AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1096334011
Éditeur : Editions ACCI Entertainment (02/06/2016)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 13 notes)
Résumé :
DÉCOUVREZ LA LECTURE AUGMENTÉE ! Accédez à des médias complémentaires au cours de votre lecture en scannant des QRcodes (récits audio, musiques originales, illustrations, artefacts). RÉSUMÉ DU LIVRE : Terre, deux siècles après les catastrophes des Lunes Sombres, les aéroplaneurs de la Guilde commercent dans le monde entier, entre teks et domas, agissant dans la plus grande neutralité face à la montée d'une nouvelle forme d'obscurantisme. Seul survivant du massacre d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
fglire
  25 janvier 2019
Nous sommes deux siècles après une catastrophe qui a fait monter le niveau d'eau de la Terre et anéanti les civilisations passées. Désormais, trois peuples coexistent. Les domas vivent dans des villes au fond des océans, cultivant les algues, ressources alimentaires indispensables pour tous. Les Teks habitent en surface et ont développé en particulier une technologie de « décorporation contrôlée » permettant à leur esprit de se projeter dans des réalités virtuelles. Enfin il y a les Guideurs, des commerçants en aéroplanes qui voyagent de ville en ville selon des circuits préétablis.
La famille Grinh sont des commerçants dont Yarel le fils adoptif recèle en lui un secret qui va l'entraîner sur le chemin de la lutte contre les Teks lorsque ceux-ci vont devenir une institution fasciste sous l'égide de Tara Nex alliée à d'anciennes forces obscures. Un combat millénaire passant de réincarnation en réincarnation se joue à nouveau…
Le Retour d'Ethelior est le premier tome de la trilogie La Vénus d'Emerae, elle-même faisant partie de l'univers Transmédia Incarnatis, en cours de développement. le fait est que dans ce tome (et les suivants), des flashs codes (ou des liens) vous permettent d'accéder à des contenus visuels (des illustrations couleurs) ou des contenus audios sur le monde. Un bon point pour cette saga.
L'histoire est intéressante, mais je dois avouer que je n'ai que peu accroché avec le personnage principal de Yarel qui manque d'élaboration, même s'il devient un peu plus profond dans le dernier tiers du roman. Je trouve Manaï Bek, bien plus passionnante et surtout plus réelle que Yarel.
Le monde en lui-même se révèle bien construit avec des dichotomies très marquées entre les différents clans. Ce tome un ne s'attarde par du tout sur les domas, j'espère que le tome 2 nous replongera chez eux. Les deux opposants magiques, l'Orden et les Djinns peuvent être intéressants, mais pour le moment je reste sur ma réserve. En effet leur origine remonte vraiment aux prémices de l'humanité (aux Neandertal), ce qui ne colle guère en particulier pour les Omneds à la technologie avancée… Pourquoi identifier les Omneds à ces créatures (mot utilisé pour éviter de spoiler) ??
L'écriture et le déroulé de l'histoire s'oriente plus vers un public jeune-adulte, parfois un peu pauvre, mais pas de manière continue ; il y a de très beaux moments.
Au final, je suis mitigé. Bien sûr le multimédia est un plus indéniable qui rehausse l'ensemble et l'univers présente une cohérence correcte. Cependant pour les deux prochains tomes (le 2 est disponible), il ne faudrait pas oublier qu'il s'agit avant tout d'un roman, pas comme ces films qui considèrent que les effets spéciaux suffisent. J'attends surtout un enrichissement des personnages.
À voir dans la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elyza
  05 janvier 2017
Il y a un peu plus d'un mois j'ai été contactée par une petite ME française: ACCI Entertainment afin de me proposer de lire le roman transmedia de Marc Frachet: Incarnatis. N'ayant jamais entendu parler de ce type d'ouvrage (transmedia, késako?), curieuse, je suis allée jeter un oeil sur leur site Internet et j'ai découvert un concept novateur qui m'a donné envie de me lancer dans l'aventure.

Un livre est appelé "transmédia" quand il propose une lecture augmentée par plusieurs médias. Et effectivement, en recevant mon exemplaire, je me suis tout de suite mise à le feuilleter et outre la dédicace de l'auteur (agréable) sur la première page, j'ai tout de suite vu une série de QR codes à scanner, soit via un smartphone, soit via une tablette. Ces codes permettent de débloquer des contenus additionnels divers et variés tels que de la musique, des images ou encore des mini-récits audio en lien avec l'histoire.

J'ai trouvé ce concept formidable. Il y a je crois 16 QR codes disséminés dans le livre et pour moi, c'était ni trop, ni trop peu, c'était parfait. La diversité de ces médias a été appréciable et même si je n'écoute jamais de musique en lisant (ça me déconcentre) j'ai accepté de jouer le jeu et je dois dire que j'ai adoré les morceaux proposés qui ont été composés spécialement pour cette oeuvre. le contenu des récits audio m'a laissé en revanche assez froide (ils ne font pas avancer l'histoire et sont très techniques) mais c'était quand même assez surprenant à écouter et j'ai souri en reconnaissant la voix française de l'actrice Eva Longoria.

Incarnatis est donc le premier tome d'une trilogie de science-fiction qui se passe sur Terre à la fin du 24ème siècle. le héros de cette histoire, Yarel, fait partie de la Guilde des aéroplaneurs et subit depuis son plus jeune âge des visions du passé d'un mage mort depuis des siècles: Ethelior. Serait-il possible qu'en dépit des siècles, les deux hommes possèdent un lien l'un avec l'autre?

J'ai beaucoup aimé la première partie de ce livre, celle où l'on découvre la famille de Yarel. J'ai trouvé ma lecture vivante et dynamique et les personnages m'ont immédiatement parut sympathiques (bien que un tantinet trop peu développé à mon goût). Ce qui m'a en revanche un peu plus chiffonnée, c'est que Marc Frachet nous plonge très vite dans le grand bain et nous sert des notions telles que: le technofascisme, la science arcanique etc qui m'ont laissé sur le carreau. Certes un glossaire est présent à la fin du livre qui m'a permis de comprendre la définition de certains termes comme les teks et les domas qui sont ennemis mais j'aurai préféré que les notions elles aussi nous soient plus longuement expliquées. du coup j'ai ressenti un certain moment de flottement vers le milieu du récit, pendant lequel ma lecture m'a parut laborieuse. Heureusement cette sensation a fini par se dissiper et j'ai à nouveau pu savourer ma lecture et les (més)aventures que va vivre le pauvre Yarel qui n'est guère épargné dans ce premier tome.

Actions, rebondissements et révélations se mêlent habilement au fur et à mesure que je me suis familiarisée aux deux sociétés secrètes qui s'affrontent depuis toujours: les Djinns et l'Orden Véritas. Yarel va devoir découvrir quelle est sa place dans ce monde sans pitié et surtout échapper à la vigilance de Tara Nex, l'un des grands méchants de cette histoire. C'est un personnage sombre et sans pitié, que j'ai assimilé sans peine à un véritable psychopathe. Des figures féminines viennent heureusement adoucir l'ensemble en la présence de Manai et Anaheim même si cette dernière était bien trop clichée pour que je puisse l'apprécier.

En résumé il y a donc beaucoup à dire concernant ce premier tome! Intéressant, prometteur et innovant, il souffre également de quelques maladresses (des clichés et un univers qui aurait bien mérité une vingtaine de pages supplémentaire eût égard à sa complexité). Je me suis tantôt sentie bien accrochée dans cette lecture et tantôt ailleurs, ce qui fait que je lui mets la note de 3/5.
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Miss_Huakinthos
  18 décembre 2017
Lors du Salon Fantastique 2016 à Paris, une équipe costumée et pleine d'énergie a attiré mon attention avec une illustration en couleur et au grand format, exposant l'univers d'un futur roman transmédia : "Incarnatis" ! Je connaissais déjà le transmédia en littérature pour l'avoir vu dans la trilogie "Level 26" d'Anthony E. Zuiker dans lequel des liens internet permettent de visionner des images et ainsi donner une autre dimension aux romans. L'utilisation de plusieurs médias n'est pas une révolution puisque, pour exemple,  "Star Wars", "Matrix" ou "Noob" nous en font déjà profité. Par contre, ajouter des éléments numériques à un support papier, tel q'un roman, est assez peu répandu.
Dans "Incarnatis", on découvre, à travers des QR codes et une application, une lecture augmentée. On a la possibilité de visionner des illustrations et d'écouter des extraits radiophoniques ou de la musique. Faites-en l'expérience, c'est vraiment intéressant et captivant. Personnellement, m'intéressant vraiment à ce domaine, j'étais frustrée de ne pas pouvoir plonger plus dans le roman avec une carte du monde plus détaillée, des fiches de personnages ou des vidéos de certaines scènes clé, au point d'être gênée dans mon appréciation à la première lecture. "Incarnatis" est une trilogie, utilisant le crowfunding pour se développer. Donc je serais certainement très surprise par la suite des événements et ce qui est déjà prévu pour cette deuxième campagne (jusqu'au 31/12/2017) m'attire très fortement et m'a poussé à relire le roman en étant plus flexible par rapport au transmédia.
Ce premier tome nous plonge donc dans un monde fantastique créé par Marc Frachet qui nous fait suivre Yarel Grinh. Au XXIVè siècle, lors d'un épisode durant sa jeune adolescence, il montre déjà une difficulté à accepter les méthodes de technofascisme, et entre autre de Tara Nex, en plus d'avoir des visions. Quinze ans plus tard, on retrouve le jeune homme avec sa famille et le maître d'armes sur leur aéroplaneur. Témoins d'un massacre perpétré par des technofascistes, Yarel, suivi de son frère jumeau et du maître d'armes, foncent malgré la neutralité de la Guilde, dont ils sont membres. Mais durant la confrontation, leurs parents meurent et les deux frères ne savent pas que l'un et l'autre ont survécu. Yarel se terre dans une grotte durant de nombreux mois, le temps de reprendre ses esprits, et pendant lesquels il acquiert des pouvoirs suite à de nouvelles visions.
Quand il décide enfin d'en sortir, il rencontre An'Hekis qui lui explique que ces visions sont une réincarnation d'un ancien mage et qu'il doit lui faire rencontrer quelqu'un? Finalement, Yarel se retrouve dans l'inquisitarium (salle de torture très évoluée) de Tara Nex, devenue chef suprême du technofascisme. Tous les trois sont soumis à une décorporation contrôlée durant laquelle Yarel vit une vision à travers le regard d'Ethelior qui affronte un ennemi récurrent : Akaria. Avec l'aide de Manaï, qui était en infiltration, ils réussissent à s'évader.
La prose est palpitante et plaisante. L'intrigue est classique mais infaillible. de rebondissements en rebondissements, on est happé dans l'aventure avec un côté Steampunk. Dans un monde où le technofascisme règne sans vergogne, où les rebelles se cachent, il ne manquerait plus q'une étincelle pour que la rébellion se manifeste et essaie de tout renverser. Yarel est décrit comme un messie tant attendu et qui ose lever les foules pour les délivrer de ce mal. Avec les médias utilisés et le glossaire en fin d'ouvrage, il est facile de mieux appréhender l'univers. de plus, une grande chasse au trésor IRL "À la recherche du Sherlin'Kan, le médaillon des Gardiens de l'Orden Veritas" est proposée pour 2018. Alors restez attentif !
C'est un roman innovant et captivant dont le scénario va vous immerger dans un univers incroyable. Je vous conseille fortement de partir à l'aventure dans "Incarnatis" qui saura émoustiller votre imaginaire.
Lien : https://abaciaetacu.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Plumesdelune
  08 novembre 2017
J'ai découvert ce livre par hasard chez Easy Cash. J'ai un peu halluciné parce que : 1) c'est un roman très récent, qui date de 2016. 2) il est français. 3) c'est marqué TRANSMEDIA en petit (mais en majuscules) sur la couv'. 4) il est issu du financement participatif. 5) : je ne le connaissais pas ! Genre les gars, on fait des projets transmedia sans m'avertir ? C'est quoi ce travail ? Bon, vous avez bien compris que j'étais obligée de l'acheter, forcément (avec des moyens pareil).
Et je suis plutôt contente de cette découverte.
Il s'agit donc du premier tome d'une série (qui entre dans un univers plus global), et comme d'hab pour un volume un : on pose les bases. C'est un peu cela que je reprocherai à ce petit bouquin : trop de bases et pas assez d'histoire. Quand je fais l'inventaire des choses qu'ils se passent et bien je ne vais pas bien loin. le livre se lit très vite et on reste sur sa faim. Une centaine de pages en plus n'aurait pas été du luxe (wink).
L'histoire en elle-même est assez classique. On a deux frères jumeaux, une famille déchirée, des flashbacks, deux camps qui se font la guerre, une rébellion, un ‘élu', tout ça tout ça quoi ! Pour moi, c'est l'univers qui porte le tout, on sent qu'il a été hyper travaillé. Il est très dense et intéressant. et j'ai beaucoup aimé la dimension post-apocalypse avec la montée des océans qui donne lieu à deux manières de vivre : dans les cités gratte-ciel façon steampunk ou sous l'eau comme les Gungans.
Les personnages n'ont pas moult attiré ma sympathie même s'ils ne m'ont pas dérangé non plus. Mais je pense qu'ils seront néanmoins prometteurs pour la suite !
Par contre j'ai trouvé un petit côté sexiste, en particulier sur les descriptions des femmes, il n'y en a pas une sans un jugement de valeur (elles ont toutes un « superbe » corps bien entendu), alors qu'on se tartine très peu d'adjectifs subjectifs dans les descriptions des gars (je rappelle qu'il s'agit d'un narrateur omniscient). Peut-être que je chipote mais c'est le genre de truc qui me fait tiquer à CHAQUE fois.
Bon sinon, on en parle du transmedia ? Pour ceux qui ne le savent pas encore (ce qui veut dire que vous ne lisez pas assez mes articles (lol)), les transmedia ce sont les contenus qui viennent enrichir un univers/histoire et qui se déploient sur d'autres médias.
Prenons le Retour d'Ethélior pour exemple (comme ça au hasard) : on a des QR codes au début de certain chapitre qui nous renvoient sur des extraits audio, des illustrations ou des animations 3D.
Je les ai trouvé particulièrement bien faits, surtout les documents audio. Par contre, j'ai pinaillé un peu parce qu'on ne peut pas revenir en arrière ou faire pause. Mais ils sont pas assez nombreux héhé, j'aurais aimé encore plus de transmedia et aussi plus d'interaction avec le lecteur. Mais bon, je vous ai déjà dit que j'étais une chipoteuse je crois !
En résumé, je suis très contente d'être tombée sur ce livre dont l'univers envoie du pâté, j'espère que la suite de l'histoire saura me tenir en haleine. En tout cas, je conseille, ne serait-ce que pour le transmedia qui est très bien intégré et très accessible (j'y arrive avec mon Windows Phone c'est pour dire !).

Lien : https://plumesdelune.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WindBella8
  01 janvier 2017
J'ai reçu ce livre après en avoir fait la demande auprès de l'équipe InCarnatis, sur Instagram. Merci à ces gentilles personnes et aux éditions ACCI Entertainment d'avoir accepté de m'envoyer ce roman.
Il s'agit d'un nouveau genre de lecture, que je ne connaissais absolument pas. En effet, ce roman est "Transmédia", c'est à dire qu'à certaines pages nous pouvons retrouver des QR codes, que l'on scanne avec notre mobile et qui nous permettent d'accéder à des médias exclusifs (des musiques d'ambiance, des illustrations, des récits audios supplémentaires, des artefacts...). Cela rend la lecture extrêmement vivante et prenante, et j'ai adoré utiliser cet outil technologique ! Il s'agit d'un petit gadget, qui nous immerge totalement dans le monde d'InCarnatis aux côtés des personnages.
Outre cela, l'histoire en elle-même est intéressante et agréable à lire. Tout se passe sur Terre, après une catastrophe naturelle : les Lunes Sombres. Des sortes de Clans se sont formés, et commercent ensemble sous le pouvoir des "teks". Nous suivons l'aventure de Yarel Grinh, mais aussi celle d'autres personnages, dans le passé, notamment celle d'Ethelior comme nous l'indique le titre. Au milieu de ce monde de commerçants en aéroplaneurs, la magie parvient aussi à se glisser. le tout donne un ton très "mystique" à l'histoire, qui réjouira les fans de récits fantastiques.
Il y a beaucoup de personnages et de termes compliqués, qui sont heureusement recensés à la fin du roman dans un lexique détaillé (pouvant contenir des spoilers -qui sont signalés- !). J'étais parfois un peu perdue dans l'histoire, mais heureusement les QR codes ont aussitôt éclairé ma lanterne ! Les récits audios ne sont pas "obligatoires", mais je trouve qu'ils sont tout de même très utiles !
Conclusion : Un nouveau genre de lecture intéressant, qui mérite d'être approfondi et plus connu. L'histoire en elle-même est pleine de rebondissements avec un taux élevé d'aventure et de suspens. J'ai vraiment hâte que le tome 2 sorte en librairie car la fin de ce premier roman n'en est pas vraiment une ! le mystère n'est pas résolu, et je veux absolument en savoir plus !
Je conseille ce livre aux amateurs de récits fantastiques et futuristes. N'hésitez vraiment pas à tenter l'aventure transmédia, si spéciale et originale.
Merci encore aux éditions ACCI Entertrainment et plus particulièrement à la gentille équipe d'InCartanis sur Instagram de m'avoir envoyé ce livre !
Lien : http://aimonslalecture.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Debbie-fanDebbie-fan   03 novembre 2016
- Yarel! Ça va? s’inquiéta-t-elle en se redressant. Vous avez exactement la même position que tout à l'heure.
- Hein? répondit-il surpris. Oui! C'est... C'est...
- C'est comme ça depuis le début du voyage. Vous n'avez pas prononcé un seul mot!
- Je vous demande pardon... Ça ne m'est jamais arrivé. Je ne sais pas ce que j'ai. C'est comme des vertiges, je n'arrive plus à respirer normalement, j'ai l'impression que le monde se resserre autour de moi. J'ai des palpitations, je n'arrive plus à me concentrer et... je n'arrête pas de...
- De penser à cette jeune fille!
- Oui... confessa-t-il presque gêné. J'ai encore l'impression de sentir sa présence.
Manaï s'esclaffa avec un sourire maternel.
- Allons-donc, vous êtes amoureux, c'est tout!
- C'est tout? Mais c'est énorme! Amoureux, moi? C'est impossible!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Miss_HuakinthosMiss_Huakinthos   18 décembre 2017
Ethelior figea on regard sur leurs lances en bois.
- Arrière morecs ! Efea Dol ! leur jeta-t-il d'un mouvement de main.
Un étrange éclat illumina ses yeux.
Les lances se mirent à chauffer puis à fumer.
Les deux gardes les lâchèrent alors, le regard paniqué.
Ethelior leva la main en direction de leur visage.
- Nazra, prononça-t-il dans un souffle.
Immédiatement, les deux hommes s'effondrèrent, endormis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SlaySlay   23 janvier 2018
Et si, vous-même, étiez détendeur du Pouvoir de la Science Arcanique ?…
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marc Frachet (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Frachet
Présentation roman transmédia InCarnatis
autres livres classés : réincarnationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2782 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre