AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501096177
Éditeur : Marabout (01/10/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Amin est un enfant des rues, comme il y en a des milliers en Inde. Il a vécu dans les gares de Bombay, sautant d'un train à l'autre, cherchant de quoi se nourrir, dormant sous la lumière protectrice d'un réverbère...
Pour survivre et échapper aux dangers, Amin a tout fait : mendier, porter des bagages, cirer des chaussures, vendre des journaux... Jusqu'à sa rencontre avec Sœur Séraphine, qui l'emmène à Snehasadan. Cette ONG indienne propose un foyer et une éd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Atasi
  25 janvier 2015
Pour Amin, la rue était un choix à 5 ans pour éviter un beau-père violent. Pourtant, cette nouvelle vie n'était pas idyllique, tous les jours, une lutte pour survivre, pour échapper à la violence, à trouver à manger, ...
Heureusement à 8 ans, sa route croise celle d'une soeur de l'orphelinat Snehasadan et il sera sauvé des rues.
C'est ces expériences qu'Amin nous fait partager dans ce livre, sa vie dans la rue, la vie à l'orphelinat et son entrée dans la vie adulte.
Un récit écrit certes dans un style narratif simple, mais un témoignage poignant.
Ce livre permet également de faire connaître le projet qui tient au coeur d'Amin, celui d'ouvrir un café-bibliothèque à Bombay "Bombay to Barcelona", où ses employés viendraient de l'orphelinat et pour ceux devenus artisans, artistes ou designers un lieu d'échange et d'information.

Lien : http://atasi.over-blog.com/2..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AtasiAtasi   25 janvier 2015
Imaginez-nous à Snehasadan, où vivaient des enfants de toutes les religions, et pourtant, personne ne se battait comme ça. On priait ensemble, mangeait ensemble et jouait ensemble, on avait grandit ensemble. Personne ne nous disait jamais qu'on appartenait à une haute caste ou une basse caste, qu'on était hindou, chrétien ou musulman.
Commenter  J’apprécie          20
AtasiAtasi   25 janvier 2015
J'avais moi aussi un sac dans lequel je gardais les aliments qui avaient passé victorieusement le test du reniflage, et qu'on allait manger ensuite sous un arbre. Au premier coup d'oeil, tout me semblait mauvais, mais lui continuait à manger. Alors, au début avec méfiance, j'en faisais autant et, croyez-moi, c'était vraiment bon !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre