AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,7

sur 33 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Andromeda06
  03 février 2022
On reconnaît encore une fois la "marque de fabrication" de l'auteur : une héroïne incarnant la femme "parfaite", 100% qualité et 0% défaut (belle, intelligente, gentille, généreuse, sage, courageuse, indépendante, forte, etc...), et ce malgré les difficultés de la vie et les atrocités qu'elle a subies (passages à tabac, viols, soumission à l'homme, esclavagisme, etc...), qui la font toujours évoluer et avancer dans le droit chemin. Quand on connaît bien l'auteur, on le sait avant de commencer la lecture, et ça n'est pas du tout gênant. D'autant plus qu'il ne m'a encore jamais déçue. On n'en parle rarement et pourtant j'aime beaucoup cet écrivain.

J'ai eu un peu plus de mal au début à rentrer dedans, par rapport aux autres romans que j'ai lus. Mais une fois embarquée, ça se lit tout seul. L'action se déroule pendant la période de la préhistoire, dans les débuts de l'agriculture et de l'élevage de bétails. le tout dans un décor que l'on imagine fabuleux grâce à la belle plume de l'auteur, au milieu des volcans de l'Auvergne. On en apprend beaucoup sur les traditions, les rituels, les croyances des peuples de l'époque, les Pasteurs d'un côté (les sédentaires) et les Chasseurs de l'autre (les nomades), qui avaient un style de vie bien différent.

D'habitude, les romans historiques sur lesquels je m'arrête touchent plus l'époque des "grands rois", la découverte du bush australien et sa ruée vers l'or, ou encore et plus particulièrement la seconde guerre mondiale. Et malgré le côté entièrement romancé et fictif, c'est dire si j'en ai appris des choses ici, sur le style de vie de l'époque, les premiers progrès de l'Homme (notamment dans les fabrications d'outils et d'armes plus performants, ou de "bâtiments" mieux adaptés), les premières guerres de territoires, les premiers rassemblements également, etc...

[Lu en juillet 2020]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BurggraeveDidier
  16 décembre 2016
Un brin nostalgique des excellents romans de Jean Auel, j'ai choisi ce livre en parcourant les rayons de la bibliothèque. Heureuse pioche, j'ai vraiment bien aimé cette épopée en Auvergne il y a 2500 ans. Intéressant, vraisemblable et attachant, j'ai passé un excellent moment sans jamais m'ennuyer. Il est certain que j'irai rechercher les autres ouvrages de Bernard Simonay.
Commenter  J’apprécie          20
JoyeuxDrille
  30 juin 2015
C'est plutôt un roman d'aventures dans un contexte préhistorique. Mais Simonay s'appuie sur le contexte du début de la sédentarisation des hommes, il y a environ 7500. Noï-Rah est un magnifique personnage, fort, déterminé, refusant sa condition de femme et le destin qu'on lui a assigné pour renverser des tabous, instaurer de profonds changements sociétaux et retourner les croyances en sa faveur.
Commenter  J’apprécie          20
murielB34
  09 janvier 2017
un roman sympathique, qui passe le temps, se lit vite sans déplaisir, mais pâtit tout de même beaucoup de la comparaison avec la saga Ayla de JM Auel
Commenter  J’apprécie          01


olivierjean
  23 août 2016
roman trop fragile historiquement; pale copie de la saga americaine de Jean AUEL.
Commenter  J’apprécie          00
TilleulCitron
  25 mai 2015
j'ai choisi ce livre sur ce thème "préhistoire" au sens large, parce qu'il se déroulait en Auvergne..du temps des volcans actifs...
l'histoire est très riche, pleine d'aventures, de peurs...
mais certaines choses ne m'ont pas plu ...d'abord une prophétie...mais bon vu que c'est l'histoire même du livre, j'ai fait avec...et des aventures plus qu'incroyables à l'héroïne.
j'ai eu envie d'en savoir plus, j'ai lu...mais parfois ça dépasse l'entendement et le bon sens...elle est jolie, elle fait "envie" , elle est intelligente (trop), a une résistance physique supérieure à la normale (pour une femme) et je ne dévoilerai pas la suite...bref trop, c'est trop.
je crois que j'aurai aimé qu'elle soit plus accompagnée ou accompagnée plus longtemps...à mon sens il manque la présence d'un compagnon même si elle en a eu...je la trouve "seule", pas vraiment d'amies ou de personnes pour l'épauler, la soutenir ou l'aider...bien sûr elle a eu sa belle-mère près d'elle...son fils comme motivation pour accomplir beaucoup de choses...mais quand même...j'ai trouvé cela trop gros à cette période là...comme si sur plus de 1000 âmes aucun n'avait envie de prendre sa place...ça me parait gros quand même...(300 hommes à priori en état de prendre sa place)
il n'en demeure pas moins que c'est un roman fictif donc l'auteur a fait ce qu'il a souhaité et, s'il avait envie d'une super héroïne ...pourquoi pas?
du coup j'adhère moins...dans la médiathèque de mon coin c'était un rayon "roman évasion"...je comprends pourquoi...trop irréel pour être historique (même de loin) même si beaucoup de choses peuvent être possibles. j'ai bien aimé tous les clans, les us et coutumes de chacun, les descriptions...parfois les phrases étaient hachées comme pour mieux nous faire comprendre l'urgence dans le récit...assez prenant comme roman mais si elle avait eu un fidèle ami sur qui compter ou qui l'assistait (même dans l'ombre), j'aurai mis 4 étoiles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2716 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre