AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782351672747
Éditeur : Velours (10/02/2011)
3/5   1 notes
Résumé :
La première république a baigné le pays dans l'horreur tout au long de son règne. Elle a montré une particulière et monstrueuse indignité à l'égard de la Vendée coupable d'avoir très vite compris que les fameux droits de l'Homme et les "principes" de l'Égalité et de la Liberté n'étaient point réservés à l'usage des pauvres et des catholiques, mais à celui de la bourgeoisie voltairienne.
Les moyens d'extermination furent aussi variés qu'inhumains : noyades, fu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SCOman
  22 octobre 2013
Dès les premières pages, on comprend que l'auteur de ce recueil de poésies ne porte pas la Révolution française dans son coeur, ce que laissait d'ailleurs présumer le titre de l'ouvrage : À notre chère Vendée, à ses héros et martyrs. D'emblée, I. d'Hocquincourt se place dans la suite des historiens et universitaires partisans de la thèse du génocide vendéen. Ceux-ci, parmi lesquels on peut notamment citer Reynald Secher, Pierre Chaunu, Jean Tulard, Emmanuel Leroy Ladurie ou Stéphane Courtois, qui considèrent que la répression de l'insurrection vendéenne procède d'une volonté génocidaire des républicains. Il est en fait très malaisé de prouver par A plus B une telle thèse, puisque des pertes vendéennes il n'a à l'époque été fait aucun décompte précis. La majorité des historiens qui se sont penchées sur la question estiment de fait le nombre de vendéens tués dans les combats ou massacrés à environ 200.000. de plus, si un (...)
Lien : http://leslecturesdares.over..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SCOmanSCOman   22 octobre 2013
Les Vendéens sont morts dans la grande détresse
Les yeux absents tendus vers un autre horizon
Dans l’effroi du dernier spasme qui se redresse
Et cherche et voit, là-bas, se brûler sa maison

Les Vendéens sont morts parce qu’il faut qu’on meure
Pour germer quelques jours en épis immortels…
Les Vendéens sont morts pour leur pauvre demeure
Et pour les vieux clochers et pour les vieux autels…

(…)

Les Vendéens sont morts et leur bouche est remplie
De la glaise sacrée où s’engluaient leurs pas.
Et leur chair à la chair des sillons bruns s’allie
En l’étreinte d’amour qu’on ne brisera pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : génocideVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Igor d` Hocquincourt (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2450 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre