyante. J'ai ainsi mis du temps à m'attacher à elle, car l'auteure insistait trop sur sa peur, ce qui a engendré quelques répétitions au début du livre. En revanche, son côté vengeur ne m'a pas dérangée, car il est raccord avec le vécu dur et violent de la demoiselle. En effet, Jude et ses soeurs ont été arrachées de façon morbide au monde des humains alors qu'elles étaient jeunes. Elles ont ensuite été élevées dans un univers fantastique qui rejette et asservi les Hommes comme du bétail. Pour survivre, la jeune fille a donc dû essayer de ne pas attirer l'attention sur elle, tout en utilisant des charmes de protection pour empêcher un Fae de lui donner des ordres (Ex : si un Fae vous ordonne de vous crever un oeil, votre corps obéit sans que vous n'y puissiez quoi que ce soit !). On notera également la faune agressive ou encore la flore dangereuse ! À moins d'avoir du sel pour conjurer le mauvais sort, ne mangez pas de fruits comme de la pomme dorée ! Sans quoi, vous perdrez tout contrôle et serez à la merci d'individus malintentionnés. Comme si cela ne suffisait pas, Jude a toujours été harcelée par les jeunes Faes de son âge, en particulier par le prince Cardan et ses comparses. Au départ, les actions de ces rivaux étaient minimes puis, au fil du récit, elles sont devenues de plus en plus mauvaises et dérangeantes. On comprend donc pourquoi la narratrice a une telle envie de se défendre ou de s'attaquer à ceux qui lui ont fait du mal. Pour ma part, un personnage avec un fond assez mauvais me fascine, car il casse les codes des héros gentils et dévoués. J'ai donc adoré suivre l'évolution de la belle mortelle.
En revanche, j'ai moins accroché à sa soeur jumelle, Taryn. Celle-ci m'a donné l'impression d'être insupportable, pleurnicharde, lunatique, secrète, râleuse, superficielle et peu développée. C'est dommage, car j'espérais qu'elle soit un peu moins clichée et qu'on lui attribue un meilleur rôle dans l'intrigue… Espérons qu'Holly Black lui donne plus de consistance dans le second tome. Leur soeur Vivienne ainsi que leur petit frère Chêne ont également du potentiel et joueront un rôle dans l'aventure cependant, ils sont encore à peaufiner. Il en va de même pour Cardan, ce anti-héros qui m'a autant conquise que déplu. En effet, ce Fae caractériel a su montrer une personnalité sombre, impitoyable, calculateur, joueur et retors qui a éveillé ma curiosité. J'aimais également son côté chien et chat avec Jude, car on pressentait réellement qu'il y avait quelque chose entre eux. Certes, c'était malsain toutefois, j'étais curieuse de voir leur lien évoluer au fil des rebondissements. Hélas, une fois le complot mis en marche, j'ai regretté le côté passif de Cardan. J'ai eu l'impression qu'il subissait ou se laissait porter par les événements alors que, quelques pages auparavant, il était clairement en position forte. J'espère donc qu'il retrouvera un peu de son mordant et de son côté taquin dans le second tome ! Pour moi, il est l'un des points forts de cette saga. J'ai donc des attentes le concernant.
Même si elle fut un peu lente à se mettre en place, l'intrigue a su me captiver. D'ailleurs, j'ai dévoré 400 pages en une journée ! J'ai eu le déclic après le premier quart, lorsque l'héroïne a convenu d'un pacte ne présageant rien de bon… Dès lors, l'action a commencé à se mettre en place. Jude a commencé à évoluer et à s'entraîner aussi bien physiquement que mentalement afin de réussir ses objectifs. Hélas, c'était sans compter les machinations de certains individus à la Cour, qui sont venus tout chambouler… Difficile de s'ennuyer avec ce premier opus où les twists sont nombreux ! Sans cesse, l'auteure renverse la tendance ou met en avant des personnages que l'on pensait secondaires. À cela s'ajoutent des personnalités intéressantes que l'on prend plaisir à suivre. L_Bookine m'avait prévenu : « Si tu as aimé Sarah J. Maas, tu devrais accrocher à cette nouvelle saga. » Elle avait raison ! C'était génial !! Ainsi, je ne peux que vous recommander cette sombre série où la mort, la manipulation, les secrets, la vengeance et la magie règnent en maître.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300


critiques presse (1)
Ricochet   11 février 2021
Finalement, ce que j’ai le moins aimé, ce sont encore les parties se situant dans le monde des mortels, Vivi voulant à toute force renier son statut de fae. Premier tome d’une trilogie éminemment divertissante.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (175) Voir plus Ajouter une citation
lovely22lovely22   24 janvier 2023
- Parce que tu peux m'humilier, tu crois que tu peux me soumettre à ta volonté ? dis-je en fixant ses yeux noirs. Eh bien, je pense que tu es stupide. Depuis que nous prenons des cours ensemble, tu as tout fait pour que je me sente inférieure toi. Pour flatter ton égo, j'ai accepté d'agir en inférieure. J'ai fait profil bas et suis restée discrète. Pourtant, ça n'a pas suffit pour que tu nous laisses tranquilles, Taryn et moi. Alors j'ai décidé d'agir autrement. Je continuerai à te défier. À te couvrir de honte. Tu me répètes que je ne suis qu'une simple mortelle alors que tu es un prince de Terrafae. Je me permets de te rappeler que tu as beaucoup à perdre, contrairement à moi qui n'ai rien. Peut-être que tu finiras par gagner. Peut-être que tu m'ensorcelleras, que tu me feras souffrir, que tu m'humilieras, mais je veillerai à ce que, dans ta chute, tu perdes tout ce dont je pourrai te priver. J'en fais le serment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
les_lectures_d_oceles_lectures_d_oce   18 janvier 2023
Si je ne peux pas être meilleure qu'eux, alors je serai pire. (p.305)
Commenter  J’apprécie          10
anaellenanaalizeeanaellenanaalizee   14 janvier 2023
Ils veulent m'intimider, j'en suis bien consciente.
Au cours de notre entraînement au combat, cet après-midi-là, Valerian me fait trébucher, et Cardan me murmure des choses ignobles à l'oreille. Je rentre à la maison couverte de bleus.
Voilà ce qu'ils ne comprennent pas: oui, ils me font peur, mais la peur, c'est ce que je connais depuis toujours, depuis le jour où je suis arrivée ici. J’ai été élevée par l'homme qui a assassiné mes parents, sur une terre peuplée de monstres. Je vis avec cette peur, elle a pris racine en moi, et je m'efforce de l'ignorer. Si je ne faisais pas semblant d'être courageuse, je resterais pour toujours cachée chez Madoc, sous mon couvre-lit en duvet de chouette. Je resterais étendue là et je hurlerais jusqu'à l'épuisement. Je m'y refuse. Très peu pour moi.
Nicasia se trompe sur mon compte. Je ne veux pas participer au tournoi au même titre que les Fas. Je veux gagner. Mon souhait le plus cher n'est pas d'être comme eux.
Au fond, mon souhait le plus cher, c'est de les surpasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Koneko-ChanKoneko-Chan   30 septembre 2020
Il se penche et ferme les yeux.
- Avant tout, je te déteste parce que je pense à toi. Souvent. Ça me dégoûte, et je ne peux pas m’en empêcher.
Je suis si ébahie que j’en reste bouche bée.
- Tu devrais peut-être m’abattre, finalement, souffle-t-il en se cachant le visage de sa main aux doigts fuselés.
Commenter  J’apprécie          340
Lolaab75Lolaab75   04 juillet 2022
Voilà ce qu'ils ne comprennent pas : oui, ils me font peur, mais la peur, c'est ce que je connais depuis toujours, depuis le jour où je suis arrivée ici. J'ai été élevée par l'homme qui a assassiné mes parents, sur une terre peuplée de monstres. Je vis avec cette peur, elle a pris racine en moi, et je m'efforce de je ne faisais pas semblant d'être courageuse, je resterais pour toujours cacher chez Madoc, sous mon couvre-lit en duvet de chouette. Je resterais étendue là et hurlerais jusqu'à l'épuisement. Je m'y refuse. Très peu pour moi.
[...]
Au fond, mon souhait le plus cher, c'est de les surpasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Holly Black (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Extrait du livre audio « le Roi maléfique : le Peuple de l'Air, tome 2 » de Holly Black, traduit par Leslie Damant-Jeandel, lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 25 janvier 2023. https://www.audiolib.fr/livre/le-roi-malefique-9791035411817/
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Le prince cruel

Pour commencer, comment s'appelle l'héroïne ?

Vivienne
Jude
Taryn
Hermione

11 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Le prince cruel, tome 1 de Holly BlackCréer un quiz sur ce livre