AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355922748
Éditeur : Editions Ki-oon (09/06/2011)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 589 notes)
Résumé :
La vie d'Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux...un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres moeurs. La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l'aïeule acariâtre, une ribambelle d'enfants et Smith, l'explorateur anglais venu étudier leurs traditions. Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (200) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  26 avril 2018
Tout au long du livre nous découvrons la vie quotidienne d'une famille d'Asie centrale qui s'est sédentarisée, la belle-fille, Amir vient d'une famille nomade et perpétue ses traditions. C'est une famille au sens large du terme qui inclut les grands-parents, les parents, les enfants et conjoints. Il y a aussi un étranger qui vit avec eux pour étudier leur mode de vie et leurs traditions. Tout ce petit monde vit dans le respect et la bienveillance. Les personnages sont très attachants.
Grâce à kaoru Mori nous découvrons un manga aux qualités graphiques indiscutables. C'est un travail d'orfèvre avec un souci du détail et une finesse de trait qui m'ont impressionné . Nous y voyons un artisanat local, notamment des sculptures sur bois pour des portes ou tout est expliqué, les détails du dessin et le travail de l'artisan. Tout est fait avec recherche.
En bref, une histoire intéressante et des dessins magnifiques, à défaut d'un voyage en Asie, je poursuis ma lecture.
Commenter  J’apprécie          563
sandrine57
  09 février 2013
Asie centrale, XIXè siècle. Amir, une jeune fille de 20 ans, quitte son village pour épouser Karluk, celui à qui son clan a décidé de l'unir. Sous l'oeil de Smith, un occidental venu étudier leurs moeurs, la famille accueille la mariée avec chaleur et curiosité. Vive et joyeuse, Amir s'adapte très vite à son nouveau mode de vie et s'attache à son jeune époux, à peine âgé de 12 ans, dont elle prend soin comme une mère. Mais ce bonheur risque d'être de courte durée. En effet, le clan d'Amir souhaite annuler son mariage et la récupérer pour l'unir à une famille plus puissante...

Que l'on soit fan de manga (ou pas), ethnologue en herbe, amoureux des grands espaces, esthète dans l'âme ou tout simplement désireux de faire une belle découverte, on sera forcément emporté par la beauté de ce manga! Des dessins sublimes et très détaillés, des costumes, des paysages, une immersion totale en Asie centrale, une découverte des coutumes, des croyances, de la cuisine, de l'habitat, un voyage dépaysant et instructif, une histoire tendre, poétique, chaleureuse...Que demander de plus?!
Ce manga est un petit bijou à découvrir absolument!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Gwen21
  15 juin 2013
Je ne peux pas vraiment mettre plus côté note et pourtant je m'en veux un peu de ce verdict mitigé car "Bride Stories" de Kaoru Mori me semble graphiquement irréprochable. Encore que je manque réellement de recul et d'expérience pour en juger puisqu'il s'agit ici pour moi d'une grande première. En effet, c'est la première fois que je me plonge dans un manga.
Curieuse et éclectique dans mes choix de lecture, je voulais m'y mettre depuis un moment et après une consultation approfondie des avis d'adeptes sur Babelio, je me suis décidée pour celui-ci, impatiente de découvrir la destinée d'Amir, jeune femme de 20 ans, appartenant à un clan nomade d'Asie Centrale, à laquelle on donne pour époux Karluk, âgé de... 12 ans !
C'est donc motivée et avec une grande envie de satisfaire ma curiosité que je me suis lancée dans ma lecture... pour me heurter très vite à un premier écueil qui ne m'avait pas traversé l'esprit : le sens de lecture inversé ! J'ai eu énormément de mal à comprendre comment lire les planches et sans les conseils judicieux de florencemullot, il est possible que j'eusse renoncé...
Au-delà des dessins que j'ai trouvés somptueux et qui m'ont transportée dans un pays et une culture qui m'étaient totalement étrangers, j'ai été gênée par le manque de repères temporels. Impossible de me situer dans le temps et quand j'avais enfin mentalement projeté l'action quelque part entre le XIIIème et le XIXème siècle (oui, je sais c'est large !), voilà qu'on me parle d'antalgiques pour soigner un homme pris de fièvre... Une dissonance qui a fait déraper mon cerveau et a brouillé mon intérêt pour le récit...
***ALERT SPOILER***
Ce dernier est structuré sous forme d'histoires courtes, liées les unes aux autres, comme les épisodes d'un dessin animé nippon diffusé à la télé. Chaque histoire s'inscrit dans la vie quotidienne d'Amir et Karluk, ce drôle de couple adolescent vivant dans la maison familiale au milieu d'une tripotée de parents : frères et soeurs, père et mère, aïeux, hôtes... Cette vie en smala est paisible dans l'ensemble, peut-être trop à mon goût, les membres de la maisonnée sont tous bienveillants (trop ?) les uns envers les autres et même si j'ai éprouvé un réel intérêt à découvrir toute la richesse culturelle et artisanale qui caractérise ces peuples nomades ou sédentarisés depuis quelques générations, je n'ai pas ressenti beaucoup d'affection pour les différents protagonistes de "Brides Stories". J'ai à peine été touchée par la sollicitude d'Amir quand son jeune époux est tombé malade et je n'ai pas vibré pour leur relation naissante. Les personnages qui m'ont le plus attirée et séduite sont justement les "méchants", le frère et les cousins d'Amir ayant pour mission de la désunir à Karluk et de la ramener au clan.
Découvrir "Bride Story" m'a un peu fait l'effet d'une sympathique porte ouverte vers un passé et une contrée inconnus mais sans vraiment me chamboulée, un peu comme si j'avais visité une exposition ; mon intérêt aura été éveillé mais pas contenté. Peut-être est-ce un fait exprès qui invite à se plonger dans le second tome ? C'est ce que me laisse penser la post-face de l'auteur, en tout cas. Je pense sincèrement qu'il m'a manqué un petit quelque chose pour vraiment me passionner pour ces chroniques d'Asie Centrale, sans doute le fait de faire brusquement connaissance avec la situation et les personnages principaux sans rien connaître de ce qu'ils étaient avant le début du récit m'a perturbée.
Un dernier point, sans aucun doute très naïf, et j'en resterai là de mes états d'âme, de peur de vous lasser : la monochromie graphique est-elle un fait commun à tous les mangas ? C'est une grande frustration devant de tels décors et de tels dessins de ne pouvoir saisir le récit dans la chatoyante atmosphère d'une polychromie qui, à mon sens, lui donnerait bien plus de saveur !

Challenge AUTOUR DU MONDE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Oliphant
  23 novembre 2014
Bride Stories nous plonge dans l'univers de la route de la Soie à travers la vie d'une famille qui voit arriver la femme de Karluk, 12 ans. Amir arrive tout droit d'un autre clan, nomade, et est âgée de huit ans de plus que son mari.
Les détails foisonnent dans les dessins, c'est un vrai plaisir pour les yeux. Coiffes et vêtements d'origine, tapisseries, chasses aux lièvres sont superbement retranscrits. de même que les moeurs de cette famille.
L'histoire est douce, on se laisse guider par les coutumes des différents personnages, s' engage dans un conflit entre deux clans qui sera à suivre dans les prochains tomes mais reste une histoire poétique. À découvrir.
Commenter  J’apprécie          310
Witchblade
  11 mai 2018
Le tome 7 m'a été donné par une amie (nekomusume) car c'était un achat double. Les dessins sont très beaux, avec beaucoup de détails comme j'aime, mais l'histoire ne m'avait jamais tentée jusque là malgré le succès rencontré sur Babelio et ailleurs sur la toile. J'ai fini par acheter le tome 1 et 2 pour comprendre l'engouement qu'il y a autour.
Même pas une vingtaine de pages après le début, j'ai compris et apprécié tout autant que les autres. En plus de l'histoire de base concernant l'intégration d'Amir dans sa nouvelle famille, la mangaka aborde plein de sujets intéressants : la sculpture sur bois, comment construire une maison typique de cette région d'Asie centrale, … L'auteur a également étoffé son récit avec une histoire plus sombre liée à la famille d'Amir, cela rajoute un peu de suspens à l'ensemble. En tout cas, j'adore le personnage d'Amir, elle est enjouée en toutes circonstances. J'ai également pris beaucoup de plaisir à détailler les différents graphismes. Par ailleurs, les différents membres de la famille sont facilement reconnaissables entre eux et leurs habits sont très beaux.
Comme vous l'aurez compris, le coup de coeur a été au rendez-vous de ce manga et je me suis jetée sur le tome 2 dès la dernière page tournée (postface comprise pour une fois). Si vous êtes amateurs de seinen traitant de sujets comme la Route de la Soie et l'Asie centrale, ce manga est fait pour vous. Pour ma part, je vais me mettre en quête des autres tomes pour en continuer la lecture.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

critiques presse (4)
Lexpress   09 mars 2012
Si les novices en matière de manga mettront sans doute quelques pages à s'habituer au sens de lecture original, ils seront largement récompensés par ce récit d'amour improbable sur fond d'orientalisme.
Lire la critique sur le site : Lexpress
BullesEtOnomatopees   22 juin 2011
Bride Stories a un pouvoir de séduction inoui. La finesse, visible, du trait se retrouve dans le scénario. Avec ce récit de vie, Kaoru Mori démontre un talent immense, à la mesure des vastes espaces de l’Asie centrale.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDZoom   20 juin 2011
Amoureux de l’Asie traditionnelle, des histoires romantiques, des paysages à perte de vue, " Bride Stories " est fait pour vous. L’âme d’explorateur sommeillant en chacun de nous sera comblée par ce récit euphorisant, sortant des sentiers battus.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   18 juin 2011
Dès les premières cases, le style de Kaoru Mori éblouit le lecteur par le foisonnement des détails sur les costumes, les étoffes, les moindres ornements des portes et fenêtres.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
NievaNieva   09 mai 2018
— Dis-moi, petit...
— Oui ?
— Tu veux du thé ?
— Oh.
— Tu as deux grands frères et une sœur ? C'est toi le benjamin alors ?
— Oui ! C'est pour quoi faire, ce pilier ?
— Ah, ça... Ça deviendra un montant de porte !
— Et ça ?
— Un battant... N'y touche pas, il pourrait te tomber dessus ! Un linteau... Un meneau de fenêtre... Une panne...
— Une panne ? C'est quoi ?
— Viens un peu par là... D'abord, on aligne des pierres, comme ça, tu vois... Puis on érige un pilier sur chaque pierre... On pose des pannes sur les piliers... De cette façon... Pour faire une porte, on dresse les battants entre les piliers... En prenant bien garde au sens d'ouverture ! On monte les murs en brique ou en pierre... En y incorporant les pièces qui sont là-bas... Afin de créer des fenêtres ! Et si on veut construire un étage... On place une solive sur la panne... Bien sûr, on ajoute toujours une balustrade sur la galerie... Pour ne pas tomber !
— À quoi ça ressemble ?
— Là, regarde, il y a plein de balustres... C'est avec ça qu'on fait les rambardes ! Ensuite on pose les lambourdes pour faire le parquet... Et il ne reste plus que le plafond à finir ! Après, on passe le relais aux femmes... Elles posent les tapis... Accrochent les tapisseries... Et voilà, on a une maison toute neuve ! On peut même faire pousser du raisin dans la cour intérieure, si on veut...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WitchbladeWitchblade   18 mai 2018
- Madame… Je ne suis pas venu pour me battre !
- Débarquer sans prévenir et demander qu’on vous livre un membre de notre famille… Si ça, ce n’est pas chercher la bagarre, je ne sais pas ce qu’il vous faut !
Commenter  J’apprécie          180
Gwen21Gwen21   15 juin 2013
- J'ai faim...
- ça m'étonnerait qu'on nous accueille à bras ouverts !
- On n'a qu'à leur demander à manger avant de leur expliquer pourquoi on est là !
Commenter  J’apprécie          210
MariloupMariloup   12 septembre 2014
Karluk: Bon, il est temps de dormir! Tu peux prendre cette natte... Eh, attends! Pourquoi tu te déshabilles?!
Amir: Il va faire froid cette nuit... on aura plus chaud en dormant nus l'un contre l'autre!
Karluk: Peut-être mais on est sous le toit de mon oncle...
Amir: Tout le monde fait comme ça dans les yourtes! Allez, déshabille-toi!
Karluk: Quoi? Pas la peine, je suis très bien comme ça!!
Amir: Tu vas attraper un rhume si tu restes habillé!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Koneko-ChanKoneko-Chan   31 mars 2014
Tileke : Dîtes, je pourrais avoir un faucon sur le mien [de talisman] ?
Sculpteur : Hmm... des clients difficiles, par dessus le marché...
Seyleke : Et il en faudrait un qui descende à cette hauteur...
Sculpteur : Pour la grande aussi ?!
Smith : J'imagine que les animaux domestiques sont des symboles de protection, mais les motifs de bêtes sauvages, c'est...
Sculpteur : Et vous m'amenez des énergumènes, en plus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Kaoru Mori (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kaoru Mori
autres livres classés : asie centraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Bride Stories

Qui est Karluk Eyhon ?

Le héros
Le grand frère d’Amir
Le plus agé de sa famille

9 questions
31 lecteurs ont répondu
Thème : Bride Stories, tome 1 de Kaoru MoriCréer un quiz sur ce livre
.. ..