AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916878254
Éditeur : Thierry Souccar (14/05/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans ce livre, l'un de nos plus éminents toxicologues révèle une réalité choquante et pourtant passée sous silence : nous sommes littéralement imbibés de polluants et de toxiques. Des dizaines de contaminants circulent dans notre sang. Année après année, ils s'accumulent dans notre corps et les mamans les transmettent même aux foetus !
Les responsables? Souvent d'anodins objets du quotidien : plastiques et résines alimentaires, peintures glycéro, détergents r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
canel
  02 août 2013
Pour se faire peur, pour s'offrir une bonne crise de paranoïa, on peut dévorer un polar (de Karine Giébel, par exemple). Efficace également : lire un essai sur la pollution, ses effets sur la santé humaine en l'occurrence.
Quelques messages de l'auteur dans ce petit ouvrage :
- les Trente Glorieuses = développement de la société de consommation (produits manufacturés, transport...), essor de l'industrie (rejets toxiques) et de l'agriculture intensive (pesticides)
- les coupables de la dégradation de notre environnement actuel : produits chimiques de synthèse (ou 'naturels')
- qui se retrouvent : dans les constructions, les produits d'entretien, les cosmétiques, l'équipement de la maison (bois, plastique, peinture, colle, etc.), les textiles, l'air, l'eau, l'alimentation...
- les effets désastreux : cancer, problèmes respiratoires, maladie d'Alzheimer, baisse de la fertilité, mais aussi diabète, autisme...
- la difficulté d'anticiper la nocivité d'un nouveau composant, puis de mesurer les impacts (d'autant qu'il y a des phénomènes d'interaction entre substances)
- l'inertie des pouvoirs publics (entre la toxicité déclarée et la limitation ou l'interdiction d'utilisation des substances en cause), leurs doubles discours, la puissance des lobbies industriels, etc.
Un ouvrage intéressant, tour à tour inquiétant et rassurant, qui donne envie de se ruer sur les produits bio (oui, mais... aussi des risques), d'aller vivre à la campagne (erreur, il y a d'autres types de pollution) ou au Pôle Nord (surtout pas, les poissons sont blindés de métaux lourds).
Cet essai m'a d'abord semblé abordable, bien que mes connaissances en chimie soient très limitées. Puis le propos s'alourdit de plus en plus, surchargé de chiffres, de données statistiques (courbes et tableaux parleraient mieux qu'un long discours, à mon sens) et de chimie... J'ai fini par me demander à quel public s'adressait l'auteur. Je me suis réveillée sur les trente dernières pages, que j'aurais dû consulter au fil de ma lecture : les principaux contaminants et les questions que l'on se pose - les réponses données sont finalement plutôt rassurantes...
PS : beaucoup de coquilles dans le texte, ça peut agacer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
canelcanel   29 juillet 2013
Le XXe siècle se caractérise par une multiplication des solutions chimiques à tous les problèmes humains même les plus anodins : le recours aux lingettes se banalise, les parfums d'ambiance sont utilisés dans tous nos environnements (y compris les voitures), les produits de décoration et les cosmétiques faisant appel à des adhésifs fluorés ou aux phtalates se multiplient, les produits de jardinage contiennent des préparations de pesticides multiples, l'efficacité des produits de nettoyage domestiques est portée à la puissance "industrielle" grâce à l'utilisation de détergents (...), les textiles deviennent intelligents grâce à l'utilisation d'hydrofuges, de substances déperlantes, de retardateurs de flammes et sont imprimés de décorations contenant des encres douteuses... Bref, les progrès de la chimie contribuent à rendre notre quotidien plus facile et agréable mais en contrepartie, nos milieux de vie sont de plus en plus saturés de nouvelles substances dont certains effets sont de plus en plus inquiétants.
(p. 78)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
canelcanel   29 juillet 2013
Entre d'un côté le "Circulez, il n'y a rien à voir !", de l'autre le "Rassurez-vous braves gens, on s'occupe du problème" ou encore le "C'est catastrophique, on nous cache tout, les experts sont des vendus", il y a la réalité des faits et des données scientifiques qu'il est important d'établir. Aujourd'hui, seules les associations oeuvrant dans la protection de l'environnement ont accès aux médias alors que les avis, rapports et messages - souvent détonants - délivrés par les agences sanitaires (...) ne font pas une ligne dans la presse. Pour un homme politique, il semble aujourd'hui plus rentable électoralement de s'aligner sur une position fantaisiste d'une ONG que de mettre en oeuvre les options de gestion des risques proposées par les agences sanitaires.
(p. 19-20)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Jean-François Narbonne (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Narbonne
Faut-il boire de l'eau en bouteille ou de l'eau du robinet ? La réponse du toxicologue Jean-François Narbonne
autres livres classés : toxiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
153 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre