Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Ray Bradbury (428)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par gill, le 26/06/2014

    Chroniques martiennes de Ray Bradbury

    C'est l'histoire de la colonisation, du dépeuplement, de l'abandon et de la recolonisation de la la planète rouge par les hommes.
    Le roman se présente sous forme de vingt-six chroniques, les unes assez longues, d'autres fort brèves, la plupart rattachées les unes aux autres par des liens assez lâches.
    Certaines sont de purs chefs-d'oeuvre d'humour ("les hommes de la terre" qui relate la façon étrange dont lmes martiens accueillent les premiers terriens), de terreur macabre ("la troisième expédition" qui décrit le sort réservé à d'autres astronautes), de révolte contre la civilisation moderne ("et la lune toujours brillant
    e" où l'on voit un des conquérants de l'espace devenir l'allié des martiens morts), de satire cruelle sur le sort des noirs américains ("à travers les airs"), ou, enfin, d'horreur sardonique ("Usher II").
    J'arrête là l'énumération car il me faudrait citer presque tout le livre.
    Comme dans la plupart de ses ouvrages, Bradbury, écrivain amer, cingle vigoureusement la culture de notre siècle et s'élève avec force contre les tabous venant du sommet de la pyramide.
    N'imagine-t-il pas, dans un chapitre, que le gouvernement américain de la fin du XXème siècle a interdit les oeuvres de Poe, les contes de fées et même les populaires "nursery-rhymes" ?
    Sous ce rapport, il est proche d'un George Orwell, ce qui lui a valu parfois des piques de la part de certains critiques orthodoxes d'outre-Atlantique.
    C'est d'ailleurs une forte tête, un non-conformiste intégral qui, dans un pays de dictature connaîtrait le camp de concentration.
    En formulant l'espoir qu'il ne lui arrive rien de tel, je ne puis que vous recommander ces "chroniques martiennes", spécimen parfait d'une SF intelligente, imaginative et admirablement contée.
    (extrait de "Ici, on désintègre" la revue des livres - chronique du sixième numéro de la revue Fiction signée Igor B. Maslowski paru en mai 1954)

    Commenter     J’apprécie          3 18         Page de la citation


  • Par Luniver, le 22/11/2012

    Chroniques martiennes de Ray Bradbury

    — Est-ce là le paradis ? demanda Hinkston.
    — Absurde. Non. C’est un monde où l’on a une deuxième chance. Personne ne nous a dit pourquoi. Mais personne ne nous a dit pourquoi nous étions sur la Terre, non plus.

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation


  • Par Relax67, le 07/07/2014

    Les pommes d'or du soleil de Ray Bradbury

    On dirait que les filles n'ont pas une once de bon sens quand ça les prend. C'est ça qui tourne la tête des hommes. Ils se disent: "Oh, quelle ravissante fille. Elle n'a pas du tout de cervelle, elle m'aime, je pense que je ne ferais pas mal de l'épouser." Ils l'épousent, se réveillent un bon matin, et s'aperçoivent qu'elle est descendue de ses nuages, que le bon sens lui est revenu et qu'il s'est déjà mis à suspendre son linge un peu partout. L'homme commence à ruer dans les brancards. Il a l'impression d'être sur une petite île déserte, dans une petite pièce isolée, avec un rayon de miel qui se serait transformé en un piège à ours, avec un papillon métamorphosé en guêpe.

    nouvelle: "Le grand incendie"

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par strummer, le 07/01/2013

    Chroniques martiennes de Ray Bradbury

    Tout ce qui sort un peu de l'ordinaire est détestable pour l'Américain moyen.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par DBC-Anais, le 07/10/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Nous sommes tous des brebis à qui il est arrivé de s'égarer.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par chartel, le 26/09/2007

    Chroniques martiennes de Ray Bradbury

    -Vous savez la nouvelle?

    -Quoi?

    -Les nègres, les nègres!

    -Et alors?

    -Ils s'en vont, ils vident les lieux, ils se défilent, vous ne savez pas?

    -Ils se défilent? Qu'est-ce que tu chantes? Comment peuvent-ils s'y prendre?

    -Ils peuvent, c'est tout. Ils le feront. Ils sont déjà en train.

    -Un ou deux, pas plus?

    -Tout ceux du Sud, jusqu'au dernier!

    -Non!

    -Si!

    -Il faut que je voie ça. C'est pas croyable. Où partent-ils... en Afrique?

    Un silence.

    -Sur Mars.

    -Tu veux dire sur la planète Mars?

    -Tout juste.

    Les hommes se tenaient dans l'ombre étouffante sous le porche de la quincaillerie.

    L'un d'eux s'arrêta d'allumer sa pipe. Un autre cracha dans la poussière brûlante.

    -C'est pas possible. Ils ne peuvent pas faire ça.

