AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marabout

Marabout est une maison d`édition belge, fondée en 1949 à Vervier par André Gérard. Elle est leader sur le marché du livre pratique, et compte de nombreuses collections et sous-collections, parmi lesquelles Marabout Roman, Marabout Service, Marabout Junior, Marabout Mademoiselle, Marabout Université, Marabout Scope, Marabout Fantastique, Marabout Science-Fiction, Marabout Flash… Plus de 30 nouveautés sortent chaque mois, et environ 5 millions de volumes sont vendus chaque année.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Marabout



Dernières parutions chez Marabout


Dernières critiques
AventuradelMundo
  23 mars 2019
Candide de Voltaire
Un livre que j'ai appris à connaitre au lycée en classe de français et que j'aimerais bien lire une fois de plus.
Commenter  J’apprécie          10
Lishbks
  23 mars 2019
Jane Eyre de Charlotte Brontë
Il est difficile de parler de ce livre et de ce que l'on en retire sans faire de révélation sur l'intrigue mais je vais essayer.

Je dois avouer que l'histoire en elle-même ne m'a pas captivée outre mesure. La première raison en est que si dès les premières pages je me suis prise d'affection pour la petite Jane un brin effrontée et emplie d'un esprit de justice j'ai trouvé bien plus austère sa version jeune adulte. Je pressens que l'autrice a voulu incarner en son personnage la version de SON idéal féminin et qu'on n'en partage pas tout à fait la même définition.

Elle est exactement comme la décrira St John dans le roman "docile, active, désintéressée, constante, courageuse". C'est d'ailleurs ce dernier point que j'admire le plus chez elle car du courage, effectivement elle n'en manque pas.

La construction du personnage est en elle-même très intéressante. Jane est une orpheline, rejetée par ses derniers parents; livrée à une institution religieuse austère où elle apprendra à se conduire comme il se doit (avec humilité, docilité, douceur, sans faire trop de bruit surtout) tout en ayant l'instruction nécessaire à la rendre indépendante et vive d'esprit.

Jane n'aura aucun mal à réfréner sa pointe d'esprit "rebelle" dès lors qu'elle remarquera que maîtriser ses pulsions lui amène la reconnaissance de personnages qu'elle aime et estime. Et c'est comme cela que Jane fonctionnera le plus souvent tout au long du roman. Elle cherche l'affection dont elle a manqué et s'attache à se comporter de manière à en être digne.

Elle rêve d'un repère familial et il ne m'apparaît pas étrange du tout qu'elle tombe en pâmoison devant le premier homme à lui tenir la main avec un peu de chaleur, d'autant plus que de 20 ans son aîné et de part son ascendant hiérarchique il a toute les qualités de la figure paternelle qui lui a fait défaut.

En revanche impossible pour la lectrice que je suis de m'attendrir face à cette histoire d'amour. Mr Rochester pour lequel nôtre vaillant oisillon n'a de cesse de se languir d'amour n'est à mes yeux qu'un manipulateur, menteur, fourbe et sournois personnage, confondant amour et possessivité et qui se joue des gens tout en s'apitoyant sur lui-même. Me concernant, je préfère réserver ma pitié à un autre personnage présenté comme un démon et dont le destin tragique ne semble émouvoir personne.

Pour le chef d'oeuvre du romantisme je repasserai, désolée... pas pour moi.

Là où j'ai trouvé le roman très intéressant par contre c'est dans le rapport qu'il instaure entre les personnages et la religion. Je ne sais ce qu'en pensait Charlotte Brontë et je ne souscris absolument pas aux analyse de Jane Eyre néanmoins j'ai trouve fabuleux la manière dont est dépeinte l'instrumentalisation de la religion. Que ce soit à des fins de domination, de chantage, où pour se donner bonne image, certains personnages semblent agir selon les dogmes, effectuer des bonnes actions, non pas parce que c'est par là que leur coeur les dirige, de manière désintéressée, mais bien afin de plaire à Dieu (et de s'assurer le repos de leur âme) comme si il constituait un distributeur de bon points qu'ils s'enorgueillissent de récolter.

La construction même du roman a quelque chose du chemin de croix. Charlotte Brontë en déesse romancière pave la route de son héroïne de maintes épreuves. Mais, en juste divinité, elle n'oublie jamais de la gratifier de soudaines et miraculeuses récompenses , lorsque celle-ci triomphe des épreuves ou fait preuve d'esprit de sacrifice pour ne pas se trouver en contradiction avec ses valeurs. Honorable certes mais peu fantaisiste.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bulle4
  23 mars 2019
Va vers ta peur: Comment se reconnecter avec ses rêves de Caroline de Surany
J'ai été complètement embarquée dans le road trip en Inde de Caroline. De la recherche de sa mission de vie à la confrontation de ses peurs, j'ai aimé suivre le parcours de réflexions sur la quête de soi. Plusieurs passages m'ont fait écho, je vais les noter dans mon carnet pour pouvoir les relire et m' imprégner des messages. Une lecture dépaysante sur fond de développement personnel.
Commenter  J’apprécie          00