AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281894709X
Éditeur : Bamboo Edition (26/09/2018)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
10 novembre 1918. La fin des combats est imminente. Les Godillots sont chargés de ravitailler une unité de soldats dans un village isolé. Cette unité est celle des corps-francs du capitaine Charton et l'un d'eux a une bonne raison de vouloir retarder l'annonce de l'Armistice : un dernier coup de main qui pourrait lui rapporter un fabuleux butin. Un autre soldat a également besoin de ce butin pour monter son ménage. Ce soldat, c'est Joanes, le frère que Bixente reche... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

critiques presse (3)
Auracan   04 janvier 2019
Les auteurs ont su conjuguer humour, humanité et...un cadre historique solidement documenté pour faire évoluer des personnages sympathiques et attachants, sans jamais esquiver l'évocation de toute la cruauté de la guerre.
Lire la critique sur le site : Auracan
Bedeo   12 novembre 2018
Une très belle fin pour une série qui a su nous entraîner depuis 2011 sur les traces de personnages hauts en couleur (dans les deux sens du terme) et tellement humains. Et comme toute fin de série réussie, on se sent un peu seuls quand on referme ce cinquième volume.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   02 novembre 2018
Olier et Marko nous offrent une excellente intrigue, riche en surprises et rebondissements, On rit et l'on pleure. Et oui, n'oubliez pas que c'est encore cette p..... de guerre ! D'ailleurs, nous sentons que tome est chargé émotionnellement. Il ne laissera personne indifférent.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Video de Marko (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Marko
Vidéo de Marko
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Tics et tocs des écrivain.e.s

Bien qu'elle n'eût pas l'indépendance et la solitude que pourrait espérer un auteur actuel, l'existence qu'elle mena à Chawton fut une chance pour elle. sa famille respectait son travail et sa sœur Cassandra assumait l'essentiel de la tenue de la maison, au grand soulagement de la romancière qui avoua un jour : "Écrire me paraît impossible avec la tête pleine de gigot de mouton et de doses de rhubarbe".

Jane Austen
Charlotte Brontë
Virginia Woolf
Simone de Beauvoir

10 questions
136 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , habitudes , écrivainCréer un quiz sur ce livre