AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B01CUX0PHC
Éditeur : Gallimard (02/06/2015)
4.36/5   11 notes
Résumé :

Quand Vincent van Gogh se suicide en juillet 1890, il laisse une oeuvre considérable, pas moins de 879 peintures, gravures et dessins. Mais il laisse aussi une correspondance capitale comprenant plus de 800 lettres, écrites entre 1872 et sa mort.

668 sont adressées à son frère Théo, son confident, son ange gardien éternellement présent, qui a toujours cru en sa peinture et l'a soutenu matériellement et moralement jusqu'à sa mort.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sMalandrin
  22 mai 2019
Incontournable pour connaître Van Gogh.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SHANY21SHANY21   16 juillet 2020
Continue tes promenades et nourris en toi l'amour de la nature, c'est la meilleure manière d'apprendre tout ce qu'il faut savoir de l'essence de l'art.
Commenter  J’apprécie          00
SHANY21SHANY21   16 juillet 2020
Les peintres comprennent la nature et ils l'aiment, ils nous apprennent à la "regarder".
Commenter  J’apprécie          00
SHANY21SHANY21   16 juillet 2020
Contemple les belles choses le plus possible, la plupart n'y prêtent guère d'attention.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Vincent van Gogh (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent van Gogh
Vincent Van Gogh : Lettres à son frère Théo (1987 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 16 octobre 1987. Production : Jean-Gabriel Nordmann. Réalisation : Anne Lemaître. Peinture : Vincent Van Gogh, “Autoportrait à Saint-Rémy”, 1889. Présentation des Nuits de France Culture : « Vincent Van Gogh a écrit à son frère Théo près de la moitié de sa vie, de l’année 1872 – il avait alors 19 ans - jusqu’au jour de sa mort, le 29 juillet 1890, à Auvers-sur-Oise, des suites du coup de revolver qu’il s’était tiré en pleine poitrine. En 1987, le comédien et metteur en scène Jean-Gabriel Nordmann proposait pour France Culture une série d’émissions nous donnant à entendre un choix d’extraits de cette correspondance. Comme il le soulignait pour la présenter : « Van Gogh était un homme avant d’être un peintre, avant d’être un génie, un suicidé, un fou, une valeur. Et c’est pour témoigner de cet homme que nous avons voulu faire entendre ses “Lettres à Théo”, lettres de la solitude, du combat, de l’appel à une fraternité qui manque à travers une écriture magnifique qui en fait aussi un grand écrivain. » Dans le cinquième et dernier volet de la série, on découvrait ainsi plusieurs lettres écrites par Van Gogh à la toute fin de sa vie, entre 1888 et 1890, jusqu’à la toute dernière, inachevée, retrouvée après sa mort. »
Lecture : Jean-Gabriel Nordmann (Vincent Van Gogh) et Patrice Galbeau (le narrateur)
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : anges gardiensVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
823 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre