AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,03

sur 17 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Nau
  14 avril 2021
Un hiver sans fin. Une magnifique couverture attire l'oeil. Rien qu'avec ça, nous sommes plonger dans l'ambiance hivernale de ce livre.

Nous sommes plongé au plein coeur d'un pays qui ne connaît plus que l'hiver. Un hiver glacial et mystérieux qui ne se lève jamais. Mila vit avec son frère et ses soeurs dans un petit village. Un soir, d'étranges voyageurs viennent se présenter chez Mila. Et le lendemain matin, le frère de Mila a disparu. D'ailleurs, tous les garçons du village ont été enlevés. Tous, sauf un. Un jeune garçon très étrange, le mage, Rune. Mila et Rune partent alors dans une grande aventure pour retrouver les garçons du village et essayer de comprendre ce qu'il se passe dans le pays.

Kiran Milhood Hargrave nous offre une magnifique histoire avec ce roman. Une histoire passionnante et très prenante. Je me suis plongé avec un véritable plaisir dans cet univers, en compagnie de ses personnages aussi intrigants qu'attachants. J'ai dévoré ce livre en une journée tellement j'étais prise par l'histoire, complètement coupé de ce qu'il se passait autour de moi. J'ai vraiment apprécié cette lecture qui m'a donné envie de découvrir les autres livres de cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  23 novembre 2020
Un beau roman, tendre et prenant. Aventure, peur, famille, fantastique, écologie aussi.
Un peu trop triste pour moi en cette période où j'ai vraiment besoin de lire des choses plutôt gaies.
Pourtant, même si j'ai eu parfois un peu de mal à m'y replonger, il est en définitive très beau, positif, et pas triste au final !!

Un pays où l'hiver règne à présent toute l'année, où seuls les enfants les plus âgés se souviennent que le printemps a existé.
Un pays où le prénom a une telle importance qu'on ne le révèle qu'à plus de sept ans, de crainte que les bébés ne soient la proie de monstres. Nommer quelqu'un, c'est lui reconnaître la vie.
Un pays de forêts infinies, de misère et de froid.

Mila vit avec ses deux soeurs et un grand frère, leur mère est morte, leur père parti soudainement depuis cinq ans.
Quand des étrangers à l'air inquiétant font halte chez eux, et que leur frère disparait à son tour, les soeurs ne sont pas d'accord. Sanna pense qu'Oskar est parti de son plein gré, profitant de cette compagnie pour quitter cet endroit sinistre. Elle-même aimerait tant voir le vaste monde.
Mila est certaine qu'il ne les aurait pas abandonnées, et qu'il a été enlevé.
Seule solution pour en avoir le coeur net, partir à sa recherche. Ça ne va pas être de tout repos.
Les dangers s'accumulent, ours et loups s'ajoutent aux éléments naturels (ou surnaturels ?). le mage est-il de bon ou de mauvais conseil ?
Les filles vont de découvertes en découvertes, pas forcément réjouissantes, mais surtout elles apprennent que la nature est à préserver au maximum. Et aussi l'importance de la famille, malgré disputes et avis contraires.


Finalement même si pendant ma lecture j'étais parfois un peu hésitante, c'est un roman que je n'oublierai pas de sitôt, et donc je garde le souvenir d'une belle atmosphère. Hiver, légendes nordiques, famille.

La couverture est belle, toute en vert et blanc comme ce pays de neige et de forêts, avec titre et détails dorés. Et toute douce en plus !
Les pages de garde sont curieusement roses, avec des détails à observer.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colibrille
  27 décembre 2020
La couverture joue toujours un rôle, plus ou moins important, dans mon choix de livre. Vouloir le nier serait mentir ! C'est en furetant dans les rayonnages d'une petite librairie que j'ai découvert ce roman fantastique à la jolie couverture verte ornée d'éléments argentés.

"Un hiver sans fin" s'est révélé être une lecture idéale pour cette saison. L'intrigue se déroule en effet au cœur d'un hiver enneigé qui semble éternel. Dès les premiers pages, je me suis immédiatement sentie plongée au cœur de l'univers glacial du roman. On a le sentiment de lire un de ces contes traditionnels où mystère, magie et malédiction vont de paire. Il y a quelque chose d'extrêmement envoûtant dans l'histoire, ses décors enneigés et la quête de Mila.
Commenter  J’apprécie          20
Cranberries
  02 décembre 2020
Je ne suis pas quelqu'un qui choisit forcément ces livres en fonction des saisons, mais pour le coup Un hiver sans fin était tout de même une lecture parfaite à faire en ce moment. Un mélange de conte (russes, slaves, aucune idée, mais de conte quand même), de littérature jeunesse et d'une ambiance hivernale, j'étais d'office conquise.

Nous allons donc suivre Mila et sa famille dans un contexte particulier: en effet, cela fait cinq ans que l'hiver perdure et qu'il n'a pas l'air prêt à s'en aller.
Une nuit, alors qu'un étranger fait halte dans leur maison située au coeur de la forêt, Oskar disparaît mystérieusement. Persuadée qu'il a été enlevé par cet être étrange, Mila part à sa recherche aux côté de Rune, un jeune mage de la ville voisine.

J'ai énormément apprécié Mila et sa fratrie, particulièrement la jeune Pipa qui est pleine d'entrain et qui donne un véritable coup de peps à l'ensemble.
Sanna est évidemment la plus raisonnable en tant qu'aînée (oui généralement en littérature jeunesse c'est comme ça) tandis que Mila est une sorte de mélange des deux, avec une affinité particulière pour les choses surnaturelles.

Si j'ai été totalement convaincue par les différents personnages, j'aurais aimé avoir plus d'information à propos de Rune. Celui-ci est très énigmatique et mystérieux et tout au long de l'histoire nous n'aurons pas plus d'éléments à son sujet.

Concernant l'intrigue, j'avoue ne pas avoir été particulièrement surprise par sa construction. J'avais très vite compris de quoi il retournait et j'avais fait les liens logiques entre les événements. Cependant, vu le public auquel ce roman s'adresse, cela est parfaitement adapté et les plus jeunes y trouveront certainement le compte.

En conclusion, Un hiver sans fin est un roman parfait à sortir en cette période. Son ambiance s'accorde parfaitement au froid qui arrive petit à petit chez nous tout comme les valeurs qu'il met en avant.
De plus parmi les personnages présentés, il y en aurait forcément un ou une qui ne manquera pas de vous plaire.
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mallou14
  23 novembre 2020
Un hiver sans fin de Kiran Millwood Hargrave m'a tout de suite tentée malgré le fait que la précédente publication de l'autrice ne m'avait pas convaincue plus que ça, j'ai décidé de lui donner une seconde chance et j'ai plutôt bien fait car j'ai passé un chouette moment avec cette lecture.

Dès les premières pages, j'ai reconnu l'ambiance du folklore russe que j'avais adoré dans L'ours et le rossignol (vraiment, lisez-le) car j'y ai retrouvé les éléments clés du Gel tels que l'hiver, l'ours, les oiseaux et bien d'autres petits détails. Cependant, l'histoire n'a pas l'air de se dérouler en Russie mais plus au nord, en Suède ou encore en Finlande, ce n'est jamais clairement expliqué.

Bien que j'ai été quelques fois frustrée de ne pas avoir le fin mot concernant l'origine exacte (je suis quelqu'un qui aime la précision dans les contes et parfois c'est un peu ennuyant), j'ai bien aimé cette lecture qui est parfaite pour l'hiver.

Difficile de ne pas s'attacher à la fratrie de Mila. J'ai craqué pour la cadette, Pípa, que j'ai trouvé juste trop adorable et pleine de courage. Mila s'embarque dans une mission secours pour ramener son frère chez eux, elle découvrira bien des choses et le voyage ne sera pas de tout repos. J‘ai également apprécié le personnage de Rune et j'aurais aimé en savoir plus sur lui.

Bref, Un hiver sans fin de Kiran Millwood Hargrave est une lecture de saison qui m'a bien fait frissonner et voyager aux côtés de Mila, de sa famille et de Rune le mage qui a aussi un grand rôle à jouer. Une lecture jeunesse qui effleure la mythologie russe/slave, qui m'a un peu perdue géographiquement, mais qui est parfaite si vous voulez en savoir un peu plus, c'est un bon début.
Lien : https://thenotebook14.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MustSpecial
  16 novembre 2020
On sent que l'auteure s'est informée pour nous donner des détails et des descriptions vraiment magnifiques. J'aime beaucoup la plume de l'auteure qui est addictive et qui donne envie de ne plus lâcher le roman. Il est court mais il en vaut la chandelle. L'intrigue se glisse doucement au début mais ensuite ça accélère mais c'est toujours prenant, on reste malgré tout dans l'univers magique de l'auteure.

ai fini ce roman avec un pincement au coeur mais heureuse pour ces personnages qui ont vécu tant d'épreuves et qui son malgré tout ça, restés unis dans l'adversité.
Lien : https://sockmybooks.wordpres..
Commenter  J’apprécie          10
PedroPanRabbit
  02 mars 2021

Quel régal de lecture en cette saison hivernale ! On n'avait pas retrouvé pareil plaisir depuis "Sophie et la princesse des Loups", il y a maintenant plusieurs années de cela ! Kiran Millwood Hargrave imagine ici un univers qui n'est pas sans évoqué les pays du Nord ou les contrées slaves (c'est en tout cas l'ambiance que suggèrent les prénoms des personnages et les noms de localités), l'histoire elle-même rappelant fortement les contes russes traditionnels avec leur lot de symboles et d'esprits animaux totémiques. Autre conte auquel il est difficile de ne pas songer : "La Reine des Neiges", version originale d'Andersen, dans lequel la petite Gerda se lance dans un long voyage pour retrouver son frère Kay, kidnappé par la Reine des Neige, hiver personnifié sous la forme d'une femme aux pouvoirs infinis. L'histoire d'Andersen a par ailleurs été adaptées plusieurs fois par le cinéma russe et la thématique du cycle des saisons, très présente dans Un hiver sans fin, est un choix scénaristique commun à plusieurs adaptations probablement connues de l'auteure. Il y a là à n'en pas douter une source d'inspiration évidente pour Kiran Millwood Hargrave.


Partant de là, son livre aurait plus être un banal copié/collé un peu revisité du conte d'Andersen, mais ce serait mal connaître les talents de conteuse de la romancière : en allant piocher dans de multiples mythologies (notamment la légendaire île de Thulé, qui devient ici la destination du voyage) et grâce à sons sens inné du style et de la métaphore, Kiran Millwood Hargrave nous emporte dans une aventure halletante, mystérieuse et onirique. Ses personnages, profondément attachants, nous font refermer le livre avec regret : on aimerait passer plus de temps avec eux et s'offrir une promenade à traineau, tiré par les deux adorables chiens de Mila. Un conte initiatique et fantastique parfait pour la saison.


En bref : En s'inspirant notamment des mythologies slave et nordique, dans une atmosphère de conte qui n'est pas sans évoquer la Reine des Neiges d'Andersen, Kiran Millwood Hargrave nous offre une aventure fantastique et initiatique portée par des personnages forts et furieusement attachants. Une pépite en cette saison, véritable coup de coeur à lire au coin du feu.


Lien : http://books-tea-pie.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuBazartDesMots
  04 janvier 2021
Je souhaite commencer cette chronique par une mention spéciale à la couverture, absolument magnifique. J'ai souvent regretté que les éditions anglo-saxonnes sont plus belles que les françaises, et pour une fois ce n'est pas le cas! Bravo aux éditions Michel Lafon pour ces efforts. L'embossage doré est très réussi, les tonalités de couleur font penser à l'hiver, et l'ensemble fait que cet ouvrage est à mettre en avant dans sa bibliothèque!

Nous rencontrons dans cet ouvrage Mila et sa famille, deux soeurs et un frère. Ils vivent dans un pays bien particulier, où l'hiver domine toute l'année, et rare sont les personnes qui se souviennent que le printemps ait un jour existé. Dans ce pays, le prénom a une importance primordiale, on ne le révèle qu'à l'âge de sept ans, de crainte que les enfants ne soient avant victimes de monstres.
Un jour, des étrangers arrivent chez Mila, et son frère Oskar disparaît brutalement. Mila part alors à la recherche du membre de la famille manquant.

L'univers évoqué par Kiran Millwood Hargrave est fascinant et complet. On reconnaît dès les premières pages la fantasmagorie d'un folkore scandinave ou slave, et c'est merveilleux. L'univers est parfaitement retranscrit, on voyage dès les premières lignes. Les notions de famille et d'écologie sont particulièrement mis en avant dans le livre, de manière pertinente et délicate.

En terme d'écriture, la plume de l'auteure est toujours aussi fluide, et la lecture est aisée. le livre étant destiné à de jeunes adultes, le contrat est parfaitement rempli. A titre personnel, j'ai trouvé le début un peu longuet, mais le rythme s'accélère vers le premier tiers. Niveau intrigue, c'est certes prévisible, mais cela reste une lecture divertissante.

En conclusion, cet ouvrage est un joli livre jeunesse, à l'atmosphère dépaysante, un beau conte de Noël qui ravira les plus jeunes (mais pas que!)
Lien : https://aubazartdesmots.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pommerouge
  02 janvier 2021
Je remercie les Éditions Michel Lafon pour l'envoi de cette lecture. Un hiver sans fin, c'est clairement la lecture idéale en cette période hivernale. Un joli petit conte, pour nous emporter dans un merveilleux univers.

Mila et ses soeurs vivent dans un pays où l'hiver n'a pas de fin. Enfin, cela est le cas depuis quelques années déjà et ce moment coïncide étrangement avec le jour du départ de leur père…

Un jour, des hommes débarquent devant chez elle et demandent le gîte et le couvert. Son frère intervient et leur dit qu'il peut leur passer de la mousse pour dormir dehors, mais qu'il ne peut pas faire plus.

Chose étrange, quand Mila se réveille le lendemain, son frère Oskar a disparu. Une de ses soeurs se dit que comme leur père, il les a abandonnés. Pourtant, Mila est persuadé qu'au fond d'elle, qu'il y a autre chose.

En effet, tous les garçons du village ont disparut, sauf un : Rune. Ce garçon est un mage et il a l'air d'en savoir beaucoup sur ce qui se passe. Il sera sans nul doute la clef pour que Mila puisse retrouver son frère.

J'ai adoré ce livre, déjà, on est directement dans l'ambiance, car la mise en page m'a totalement charmé. Chaque chapitre est joliment décoré, mais en plus de tout ça, il y a une corde de dessiné qui parcoure chaque page (et dont on comprend sa signification au fur et à mesure qu'on lit le livre).

J'ai beaucoup aimé la plume de l'autrice qui est poétique. de plus, ce roman allie merveilleusement bien, roman jeunesse et conte. J'ai été intriguée du début à la fin par cette histoire, mais surtout, j'ai versé pas mal de larmes lors des derniers chapitres !

En bref, ce roman/conte, vous feras voyager dans un univers particulier bourré de poésie. Et je vous garantis beaucoup d'émotion surtout vers les dernières pages ! 😉
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1205 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre