AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2322163058
Éditeur : Books on Demand (04/10/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Tu cours, tu n'as pas le temps, tout va de travers...
Cher.e ami.e prends ton temps et ne prends pas la fuite!
Viens flâner par ici, ce bouquin prend la suite
Du précédent "Sansonnets un cygne à l'envers."

Ici les sansonnets aux sirènes s'arriment...
Pour s'élancer vers de nouvelles aventures,
Se balancer vers d'inédites ouvertures,
Là où ces cent sonnets oscillent, règne la rime...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Aline1102
  02 décembre 2018
Quand j'ai reçu ce nouvel ouvrage de Pierre Thiry, la première chose qui m'est venue à l'esprit, c'est que le morceau de bois sur la couverture ressemblait à une pieuvre se reposant sur le sable.
J'ai donc été très agréablement surprise de par le sonnet n°11 (qui parle de pieuvre) et le sonnet n°12 (intitulé "Pieuvre traqueuse") : j'avais apparemment vu juste.
Ces Cent sonnets sont en réalité la suite des premiers sonnets de Pierre Thiry, Sansonnets, un cygne à l'envers, mais ces deux ouvrages peuvent se lire de façon tout à fait indépendante.
Ici, la mythologie antique, l'art sous toutes ses formes (littérature, opéra) et même le sport sont à l'honneur. Pierre Thiry mélange les influences et nous donne envie de tout découvrir, de tout lire, de tout goûter, de tout expérimenter.
Ces sonnets font bien plus que jouer avec le langage : ils stimulent nos cinq sens et l'on se sent emporté ailleurs, là où l'auteur veut nous emmener. Et tout cela rien qu'en utilisant les mots et la langue... C'est magique, non ? Ou peut-être est-ce juste normal ? Car comme Pierre Thiry le dit lui-même dans sa postface :
" Une immense partie de notre vie se déroule dans et par la langue, par ses bonheurs et par ses pièges, par ses clartés et ses obscurités, par ses ambiguïtés ou son humour, dans le bruit ou le silence. "
Ces sonnets reflètent bien cela car, dans chacun d'entre eux, l'auteur joue avec la langue et les sons (Ovide devenant "O" vide dans le sonnet n°3). Certains sonnets gagnent d'ailleurs à être lus à haute voix : on prend alors toute la mesure du talent qu'il faut pour écrire de tels merveilles, qui (san)sonnent aussi bien à l'oreille et donnent une impression tellement musicale qu'on a l'impression de se trouver face à une partition ! Moi qui ne lit jamais à haute voix, j'ai pourtant plusieurs fois répété divers sonnets Mes préférés à lire "tout haut" sont les n°4, 14 et 25.
L'auteur l'affirme : ces sonnets sont une "invitation à l'écriture". Pari gagné pour M. Thiry, qui, avec ce second volume de sonnets, nous donne envie de nous inspirer d'un mot, d'une sensation ou d'une image et de les transformer en ode au langage !
Un grand merci à Pierre Thiry pour ce merveilleux ouvrage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissCode
  04 novembre 2018
Les sonnets
Il s'agit de la suite du précédent « Sansonnets, un cygne à l'envers ». Il y en a toujours 100 et ils sont tous différents.
Si on remarque bien pour certains sonnets, chaque lettre du début d'un mot pour chaque phrase, signifie quelque chose au final.
Mais il n'y a pas que des sonnets puisqu'à la fin, une postface est présente.
Citations (extraits)
•Contournant un tas de consonnes : « Geai gît K aile aime haine… » enfin
•Mes sonnets oscillent, règne sa rime
Remerciements
Je remercie Pierre Thiry pour m'avoir envoyé de nouveau envoyé un de ses livres à chroniquer. Cela m'a fait beaucoup plaisir. Encore une fois, j'ai pris un grand plaisir à livre vos sonnets ! Merci également pour la petite dédicace ! Merci, Pierre !
Mon avis
Encore une fois, la couverture m'a tapé dans l'oeil et je n'avais qu'une seule envie quand j'ai eu le livre dans mes mains, c'était de l'ouvrir pour le découvrir ! Elle est vraiment magnifique et pour ma part, elle m'a fait voyager… À la mer ! Cela m'a fait penser à mes vacances donc j'ai vraiment voulu découvrir ces différents sonnets. de plus, j'adore le jeu de mots sur la couverture « Sansonnets aux sirènes s'arriment » avec « Cent sonnets oscillent règne sa rime… ».
J'ai apprécié retrouvé des textes que je connaissais déjà. Notamment un qu'il avait utilisé pour l'interview que j'avais faite. Mais également un texte que j'ai découvert lors de ma lecture de « Il était une plume… », un collectif d'auteurs dont il est membre. Aussi par rapport au conte qu'il a écrit en collaboration avec deux dessinateurs qui s'intitule « La Princesse Élodie de Zébrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi… »
C'était vraiment intéressant de découvrir ces nouveaux sonnets ainsi que la postface qui termine ce livre.
À ceux et celles qui ont lu le premier volume, vous pouvez continuer en lisant celui-là même s'ils peuvent être lu indépendamment.
Note
8/10.
Lien : https://universlectures.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Aline1102Aline1102   02 décembre 2018
Nous sommes tous constitués par notre langue, notre langage, nos conversations, nos discussions, nos amitiés et nos incompréhensions, nos rires, nos sourires et nos tristesses, nos regrets, nos joies, nos lectures. Nos passions et nos amours. Nos bonheurs simples aussi, des parfums d'enfance qui nous reviennent : le jeu, les jeux, le rythme, la musique et la danse. Nous aimons jouer avec les sons et les mots, autant que nous sommes joués par eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MissCodeMissCode   04 novembre 2018
Contournant un tas de consonnes :
« Geai gît K aile aime haine… » enfin
Surgit un infini sans fin :
« O », ce cerveau de l'humour vide...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Thiry (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Thiry
Lecture par Pierre Thiry d'un extrait du premier chapitre de son «polar décalé» Le Mystère du pont Gustave-Flaubert.
autres livres classés : sonnetsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
672 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre