AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Marie-Nel


Marie-Nel
  13 août 2019
J'ai découvert Pierre Thiry avec son premier recueil de sonnets, Sansonnets un cygne à l'envers. J'avais déjà été épatée par sa grande facilité de jouer avec les mots, leurs formes et leurs sons. J'ai pris plaisir à le retrouver ici avec cent nouveaux sonnets, tous plus recherchés les uns que les autres.

Le jeu de mot est déjà dans le titre, avec Sansonnets ou Cent sonnets. Pour rappel, un sonnet est composé de quatorze vers répartis en deux quatrains et deux tercets avec des rimes. Cette construction est parfaitement respectée par l'auteur, à part pour un seul, le numéro 95 où l'auteur s'est amusé à suivre l'exemple de Shakespeare.
Tous ces sonnets sont avant tout des exercices d'écriture plutôt que de la poésie pure. Certains se suivent dans la lecture pour former une histoire complète comme celui entre une sirène et un oiseau. D'autres sont des hommages à des écrivains de renom, comme Théophie Gautier et son Capitaine Fracasse ou encore les Métamorphoses d'Ovide ou un poème sur Fausto Coppi. D'autres sur des thèmes particuliers comme le glyphosate ou un oeuf à la coque. Un autre encore est une recette de poulet. Et tout cela toujours en rimes et dans la forme du sonnet, ce qui est, je trouve, une prouesse.
Et bien sûr, plein de jeux de mots qui sont également de belles trouvailles comme :
La rentrée littéraire qui se décompose en L'art en traits lie terre, air ou Rangs très littéraires...
Le pouvoir d'imagination de Pierre Thiry est quand même fort, car jamais je n'aurais pensé décortiquer ainsi ces mots. Pareil avec les mots en rapport avec les réseaux sociaux (« Hein ç't'as gramme », etc)
Il parle aussi des différentes structures du poème en général, comme par exemple montrer l'importance de l'hémistiche (césure formée par des points de suspension après la sixième syllabe d'un alexandrin). Il donne également la définition d'un sonnet. Il met des notes de fin de page où il fait référence à beaucoup d'auteurs très connus. J'ai relevé Paul Claudel, Ulysse, Homère, Joachim du Bellay, Jules Verne, etc. Il y a d'ailleurs un sonnet où il dit qu'il n'y aura pas de note de fin de page. J'ai trouvé cela assez drôle de le souligner.

J'ai vraiment beaucoup aimé lire ces sonnets. J'ai apprécié également la postface où Pierre Thiry explique comment lui est venue l'inspiration pour écrire ces vers, les différentes références qu'il a, l'histoire également de cette forme de poésie. Par exemple, en 1620, un poète français a écrit une série de sonnets constitués d'un lipogramme, c'est à dire qu'il manque volontairement une lettre dans tout le poème, le e, ou le o, ou autre, comme l'auteur s'est amusé à le faire avec certains. Un exercice de fabrication des mots et des vers qui est une véritable gymnastique de la langue.
Et pour corser le tout, Pierre Thiry s'est amusé pour certains à ce que chaque initiale du sonnet forme un mot en verticale. J'ai trouvé ça amusant, et en même temps, je suis admirative, car en plus d'avoir une forme particulière, le poème en lui-même a une signification.
J'ai appris plein de choses sur la grammaire, sur l'histoire de ces vers, sur leurs écrivains, et j'ai adoré ça. J'aime ressortir enrichie de mes lectures, et c'est le cas ici, et c'est très plaisant.
Apparemment, l'auteur aurait encore des contes à paraître ou d'autres poèmes à venir. Il en fait mention de temps en temps en bas de page, certains sonnets sont inspirés d'autres poèmes à paraître. Je le lirai à nouveau avec grand plaisir. Je me régale à chacun de ses écrits, je ne suis jamais déçue par ces différents exercices de style.
Si vous ne connaissez pas encore Pierre Thiry, n'hésitez pas à le découvrir que ce soit avec ce recueil ou celui d'avant.
Un livre qui peut se lire d'une traite, comme je l'ai fait, ou picorer un poème par ci par là le soir avant de dormir. Pour ma part, j'ai tout lu, et maintenant je prends plaisir à aller en lire quelques-uns au hasard en ouvrant le livre.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus