AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290319015
Éditeur : J'ai Lu (04/02/2002)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.14/5 (sur 388 notes)
Résumé :
Les guerriers du silence ont été anéantis. La prochaine étape du plan peut maintenant débuter. Sortie des cuves matricielles, une nouvelle génération de Scaythes remplace les protecteurs: Les effaceurs, qui annihilent la mémoire, le passé, la conscience des humains. Tout semble prêt pour l’avénement de l'informe.

Shari est l'ultime maillon qui peut relier l'humanité au souffle de vie, rendre aux siens leur souveraineté, renverser la volonté des maître... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  31 octobre 2016
Dans ce deuxième volet, Pierre Bordage prend son temps.. tous doucement il nous amène de nouveaux personnages, qui vont grandir en maturité, pour certains, tout au long des pages.
Il continue sur sa lancée et sur le développement intensif des "sectes" religieuses qui dominent l'univers et qui continuent leur ascension.
C'est toujours un plaisir, pour moi, de rentrer dans l'univers de Pierre Bordage et de toucher du doigts ses thèmes de prédilections. Mais une fois encore je le trouve moins incisif et plus dans le développement, par rapport à son tome premier. Il aurait pu rendre cette triloge plus courte dans un sens mais dans un autre ,sa façon de conter est tellement agréable ... et puis quand il s'agit de complot il a une façon magistrale de dire les choses.. ce deuxième tome me conforte dans l'idée qu'il est l'Alexandre Dumas de la SFFF français avec ce genre de roman.
Commenter  J’apprécie          495
Pavlik
  12 avril 2016
Challenge Pierre Bordage 2016 / 2
J'ai été vraiment impressionné par le tome 1 : "Terra Mater", deuxième opus des "Guerriers du Silence", présente les mêmes qualités, mais force est de constater qu'au niveau de l'avancée de l'intrigue, il est un peu "mou du genou"
Du côté des qualités, pas de mystères : Bordage confirme la qualité de sa plume, ainsi qu'une aisance certaine dans la création de monde originaux, variés et très plaisant à visiter. le "sense of wonder" dont il fait preuve est vraiment impressionnant et, je m'en rends compte à présent, très différent de celui proposé par les auteurs de SF anglo-saxon, en général : l'aspect technique est quasi inexistant et les différents peuples rencontrés ne sont pas non plus décrits par le prisme des sciences humaines. En fait, c'est bien un hymne au genre humain et à son potentiel qu'il nous propose. L'Hyponéros et ses scaythes ne sont pas autre chose, pour moi, que la métaphore des institutions mortifères (particulièrement les institutions religieuses) poussées au paroxysme de leur logique, à savoir l'anéantissement de la créativité, de la spiritualité, des sentiments, bref de l'imprévu, de l'inquantifiable, de la vie en somme. Certes, on peut reprocher à Bordage d'avoir une lecture individualiste post-soixante-huitarde de l'homme : à l'instar de la célèbre phrase de Ghandi, tu dois devenir le changement que tu veux voir advenir pour le monde...Mais cette vision n'est finalement que le reflet de ce qu'est Pierre Bordage et ne saurait constituer, comme je l'ai déjà vu écrit un peu vite, une forme de propagande.
Pour en revenir à ce deuxième tome, le problème est que l'auteur, plutôt que de privilégier l'avancée de l'intrigue, choisit de prendre son temps (ou de donner de l'ampleur à son histoire, c'est selon) est introduit de nouveaux personnages, amenés à jouer, on le suppose, les premiers rôles, lors de la grande bataille finale qui se prépare contre l'Hyponéros. du coup, il s'installe comme une espèce de faux plat qui peu lasser. Heureusement que son imaginaire et sa plume compense largement ce désagrément...
Note : 3,5 /5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4011
Tatooa
  16 février 2016
Un tome 2 dans la continuité du changement ! Lol ! Les personnages humains ont vieilli, pas beaucoup progressé, malheureusement, dans leur combat contre "l'incréé", l'Hyponéros et les Scaythes, agents du "néant", de fait.
J'ai trouvé ce tome 2 plus lent, un peu moins passionnant que le premier, peut-être parce que je savais à quoi m'attendre, alors que c'était une totale découverte pour le premier tome. On a de nouveau une sorte de genèse de ceux qui vont devenir "les guerriers du silence", mais du coup, ça fait un peu répétitif.
Ce second tome a les mêmes défauts que le premier, avec parfois quelques passages un peu lourds, trop lents à mon goût, et puis tout s'accélère et on retrouve un rythme agréable. Encore un qui aurait pu faire 100 pages de moins sans que ça ne me dérange, bien au contraire...
Les Scaythes ont, eux, bien progressé dans leur maîtrise des humains, et du coup c'est passablement énervant parce qu'en fait, on a beaucoup plus de passages qui les concerne, ce sont les personnages principaux de ce tome 2, avec un Marti omniprésent. Etant donné qu'ils sont "dans la tête" des humains, c'est plutôt bien retranscrit, cette omniprésence pesante et menaçante.
Jek est un petit bonhomme attachant, débrouillard (perso je l'aurais vu plus vieux que ses huit ans du récit) et un survivant de premier ordre. Ses compagnons de quête s'ajoutent au fur et à mesure du bouquin, plutôt sympathiques aussi, nous donnant un savant mélange de fantasy et de SF. de l'autre côté on a les (més)aventures d'Oniki et Shari, et Oniki est une sacrée nana !
Bref, encore une fois, le gros plus de ce roman, ce sont ses personnages, les "Xaxas" n'étant pas des moindres !
Bref, à moi le tome 3 que je finisse enfin cette trilogie ! (Et je suis encore en train de me demander si c'était fait exprès que le tome 2 se termine à la page 666 ... )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
basileusa
  20 juillet 2014
Un second tome dans la continuité ! Les Scaythes ont maintenant réussit leur "coup d'état" et poursuivent leur plan d'extermination humaines ,tout en délicatesse ....De nouveaux personnages apparaissent ,qui tentent de rejoindre les guerriers du silence ,ces humains qui luttent contre l'avancée les Scaythes . Mais il leur faut pour cela rejoindre l'ancienne terre ,ce qui ne sera pas sans embûches . J'ai particulièrement apprécié Jek et San Frisco mais aussi Marti ,dont on sait dés le début qu'il va trahir ses amis. La question est de quelle façon !
Un tome palpitant ,emplis d'intrigues politiques et de trahisons !
Commenter  J’apprécie          232
Crazynath
  15 novembre 2016
Terra Mater, deuxième tome de la trilogie des guerriers du silence, confirme, s'il en est encore besoin, l'immense talent de conteur de Pierre Bordage.
Il continue avec brio à nous transporter et nous faire voyager dans cette histoire . Dans ce deuxième tome, les personnages principaux du tome précédent sont un peu en retrait, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier cette suite. En effet, de nouveaux personnages apparaissent, avec leurs personnalités, leurs qualités et aussi leurs failles. Ils gravitent dans des mondes et des vies très éloignées, et pourtant on sent qu'ils sont tous liés par quelque chose...
Pierre Bordage prend son temps pour nous raconter les tranches de vies de ces nouveaux personnages et comment le lui reprocher ? Quelle imagination ! J'ai adoré me plonger dans ces univers, que ce soit le monde de Oniki, cette jeune nettoyeuse d'un corail très particulier , ou le pays glaciaire de San Frisco par exemple. Les religions qui sont bien présentes dans l'histoire ont droit à une critique bien acérée de l'auteur qui en profite pour dénoncer tous leurs excès .
Bon, dans la foulée, je m'attaque au troisième tome, peux pas attendre....
Challenge Pierre Bordage
Challenge pavés 2016/2017
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   27 octobre 2016
"Le pouvoir, cardinal Bogh... Que ne ferait-on pas pour le pouvoir ! Ils ont beau être cardinaux de l'Eglise, des hommes en principe tournés vers le divin, il se métamorphosent en fauves enragés dès qu'ils flairent l'odeur du pouvoir. Je puis vous en parler en connaissance de cause : il y a quarante-huit ans de cela, j'étais moi-même un cardinal, un prétendant, un candidat comme les autres à la succession de Béphis le Deuxième.. J'étais moi-même un fauve prêt à mordre, prêt à tuer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          351
EnkiEnki   08 mars 2016
« Vous mesurerez vite, nous voulons l’espérer, toute la largeur du fossé qui sépare la hiérarchie de la base. Vous comprendrez que les lois qui s’appliquent au troupeau ne s’appliquent pas au berger. Vous vous débattrez dans d’insolubles problèmes de conscience, dans les contradictions qui sont le lot des gouvernants, spirituels ou temporels. Au cours des siècles, l’Église s’est métamorphosée en un monstre affamé, de plus en plus difficile à contrôler. C’est la principale raison de son exceptionnelle croissance : ses besoins de nourriture vont grandissant, et nous lui jetons des âmes en pâture, les milliers d’âmes des prélats et des vicaires, les millions d’âmes des missionnaires, les milliards d’âmes des fidèles. Nous avons engendré une bête féroce qui, pour survivre, dévore les membres de son immense corps, et chaque jour que nous donne Kreuz en sa bonté, nous offrons de nouvelles âmes à son insatiable appétit. Le Verbe du Kreuz était un verbe simple, un hymne à la liberté humaine, l’Église du Kreuz est un ensemble complexe, une aveugle machine à broyer les individus. Voici ce que nous sommes devenus, cardinal Bogh : des robots, des clones…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
TatooaTatooa   12 février 2016
Après un long moment d'hésitation, les rats du désert se décidèrent à le toucher, à lui caresser le visage et le cou. Jek n'éprouva aucun dégoût au contact de leu paumes et de leurs doigts rugueux. Il prit conscience qu'ils ne lui témoignaient pas seulement de la reconnaissance, mais qu'ils ressentaient également le besoin pressant de renouer avec leur lointain passé, avec leurs origines. Bien qu'ils n'aient toujours connu que la zone contaminée et la triste condition de créatures bêtazoomorphes, le fait de flatter la peau soyeuse d'un humain sain réveillait des souvenirs enfouis dans les tréfonds de leur âme. Ils se laissaient bercer par un fleuve de nostalgie qui coulait de l'abîme des âges, gonflé, génération après génération, par la parole des anciens et les berceuses des mères.
Jek vit des larmes silencieuses s'écouler de leurs profondes orbites.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
PavlikPavlik   26 mars 2016
Au cœur du vide interstellaire, là où les pieds reposaient sur un misérable plancher métallique, là où on ne pouvait lever les yeux sur aucun nuage, aucun soleil, aucune clarté, là où les grondements sourds des moteurs étaient les seuls chants d'oiseaux, là où l'air puait le carburant et le liquide de refroidissement, là où on se cognait sans arrêt aux cloisons, aux portes, aux canalisations, aux hommes, les moindres états d'âme prenaient des proportions effrayantes, les doutes devenaient des failles insondables, les souvenirs s'effilochaient comme des bancs de brume écharpés par le vent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
EnkiEnki   05 mars 2016
« Vous avez encore beaucoup de choses à apprendre sur les subtilités du langage courtisan, Marti…»
C’est précisément ce dont nous ne voulons plus, père, pensa le jeune Kervaleur… Votre langage courtisan, vos manières, vos vêtements, votre fard, votre légèreté, votre hypocrisie… Nous sommes des êtres de chair, des descendants de la bête, des charognards, des prédateurs assoiffés de sang et de conquêtes… Nous n’avons pas peur de nous vautrer dans nos bas instincts, dans nos excréments, et, comme nos glorieux ancêtres, nous n’hésiterons pas à répandre la mort et le feu de la destruction…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Pierre Bordage (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bordage
A l'occasion du salon "Les Utopiales" à Nantes, rencontre avec Pierre Bordage autour de leur ouvrage "Inkarmations" aux éditions Leha.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2341397/pierre-bordage-inkarmations
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mort d'un clone de Pierre Bordage

Quel âge a Martial Bonneteau ?

47 ans
48 ans
49 ans
50 ans

15 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre