AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le prisonnier du ciel (148)

missmolko1
missmolko1   27 décembre 2012
Un bon repas est comme une fille en fleur : il faut être un goujat pour ne pas savoir le savourer.
Commenter  J’apprécie          340
cicou45
cicou45   15 mars 2013
"On ne décide pas de son avenir : on le mérite."
Commenter  J’apprécie          320
Melvane
Melvane   05 février 2013
Le fou est celui qui se prend pour quelqu'un de normal et qui croit que les autres sont des imbéciles.
Commenter  J’apprécie          290
araucaria
araucaria   03 janvier 2014
A cette heure, les équipages des navires marchands et des bateaux de guerre ancrés dans le port remontaient les Ramblas dans le but de satisfaire leurs appétits les plus variés. Pour répondre à la demande, l'offre s'était déjà installée au coin de la rue sous la forme d'une compagnie de dames de location qui semblaient avoir derrière elles un impressionnant kilométrage et proposaient des tarifs de prise en charge très abordables. Je détaillai avec appréhension les jupes qui s'ouvraient sur des varices et des pâleurs pourprées dont la seule vision me faisait mal, les visages usés et un air général de dernière parade avant la retraite qui était tout sauf lascif.
Commenter  J’apprécie          250
Melvane
Melvane   09 février 2013
Les hommes sont comme les marrons qu'on vous vend dans la rue : quand on les achète, ils sont tout brûlants et ils sentent bon, puis dès qu'on les sort de leur écorce ils refroidissent tout de suite et on s'aperçoit qu'ils sont presque tous gâtés à l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          240
araucaria
araucaria   09 janvier 2014
Ce mois de janvier se présenta vêtu d'un ciel cristallin et d'une lumière glacée qui soufflait de la neige en poudre sur les toits de la ville. Le soleil brillait tous les jours et arrachait des pans de lumière et d'ombre aux façades d'une Barcelone transparente où les autobus à deux étages circulaient le haut vide et où les tramways laissaient dans leur sillage un halo de vapeur sur les rails.
Commenter  J’apprécie          230
cicou45
cicou45   16 mars 2013
"Les années ont beau passer, on n'oublie pas les visages que l'on déteste aussi cordialement."
Commenter  J’apprécie          220
Melvane
Melvane   08 février 2013
C'est ça, l'avantage de vieillir, dit Fermin. Personne ne se souvient qu'on a aussi été des cons.
Commenter  J’apprécie          210
TheWind
TheWind   04 février 2016
- Brillant discours, commenta ce dernier. ( Martin)
- Historique. Chaque fois que cet homme parle, l'histoire de la pensée en Occident connaît une révolution copernicienne.
- Le sarcasme ne vous va pas, Fermin. Il est en contradiction avec votre gentillesse naturelle.
- Allez en enfer.
- Je m'y emploie. Une cigarette ?
- Je ne fume pas.
- On prétend que ça aide à mourir plus vite.
- Dans ce cas, pourquoi pas ?
Commenter  J’apprécie          200
Melvane
Melvane   02 février 2013
L'habit ne fait pas le moine, mais le crime, ou sa présomption, fait le détective, et particulièrement le détective amateur.
Commenter  J’apprécie          190




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon

    Comment s'appelle le narrateur ?

    Daniel Sampare
    Daniel Sempare
    Daniel Sempere
    Daniel Sampare

    10 questions
    1109 lecteurs ont répondu
    Thème : L'ombre du vent de Carlos Ruiz ZafónCréer un quiz sur ce livre