AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
3,97

sur 18 notes
5
4 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
BazaR
  12 novembre 2018
Dans ce deuxième tome, Jean-Yves le Naour, Marko et Iñaki Holgado s'intéressent au dramatique siège du fort de Vaux.

Fin mai 1916, le fort de Vaux est un élément capital de la défense française autour de Verdun. Il est intégré au réseau de tranchées et est la cible principale de l'armée allemande dans la région. le commandant Raynal en prend le commandement alors que se prépare un siège infernal. Rapidement dépourvu en vivres et en eau, le fort rallie tous les soldats français des parages qui ne supportent plus le bombardement incessant. Ces hommes vont lutter pied à pied, ne cédant chaque pouce de terrain qu'après de terribles sacrifices. Les actes de bravoure sont quotidiens. Ils tiendront une semaine et ne se rendront que lorsqu'ils auront acquis la certitude qu'aucun renfort ne viendra les sauver.

Les auteurs ne nous épargnent pas les horreurs de la bataille, que ce soit l'effroyable feu roulant qui aplatit les lignes françaises, l'emploi du lance-flamme ou celui du gaz. Ils nous montrent ces hommes en train de souffrir des bombardements continus, de la faim et de la soif, et pourtant ils nous les montrent en train de tenir le choc, jour après jour.
Quelques rares moments de gaieté viennent compenser ce scénario infernal, comme le commandant Raynal nouvellement nommé, réveillé en sursaut par les roucoulements des pigeons voyageurs, ou la scène de rencontre entre Raynal et le cocker Quiqui.

Cet album éclaire le courage de ces hommes communs et le peu de cas qu'en faisait le commandement, bien à l'abri très loin du front.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
RChris
  12 novembre 2017
Jean-Yves le Naour raconte avec le sérieux de l'historien un deuxième épisode mythique de la bataille de Verdun, six jours de Juin 1916.

Le commandant Raynal s'était porté volontaire pour prendre le commandement du fort de Vaux. Aux avant-postes des lignes françaises, sans canons et avec quelques pigeons pour la transmission d'informations, il a tenu tête avec ses hommes à l'offensive allemande. Cette bravoure sera utilisée par la propagande française.

Marko à la mise en scène et Holgado au dessin s'attachent à rendre avec réalisme les conditions épouvantables dans lesquelles Raynal et ses hommes vont se battre avec acharnement.
Le tout est convaincant et montre comment la B.D. peut rendre compte de manière très puissante (voir l'attaque allemande au lance flammes) de ce fait héroïque.
Commenter  J’apprécie          180
Herve39
  02 octobre 2020
Un deuxième tome de la série Verdun qui concerne le fort de Vaux et ses défenseurs. Comme dans le volume précédent, on peut constater que les hautes autorités militaires ne sont pas présentées sous un beau jour, décisions non prises ou trop tard.
Les véritables héros sont ces soldats et leurs supérieurs immédiats, ils iront jusqu'au bout de leurs forces pour tenir face à l'ennemi.
Ces récits sonnent d'autant plus pour moi qui aie visité la région et les lieux de commémoration de la grande guerre. Chacun devrait aller au fort de vaux, à Douaumont, dans tous ces endroits de souvenirs afin de comprendre le sacrifice de nos ancêtres.
Commenter  J’apprécie          60
gyselinck_dominique
  22 août 2020
13 mai 1916

La bataille de Verdun est engagée, et les places fortes françaises sont mises à mal.

Il faut un volontaire pour aller reprendre le Fort de Vaux, une mission quasi suicidaire, car la place forte est en première ligne.

Le commandant Raynal se porte volontaire et rejoint l'édifice sous le feu ennemi, gage que la partie est loin d'être gagnée.

Les ordres sont clairs, il faut tenir.

Le Commandant Raynal va d'abord s'employer à réorganiser la défense du Fort, repousser les attaques ennemies, à la mitrailleuse, les canons ayant été retirés plusieurs mois auparavant car on les estimait plus utiles en campagne qu'isolés.

Les soldats du Fort de Vaux vont offrir une résistance héroïque aux assauts teutons, mais devront, faute de nourriture, eau, médicaments, munitions... se rendre le 7 juin.

Ils sortiront avec les Honneurs rendus par l'armée allemande qui saluera ainsi la bravoure de ces soldats.

Voici leur Histoire !
Commenter  J’apprécie          60


myrtigal
  26 avril 2020
Après la lecture du tome 1 qui place en quelque sorte le décor, ce tome 2 s'attarde sur un épisode bien précis de la bataille de Verdun: le siège du Fort de Vaux. Je ne connaissais absolument pas cet épisode (n'ayant pas encore commencé 1916 de le Naour) j'ai été frappée et émue. Frappée de voir à quel point ces hommes ont étés littéralement abandonnés par la hiérarchie dans ce fort qui aurait pu devenir leur tombeau..., émue de voir leur courage et leur force face à l'angoisse et la soif. J'ai également été fascinée par la logistique insoupçonnée que nécessite la défense d'un fort, d'une place ou plus largement d'un pays...et que cette logistique peut être le cœur même de la victoire ou de la défaite. Frappée également de constater que même jusqu’en 1916 les Allemands semble largement au dessus...
Encore une fois, superbe dessins qui ont une force évocatrice et une puissance remarquable.
Hâte de découvrir le tome 3 !
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74
  09 mai 2020
Un second tome qui conte La Défense du Fort de Vaux par les soldats français.
Un album qui dépeint toute la tragédie de cette guerre mais aussi l'abnégation de ces soldats français qui, au prix de grands sacrifices et de grandes souffrances, ont remplis leur mission.
L'atrocité de la guerre est brossée de façon crue avec ces visages meurtris, ces combats brefs mais violents, ces hommes fatigués, ces souffrances, ces morts abandonnés... bref sur ce point de vue la BD est très bien faite et est très frappante.
Également, l'auteur n'oubli pas ces dirigeants militaires qui demandaient tant de sacrifices aux troupes... Tout en faisant rien pour les réduire.
Une reproduction réussite de cette période de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1057 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre