AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.61 /5 (sur 728 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Villeneuve-sur-Fère (Aisne) , le 06/08/1868
Mort(e) à : Paris , le 23/02/1955
Biographie :

Paul Claudel est un dramaturge, poète, essayiste et diplomate français.

Ayant passé les premières années de sa vie en Champagne, il fut d’abord à l’école chez les sœurs, puis au lycée de Bar-le-Duc, avant d’entrer au lycée Louis-le-Grand en 1882, date à laquelle ses parents s’établirent à Paris.

A quinze ans il écrivait son premier essai dramatique : "L’Endormie", puis, dans les années 90, ses premiers drames symbolistes ("Tête d’Or", "La Ville"). Mais c’est l’année 1886 qui allait se révéler décisive pour le jeune Claudel, par sa rencontre avec la foi en Dieu, lors d’une fulgurante conversion, la nuit de Noël à Notre-Dame.

Parallèlement à ses activités d’écrivain, Paul Claudel devait mener pendant près de quarante ans une carrière de diplomate. Reçu en 1890 au petit concours des Affaires étrangères, il fut nommé en 1893 consul suppléant à New York, puis gérant du consulat de Boston en 1894.

De la Chine (1895-1909) à Copenhague (1920), en passant par Prague, Francfort, Hambourg (où il se trouvait au moment de la déclaration de guerre) et Rio de Janeiro, ses fonctions le conduisirent à parcourir le monde. C’est au titre d’ambassadeur de France qu’il séjourna à Tokyo (1922-1928), Washington (1928-1933), et enfin à Bruxelles, où il devait achever sa carrière en 1936. En 1946, il devient membre de l'Académie française.

Son œuvre est empreinte d’un lyrisme puissant où s’exprime son christianisme. C’est à la Bible qu’il emprunte sa matière préférée : le verset dont il use autant dans sa poésie ("Cinq grandes Odes"), ses traités philosophico-poétiques ("Connaissance de l’Est", "Art poétique") que dans son théâtre ("Partage du Midi"). Œuvres de maturité, la trilogie dramatique : "L’Otage" - "Le Pain dur" - "Le Père humilié", puis "L’Annonce faite à Marie", et enfin "Le Soulier de satin", son œuvre capitale, devaient lui apporter une gloire méritée.

"Le Soulier de satin", pièce épique et lyrique, fut représentée à la Comédie française pendant l’Occupation. Mais nul n’en tint rigueur à Claudel, pas plus que de son Ode au maréchal Pétain, car là aussi sa conversion fut rapide.

Paul Claudel est un épistolier infatigable. Un premier État des lettres publiées a été élaboré par le Centre Jacques-Petit de l'Université de Besançon en 1975.

Une mise à jour très complète, encore inédite, a été effectuée au même Centre en 2000. De nombreuses publications ont paru depuis ces dates.

Il est le frère de la sculptrice Camille Claudel (1864-1943).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Paul Claudel   (115)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (173) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Rien ne me réconcilie, je suis vivant dans votre nuit abominable, je lève mes mains dans le désespoir, je lève les mains dans la transe et le transport de l'espérance sauvage et sourde ! » (Paul Claudel, Cinq Grandes Odes) « Singulière figure que celle de Georges Bernanos (1888-1948) […]. Sorte de Protée des haines et de l'amour, il semble ne jamais offrir deux fois le même visage. Il y aurait plusieurs Bernanos : un Bernanos de droite, à cause des Camelots du Roi, un Bernanos de gauche à cause des Grands Cimetières sous la lune ; un Bernanos romancier des abîmes de la condition humaine, ou un Bernanos pamphlétaire névropathe ; un Bernanos anticlérical, un Bernanos pieux catholique ; un Bernanos antisémite, un Bernanos réactionnaire, un Bernanos prophète, un Bernanos énergumène, un Bernanos enthousiaste... L'inventaire est sans fin […]. Romancier, essayiste, journaliste, Bernanos est l'homme d'une oeuvre vaste mais unifiée, tout entière contenue dans cette tâche qu'il découvrit être la sienne : rendre témoignage à la vérité, en manifestant de toutes les manières possibles ce qui est pour lui la finalité de toute condition humaine. […] Bernanos ne se faisait aucune illusion quant à l'efficace immédiate de ses écrits sur la marche du monde. C'est, toujours et seulement, de la révolte de l'esprit, la seule qui vaille, qu'il est question chez lui. […] » (Romain Debluë) « […] C'est sans doute ma vocation d'écrire, ce n'est ni mon goût ni mon plaisir, je ne puis m'empêcher d'en courir le risque, voilà tout. Et ce risque me paraît chaque fois plus grand, parce que l'expérience de la vie nous décourage de plaire, et qu'il est moins facile encore de convaincre. J'ai commencé d'écrire trop tard, beaucoup trop tard, à un âge où on ne peut plus être fier des quelques vérités qu'on possède, parce qu'on ne s'imagine plus les avoir conquises, on sait parfaitement qu'elles sont venues à vous, au moment favorable, alors que nous ne les attendions pas, que parfois même nous leur tournions le dos. Comment espérer imposer aux autres ce qui vous a été donné par hasard, ou par grâce ? […] Il faut vraiment n'avoir pas dépassé la quarantaine, pour croire que dix pages, cent pages, mille pages d'affirmations massives sont capables de forcer une conscience : c'est vouloir ouvrir la délicate serrure d'un coffre-fort avec une clef de porte cochère. L'âge aidant, il me paraît maintenant presque aussi ridicule et aussi vain de dire au public : « Crois-moi ! » qu'à une femme : « Aime-moi ! » et le résultat est le même, soit qu'on ordonne ou qu'on supplie. Rien n'est plus facile que de prêcher la vérité. le miracle, c'est de la faire aimer. […] » (Georges Bernanos, Comprendre, c'est aimer, paru dans La Prensa, à Buenos Aires, le 19 janvier 1941.) 0:04 - Réponse à une enquête 11:30 - Générique Référence bibliographique : Georges Bernanos, Scandale de la vérité, essais, pamphlets, articles et témoignages, Éditions Robert Laffont, 2019 Image d'illustration : https://www.france-libre.net/bernanos-appel/ Bande sonore originale : Carlos Viola - The Four Witnesses (Piano Version) Site : https://thegamekitchen.bandcamp.com/track/the-four-witnesses #GeorgesBernanos #scandaledelavérité #LittératureFrançaise

+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (444) Voir plus Ajouter une citation
Paul Claudel
gouelan   17 septembre 2015
Paul Claudel
“L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination.”
Commenter  J’apprécie          611
Paul Claudel
Piatka   21 août 2013
Paul Claudel
La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité.
Commenter  J’apprécie          465
Paul Claudel
sagesse66   11 avril 2018
Paul Claudel
Il y a une chose plus triste à perdre que la vie, c'est la raison de vivre, plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance...
Commenter  J’apprécie          410
Paul Claudel
blanchenoir   05 novembre 2015
Paul Claudel
L'écriture a ceci de mystérieux qu'elle parle.
Commenter  J’apprécie          390
Annette55   03 juillet 2018
Poésies de Paul Claudel
" Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent . "
Commenter  J’apprécie          352
Nastasia-B   06 avril 2015
L'annonce faite à Marie de Paul Claudel
PIERRE DE CRAON : C'est vous qui m'avez fait ce mal par votre beauté, car avant de vous voir j'étais pur et joyeux, le cœur à mon seul travail. (...) Voici que vous vous tournez vers moi avec ce sourire plein de poison !

VIOLAINE : Le poison n'était pas en moi, Pierre !

PIERRE DE CRAON : Je le hais, il était en moi, et il y est toujours.
Commenter  J’apprécie          300
Paul Claudel
Jean-Daniel   14 septembre 2019
Paul Claudel
Le poème n'est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
Commenter  J’apprécie          310
michfred   25 janvier 2017
Cent phrases pour éventails de Paul Claudel
La nuit

approche ta joue

de ce bouddha de

pierre et

ressens combien

la journée a été

brûlante
Commenter  J’apprécie          270
Nastasia-B   14 mars 2013
L'annonce faite à Marie de Paul Claudel
Dieu est avare et ne permet qu'aucune créature soit allumée, sans qu'un peu d'impureté s'y consume, la sienne ou celle qui l'entoure.
Commenter  J’apprécie          260
Paul Claudel
Aurel82   13 septembre 2017
Paul Claudel
L'écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les titres des pièces de Paul Claudel

Quel est le titre correct ?

Potage de midi
Partage de midi
Carnage de midi
Bardage de midi

11 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Paul ClaudelCréer un quiz sur cet auteur