AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Julie Lopez (Traducteur)
EAN : 9782266187008
360 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (30/11/-1)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 1328 notes)
Résumé :
Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.

Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit: "Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit." A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais - elle le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (224) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  19 mai 2016
Bon, encore un livre qui n'est pas fait pour moi. J'avais vu des critiques de ce livre sur Babelio sans qu'il ne m'intéresse plus que ça. C'est en le trouvant sur un vide-grenier que je me suis dit « Pourquoi pas ? ». Et bien pour une fois, j'aurais mieux fait de garder mes sous.
Il en faut pour tous les goûts mais là, je suis tombée bien bas, je n'ai même pas eu le courage d'attendre la 50ème page pour voir si l'histoire arrivait à m'intéresser, abandon au bout de 25p. Décidément, l'univers « bit-lit » avec des adolescents avec le même type de comportement que dans certaines séries américaines (« Beverly Hills ») n'est pas fait pour moi. Dès les premières lignes, le langage utilisé me paraissait trop niais, même si l'histoire pourrait être intéressante avec une façon originale de devenir un vampire. Mais très peu pour moi avec ce style littéraire.
Comme vous l'aurez compris, la déception est au rendez-vous pour ce roman et au vu du style, je pense même me tenir loin de ces auteurs, P.C. et Kristin Cast. Il m'a tout de suite rebutée et même en lisant le dernier chapitre, cela ne m'aura pas suffisamment intriguée pour me forcer dans ma lecture. Tous les goûts sont dans la nature mais je conseille plutôt cette série aux amateurs de bit-lit et de « Beverly Hills ».
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
florencem
  27 juillet 2020
J'ai découvert la saga grâce au comics que j'ai lu, il y a plusieurs années. Difficile de se faire réellement une idée, mais la trame m'avait bien plu. Je me suis donc lancée dans les romans.
Premier constat, j'ai trouvé l'ensemble très « jeunesse ». Je lis beaucoup de young adult, je suis donc habituée au genre, mais il est indéniable que même dans cette « catégorie », il y a pour moi très souvent de grandes différences de maturité. Zoey, notre héroïne et notre narratrice, y est pour beaucoup. J'ai plus ou moins apprécié le personnage. Elle a des qualités, cherche à bien faire les choses, mais elle reste très naïve dans ses décisions, n'a pas assez de recul, manque de confiance en elle et se conduit parfois comme une enfant. Attention, ce ne sont que des petits points par-ci, par-là. Je comprends aussi que Zoey arrive dans un tout nouveau monde, que beaucoup de changements se produisent pour elle et que dans l'ensemble, elle s'adapte vraiment bien à la situation, mais il manque quelque chose au personnage pour que j'y accroche vraiment. Ce n'est que le premier tome, de plus, donc je ne me focalise pas trop là-dessus.
Les autres personnages sont plutôt sympathiques, même si les stéréotypes ont la vie dure… le petit groupe qui entoure Zoey forme une bonne dynamique. Il est tout de suite facile d'apprécier Damien, Lucie, Erin et Shaunee. J'espère d'ailleurs qu'ils seront plus exploités par la suite et qu'on apprendra à les connaître un peu plus. Les « méchantes » sont méchantes. Pas de grande originalité même si j'avoue qu'Aphrodite m'intrigue. Je ne sais pas mais je n'arrive pas à la détester cordialement. Autant les harpies qui l'accompagnent sont vite catégorisées dans la rubrique « méchants pour être méchants qu'on oublie vite », autant Aphrodite… J'ai aussi envie de la connaître un peu plus. Erik est trop lisse à mon goût, Heath n'a aucun intérêt. Neferet est un cas à part. Je ne sais pas mais des petits détails et sa grande (trop grande) gentillesse me laissent des doutes. Je me trompe peut-être, je ne sais pas, l'avenir me le dira.
L'histoire en elle-même est plutôt sympathique. C'est un premier tome d'introduction qui nous présente bien l'univers choisi par les deux auteurs, met en place les bases avec surtout l'introduction des nombreux personnages. Pour le reste, j'attends de voir, car je n'ai aucune idée où les auteurs veulent nous mener. La seule « intrigue » qui ressort a une conclusion dès la fin de ce tome. Il y a bien quelques mystères qui pointent le bout de leur nez mais rien de très révélateur.
Un premier tome sympathique, mais sans plus. La saga doit vraiment faire ses preuves pour moi dans les prochains tomes. Il y a de nombreux points négatifs. L'ensemble se lit pourtant avec facilité et on arrive à se prendre au jeu mais dans la continuité si le niveau ne remonte pas un peu, je doute de finir la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
deidamie
  12 décembre 2019
« Bonjour les Babélionautes ! Aujourd'hui, on va parler d'un roman ado vampirique au titre plein de mélodrame, Marquée, de PC et Kristin Cast.
Or donc Zoey est une lycéenne banale-comme-les-autres, jusqu'au jour où un vampire arrive au lycée et la désigne comme appartenant à la Maison de la Nuit. Une marque en forme de croissant de lune apparaît sur son front. Plus de choix possible : elle doit se rendre aussitôt à ladite maison : une école où l'on apprend l'histoire, la civilisation et l'art de vivre vampire avant l'ultime Transformation.
Aaaah, les vampires ! Charisme, ténébritude, ambiguïté sexuelle et amoureuse, je vais certainement retrouver tout cela dans ce roman.
-Mytho. Quand tu l'a vu dans la boîte à livres, t'as cédé à la copine qui te disait « Lis ! Lis ! Lis ! Vas-y ! Tu entends ? il t'appelle, prends-le ! »
-Oui, j'avoue.
Alors, ce que j'ai trouvé fort plaisant dans ce roman se trouve dans l'univers. J'ai adoré cette école, pur fantasme de fille, où tu possèdes ton chat, tu t'occupes des chevaux, tu pratiques des sports qui t'assurent du capital charisme… L'environnement se prête au rêve, oui. Cependant, le principal atout réside dans l'aspect histoire et civilisation.
Devenir un vampire, ça s'apprend, et il existe toute une culture à acquérir : rituels ésotériques, histoire, rites religieux… Cette facette du roman se révèle passionnante, et, comme les informations sont délivrées au compte-goutte, je n'avais qu'une envie : en savoir plus, toujours plus sur les vampires !
-Ouaip. Manque de bol, le bouquin est gâché par deux choses : l'histoire et les personnages. Alors bon, je sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça fait beaucoup.
J'ai trouvé les dialogues fades, insipides et plats. Les persos ? Parmi les ados, n'importe qui pourrait être n'importe qui, aucun ne possède de réelle personnalité, hormis Zoey l'Elue-gentillo-parfaite, Aphrodite la vilaino-méchante, et Damien que je reconnais facilement parce que c'est le seul mec du groupe et qu'il utilise des mots comme « superfétatoire » (c'était déjà ridicule pour Flaubert, hein. Officiellement ringard depuis au moins 1857).
Zoey, j'aimerais pouvoir dire qu'elle m'énerve, mais je n'y arrive pas tellement je ne crois pas à ce personnage. Elle n'est jamais intimidée…
-Ah si ! Elle éprouve de l'embarras parce qu'elle attire l'attention malgré elle.
-Comment je n'y crois trop pas ! Elle n'est jamais mal à l'aise avec les gens, réagit toujours comme il faut, sa répartie fuse au bon moment, même ses réflexes défensifs ne lui font jamais défaut. Elle ne doute pas, ne déprime jamais profondément. Cela m'ennuie au plus haut point, cette sorte de perfection monolithique planquée sous le vernis « je suis banale mais en fait je suis exceptionnelle, et puis j'attire tous les mecs juste parce que je respire dans la même région qu'eux ».
Quant au style, il m'agace aussi ! Au bout du troisième « bleu saphir », je me suis sentie envahie par l'exaspération causée par la répétition !
Et le pire… vous voulez savoir le pire ?
-Quel est le pire, Méchante Déidamie ?
-Tout le monde est blond !!! C'est quoi, cette arnaque ?! Rendez-nous la ténébritude !
-Tu exagères… l'héroïne est brune, non ? Je ne sais plus…
-D'accord, j'exagère. 80% des persos sont blonds. Et j'ai pas vu une personne racisée.
-Mais si, l'une des Jumelles, là…
-Elle est métissée, oui. Zoey a une ascendance cherokee pour sa part. Donc ça fait… pas beaucoup. Bref, pour la diversité, on repassera. Les vampires sont des Blancs blonds pour la plupart.
Ensuite, les personnages sont systématiquement présentés par leurs fringues et leur physique. Ce que je m'en fiche de qui porte quoi ! Mettez-leur des trucs dans le crâne au lieu de vous occuper des textiles sur les fesses ! Je déteste également les consternantes petites réflexions sur le style ! Si je veux des commentaires vestimentaires, je lance Queer Eye sur Netflix, ils font une saison au Japon !
-Bon, Déidamie, ce sont des ados ! c'est normal !
-Mais même ado je détestais ça, je vais pas me mettre à trouver ces remarques intelligentes parce que c'est la loi de l'âge ! Et je n'aime pas non plus le conflit entre Zoey et Aphrodite ! Ca me gonfle, cette rivalité féminine acide, haineuse et fielleuse, pour obtenir un mec et le pouvoir ! Je trouve ça minable ! Ah, et puisqu'on parle du mec… la romance me consterne. Strictement aucun intérêt.
Inepte, incohérent, futile…
-Bon ça va, ça va ! Il y a quand même des éléments intéressants, comme tout l'arrière-plan social : la société vampire, la Transformation, le système matriarcal… La critique de l'intégrisme est nettement perceptible, aussi ! et puis bon, il s'adresse à un public plus jeune que nous…
-M'enfin, ce n'est pas une excuse ! On peut écrire pour des ados et rédiger des romans formidables ! Là, je lis juste un fantasme de lycéenne qui veut pimenter sa vie en rêvant d'être la miss populaire à l'école. J'ai plus l'âge pour ça. Allez, hop, retour à la boîte à livres, une jeune fille sera très contente de l'y trouver. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          225
Melisende
  28 avril 2011
P.C. Cast est une auteure qui ne m'est pas inconnue puisqu'il y a quelques années déjà, j'ai lu les cinq tomes (actuellement sortis en France) des deux cycles de Partholon et mis à part les deux derniers qui m'avaient déçus, les trois autres avaient largement été à la hauteur de mes espérances ! Quand j'ai découvert qu'elle était l'auteure d'une autre série (avec sa fille Kristin), qui plus est sur les vampires, j'avais très envie de me lancer, mais difficile de trouver ce premier tome d'occasion au hasard de mes visites en librairie… Récemment, c'est grâce à un troc que j'ai pu me le procurer. Merci à Alicja pour cet échange !
Je ne m'attendais pas à quelque chose d'extraordinaire mais je dois avouer que, malgré quelques défauts, ce premier tome est vraiment très sympathique, plus original et abouti que j'aurais pu le penser ! Comme quoi, il vaut souvent mieux ne pas attendre grand-chose d'une lecture ce qui amène parfois de très bonnes surprises ! Il ne me reste plus qu'à me procurer les tomes suivants ce qui, j'espère, arrivera vite !
Alors qu'elle fouille dans son casier de lycée auprès de sa meilleure amie, Zoey est subitement "marquée" par un vampire. Bien vite, les effets du changement se font sentir : une toux incontrôlable, une sensibilité accrue à la lumière et surtout, une marque au milieu du front. Face aux preuves de la "monstruosité" de la jeune fille, ses amis lui tournent le dos et sa famille la rejette au lieu de la conduire à la Maison de la Nuit où on s'occupera d'elle. Combative, Zoey s'enfuit de chez ses parents et se rend chez sa grand-mère, une descendante Cherokee avec laquelle elle est très proche. Alors qu'elle cherche la vieille femme dans les montagnes, elle chute, se blesse à la tête et... voit l'apparition de Nyx, la grande déesse de la Nuit, qui la marque à nouveau et lui apprend qu'elle aura un destin hors du commun ! Zoey se réveille quelques heures plus tard à la maison de la Nuit où elle rencontre la grande prêtresse Neferet qui la prend sous son aile.
Très vite, la jeune fille rencontre ses nouveaux camarades de classe et de dortoir, notamment la douce et timide Lucie avec qui elle partage sa chambre ; mais rien n'est simple et ordinaire dans cette école pour apprentis vampires. Zoey a une marque différente de celle des autres vampires novices, ce qui lui attire rapidement les foudres de la reine des élèves, Aphrodite. En plus de cette phase d'adaptation, Zoey découvre que les élèves censés être morts – n'ayant pas supporté la transformation – se baladent tels des zombies dans les coins sombres de l'école...
Ce premier tome a comme un petit goût d'Harry Potter avec cette école pour apprentis vampires dans laquelle l'héroïne se créé une petite bande d'ami(e)s fidèles pour combattre les Serpentards... euh non, les Fils et Filles de la Nuit (le groupe d'élèves "branchés" qui détestent les humains qu'ils appellent les "frigos"). Et n'oublions pas que Zoey a une marque sur le front. Certes, tous les vampires l'ont, mais la sienne est différente... Cependant, malgré toutes ces ressemblances, je n'ai pas été gênée outre mesure et j'ai vite mis de côté le parallèle avec le monde de J.K. Rowling. Chez les filles Cast, les humains sont au courant de l'existence des vampires (contrairement aux moldus pour les sorciers) et, dans cette Amérique du Nord, ils parviennent tant bien que mal à l'accepter. La transformation est plutôt perçue comme une malédiction et pour de nombreuses personnes, comme une monstruosité méritée. La famille de Zoey en vient même à le lui reprocher, comme si elle avait choisi d'être marquée...
Humains et vampires vivent donc dans une paix relative, les vampires ne tuant pas les humains pour se nourrir. On sent qu'il y a des lois, toute une histoire et une hiérarchie derrière tout ça, mais c'est juste effleuré dans ce premier tome. Une fois installée à la Maison de la Nuit, Zoey a, de toute façon, très peu de contacts avec l'extérieur et les humains ; et c'est tout un nouveau mode de vie qu'elle doit apprivoiser...
Découvrir le "quotidien" de ces "bébés vampires" dans leur école est une des choses qui m'a le plus plu ici. Pour commencer, comme les vampires sont un peu trop sensibles à la lumière du jour, les cours se déroulent... la nuit ! Et quels cours ! Des cours d'équitation, d'escrime, de théâtre, de poésie, de chant, de sociologie vampiriques... On apprend que la plupart des grands artistes du monde (acteurs, chanteurs, écrivains,...) sont en fait des vampires et que les Amazones en étaient également... le lecteur reçoit les informations en même temps que Zoey, c'est vraiment très sympa. En revanche, il y a une chose qui me chagrine : Zoey débarque à la maison de la Nuit et entre logiquement en première année. Cependant, ses camarades de première année sont là depuis plusieurs mois (trois pour Lucie, par exemple) mais ils suivent quand même les mêmes cours... d'introduction ?! Les profs reprennent le programme à zéro car une nouvelle élève vient d'arriver ? Bizarre...
La scolarité à la maison de la Nuit dure quatre ans. Après cette période, le novice devient un "vrai" vampire ou meurt car la transformation échoue. Celle-ci peut tuer des élèves bien avant... En première année, dans la classe de Zoey, par exemple... J'ai bien aimé l'idée du symbole et des cours différents selon le "grade" des élèves.
Au niveau des personnages, et comme pour Harry Potter, on ne peut pas dire que le héros soit celui que je préfère. Bien sûr, Harry et Zoey sont sympathiques, mais ils ne sont vraiment rien sans leurs amis, sans les personnages secondaires... Dans l'entourage de Zoey, on fait la connaissance de Lucie, douce et réservée mais qui a, j'en suis sûre, beaucoup de potentiel ; Damien le gay qui met de la bonne humeur ; Shaunee et Erin les deux amies inséparables ; Erik Night le beau gosse de l'école (forcément !) et évidemment Aphrodite, la garce de service ! Tous ne sont qu'effleurer pour le moment mais on perçoit des petites choses pour certains et j'ai hâte de gratter un peu plus loin... avec Aphrodite par exemple, peut-être pas juste une garce et Néferet également, peut-être pas si bienveillante que ça finalement...
Je suis du genre à aimer classer les choses (enfin, dans ma bibliothèque) alors je me suis posée la question du genre pour cette série. Serait-on en présence d'une nouvelle saga "bit-lit" ? Il y a certes des créatures aux dents longues dans un monde "contemporain" au notre (j'entends par là que cette histoire prend place sur terre, au XXIème siècle et mis à part les vampires, tout est similaire à ce que nous connaissons !) mais peut-on quand même parler de bit-lit ? Après un petit tour sur une conversation très intéressante sur Livraddict, je classerais plutôt ce titre en YA (Young Adult) au vu de l'âge des protagonistes et du côté très "soft" des histoires de coeur (pas de sexe ici). Dans tous les cas, je pense qu'on peut dire qu'on reste dans une sous branche de la fantasy, et c'est déjà pas mal !
P.C. Cast et sa fille ont choisi d'utiliser la première personne du singulier pour la narration. On suit l'histoire du point de vue exclusif de Zoey, on découvre donc les choses en même temps qu'elle. Ce choix, que je trouve très commode pour un livre du genre, lié à de courts chapitres, transforme cette lecture en un très bon moment de divertissement. Les adolescents peuvent se lancer sans crainte de tomber sur quelque chose de difficile, et ceux qui ont quelques années de plus passeront sans doute un agréable moment, sans prise de tête.
Ce premier tome met en place les bases d'une saga qui s'annonce assez longue (12 tomes sont prévus, apparemment). On perçoit de petites choses, on doute de certains personnages... Bref, on a envie d'en savoir plus et donc de lire la suite !
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
sinupsia
  08 novembre 2012
Encore un roman dont la couverture m'a attiré avant même de savoir de quoi parlait l'histoire. Il faut dire qu'elle est vraiment très belle. Ensuite, je me suis penchée sur le résumé et cette nouvelle approche des vampires m'a immédiatement tentée.
Il s'agit d'un premier tome. Il met donc en place l'univers et les personnages mais pas seulement, il s'y passe déjà certains évènements qui vont changer beaucoup de chose pour Zoey, héroïne de ce roman.
Zoey est une adolescente normale, enfin ...jusqu'à ce qu'un type débarque dans son lycée et la marque. La vie de Zoey va alors basculer. Elle va devoir tout quitter pour rejoindre les autres marqués dans l'enceinte de la maison de la nuit. Dans cette école un peu spécial, Zoey va apprendre et devoir y vivre sa transformation en vampire. Mais tout n'est pas si simple, certain marqués ne deviennent jamais des vampires accomplis et meurt durant la mutation. Si la jeune fille ne peut pas compter sur sa mère et son père elle va trouver en sa grand-mère une alliée de taille. Cette dernière, très présente et très proche de Zoey va la soutenir et l'encourager à suivre son destin.
Zoey va donc intégrer la maison de la nuit. L'idée de base , l'école pour vampire est plutôt bien trouvée (même si elle nous rappelle vaguement une fameuse école de sorcier "HP") et dès le début du roman on n'a qu'une envie, découvrir ce lieu spéciale, ses habitants et la vie que Zoey va pouvoir s'y construire.
Zoey va devoir partager sa chambre avec Lucie, une jeune fille d'Oklahoma, timide, discrète ( sauf pour ce qui est de ses tenues de style campagnard qui ne passe pas inaperçu) Lucie va très vite devenir la meilleurs amie de Zoey et sa confidente. Zoey va également rencontrer Erin. une jeune fille fraîche, intelligente et drôle venant de Tulsa et sa dite jumelle ( elles ne sont pas soeur mais possède un lien psychique) Shaunee , d'origine Jamaïcaine mais venant du Connecticut tout aussi drôle. Elles vont toutes former un groupe d'amis avec Damien, le seul garçon du groupe, une vrai encyclopédie à lui tout seul. Obsédé par le vocabulaire, Damien n'est pas seulement d'une grand intelligence, il est aussi d'une extrême gentillesse.
Vous vous doutez bien que Zoey ne va pas se faire que des amis...Zoey va croiser le chemin de Aphrodite, la peste de service. Issue d'une famille riche et en pleine formation pour devenir une grande prêtresse, Aphrodite prend un grand plaisir à faire comprendre à Zoey qu'elle n'est rien comparé à elle. Chef des filles de la nuit, elle sort aussi avec Erik Night, le plus beau garçon de la maison de la nuit, enfin jusqu'à ce que ce dernier croise le chemin de Zoey. Erik va craquer pour Zoey qu'il ne laisse pas indifférente.
Entre sa nouvelle vie, ses nouveaux amis, ses sentiments pour son ex-petit ami Heath, humain et quaterback de l'équipe de foot de l'ancien lycée de Zoey et ceux pour Erik et Aphrodite qui ne lui facilite pas la vie, Zoey va devoir avancer et découvrir ce que son destin lui réserve car oui, sa vie est tracée, Zoey a un grand rôle à jouer.
Une fin qui donne envie de poursuivre la lecture des aventures de Zoey et de ses amis et d'en apprendre plus sur cet univers ou humains et vampires cohabitent.
En résumé, un très bon premier tome, agréable et qui se lit très facilement. On se laisse porter par l'histoire écrite à la première personne et du point de vue de Zoey et progressons en même temps qu'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
EVERLENA2EVERLENA2   30 avril 2015
- Nous y voilà, annonça Erik.
Je m'aperçus avec surprise que nous étions déjà arrivés devant le dortoir des filles.
- Bon...Merci de m'avoir suivie, dis-je avec un sourire entendu.
Si tu as besoin de quelqu'un pour taper l'incruste, pense à moi.
- Je garderai ça en tête. Merci.
Je remontai Nala sur ma hanche et me dirigeai vers la porte.
- Hé, Zoey.
Je me retournai.
- Ne rends pas la robe à Aphrodite...D'autant qu'elle te va beaucoup mieux qu'à elle.
Il s'avança vers moi et me prit la main. La tournant vers le haut, il passa le doigt sur la veine apparente à mon poignet, et mon pouls s'accéléra violemment.
- Par ailleurs, tu dois savoir que je suis celui qu'il te faut, s'il te vient l'envie de tester une autre gorgée de sang. Ça aussi, garde-le à l'esprit.
Il se pencha et, sans détacher son regard du mien, me mordit doucement le poignet avant de l'embrasser délicatement. Je sentis de nouveau une vague de chaleur dans le ventre, accompagnée cette fois-ci d'un fourmillement
Lire la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JeannepeJeannepe   22 octobre 2013
Elle m’embrassa doucement sur la joue, puis sortit de la chambre d’un pas rapide. Pour la première fois de ma vie, je me retrouvai seule avec un vampire.
– Alors, Zoey, es-tu prête ? me demanda Neferet.
Je n’arrivais toujours pas à m’habituer à son aura. Neferet m’intimidait terriblement. Si je me transformais en vampire, posséderais-je son assurance, ou bien était-elle réservée aux grandes prêtresses ? Ce serait génial, de devenir prêtresse un jour ! pensai-je avant de me dire que je n’étais qu’une gamine effrayée qui n’avait absolument pas l’étoffe d’une grande prêtresse. Pour l’instant, une seule chose comptait vraiment : trouver ma place ici. Et, grâce à Neferet, cela me paraissait plus facile.
– Oui, je suis prête, répondis-je.
En réalité, je n’en étais pas si sûre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LelliaLellia   24 mai 2011
- Oh. OK, bon, OK.
Une fois encore, je constatai que je pouvais compter sur la richesse de mon vocabulaire pour l'éblouir...
Commenter  J’apprécie          320
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   15 août 2014
Elle m’observa un long moment, et j’en vins à me demander si elle était au courant de ce que j’avais fait. Avait-elle deviné que j’avais bu du sang et aimé cela ? Mon haleine sentait-elle le vomi ensanglanté ? Avais-je l’air différent ? Des crocs m’avaient-ils poussé ? (Bon, d’accord, cette question était complètement ridicule : les vampires n’avaient jamais eu de crocs).
Commenter  J’apprécie          80
JeannepeJeannepe   27 septembre 2016
Elle m’embrassa doucement sur la joue, puis sortit de la chambre d’un pas rapide. Pour la première fois de ma vie, je me retrouvai seule avec un vampire.
– Alors, Zoey, es-tu prête ? me demanda Neferet.
Je n’arrivais toujours pas à m’habituer à son aura. Neferet m’intimidait terriblement. Si je me transformais en vampire, posséderais-je son assurance, ou bien était-elle réservée aux grandes prêtresses ? Ce serait génial, de devenir prêtresse un jour ! pensai-je avant de me dire que je n’étais qu’une gamine effrayée qui n’avait absolument pas l’étoffe d’une grande prêtresse. Pour l’instant, une seule chose comptait vraiment : trouver ma place ici. Et, grâce à Neferet, cela me paraissait plus facile.
– Oui, je suis prête, répondis-je.
En réalité, je n’en étais pas si sûre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Kristin Cast (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kristin Cast
J'ai commencé beaucoup de séries littéraires, mais j'ai décidé d'en abandonner certaines. Retrouvez mes chroniques de ces livres ici : http://wp.me/p5BGEC-My
Livres mentionnés :
- le retour de l'oiseau-tonnerre, d'Anne Robillard : http://amzn.to/1oob6iH * - Les enquêtes en bibliobus, de Ian Samson : http://amzn.to/1QI4ORR * - Les clans Seekers, d'Arwen Elys Dayton : http://amzn.to/249KLpm * - Mystic City, de Theo Lawrence : http://amzn.to/1Wr6GT9 * - The Mortal Instruments, de Cassandra Clare : http://amzn.to/1Q0YQ26 * - Monster High, de Lisi Harrison : http://amzn.to/1RMsucN * - La Maison de la nuit, de PC & Kristin Cast : http://amzn.to/1Q0YXe9 *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Stalling" by Topher Mohr and Alex Elena (Free use in the YouTube Creator Library)
+ Lire la suite
autres livres classés : vampiresVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La maison de la nuit, Marquée, T1

Comment s'appelle l'héroïne du livre ?

Lucie
Sarah
Zoé
Marion

7 questions
277 lecteurs ont répondu
Thème : La maison de la nuit, tome 1 : Marquée de Kristin CastCréer un quiz sur ce livre

.. ..