    -N'empêche qu'ils le font.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par marwen, le 08/06/2013

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    « Ne jugez pas un livre d’après sa couverture », dit quelqu’un.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par Lenora, le 29/04/2013

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    On ne peut dire à quel moment précis nait l'amitié. Si l'on remplit un récipient goutte à goutte, il finit par y en avoir une qui le fait déborder ; ainsi lorsque se succèdent les gentillesses, il finit par y en avoir une qui fait déborder le cœur.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par gill, le 04/02/2013

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Après "Chroniques martiennes" et "L'homme illustré", "Fahrenheit 451" prouve une fois de plus que, non seulement Ray Bradbury est le plus grand écrivain de SF de notre époque, mais qu'encore c'est un esprit nettement subversif, pour ne pas dire asocial.
    N'ose-t-il pas de nouveau s'attaquer aux "digests" de toute sorte, à l'aboutissement systématique, à la civilisation mécanique, aux brûleurs de livres, à ceux qui empêchent les gens de penser, de réfléchir ?
    Jamais peut-être critique de l' "american way of life" ne fut plus féroce, plus amère et, en même temps, plus spirituelle.
    Le postulat de Bradbury est le suivant : les États-Unis ont déclenché et gagné deux guerres atomiques et, en attendant la prochaine, les pompiers, menacés de chômage (toutes les maisons ont été ignifugées), ont été transformés en corps d'élite (désigné "451") et chargés de dépister et de brûler toute création de l'esprit (y compris son propriétaire à l'occasion).
    Mais voilà qu'un pompier, Guy Montag, rencontre une jeune fille Clarisse, qui lui sème le doute dans l'âme.
    A-t-il raison d'être fier de son métier ? Est-il heureux ?
    Clarisse meurt, hélas ! Mais le mal a germé et, un jour, Montag emporte subrepticement des volumes qu'il était censé détruire.
    Dès lors, il sera en butte aux persécutions de la société, une chasse à l'homme télévisée sera organisée, et seule la troisième guerre sonnera l'aube d'une nouvelle époque....
    Un des chapitres les plus extraordinaires de ce roman extraordinaire est la rencontre de Montag avec des "hommes-livres", d'anciens savants qui ont chacun appris par cœur un chef d’œuvre de la littérature mondiale pour le transmettre oralement aux futures générations.....
    (extrait d'un article de "Ici, on désintègre - la revue des livres" signé Igor B Maslowski et provenant du numéro 20 de "Fiction collection" paru en juillet 1955)

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par DBC-Anais, le 06/10/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l'effleurer. Les mauvais la violent et l'abandonnent aux mouches.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par Relax67, le 13/06/2014

    Les pommes d'or du soleil de Ray Bradbury

    Il gardait ses soucis enfouis en lui-même, profondément, mais il les entourait de sa foi, les tempérait d'un fatalisme qui acceptait, qui ne luttait pas. Quelque chose en lui prenait conscience de la douleur, s'en accommodait, la sondait dans les moindres recoins avant de passer le message à son être en attente. La foi se dressait devant son être comme un labyrinthe, où la douleur se perdait, se diluait avant de toucher le point sensible.

    Nouvelle "La centrale électrique"

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par Wiitoo, le 27/09/2013

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Les livres, à en croire ces fichus snobs de critiques, n'étaient que de l'eau de vaisselle. Pas étonnant que les livres aient cessé de se vendre, disaient-ils. Mais le public, sachant ce qu'il voulait, tout à la joie de virevolter, à laissé survivre les bandes dessinées. Et les revues érotiques en trois dimensions, naturellement.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par TwiTwi, le 15/08/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Et gardez toujours cette idée en tête : vous n'avez aucune importance. Vous n'êtes rien du tout. Un jour, il se peut que ce que nous transportons rende service à quelqu'un. Mais même quand nous avions accès aux livres, nous n'avons pas su en profiter. Nous avons continué à insulter les morts. Nous avons continué à cracher sur les tombes de tous les malheureux morts avant nous. Nous allons rencontré des tas de gens isolés dans la semaine, le mois, l'année à venir. Et quand ils demanderont ce que nous faisons, vous pourrez répondre : nous nous souvenons.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par iarsenea, le 18/03/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Pour tout ce qui existe, il est une saison. Oui. Un temps pour détruire et un temps pour construire. C'est cela. Un temps pour garder le silence et un temps pour élever la voix.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par le-mange-livres, le 08/01/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    les livres n'étaient qu'un des nombreux réceptacles destinés à conserver ce que nous avions peur d'oublier. Ils n'ont absolument rien de magique. Il n'y a de magie que dans ce qu'ils disent, dans la façon dont ils cousent les pièces et les morceaux de l'univers pour nous en faire un vêtement.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par seshat123, le 08/02/2013

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    On doit tous être pareils. Nous ne naissons pas libres et égaux, comme le proclame la Constitution, on nous rend égaux. Chaque homme doit être l'image de l'autre, comme ça tout le monde est content.
    P87

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par salsifi, le 01/11/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Et quand ils demanderont ce que nous faisons, vous pourrez répondre: nous nous souvenons. C'est comme ça que nous finirons par gagner la partie. Et un jour nous nous souviendrons si bien que nous construirons la plus grande pelle mécanique de l'Histoire, que nous creuserons la plus grande tombe de tous les temps, et que nous y enterrerons la guerre.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par DBC-Anais, le 07/10/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    C'est le bon côté de la mort ; quand on n'a rien à perdre, on est prêt à courir tous les risques.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par DBC-Anais, le 06/10/2012

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Après tout, on vit à l'époque du kleneex. On fait avec les gens comme avec les mouchoirs, on froisse après usage, on jette, on en prend un autre, on se mouche, on froisse, on jette.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par Alcapone, le 09/10/2010

    Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

    Vous avez peur de commettre des erreurs. Il ne faut pas. Les erreurs peuvent être profitables. Sapristi, quand j'étais jeune, je jetais mon ignorance à la tête des gens. Et ça me valait des coups de bâtons. Quand j'ai atteint la quarantaine, mon instrument émoussé s'était bien aiguisé. Si vous cachez votre ignorance, vous ne recevrez pas de coups mais vous n'apprendrez rien.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation





Faire découvrir Ray Bradbury par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz