AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824649078
226 pages
Éditeur : City Editions (20/08/2014)
4.08/5   19 notes
Résumé :
Mars 2013. Philippe Mezzo disparait de l'hôpital où il a été admis après une tentative d'empoisonnement. Un an après cette disparition, Claire, sa petite amie fiancée, aperçoit l'avis de recherche lancé pour retrouver un homme soupçonné de plusieurs meurtres. A chaque fois, les victimes ont été assassinées après avoir été torturées dans une église. Lorsqu'elle découvre le portrait de ce suspect, Claire n'a aucun doute : il s'agit de Philippe. Lancée à sa recherche, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,08

sur 19 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

sandra101273
  07 septembre 2014
Il y a un an j'ai lu "Memoria" et je l'ai adoré ! Il y a un an j'ai "abandonné" Claire et Philippe à leur sort et je les ai attendus...
Un an c'est long quand on attend la sortie d'un livre, c'est long et c'est "risqué" ! En effet les attentes deviennent forcément plus grandes, très et trop peut-être... C'est donc avec une certaine appréhension que j'ai ouvert "Les gardiens de Dieu" (j'en attendais vraiment beaucoup, sûrement trop, enfin je le craignais), mais je l'ai aussi ouvert avec une avidité certaine parce que je voulais savoir ! Je voulais retrouver mes héros perdus !
Résultat ? Je l'ai "dévoré" en deux jours et toutes mes attentes ont été comblées, c'est même allé bien au delà !
Ça commence fort ! Très fort même ! Des meurtres sordides, inexpliqués et inexplicables au premier abord ! Un tueur en série ? Probable ! Des similitudes semblent le laisser présager... Mais ce tueur peut-il être Philippe comme le pensent les autorités ? Ce suspect, Claire le découvre au journal télévisé et c'est le choc !
Un an qu'il a disparu, un an sans donner signe de vie... Mais le Philippe qu'elle a connu, le Philippe qu'elle a aimé, aurait-il été capable de commettre de telles atrocités ? Claire ne le croit pas un seul instant ! Elle se lance alors à corps perdu dans la recherche de son ancien amant, aidée par sa fidèle amie et psychiatre, Astrid.
Pour les deux femmes s'ouvre une enquête qui les mènera bien au delà d'une simple recherche de personne disparue ! Confrontation avec les membres d'une secte, meurtres à connotations sataniques, une plongée dans le passé pour comprendre le présent (mais aussi l'avenir), et rien ne leur sera épargné au cours de ce périple !
"Et si Dieu a créé l'homme, il a aussi le pouvoir de le détruire (...). le Mystère de Dieu est effectivement en chacun de nous, et c'est une goupille à laquelle il ne faut surtout pas toucher."
François-Xavier Cerniac fait démarrer l'intrigue au milieu des années 90, avec la tristement célèbre secte de l'Ordre du Temple Solaire, il nous fait vivre ainsi deux intrigues entre passé et présent, deux intrigues distinctes mais bel et bien liées ! Son écriture fluide, son style remarquablement précis, font que jamais on ne se sent perdu. Bien au contraire, cette dualité confère au récit une dimension magistrale !
Cependant lorsqu'on se base sur des faits réels et avérés qui ont marqué les consciences (faits dont nous, simples mortels, ne connaîtrons jamais tous les tenants et les aboutissants), il faut avoir du cran car cela peut s'avérer dangereux ! En effet, greffer une intrigue romanesque sur des faits aussi sordides (et se permettre de citer les principaux protagonistes, allant même jusqu'à rappeler les relations politiques de certains), devient un exercice de haute voltige pour l'auteur s'il veut garder une certaine crédibilité à son roman...
Eh bien ce risque François-Xavier Cerniac l'a pris et il a su relever le défi avec brio !!! Tel un acrobate, il a mené son histoire sur un fil sans jamais tomber dans un récit insensé ! Défi d'autant plus difficile (parce qu'il n'aime pas les choses simples François-Xavier Cerniac) qu'il agrémente le tout d'expériences scientifiques très poussées... Tout est documenté, rien n'est laissé au hasard, ce qui donne un récit tout à fait crédible ! Tel un artiste, il pousse son livre au paroxysme du réalisme, ce qui le rend d'autant plus effrayant !
D'ailleurs, en le refermant, je me suis dit "Ok, c'est un livre, juste une histoire sortie du cerveau un peu tordu (eh oui on se rassure comme on peut) d'un auteur de talent, hein que ce n'est qu'un livre ?! Mais oui évidemment, juste de la fiction !!!", et pourtant je vous garantis que j'ai eu peur ! Certes le tout est très romancé (heureusement !!!) mais pas si éloigné de ce que pourrait être une certaine réalité si on donnait libre cours aux idées de quelques personnes...
Ceci dit c'est bien un livre, mais un livre à couper le souffle !!! de par l'histoire d'abord, mais aussi de par son rythme ! Fidèle à lui même, l'auteur nous livre des chapitres courts qui ne nous laissent pas le temps de respirer ! Ça va à 200 à l'heure le truc !!! (heureusement qu'il n'y a pas de limitation de vitesse dans la lecture parce que sur l'action j'en aurais perdu mon permis !!!)
Savant dosage entre scandale international et ésotérisme, agrémenté d'expériences scientifiques sur le cerveau humain (mais pouvait-il en être autrement avec un auteur qui aime bien jouer avec nos petites cellules grises ? Et qui s'en est d'ailleurs donné à coeur joie !), on se retrouve ici face à un thriller choc, un thriller magistral !
Tout se tient parfaitement dans "Les gardiens de Dieu", mais tous les petits détails qui semblaient avoir échappés à l'auteur lors de l'écriture de "Memoria" (et par définition donc à ses lecteurs), trouvent ici tout leur sens ! Il nous livre donc un deuxième opus d'une puissance inouïe, mais il réussit en plus le tour de force de bonifier le "grand frère" de ce dernier !!!
N'ayons pas peur des mots, avec ce livre j'ai la très nette impression que François-Xavier Cerniac a atteint le sommet de son talent ! Chapeau bas M'sieur parce que pour moi c'est un...
Coup de coeur !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Loley
  13 septembre 2014
L'année dernière je découvrais l'écriture de François-Xavier avec "Memoria", je conseille vivement de lire ce premier tome avant "Les gardiens de Dieu".
On y découvre Claire et Philippe, (si c'est trop tard pas d'inquiétude l'auteur a fait en sorte qu'il se lise également comme un oneshot) personnages emblématiques que vous allez aimer suivre dans cette aventure.
Avec Memoria, l'auteur joue avec ses lecteurs et les laisse sur un mystère déconcertant pour refermer la dernière page, j'ai adoré ce livre à l'écriture fluide et j'ai longtemps salivé sur le prochain qui me permettrait de savoir ... le moment est donc arrivé pour moi de m'y jeter avec délectation !!

Il y a un critère que j'affectionne particulièrement c'est de rentrer immédiatement dans l'histoire et à ma grande satisfaction "Les gardiens de Dieu" cartonne dès la page 10, on peut dire que mon attention est retenue et je me suis laissée faire jusqu'à la fin.
Les hommes encapuchonnés qui psalmodient des prières ou des incantations me font particulièrement peur, je n'ai pas toujours été rassurée pendant ma lecture.
Avec la couverture vous pouvez facilement vous faire une idée de ce dont je parle, n'y voyez rien de négatif je lis justement des thrillers pour frissonner et avoir la frousse.
Claire la petite amie de Philippe se lance à sa recherche, suite à sa disparition pour le moins douteuse de l'hôpital où il était hospitalisé.
Qu'est-il arrivé à Philippe?
Comment ne pas imaginer le pire ou au contraire comment se douter qu'il puisse lui arriver une chose pareille ?
Claire se perd entre désespoir et courage, elle va être aspirée dans une aventure dangereuse où la vie ne tient qu'à un fil mais la soif de vérité va se révéler la plus forte.
Oui mais à quel prix ...
Les scènes de meurtres sont violentes et les sévices subis bien trouvés, ça colle parfaitement au sujet c'est très bien fait.
L'action est belle et bien présente tout au long du récit, on y trouve des accélérations et des montés en puissance qui font réagir le lecteur.
Le fonctionnement de ces scientifiques fanatiques et de leurs sectes est aussi passionnant que rebutant et incompréhensible.
Le sujet est clairement intéressant, étant mal connu ma curiosité est fortement éveillée et rend le tout addictif.
L'auteur a choisi de mêler une enquête trépidante au passé, les deux se fondent à la perfection, on passe de l'un à l'autre de façon agréable et naturelle.
Le travail de recherche a dû être conséquent, on sent que certains organismes ont existé et l'envie d'un petit passage sur google a été bien présente.
J'ai finalement opté pour le questionnement directement auprès de l'auteur, c'est encore plus précis.
Les livres qui soulèvent la curiosité et l'envie d'apaiser sa soif de savoir sur quelque chose que l'on ne connait pas ou peu sont ceux qui m'interpellent le plus, l'auteur a rempli son job c'est donc une lecture enrichissante et intelligente, j'adore !!!
J'ai aimé l'écriture de l'auteur dès le début, les mots glissent tout seul sous les yeux et le livre est impossible à lâcher, nous sommes face à un auteur doué.
Je tiens à remercier François-Xavier CERNIAC et City Editions pour cette lecture, qui fût un régal.
Voilà un auteur proche de ses lecteurs qui glisse des clins d'oeil à travers ses personnages.

Page 174 vous découvrirez Sandra du blog Passion Thrillers dans la peau d'une secrétaire de direction.
Page 238 c'est mon tour d'apparaître sous les traits d'une pneumologue-tabacologue, Laurence Read, proche de mon pseudo facebook (L. Read).
Et pour clôturer le tout le groupe READ est mentionné dans les remerciements, notre groupe, celui des Readers !!!

Lien : http://leshootdeloley.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
chriskorchi
  28 septembre 2014
Un thriller efficace,qui tient en haleine et qui mélange habilement la science, la théorie du complot et l'ésotérisme. Ouvrir Les gardiens de Dieu c'est se garantir quelques heures d'aventures effrénées.
Une intrigue qui commence dans les années 90 sous fond de secte (la tristement connue secte de l'Ordre du Temple Solaire) et qui va évoluer dans le passé et le présent
J'ai aimé l'audace de François-Xavier Cerniac qui n'hésite pas à mélanger de vrais scandales à l'intrigue et à citer des personnalités impliquées dans certaines affaires sordides.
L'écriture est enlevée, frénétique, et précise. J'aime lorsque dès les premières pages je n'ai plus envie de le poser et ce fut le cas ici. L'histoire se tient, les personnages sont attachants et le fait que tout soit très bien documenté apporte beaucoup à l'histoire et la rend tout à fait crédible. Tout est passionnant, captivant, il n'y a pas de temps mort et je n'ai pas repris mon souffle jusqu'à la fin.
Quel talent ! quel brio ! le mélange science, société secrète et ésotérisme est détonnant et m'a vraiment emmené.
VERDICT
Vous voulez du suspens, de la science, de l'ésotérisme, des scandales , de la politique ? Sautez sur ce thriller de haute volée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lire-une-passion
  08 février 2015
Lorsque j'ai lu le résumé, il m'a de suite attirée. Puis j'ai appris qu'en fait c'était un tome 2 et je me suis dit : « mince, je vais rien comprendre, mais tant pis, je le lis quand même ». Et finalement, ce n'est pas une suite à proprement parlé, mais plutôt les mêmes personnages que l'on retrouve. Et en effet, je n'ai pas été dérangée dans ma lecture de ce côté-là. Même si j'ai globalement aimé ma lecture, la première partie ne m'a pas transcendée, alors que la seconde a remonté un peu la note finale.
En Mars 2013, Philippe Mezzo disparaît dans des circonstances floues de l'hôpital où il se retrouve en convalescence. Un an plus tard, Claire, sa petite amie, voit un avis de recherches concernant un tueur fou. le souci est que ce même tueur est Philippe, qu'elle recherche depuis autant de temps. Pour elle, il est impossible que cette même personne avec qui elle a partagé des mois de sa vie, soit ce tueur hautement recherché. de ce fait, elle va mener son enquête en parallèle des forces de l'ordre pour le retrouver. Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'elle va entrer dans un univers particulier et où les vérités ne sont pas toujours bonnes à apprendre.
Comme je le disais plus haut, la première partie ne m'a pas forcément transcendée comme je l'aurais voulu. Bien que la plume de l'auteur soit prenante et plein de suspense, je n'ai pas autant accroché que je l'aurais voulu aux personnages. Pour moi, et ce n'est que mon avis, les sentiments et sensations qu'ils ressentent n'étaient pas assez forts pour m'attacher à eux. Même si ce qu'ils vivent est atroce, je suis bien d'accord, je n'ai pas ressenti cette peine et cette pitié que j'aurais dû avoir envers eux.
Cependant, la seconde partie m'a bien mieux plu. Dans cette dernière, on entre vraiment dans le vif du sujet et il est dérangeant au possible. Certes, la religion est bien présente, et même si je ne suis pas forcément croyante, je sais aussi ce qui est vrai et ce qui ne doit pas être fait. J'ai été outrée des révélations et plusieurs fois durant ma lecture, j'étais choquée de la tournure des événements et de ce que pensaient ceux qui soit disant étaient proches de Dieu. Pour moi, ils ne sont simplement que des fanatiques, qui prennent leur « mission » bien trop au sérieux, au risque de se perdre eux-même.
Même si c'est sous fond de l'imaginaire, j'ai été étonnée de voir que ce que cite l'auteur c'était véritablement passé, et que ce que je croyais inventé a véritablement existé. C'est aussi pour cela que le livre est très prenant : on a du mal à se dire que tout cela, bien que ce soit un roman, ait été vrai il y a quelques temps. J'ai du mal à croire que des gens puissent être passés dans un côté aussi sombre que ce qui est dépeint dans ce livre. C'est assez inimaginable, et c'est ça qui rend la chose triste. Persuadés de faire le bien, ils font évidemment tout le contraire. Et l'auteur n'y va pas de main-morte pour les descriptions ! Ce qui rend la chose encore bien trop réelle !
J'ai aussi beaucoup aimé les passages en arrière, qui apportent un gros plus au récit. Ainsi, et même si j'ai compris qui était cette personne dès le début, on apprend à mieux la connaître, ce qui n'est que mieux, nous permettant de s'attacher un peu plus à elle. Et ce qui est encore mieux dans ce livre, c'est que quand on pense avoir tout compris, l'auteur balance encore un événement qui vient tout détruire. J'ai été surprise à la fin quand on apprend une certaine chose qu'on ne s'était pas du tout imaginé. Et le dernier chapitre... Ohlala, quelle horreur ! (bon, si certains d'entre vous êtes curieux et allez lire ce dernier chapitre, vous ne comprendrez rien si vous ne lisez pas ce qui se passe avant. Pour vous, ce dernier chapitre ne sera pas si horrible, mais croyez-moi que c'est bien le cas!)
En résumé, un roman en deux temps : une première partie un peu longue, bien qu'intéressante tout de même, et une seconde qui nous prend en haleine et fait remonter le livre. Des personnages où il manque tout de même un peu de sentiments pour que je puisse m'y attacher, mais des retours en arrière vraiment bien dosés et utiles au déroulement de l'histoire. Une fin horrible quand on connaît les tenants et aboutissants du roman. Des fanatiques prêts à tout pour ce qu'ils pensent être le bien.
* Je remercie Eric Poupet et les éditions City pour cette découverte et leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeaTouchBook
  30 mars 2015
Chronique de Grybouille (blog Léa Touch Book) :
De « coupe de l'indignation » en « coupe de l'indignation » nous suivons les périples des deux personnages principaux… Oui, ici règnent la parité, le partage des tâches, la répartition des bleus et des bosses, un monde parfait… Enfin parfait si on aime le mode suicide assisté, assassinats mis en scène et complots en tous genres.
Un thriller, un vrai avec une base solide qui prend racine sur des faits réels liés à « l'Ordre du Temple Solaire » et une série de suicides collectifs survenus de 1995 à 1997 en France, en Suisse et au Canada.
Cette affaire politico-mafieuse-sectaire a défrayé la chronique par une enquête dont les acteurs auraient négligés certaines pistes.. . Si vous rajoutez les problèmes que la France a connu à cette époque dus au non respect du contrat sur le nucléaire Iranien, vous augmentez la voilure vers l'international et ce n'est pas fini croyez-moi !
De 1994 à 2014, il s'en passe des choses.. .
J'ai même eu un peu peur qu'une « idée fumeuse » mette en difficulté la suite mais c'était sans compter sur la dextérité de François-Xavier Cerniac qui tient la baraque de fort belle manière.
L'intrigue tient jusqu'au bout avec l'aide de quelques rebondissements savamment distillés, un bon Thriller qui nous est livré à domicile.
Les personnages :
Philippe Mezzo, le coup de foudre De Claire qui disparait du jour au lendemain sans lui laisser d'explications après un cours séjour à l'hôpital de Poitiers;
Claire Princet, fille d'un professeur chercheur de Marseille, un peu chahutée par une enfance difficile ;
Astrid, une intime De Claire et de son père, toujours là où on a besoin d'elle ;
La famille Ecker, vous apprendrez à les reconnaitre Damien le père Directeur d'une société de sécurité, Catherine perturbée et endoctrinée, Yann leur jeune fils enlevé et formaté ;
Lionel Negat, le flic impliqué corps et âme dans cette affaire ;
Des Ministres, des barbouzes, des amis, des ennemis, des rendus fous.. .
Des passages :
« La synarchie du Temple commandait tout, mais personne ne savait qui la composait »
« Une intuition de Lionel Negat, ce dossier puait sacrément les emmerdes »
« Aux jours où sonnerait la trompette du 7e ange serait accompli le mystère de Dieu »
« Il y a des combats qui méritent d'être menés. C'est comme çà, il faut des gardes fous et dès fois on se découvre comme tel. Alors on ne se demande pas si c'est bon pour nous, on le fait c'est tout ! »
« Tout n'était qu'illusion dans l'Ordre »

François-Xavier Cerniac à travers son roman nous fait toucher du doigt les dérives sectaires, manipulations médicales, marchés de la pharmacopée, le monde de la chimie, interventions politiciennes et cet argent d'où vient-il ?
Mission accomplie pour l'auteur, son roman est à mon humble avis une réussite.
Je retourne à mes lectures,
Pas d'heure pour les braves,
Une petite pensée pour vous, en aparté :
« Sur le chemin de nos vies tôt ou tard, confrontés à des événements qui nous bouleversent tous nous nous posons la question, Pourquoi ?
Simple reproducteur d'une civilisation, d'une espèce ou plus ?
S'il n'existait que des corps et des cerveaux nous serions tous bancales, alors à la recherche de ce troisième point d'isostatisme nous partons à la recherche cette âme que l'on nous promet immortelle.
Et c'est à ce moment là, en situation de recherche, parfois de faiblesse que les beaux parleurs, les manipulateurs sans scrupule, les gourous en tous genres cueillent leurs proies.
Prudence est mère de sureté ! »

Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BlackKatBlackKat   16 octobre 2014
Si elle avait apprécié sa compagnie, elle ne souhaitait surtout pas aller plus loin. Juste envie de parler. Mais un homme ne parlait jamais très longtemps.
Commenter  J’apprécie          40
bibliobleuebibliobleue   18 septembre 2014
Il fallait reconnaître qu'elle portait sur elle le masque de la gravité. Le même que Lionel. Il avait raison, ils avaient un fardeau en commun : le poids de leur propre vie insipide.
Commenter  J’apprécie          30
BlackKatBlackKat   11 octobre 2014
Elle s'écorchait un peu plus à chaque accident de la vie et luttait malgré tout pour rejoindre un horizon qui toujours s'évanouissait.
Commenter  J’apprécie          20
BlackKatBlackKat   17 octobre 2014
Vous vous investissez au-delà de ce que vous devriez. Quand vous vous en apercevez, il est trop tard, vous avez tout perdu. Même le sommeil...
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : sectesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2172 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre