AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756047902
Éditeur : Delcourt (05/03/2014)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Le grand retour des frères Luna (Ultra, Girls) avec une série de fantasy contemporaine, où mythologie et polar fusionnent en un récit dans lequel l'avenir de l'humanité est en jeu. Dara Brighton est une jeune étudiante paraplégique qui mène cependant une vie normale et heureuse. Jusqu'à ce que trois étrangers frappent à sa porte pour réclamer un glaive séculaire. S'ensuit une lutte fatale entre sa famille et ces inconnus, et elle se retrouve ensevelie sous la maison... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Presence
  05 décembre 2014
Ce tome est le premier d'une série de 4 tirant leur titre des 4 éléments : feu, eau, air et terre. Il contient les épisodes 1 à 6, initialement parus en 2007/2008.
Alex Brighton monte à l'étage de son pavillon pour réveiller Dara Brighton (sa fille âgée d'une vingtaine d'années) et lui apporter son déjeuner au lit. Il attend qu'elle soit prête et l'accompagne jusqu'à la voiture de son amie qui est venue la chercher pour se rendre à leur cours d'art graphique. Leur prof effectue une critique des portraits rendus par les élèves. le papa prend ensuite son propre véhicule pour aller chercher Elizabeth (sa femme) à l'aéroport. Il ramène sa femme à la maison. le soir ils partagent un repas de famille avec leur fille ainée qui est venue se joindre aux 3 membres de la famille. Un trio fait irruption dans la maison, appelle le père du nom de Demetrios et réclament une épée qui semble leur appartenir. Ils saccagent tout, tuent les membres de la famille et...
Il s'agit de la deuxième série écrite par les frères Luna (Joshua et Jonathan), après Girls. Cette nouvelle série est achevée et compte 24 épisodes répartis en 4 tomes, comme la précédente.
Le point de départ est qu'une jeune femme de banlieue rentre en possession d'un objet de pouvoir (la fameuse épée du titre) et doit comprendre ce dont il s'agit, tout en essayant d'échapper aux autres factions qui convoitent cette source de pouvoir. La trame de l'histoire se compose donc de la fuite, de la capture, et encore de la fuite de la jeune femme en question. Il y a pas mal d'action, ainsi que des phylactères copieux qui mettent en place une mythologie qui prend sa source dans la civilisation minoenne (troisième et deuxième millénaires avant Jésus Christ, en Crète).
Bien sûr, le lecteur retrouve le style graphique si particulier des frères Luna. Joshua réalise la mise en page et Jonathan les illustrations. Ils ont repris le même parti pris graphique que pour la série précédente, c'est-à-dire que les formes sont délimitées de la manière la plus simple qui soit par des traits fins, toujours de la même épaisseur. Ils n'ont jamais recours à une variation de l'épaisseur du trait pour accentuer le relief ou donner une impression d'ombrage. Cet aspect là des illustrations est entièrement rendu par les couleurs. Les frères Luna proscrivent les couleurs vives, au profit de teintes plus pastel. Ils choisissent une couleur dominante pour chaque scène, qu'ils déclinent en plusieurs nuances pour réaliser des camaïeux discrets qui établissent une ambiance particulière par scène. L'ombrage né des sources lumineuses est figuré par une teinte plus sombre.
Leurs formes simples leur permettent de représenter une ultra-violence sans paraître trop gore. Mais quand l'épée est utilisée pour trancher, les blessures n'ont rien de mignon ou de plaisant à l'oeil. Seule la simplicité des formes évite aux illustrations de sombrer dans un gore nauséabond. Heureusement, ils ont fait quelques progrès en ce qui concerne l'apparence des véhicules et les détails des décors. le lecteur éprouve une sensation d'immersion satisfaisante, sans être rappelé à la réalité par les formes enfantines des voitures en particulier. Les expressions des visages ont gagné un peu de nuances, les quelques traits sont plus justes, même si 90% des personnages ont systématiquement la bouche ouverte.
Pour cette nouvelle histoire, les frères Luna ont abandonné le confort que leur donnait une ribambelle de femmes nues pour capter l'attention du lecteur. Ils comptent cette fois-ci sur la promesse de conflits baignant la tripaille évoqués par la présence d'une épée. La dynamique introduite par la fuite rend la lecture très prenante sur un rythme soutenu. La personnalité des protagonistes restent uniquement portée par leurs actions et certaines de leurs réactions, mais globalement chaque caractère s'avère superficiel. Ce premier tome dévoile le mystère entourant les pouvoirs de l'épée, ainsi que son origine. L'héroïne s'avère pleine de ressources, elle recèle des talents de stratège insoupçonné et finalement les morts autour d'elle provoquent des pleurs, mais sans l'arrêter pour autant.
Il s'agit donc d'une histoire où l'aventure prime, avec un point de départ classique (un objet de pouvoir surnaturel) agrémenté de variations originales. Il reste à voir si la suite sera à la hauteur des promesses de ce début.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Vance
  16 mai 2014
Une intrigue intéressante quoique de facture classique, dans laquelle les frères Luna, comme à leur habitude, se concentrent au maximum sur les personnages, leurs doutes, leurs atermoiements, leurs prises de risques malgré un manque flagrant d'informations dont ils disposent et cette pesante impression que le monde entier s'en prend à eux. Orientée par les nombreux dialogues, l'histoire propose toutefois quelques passages sanglants et/ou violents dans un ensemble cependant décevant du point de vue graphique, avec des visages d'une fadeur extrême et des décors limités que l'encrage pastel ne parvient pas à magnifier. Difficile de se passionner du coup pour un script dense et tendu mais manquant d'originalité dans sa conception et son déroulement.
Lien : http://arpenteur-de-pages.ov..
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (6)
Elbakin.net   04 décembre 2014
Si son point de départ s’avère aussi intrigant que pas foncièrement original, ce premier volume n’est pas totalement convaincant. La faute notamment aux personnages, en particulier l’héroïne, Dara Brighton, pas vraiment charismatique, ni attachante.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Elbakin.net   15 mai 2014
Au bout du compte, ce premier volume n’est pas désagréable à lire et propose un récit sans concession, malgré une dimension “introduction” que des rebondissements attendus ne parviennent pas à effacer et un récit globalement bancal.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
BulledEncre   07 mai 2014
Un récit très bien mené du début à la fin. Vivement la suite !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees   29 avril 2014
Le Feu est le premier tome de The Sword et ce titre prendra toute sa signification à la lecture. Mais je vous laisse découvrir cela en même temps que les incroyables aventures de Dara Brighton et Démétrios. The Sword se terminera en quatre tomes et le deuxième, L'Eau, paraîtra en fin d'année.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   28 mars 2014
Un premier volet qui se dévore à grande vitesse et qui s’avère de bon augure pour les trois tomes à venir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   18 mars 2014
En attendant, un premier volume qui sait capter l'attention du lecteur et qui donne envie de lire la suite avec impatience !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Lire un extrait
autres livres classés : goreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre