AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,1

sur 15 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est un peu mon téléfilm de Noël, je le ressors tous les ans à la même période : Shirley publicitaire à Manhattan retrouve goût à la vie en faisant des gâteaux de noël dans le Kentucky avec un bûcheron sympa en chemise à carreaux et en pick up.
Bon, c'est pas tout à fait ça, celui-ci, c'est un téléfilm avec des couilles, avec des vrais mecs, des braves, des discours sur la lâcheté, le courage, avec des réunions stratégiques entre officiers, c'est plutôt comme si le générateur de films de Noël avait buggé, et l'avait remplacé toutes les options “téléfilm de Noël” par “film de guerre bien couillu” sauf l'option “Le père Noël existe vraiment”. Mais niveau clichés, on est vite rassuré. Il y en a à la pelle (à neige).
Le dessin est sombre, fouillis, aussi torturé que son propos, parfois très réaliste, et puis ça dérape… Dans toutes les vignettes, autant dans les dialogues que dans le dessin, les décalages sont partout, incongrus, loufoques, mélangeant les clichés de différents univers, comme ici, noël et l'armée.
Et j'ai beau l'avoir relu des dizaines de fois, je m'esclaffe à chaque fois, Goossens cultive cet art de l'humour décalé avec un talent qui lui est propre, très particulier, tout le monde n'y est pas sensible, mais personnellement, j'adore.
Commenter  J’apprécie          230
Tout d'abord, merci aux Editions Fluide Glacial et à Babelio de m'avoir offert cette BD cultissime.
Pour moi, Goossens fait partie des dessinateurs/scénaristes phares de la grande époque de la BD des années 70/80.

Ce que j'aime chez Goossens ? Sa maîtrise du dessin noir et blanc, son amour pour l'absurde, le non-sens, l'humour décalé aussi bien dans le dessin que dans les textes.

Exemple dans cet album, les scènes qui regroupent tous ces hommes/soldats archi virils, grosses mâchoires, gros bras musclés, réparties saignantes, se prenant très au sérieux, face à un Père Noël mal dégrossi, pas vraiment glamour, pas super bien à sa place, qui pleure parce que la guerre va faire mal aux enfants.

Avec une chouette préface de Michel Hazanavicius, cette réédition de l'album sorti en 1986, tient encore bien la route. 😊
Commenter  J’apprécie          160
Quel merveilleux cadeau que cet album : Merci Fluide Glacial, Merci La M.C. Babelio, et Bisous au Père Noël !
Cette 3ème édition d'une B.D. sortie en 1986 (♫ un temps que les moins ♪♪ de 20 ans ne peuvent pas ...(Oui bon ça va on a compris !)), est préfacé par l'excellent Michel Hazanavicius : La 1ère phrase de sa préface est : « Goossens n'est pas Shakespeare, c'est vrai » et la dernière : « Merci Goossens », et entre ces 2 phrases il y en a d'autres dont cet extrait : « C'est hilarant. Parce ce que ses personnages jouent hyper bien (...). C'est intense. Complètement con, mais intense ». Voila pour la préface.
Bon maintenant le dessin ; Il est hyperréaliste, surtout quand le Père Noël joue au poker avec ce sergent arrogant et tricheur, qui subira le terrible courroux du Père Noël - du coup celui-ci se retrouve en taule ; Damn ! Une vraie tête brûlée ce père Noël ! Mais je ne peux pas en dire plus quant au scénario ; Vous connaissez la loi du « no spoil » !
Le choix du noir & blanc renforce le côté vintage de l'histoire. Pourtant, saisi d'une irrépressible envie de voir le manteau du Père Noël en rouge, je l'ai colorié sur quelques pages, ce qui fait de mon exemplaire un ouvrage absolument unique ! C'est ça la magie de Noël !
Mais soyons un peu sérieux ! le scénario impeccable et original, fait néanmoins référence à quelques classiques du cinéma américain, westerns ou films de guerre avec John Wayne ou Steve McQueen, vous voyez ce genre ... ♫ Que les moins ♪♪ de 20 ans ne peuvent pas connaître ♪ Bon maintenant ça suffit !
A la fin de cet album collector ; quelques pages sur l'origine de celui-ci, avec des croquis au crayon de bois sur la recherche des personnages et des bonus formidables, dont la 4ème de couv. de la 1ère édition avec une figurine du héros (le Père Noël donc) fabriquée par l'inénarrable Edika.
Bon, maintenant, si vous êtes insensibles (ou imperméables (ou étanches)) à l'Esprit Fluide Glacial vous pouvez allez vous faire ... offrir un album de B.D. grave et chiant ... Y en a plein, mais après venez pas vous plaindre !
Allez, salut, je vous souhaite un joyeux Noël à tous et une bonne bûche pour celleux* qui aiment ça :-))
P.S. : *c'est comme ça qu'on écrit celles et/ou ceux en écriture inclusive, du coup c'est plus court et ça n'exclu personne, c'est ça qu'est chouette avec l'écriture inclusive !
Commenter  J’apprécie          130
Cette critique ne peut évidemment commencer autrement qu'en remerciant Masse critique pour cette Bd ou l'on retrouve tout l'univers de fluide glacial dans quelques périodes de vie du père Noël.
Et oui, le père noel, c'est de circonstance, mais attention, il s'agit là d'une version à ne pas laisser traîner entre n'importe quelle main, car notre ami Jean, ou Georges, comme il demande à se faire appeler est totalement barré, incroyable, une tête brûlée qui a même fait la guerre.
Toutefois sa dévotion envers les enfants est inébranlable et il est prêt à tout pour mener à bien sa mission du 24 décembre.
Après c'est du Groossens, alors même si on a 8ans faut pas pousser le bouchon trop loin car sa réaction peut être particulière. Et c'est là que c'est bon, un père Noël tendance hystérique et incontrôlable, limite psychotique, qui sillonne le ciel grâce à son traîneau volant, c'est ça la magie de Noël
La Bd qui est en noir et blanc comme aux origines de fluide glacial accentue à faire ressortir le côté sombre de notre héros mal mené et malheureusement souvent incompris.
Un ensemble qui permet de passer un bon moment même si l'histoire des trois petites scènettes reste superficielle, on pourrait se réjouir d'avoir le fond satirique recherché dans ce type d'ouvrages
Commenter  J’apprécie          50
Comment réagiriez-vous si le Père Noël s'était engagé dans l'armée, s'il faisait partie de la troupe. Enfin un Père Noël un peu spécial, incongru, loufoque, mais s'exprimant avec des officiers très sérieux. Avec Goossens, cela donne des situations et des dialogues assez surréalistes, un mélange de Binet et de Tronchet sur un trait noir et blanc de qualité.
Commenter  J’apprécie          40
Un père Noël déjanté au physique décati de boxer, au nez épaté, à la barbe négligée de 4 jours et au visage enserré dans une capuche carrée de chasuble, apporte la repartie à un aéropage d'officiers US bas de plafond et aux traits de brutes patibulaires. Ce cercle d'anti-héros rappelle successivement John Wayne et d'autres figures américaines des années 60's

La mâchoire anguleuse et proéminente, les traits hyper-virils, les muscles saillants sont partagés par tous les protagonistes. Sous les traits matures proches d'un Robert Mitchum, un général fantasque tance notre Père Noel : « Je propose que nous fassions exactement ce que l'ennemi s'attend à ce que nous fassions car jamais il ne s'attendra à ce que nous fassions ce à quoi il s'attend que nous fassions ».

Le loufoque et l'incongru le dispute au burlesque, au décousu et au non- sens.

Les dessins virils, noir et blanc, au trait continu, remplissent totalement l'espace.

C'est signé : l'esprit Fluide Glacial a frappé.
Commenter  J’apprécie          30


Lecteurs (29) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5208 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}