AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Ne me quitte pas (28)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Cristina21
  01 mars 2018
Une belle couverture, une quatrième de couverture plutôt alléchante, de très bonnes critiques... Il ne m'a fallu que deux jours pour lire cet excellent thriller psychologique, tellement j'avais hâte de savoir. Savoir pourquoi Matt a quitté Hannah, sans aucun signe avant-coureur, et a disparu du jour au lendemain en emportant toutes ses affaires, quittant son emploi, et allant jusqu'à effacer toute trace de sa relation avec Hannah.

Hannah est dévastée par cet abandon mais elle ne compte pas en rester là. Délaissant son travail, elle va se lancer dans une traque, jusqu'à l'obsession, pour retrouver Matt. Mais voilà qu'elle reçoit des sms et des coups de fil anonymes, que des évènements anormaux se passent chez elle. Est-ce Matt qui cherche à reprendre contact avec elle ? Mais pourquoi agir ainsi alors ? Veut-il la rendre folle ?

Ce roman est captivant. L'ambiance est pesante et le suspense va crescendo. L'intrigue bien ficelée nous maintient en haleine jusqu'à la dernière page. On se pose des questions, on ébauche des suppositions. Mais quand on découvre LE pourquoi, on reste stupéfait par une telle révélation. Les derniers chapitres dévoilent la vraie personnalité d'Hannah.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
coquinnette1974
  07 novembre 2017
Ne me quitte pas de Mary Torjussen est un thriller que je n'ai pas quitté à partir du moment où je l'ai ouvert :)
Le titre porte bien son nom ;)
J'ai eu l'occasion de lire ce roman grâce à net galley et les éditions Bragelonne, que je remercie chaudement car j'ai adoré cette lecture.
L'histoire est assez simple, Hannah va à un séminaire pour son travail et quand elle rentre, son compagnon Matt a disparu. Plus de traces de ses affaires, personne ne sait où il est...
Simple et pourtant... On va de surprises en surprises, et j'avoue que je m'attendait à tout sauf à ça.
C'est un excellent thriller qui mérite cinq étoiles. Lisez le, il vous surprendra vous aussi si vous être amateur (ou amatrice) du genre :)
Commenter  J’apprécie          220
Saiwhisper
  21 juin 2019
Que d'inattendu ! Malgré un début un peu long à se mettre en place, ce thriller psychologique bien ficelé a réussi à me tenir en haleine et à me surprendre par son twist final ! L'auteure m'a vraiment bien eue et, malgré les indices qui vont être disséminés vers la moitié du roman, je n'ai absolument rien vu venir ! En lisant le résumé, j'étais intriguée par cette idée de conjoint qui, après quatre ans de vie commune, disparaît d'un coup en arrachant toute trace de son existence. Pourquoi être aussi méticuleux en enlevant toutes ses affaires ? Pourquoi partir sans explication ? Est-il allé avec une autre femme ? Est-il en danger ? Quels sont ses secrets ? Qu'est-ce qui justifie cette disparition brutale ? J'ai rapidement eu de l'empathie pour Hannah dont la dépression, la colère et la peine sont compréhensibles. En effet, n'importe qui étant à sa place aurait été déstabilisé par cet événement bouleversant et aurait cherché à comprendre ce qu'il s'est passé. Aux côtés de la jeune femme, on va tenter de percer le mystère qui, petit à petit, va se révéler plus complexe qu'il n'y paraît…

Ce qui m'a empêché d'avoir un coup de coeur pour ce thriller est son début lent ainsi que quelques répétitions. En effet, même si le conjoint de l'héroïne se volatilise dans les premières pages, l'enquête va longuement patiner. Pourtant, la trentenaire s'investit totalement au point de négliger sa santé ou son travail… Mais les indices seront rares et, dans un premier temps, ne feront pas spécialement avancer les choses. En revanche, quelques messages ou faits inexpliqués vont piquer la curiosité du lecteur, puisque Hannah se met à recevoir des mots troublants et destinés à lui faire mal. Progressivement, alors que les recherches avancent, l'ambiance avec ces lettres devient de plus en plus malsaine et dérangeante. Celui ou celle qui la suit l'oppresse et ne la lâche pas. La jeune femme a donc bien du mal à ne pas être à fleur de peau… D'ailleurs, pour garder les pieds sur terre, elle a choisi de se confier à plusieurs personnages secondaires comme son collègue Sam et son couple d'amis Katie-James. Je n'ai pas eu spécialement d'attache pour eux, car ils avaient tous un petit côté étrange : une envie d'aller plus loin que de l'amitié pour l'un des hommes, un passé amoureux commun pour l'un et un côté trop insistant pour l'autre… En plus d'eux, certains personnages comme les voisins ou les collègues semblaient louches, si bien que je suis restée sur mes gardes. Ai-je eu tort ou raison, ce sera à vous de plonger dans cette lecture pour le savoir !

Avec ce récit, la tension psychologique monte crescendo. L'atmosphère devient de plus en plus tendue, sombre, voire glauque. On avance avec plaisir et angoisse dans cette affaire, jusqu'à tomber de haut avec le final ! Certes, le dernier chapitre est un peu précipité néanmoins, je ressors très satisfaite de ma lecture. Merci aux éditions Milady d'avoir accepté de m'envoyer cet ouvrage.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
StefEleane
  27 mai 2018
Est-ce une machination ? de la folie ? Une fuite ? Un affront ? de la lâcheté ? En commençant ce livre, vous ne serez pas au bout de vos interrogations ! Mais il vous faudra attendre la fin pour comprendre.

Hannah est heureuse dans son travail, qui lui promet un avenir prometteur et dans sa vie amoureuse, puisqu'elle file le grand amour avec Matt. Tout est parfait jusqu'au jour où elle rentre chez elle et tout a disparu. Plus de Matt. Plus aucune de ses affaires. Tout est redevenu exactement comme avant son arrivée dans cette maison.

Comment pouvait-il m'abandonner ainsi, sans explications, au bout de quatre années de vie commune ? Et remettre en place mes vieilles affaires de cette façon ? C'était comme s'il n'avait jamais été là ! J'ai avalé le verre suivant presque d'un trait, lui aussi, et mes sanglots ont redoublé. J'aimais Matt. Depuis toujours, depuis le début. Il savait ce qu'il représentait pour moi ; je le lui avais dit tellement souvent. Nous étions inséparables, et l'idée de vivre sans lui me paniquait.

Comme je vous les dis lors de l'introduction, l'auteur m'a fait réfléchir. Je me suis posé moult questions. Certaines totalement improbables d'ailleurs. Et je n'ai rien vu venir ! Mary Torjussen s'est joué de moi avec brio !

Il n'y a pas à dire, les intrigues Made in London sont toujours immersives (on me dit dans l'oreillette qu'on ne sait pas si l'auteur est de Londres ! Pas grave vous aurez compris ). Ici, nous sommes dévastés par le désarroi de Hannah. On vit la descente aux enfers de cette jeune femme. Son entrée dans une sorte de folie, son isolement.

La seule amie de Hannah, est en couple avec son ex. Elle ambitionne d'avoir sa vie, son succès professionnel, son intérieur de maison. Mais Hannah, a toujours eu une longueur d'avance. C'est sa fierté ! Mais aujourd'hui, elle a perdu Matt et son amie est heureuse. Bien plus qu'elle !

Ce roman a une ambiance particulière. Il devient d'ailleurs de plus en plus noir, glauque. Vous ferez défiler les pages de plus en plus vite, pour rester coi à la fin.

Bonne lecture !
Lien : https://lesciblesdunelectric..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
brinvilliers
  01 novembre 2017
Hannah se rend à un séminaire pour son travail où elle va apprendre qu'elle est susceptible d'avoir la promotion qu'elle espérait. Elle n'a qu'une hâte l'annoncer à son compagnon Matt. Lorsqu'elle rentre, elle retrouve sa maison vide des affaires de Matt, c'est comme si il n'avait jamais habité avec elle, de plus elle ne retrouve ni photos, ni numéros de téléphone, ni sms, le vide total. Hannah se confie à sa meilleure amie Kathie, pour Hannah il n'est pas possible que Matt l'ai quitté. Hannah délaisse son travail, se réfugie dans sa recherche de Matt, croit que c'est lui qui l'appelle. Kathie est avec l'ex petit ami de Hannh. Mais Hannah ne nous a pas encore révélé sa vraie personnalité, et nous irons de surprise en surprise.
Fascinant et déstabilisant.
Commenter  J’apprécie          110
Eroblin
  14 novembre 2017
Je remercie les éditions Bragelonne et Netgalley d'avoir eu l'occasion de découvrir ce roman.
Attention, une fois que vous aurez commencé à le lire, vous aurez du mal à le poser pour aller travailler ou dormir. Vous êtes littéralement emporté par le coup du destin qui s'abat sur Hannah Monroe cadre dans un gros cabinet d'expertise-comptable. En rentrant un soir d'un séminaire où on lui a fait miroiter la possibilité d'une promotion, elle trouve sa maison vide, ou plutôt vidée de tous les meubles, objets, photos qui appartiennent à son petit-ami Matthew Stone. Plus aucune trace de lui dans son téléphone, sur les réseaux sociaux, c'est comme s'il n'avait jamais existé. La vie d'Hannah va alors basculer dans l'obsession de le retrouver et la paranoÏa ; elle va négliger son travail alors qu'auparavant, elle en était si fière et se montrait efficace dans la gestion des dossiers qu'on lui confiait pour traquer –le mot n'est pas assez fort- Matt. Elle ne comprend pas pourquoi il l'a quittée et espère qu'en le retrouvant, elle aura au moins des explications. Car elle est sûre : elle sent sa présence dans la maison parfois : l'odeur de son parfum, une bouilloire allumée, un coup de téléphone avec leur chanson préférée en arrière-plan. C'est sûr, il va lui revenir. Ses amis sont inquiets, ses collègues au bureau la regardent avec pitié, ses supérieurs sont furieux. L'auteur distille très bien son intrigue offrant à notre empathie une jeune femme dont on se dit qu'elle devrait laisser tomber le salaud qui l'a plaquée d'une manière aussi lâche et brutale. Puis, le doute s'installe : qui espionne Hannah ? Que cache son obsession ? Qui est-elle vraiment ? J'ai cru, à un moment, avoir saisi ce qu'il s'était passé car Mary Tor Jussen laisse des indices dans son roman. Mais en fait, la fin m'a sidérée, je n'avais rien vu venir ! Je vous recommande cette lecture facile mais ô combien efficace d'un livre qui joue avec nos nerfs.
Lien : https://labibliothequedeneko..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          85
Anaislectrice
  04 décembre 2017
ALERTE COUP DE COEUR !

Si je veux être honnête jusqu'au bout avec vous, je vous dirais que j'ai eu quelques craintes en commençant ce livre car l'histoire me semblait relativement proche de certaines autres du genre que j'avais pu lire, et auxquelles je n'avais pas forcément accroché. Je n'apprécie pas vraiment ce que je classe comme thrillers « féminins ». Je m'explique parce que je sais que certains vont hurler en lisant ça… 🙂 Ce que j'appelle « thriller féminin« , c'est pour moi un thriller qui, d'une part, plaira plus au public féminin, et d'autre part qui a pour contexte des sujets plutôt accrocheurs pour la gente féminine, tels qu'une histoire tournant autour d'un couple, ou bien une histoire d'adultère, de vengeance amoureuse, ou tout ce qui touche à la maternité et à la détresse amoureuse. Je n'aime pas ça, parce que ce sont des sujets dont je ne me sens absolument pas proche, même si je suis une femme. Je n'aime pas non plus les films pour public féminin du type Bridget Jones… Bref, en gros j'étais pas du genre à jouer avec une poupée quand j'étais gosse (rires!)

Clairement, dans Ne me quitte pas, on est dans ce genre de thriller : nous suivons le parcours d'une femme qui a été abandonnée par celui qu'elle considère comme l'amour de sa vie, il l'a laissée seule, il a débarrassé la maison emportant toutes ses affaires, effaçant toute trace de vie, il a clôturé tous ses réseaux sociaux de manière à ne plus laisser aucune trace de lui. D'abord totalement abattue, la jeune femme mènera ensuite une traque, deviendra totalement obsessionnelle pour retrouver celui qu'elle aime. En soi, le sujet avait tout pour me faire fuir…

Et pourtant !
Méfiez-vous des apparences ! Car derrière cette histoire à priori dramatique et qui semble un peu cliché dit comme ça, se cache un redoutable thriller psychologique, poignant, qui va forcément toucher quelques cordes sensibles en vous, surtout si vous êtes en couple.

Il se dégage de cette écriture et de cette intrigue une sombre violence, induite par le sentiment de profonde détresse ressenti par la jeune femme, une violence qui s'amplifie au fur et à mesure de l'avancée de ses recherches, jusqu'à ce qu'elle perde pied, devenant totalement obsédée par cette recherche, annihilant tout de sa vie personnelle et professionnelle, écartant ceux qui tenteront de la raisonner pour atteindre son but.

Dans ce thriller psychologique, l'action monte crescendo, pour exploser vers les trois quart du livre, au moment où Hannah sera complètement déconnectée de la réalité. de là, ses actes deviendront irraisonnés et elle n'arrivera plus à réagir de manière objective et à faire la différence entre le bien du mal. Seules ses pulsions la guideront alors.

Pour autant, faut-il condamner son comportement de plus en plus déviant ? La question se posera logiquement au lecteur qui l'aura prise en pitié, parce que, qui peut bien dire quelle serait sa réaction suite à un choc émotionnel aussi intense, face à une souffrance aussi profonde et violente face à l'abandon ? Ne chercheriez-vous pas, avec acharnement, à comprendre pourquoi ?

C'est un peu une histoire de deuil impossible que nous propose l'auteure. Comment faire le deuil de quelqu'un qui vous a abandonné sans crier gare ? Est-il mort ou est-il vivant ? Qu'avez-vous fait pour mériter ça ? Je reste persuadée que la violence induite par un deuil impossible est une des plus intenses qu'un être humain peut supporter. Et parfois, sur un esprit fragile, cela peut faire de terribles et irrémédiables dégâts.

Mary Torjussen s'attache à décrire de manière détaillée tout le processus de folie qui s'empare de son personnage. Hannah passera par toutes les étapes du deuil, et l'auteure appuiera son intrigue en se basant sur les émotions ressenties par la jeune femme. Je dois bien avouer que le livre étant totalement immersif, je me suis identifiée à elle et à sa souffrance et je me suis d'ailleurs demandé comment je vivrai cette situation si elle me tombait dessus.

Et puis à côté de l'aspect psychologique, il y aura également quelques faits troublants qui interviendront, distillés de manière judicieuse tout au long du livre histoire d'ajouter un peu de piment et de faire perdre quelques neurones au lecteur qui s'acharnera à essayer de trouver le dénouement final.

Si certaines scènes peuvent paraître répétitives, j'ai surtout eu l'impression qu'elles l'étaient pour accentuer le constat que le lecteur commence à faire au sujet d'Hannah, à savoir qu'elle bascule dans la folie et qu'elle devient complètement hors de contrôle. Elle agira de plus en plus comme une psychotique, et ses actions répétées ne sont que le résultat de son esprit fragile et malade.

[Le mot de la fin]
A partir du moment où j'ai commencé ce livre, il est devenu une obsession pour moi. Il a été lu en deux jours, je l'ai commencé juste avant de m'endormir un soir et je dois vous avouer que les premiers chapitres m'ont tellement ébranlée que j'en ai fait un cauchemar, et dans ce cauchemar, c'était moi qui étais abandonnée par mon conjoint !

Finalement, je pense avoir ressenti une grande empathie envers Hannah, malgré tout ce qu'elle est et malgré le fait qu'à un moment j'ai eu envie de la prendre par les épaules et de la secouer en lui disant « ça suffit maintenant il faut que tu passes à autres chose ! ». Je pense que ce sentiment est dû au fait qu'involontairement, je me suis projetée dans sa situation.

L'ambiance pesante enfermera le lecteur dans cette histoire pour le laisser, lorsque la dernière page est tournée, le coeur un peu plus lourd qu'avant de l'avoir commencée.

Et vous, êtes-vous sûr de bien connaître votre conjoint ?
Lien : https://anaisseriallectrice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Root
  27 septembre 2017
Hannah brigue une promotion dans le cabinet d'expertise où elle travaille. Elle s'apprête à l'annoncer à Matt, au retour d'un séminaire. Sauf que Matt n'est plus là. Et qu'il a embraqué toutes ses affaires. Il a remis en place celle d'Hannah avant son emménagement, comme s'il n'avait jamais fait partie de sa vie. La pilule est très dure à avaler.

Et puis les bizarreries se multiplient. Les fleurs fanées sont remplacées par des fraîches en son absence, des objets disparaissent. Il y a aussi les coups de fil anonymes. Ses amis lui sont d'une aide toute relative, idem pour ses commères de voisins, et sa belle-mère n'a jamais pu l'encadrer.

C'est à devenir dingue et c'est ce qui guette Hannah. Seule, elle entreprend de retrouver Matt. Elle veut savoir pourquoi. Et ça vire vite à l'obsession.

Ce roman est diabolique. Attendez-vous à quelques nuits blanches parce que vous aussi, vous voudrez tout savoir. Ça va tellement loin qu'on anticipe une fin capillotractée qui va tout gâcher, mais non. Tout se tient. C'est incroyable de vraisemblance.

Mary Torjussen rivalise avec Harlan Coben et Linwood Barclay réunis. C'est un sans-faute pour Gone without a trace (je préfère le titre original), qui surprend jusqu'au dernier mot.

Merci aux éditions Bragelonne pour cette excellent découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
elleaimelire
  31 août 2018
Ne me quitte pas est un livre qui me faisait envie depuis sa sortie. J'ai profité de la grande opération numérique Bragelonne pour l'acquérir et enfin le lire !

Imaginez. Vous rentrez du travail, avec une excellente nouvelle à annoncer à l'homme qui vous partage votre vie mais celui-ci n'est plus là. Il est parti. Emportant avec lui toutes les traces de son passage dans votre vie et votre logement. Tout. Absolument tout. Jusqu'aux photos dans votre téléphone. Jusqu'aux SMS que vous avez échangés. Vous essayez de l'appeler mais son numéro de téléphone n'est plus attribué. Son profil a disparu des réseaux sociaux. A la place d'Hannah vous deviendriez fou/folle non ? Ne feriez tout pas pour le retrouver et comprendre ce qu'il s'est passé ?

"Mon histoire avait été perdue. Effacée. Comme si les quatre dernières années n'avaient pas existé.
Et si c'était lui avait fait ça. Lui qui me les avait prises.
J'ai senti la colère monter en moi. Pourquoi avait-il tout emporté ?"

La tension monte au fur et à mesure que la traque avance. Hannah remonte peu à peu sur les traces de Matthew. Cela devient rapidement son obsession. Au point de ne plus en dormir. Et de boire, d'écrire sur les meubles de la cuisine à défaut de trouver des feuilles de papier. Hannah est impulsive, et ne sait plus gérer ce qui lui arrive, ne contrôlant plus les évènements. Retrouver Matthew est désormais sa seule préoccupation.

"Je rencontrais de plus en plus de difficultés au travail. Je dormais toujours aussi mal et, la plupart des nuits, je me trouvais à la cuisine avec une bouteille de vin, en train de prendre des notes et de me demander où Matt était passé."

Chaque indice est bon pour émettre une hypothèse et suivre une nouvelle piste. Mais quand ses amis ne la soutiennent pas et semblent lui cacher des choses, Hannah qui a pourtant besoin de confier sa souffrance et son incompréhension et surtout de se sentir moins seule devient paranoïaque. Est-ce un coup monté ? Ses amis sont-ils au courant ? N'est-elle pas qu'un pion dans cette histoire ?

Mary Torjussen installe une ambiance pesante dès le départ. le quotidien d'Hannah, racontée à la première personne, nous paraît assez ordinaire et on cherche la faille avec elle. On se méfie de chaque personnage. On a aussi peur avec Hannah quand elle soupçonne Matthew de s'introduire chez elle pendant ses absences dans le but de la rendre folle. A moins qu'il regrette d'être parti et hésite à revenir ? Dans ce thriller psychologique, chaque petit indice nous fait perdre le fil ! Troublant ! Jusqu'à la fin. Cette fin à laquelle on ne s'attend pas ! La révélation finale est bien amenée, impossible de s'en douter !

Malgré quelques longueurs et répétitions, Ne me quitte pas est un vrai page-turner. On ressent l'angoisse d'Hannah, ainsi que sa folie. Un bon thriller psychologique qui pourrait vous faire douter de votre entourage !
Lien : https://ellemlireblog.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Promenonsnousdansleslivres
  17 avril 2018
Au moins 150 pages auraient pu être évitées pour ne pas ralentir le récit et faire tourner en rond le lecteur. Néanmoins le dénouement est plutôt pas mal et inattendu, l'auteur nous propose une thématique que l'on attend pas du tout et qui reste tabou dans notre société bien que très présente. Une déception en demie teinte atténuée par une fin surprenante. Toujours se méfier des apparences !
Lien : https://promenonsnousdansles..
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..